J'avais l'habitude de me dire que je ne souhaiterais à personne de faire un passage en soin intensif sous oxygène, et en réanimation (ce que j'ai fait il y a quelques années) et là en apprennant la nouvelle je me suis dit "bof" et je me suis mise à espérer qu'il passe quelques semaines avec un tube tout au fond de la gorge.

De base moi aussi ça correspond pas à les valeurs de souhaiter une maladie à quelqu'un (et franchement je lui souhaiterais même pas une maladie chronique invalidantes comme celles que je peux avoir) mais je me dis aussi que la vie est tellement injuste que y'a pas de raison que y ait des milliers d'Etatsuniens sans protection sociale qui découvre les joies (non) de la réanimation , tout comme moi, et qu'un homme multi milliardaires qui a eu des politiques racistes et criminelles ne le découvre pas non plus.
La vie me semblera un minuscule poil moins injuste si son état s'aggrave au point qu'on doive l'intuber.
Donc oui c'est pas très bienveillant c'est sûr, c'est même à l'encontre de mes valeurs, de base, mais ça me ferait du bien de voir ça en fait.
 
Dernière édition :
Je me situais au niveau du forum (un des rares endroits où c'est mal vu en général d'assumer les souhaits de morts)
Hum ça par contre, c'est visiblement pas tant que ça le cas vu le nombre de messages qui ont réagi après le mien en assumant ses souhaits de mort comme un badge militant et en affirmant que c'était se ranger du côté de l'oppresseur et être problématique que d'appeler à ne pas se réjouir publiquement de la mort de Trump :cretin: Déso, je trolle un peu mais j'avoue que c'est jamais très agréable de voir ses propos simplifiés à l'extrême pour servir l'envie d'un tiers d'exprimer sa colère librement :cretin:
Mais ce trollage ne s'adresse pas à toi @Adaline : encore une fois, merci de prendre le temps de répondre calmement, de manière argumentée et posée à mon message sans pour autant avoir le même avis!
S'il y a un tel retour envers la peine de mort, je pense que c'est pas tant parce que la parole se decomplexe sur le sujet mais parce qu'il y a déjà une volonté de retour à la peine capitale et que les réseaux sociaux nous donnent l'occasion de le constater de manière plus visible.
Perso, je suis convaincue que les deux phénomènes vont de pair et s'alimentent l'un l'autre. La libération de la parole libère la pensée car elle fait "réaliser" à de nombreuses personnes que c'est ok d'avoir cette opinion, de la creuser, de la développer, de l'assumer, et ça participe à la radicalisation de certaines opinions. Mais la parole ne se libère évidemment pas seule, il faut que quelqu'un allume la mèche au début et ne soit pas empêché de le faire. C'est comme ça que l'extrême-droite connait une montée actuellement, c'est un cercle vicieux : plus on laisse des gens exposer leurs idées d'extrême-droite, plus ça laisse penser à ceux qui n'osaient pas avoir de telles idées qu'en fait, c'est totalement acceptable et pertinent comme idées. Et du coup, ces personnes commencent à explorer une idéologique qu'ils n'avaient pas envisagée avant.

Je crains personnellement que ce soit la même chose avec la violence et la rage qui ont tendance à être érigées en valeurs militantes centrales dotées d'une certaine pureté par le militantisme digital, que si on s'engage tous azimuts sur toutes les causes avec la même rage, ça va renverser certaines valeurs pour le reste du public aussi.

Et attention, je suis persuadée que la colère est souvent nécessaire dans les changements sociaux car c'est une force motrice qui pousse à l'action mais la cultiver sur le long terme, comme un principe fondateur de sa cause, porte aussi ses risques de toxicité. Quant à la violence, même si elle me parait nécessaire ponctuellement pour se libérer de l'oppression, je ne vois pas comment on peut à la fois adopter de manière systémique les modes d'action de l'oppresseur et espérer changer en profondeur un système construit sur la base de ces modes d'action.
Donc perso, je suis vraiment très méfiante face au discours militant qui nous encourage à ressentir une colère permanente et légitime l'expression violente. Je ne vois pas comment on peut survivre mentalement au fil des ans en supportant une telle charge en soi, sans discontinuer. Pour moi, ça ne mène qu'à deux chemins pour les militants les plus anciens : soit ils adoptent un point de vue de plus en plus radical, soit ils se détachent du mouvement voire abandonnent complètement. Et autant je pense que le radicalisme est essentiel pour faire avancer certaines réflexions, autant c'est évident que tout le monde ne sera pas radical : pourquoi devrait-on perdre ces militants sur le long terme? Il y aura toujours du boulot, le système ne changera pas en 2 ans. Il me parait donc nécessaire de développer un équilibre militant entre la lutte contre l'oppresseur et la possibilité pour les individus qui militent de trouver une certaine paix personnelle, c'est comme ça que des vieux militants non-radicaux restent investis après des décennies de lutte, mais ce n'est pas comme ça que les réseaux sociaux sont conçus malheureusement.
Donc même au nom de la justice sociale et de l'oppression, je crains que le discours de colère et de violence militant, s'il est trop généralisé et sort du cercle militant notamment via des personnalités plutôt modérées qui ont une audience non-militante, puisse finir par influencer le grand public aussi, notamment sur la question de la peine de mort et des châtiments.

Mais voilà, j'ai bien compris que les intervenantes sur ce topic ont un avis globalement différent et assez arrêté, et du coup je ne suis pas sûre que ça serve à grand-chose pour moi d'intervenir indéfiniment ici, je tiens à mon équilibre militantisme-paix personnelle et je ressens un poil d'hostilité vis-à-vis de mon avis :cretin:
 
Dernière édition :
Je ne souhaite la mort de personne mais je ne vois pas de problème de faire de l'humour noir sur sa maladie...

Voilà, ce commentaire résume tout à fait mon opinion et met le doigt sur la raison pour laquelle, à mon sens, certaines comparaisons sont hors de propos.

Je pense que la grande différence avec des débats comme ceux de la peine de mort, la vengeance, la légitimité de l'usage de la force, c'est que les personnes qui sont à l'origine des meme sur Trump et son covid n'ont absolument aucun pouvoir, politique ou autre, contre lui. Aucune de ces personnes n'a fait quoi que ce soit pour qu'il choppe le covid, personne ne prévoit de se rassembler pour faire bloc devant l'hôpital afin de l'empêcher d'accéder à des soins, ni rien de cet acabit. C'est pas comme si les gens qui trollent sur Twitter avaient un moyen quelconque d'empêcher sa guérison. Du coup, qu'on lui veuille ouvertement ou pas du mal... ça me semble pas avoir un grand impact sur sa vie.

Je pense que c'est d'ailleurs un élément important quand on parle des plaisanteries à ce sujet : ce que ça exprime aussi, c'est une certaine frustration des citoyens face à la toute puissance du pouvoir politique. Pour parler concrètement : Trump fait de la merde avec des conséquences désastreuses, en premier lieu pour le peuple américain, mais aussi sur l'ensemble de la planète. C'est un homme dangereux, c'est pas juste quelqu'un qui a des opinions différentes des nôtres, il se bouche littéralement les oreilles quand on lui présente les preuves du réchauffement climatique et ses effets très réels, sa (non) gestion de l'épidémie a entraîné la mort de milliers de personnes et c'est même pas encore fini, etc. Je pense qu'il faut vraiment prendre en compte l'impuissance qu'on ressent quand on assiste à ça en ayant aucun moyen d'empêcher le désastre. Une impuissance qui a besoin d'une soupape de décompression. C'est surtout ça qui s'exprime, à mon sens, dans ces réactions sur le ton de "puisse-t-il en crever". Et, franchement, vu la situation de ces derniers mois, les conséquences que ça a eu, les gens qui ont perdu leurs proches en ayant que leurs yeux pour pleurer... ba il a bien de la chance, Trump, que leur façon d'exorciser l'angoisse et la douleur qu'ils ont endurée en partie par sa faute, ce soit d'écrire des statuts goguenards sur Twitter en réaction à l'annonce de sa maladie.

Du coup, à la question "qu'est-ce que ça dit sur nous, êtres humains, qu'on puisse se réjouir publiquement de la mort possible de quelqu'un ?" ... ba j'ai surtout envie de répondre que ce quelqu'un est un politicien qui par pur caprice peut prendre des décisions qui entraîneront la mort de milliers de personnes, et qu'à mon sens c'est surtout ça qui doit nous interroger.
 
Dernière édition :
@Flopidou Bah étant donné que mon premier message c'était ça :

Alors moi perso pour une fois je comprends la réaction de @FraiseDeGrouchy dans un sens, même si je ne sais pas si je l'appliquerais exactement aux messages de ce topic! Autant je suis en mode "LOL MDR bien fait!" concernant l'annonce de la maladie de Trump, autant je me retiens de partager mes fantasmes catastrophes parce que c'est une maladie mortelle et bah, je suis contre la peine de mort donc bon, je vais pas souhaiter la mort de Trump aussi dangereux soit-il, question de cohérence. Et je trouve ça dangereux de se permettre de dire qu'on n'a pas de pitié pour lui et qu'il peut bien crever : c'est parce qu'on banalise cette idée que certains méritent bien la mort que les sondages révèlent un soutien de plus en plus fort à la peine de mort.
Bref, bien fait pour Trump, je vais être honnête, une partie de moi espère qu'il va bien en baver pour bien flipper et lui servir de leçon, mais pour avoir eu moi-même le covid, je sais que c'est une maladie invalidante, et je ne suis pas pour les punitions corporelles non plus... Donc j'espère que Trump va flipper pendant quelques semaines, mais je lui souhaite quand même un bon rétablissement, et ça me gêne de lire des messages de gens libéraux prônant l'inverse (je parle pas spécialement d'ici mais de ce que je lis sur les réseaux sociaux avec des gens qui revendiquent vouloir la mort de Trump parce qu'il fait beaucoup de mal aux minorités, je suis vraiment contre ce genre de discours).

Je vois pas non plus en quoi la phrase de @Sadala que tu as citée s'oppose à ce que j'ai dit. Je trouve simplement dangereux de banaliser l'idée que la mort se mérite, mais je n'ai JAMAIS dit que plaisanter sur la situation de Trump était problématique en soi puisque j'ai dit DES LE DEPART que moi-même ça m'a fait rire. Je ne vois pas en quoi j'ai fait une comparaison hors de propos, je n'ai pas comparé faire un meme sur Trump à exécuter un gars qui a dealé du cannabis ou faire une blague sur Trump au fait de l'empêcher d'être soigné, j'ai simplement comparé le fait de dire que Trump mérite la mort au fait de dire que certaines personnes de manière générale méritent la mort pour leurs crimes, ce qui est exactement le fondement de la légalisation de la peine de mort et qui me semblent deux comparaisons pas du tout hors de propos vu à quel point les deux idées sont proches.
Et je trouve franchement dommage qu'on torde mes propos pour me prêter une rhétorique de silenciation des opprimés et pouvoir librement digresser dessus. C'est certes vachement plus simple d'avoir un ennemi politique en face pour pouvoir réaffirmer ses idées de défenseur d'une cause ou exprimer sa colère, mais cet ennemi politique ce n'est pas moi et mon propos n'est pas celui-là.
 
  • Big up !
Reactions : Margay and Zeitgeist
@MorganeGirly Mais je réagissais pas spécialement à tes propos... C'était plus une réflexion par rapport à la teneur générale du débat, qui portait il me semble sur les implications éthiques de se réjouir de la mort de Trump (il me semble que tu n'as pas été la seule à évoquer la peine de mort). Si j'avais voulu répondre spécifiquement à ce que tu disais, ou réagir à tes messages en particulier, je t'aurais citée ou mentionnée explicitement. Or, dans mon message, je ne cite qu'une membre et ce n'est pas toi. Du coup, je ne te prête aucune "rhétorique de silenciation des victimes" et je ne vois pas d'où sort l'accusation que je te prends pour ennemie politique :eh:

Et la comparaison avec la peine de mort ne me semble pas adaptée dans le sens où il s'agit d'une question juridique, c'est une loi qu'on vote, une décision politique qu'on prend. Je pense que c'est attribuer trop de poids à des statuts Twitter de dire que ce à quoi on assiste sur les réseaux sociaux depuis l'annonce de la maladie de Trump est du même acabit (a fortiori de la part de personnes au pouvoir très relatif qui n'ont rien fait pour provoquer cette situation). Si ces réactions donnaient lieu à un projet de loi pour l'exécution publique des politiciens qui font de la merde, je verrais d'avantage de pertinence à cette comparaison.
 
Dernière édition :
@Flopidou Ok, excuse-moi si tu pensais répondre de manière générale :fleur: En fait, c'est bien moi qui ai évoqué la peine de mort et je suis la seule à avoir défendu ouvertement le lien entre les deux (en dehors de moi, il ne me semble qu'il n'y a que @FraiseDeGrouchy qui s'est déclarée vraiment sceptique sur le fait de se moquer de Trump et ses messages étaient beaucoup plus courts que les miens). Donc comme tu évoquais clairement la peine de mort dans ton message, ça m'a donné l'impression que mes propos servaient de prétexte à autre chose et j'ai visiblement mal interprété ton message :)
 
  • Big up !
Reactions : Flopidou
@doudouillitsa

Je big up encore et confirme ton post. J'ai vécu 5 ans dans un quartier à majorité musulmane (j'insiste sur le musulman et pas racisés car c'était les faits au vu du nombre de personnes en tenues traditionnelles que je croisais chaque jour). Je suis une femme, blanche et pas affiliée à une religion monothéiste.
Et je ne vote sûrement pas RN. J'ai vécu dans un quartier pauvre où le multiculturalisme est fort. Quartier d'ailleurs qui est perçu comme "craignos" et dont le préfet a demandé qu'il soit placé en zone de non droits (je sais plus le terme exact).
Pourtant c'est aussi un des quartiers où j'ai vécu où j'ai été la moindre emmerdée par le harcèlement de rue. Pourtant au début quand j'y ai habité, j'avais cette crainte ?paye ton racisme intériorisé). Les gens étaient polis, gentils, s'entraider plus qu'ailleurs. Même les dealers en bas de l'immeuble étaient sympa. Il m'est arrivé de rentrer à 3h du mat en minijupe et rien. J'ai même eu deux gars racisés qui m'ont raccompagné à mon immeuble quand des jeunes m'ont fait chier en dehors du quartier. Ils trouvaient pas ça normal, peu importe l'heure et la façon dont j'étais habillée.
Alors peut-être que c'était car j'étais du quartier justement. Mais je m'y sentais en sécurité. Contrairement à d'autres villes où j'ai vécu dans des quartiers plus bourgeois où des amies se sont faites agressées (pr des blancs tiens d'ailleurs).

Bref faut se sortir des on dit et des amalgames parfois hein.

C'était pas le sujet et sorry pour le HS. Mais je voulais aussi apporter mon expérience perso.
 

Victoria Grace

Capitaine Greluche
@Adaline Semi-HS, parce qu'on rejoint la peine de mort
L'affaire Dutroux est pas mal utilisée en argument "pro-peine de mort" en Belgique.
Que ce soit de manière frontale "tous ces gus-là, ils méritent la corde" ou de façon plus modérée "je ne suis pas pour la peine de mort mais il faut bien avouer que des gens comme Dutroux ..."
Que la perpétuité soit à 30 ans, n'aide pas (mais c'est un autre débat)
Le truc aussi, c'est que l'affaire a tellement traumatisé la population (j'étais jeune mais je me souviens encore de quelques trucs, dans la société Belge, il y a clairement un avant et un après Dutroux) que dès que quelqu'un sort cette carte, le débat tombe illico presto dans de l'émotionnel manichéen et il devient impossible de s'en sortir.

@FraiseDeGrouchy Je travaille avec un public composé majoritairement de racisés et la proportion d'em**** racisés et la même que celle d'em**** blancs.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes