Ma mère est pour l'avortement... mais contre le mien

@Blue-summer-sky @TennanTen Pareil, j'ai remarqué la même chose, des mères qui sont très intrusives. J'ai aussi remarqué ce type de comportement vis-à-vis des fils, mais pas pour les mêmes occasions (ça porte plus sur le choix de l'ami.e par ex).

[Moment psychologie de comptoir, qui repose sur une impression perso, et donc qui peut bien sûr être fausse :]
À mon avis c'est complètement lié au système patriarcal : la société sur-valorise le rôle de mère (comme celui d'épouse), les femmes sont sur-valorisées à ce moment là de leur vie, et on leur reconnaît une sorte de compétence instinctive (s'occuper des mômes, c'est bien connu c'est un truc de meuf).
Donc c'est compréhensible que des femmes qui ont vécu cette reconnaissance veulent le revivre à nouveau, ou veulent se voir encore reconnaître une compétence dans une société qui, en temps normal, les considère comme moins compétente que n'importe quel homme.
D'autant plus que lorsque les femmes vieillissent, elles perdent souvent une bonne partie des (faux) "avantages" dont elles "bénéficiaient" étant jeunes, et elles voient leurs situations devenir de plus en plus désavantageuse. À mon avis, les femmes âgées cherchent à compenser, en "vampirisant" cette période qu'une autre, ici leur fille, est en train de vivre. D'où la recherche de contrôle, les conseils, les injonctions...
En résumé, on donnerait la possibilité aux femmes de s'épanouir autrement que par le biais du ménage et de l'enfantement/éducation, elles em** moins leurs gamins, y compris quand celleux-ci sont devenu.es adultes. Les hommes ont généralement, eux, la possibilité de se voir reconnus compétents par ailleurs, dans d'autres activités.
[fin du moment psychologie de comptoir]


J'appuie complètement ton analyse. Je trouve que cette attitude psycho-sociale est dommage vis-à-vis des hommes qui se disent être des "nouveaux pères" car quand ils essaient de s'investir auprès de l'enfant au même titre que la mère, j'ai impression que ça tourne parfois à la compétition, car les mères ne veulent pas partager le rôle d'éducateur principal, et tous les privilèges sociaux qui vont avec. Alors que ça permettrait de rééquilibrer plein de choses. Et puis il a une invisibilisation des femmes qui est très forte quand elles vieillissent, et je remarque que la seule façon vraiment efficace de rester visible c'est à travers ce rôle de grand-mère, d'arrière- grand-mère, qui sont tous si on observe bien des rôles qui dérivent de celui de la mère. Souvent quand deux femmes âgées se rencontrent ils parlent de leurs petits- enfants ," oui ma fille / petite-fille a accouché c'est son troisième déjà ", c'est moins le cas pour les hommes, ils parlent moins souvent de qui a accouché qui et quand et si c'est son troisième ou son quatrième.
 
J'avais une prof' qui nous avait raconté un peu sa maternité quand une des filles de ma classe allait avoir un bébé. Elle nous avait justement parlé de ça, et du fait qu'au début, elle avait avait dû lutter contre cette envie de "tout contrôler" et de comment elle s'était forcé au début à laisser son époux s'investir autant qu'elle, alors qu'elle n'avait qu'une envie, c'était de prendre son bébé et de s'en occuper elle-même.

Mais si elle nous avait raconté ça, c'était justement pour nous démontrer que, très vite elle avait été plus heureuse comme ça parce qu'elle n'avait pas eu de "charge mentale" ou l'impression d'en faire plus que lui, puisqu'il avait été face à ses responsabilités dès le début. C'est effectivement dommage du coup que ça puisse tourner à la compétition car ça épargnerait bien des soucis après pour ces mères qui finissent par avoir l'impression de tout faire. :dunno:
C'est génial, elle a bien fait ! Et ça donnera un bon exemple à son enfant plus tard en terme de parentalité au sein du couple
 
28 Décembre 2018
10
94
74
28
Salut tout le monde,

Bon, euh bah c’est moi, l’auteure de ce témoignage. Bonjour ! J’ai pas pu répondre plus tôt parce que bah, j’avais pas de compte sur le forum… (ouuuh honte à moi). Mais ça fait 4 jours que j’attend de pouvoir vous répondre.

Déjà je voulais vous dire que j’ai été très touchée par toutes les réactions que mon témoignage a suscité, tout le soutien que vous m’avez envoyé (et que j’envoi à toutes celles dans mon cas, ou juste dans des difficultés familiales ou qui ont subi des difficultés durant leur IVG) et jamais j’aurai pensé que mon histoire entrainerai autant de commentaires et de psychologie de comptoir ^^

En plus (ça n’a rien à voir avec mon histoire) c’est la première fois que quelque chose que j’ai écrit est exposé comme ça, à la vue de tout le monde (en tout cas de tous ceux qui cliquent) et c’est flippant (il m’a fallu plus d’une heure pour enfin me décider à aller voir l’article) et en même temps hyper grisant, malgré le sujet.

Sinon, je voulais quand même vous répondre et peut-être développer certains points que je n’ai pas développé dans mon témoignage.

Premièrement je voulais éclaircir un point qui n’était peut-être pas clair. Ma mère ne m’a pas jeté dehors définitivement (ça ne rend pas ce qu’elle a fait moins grave et je ne l’excuse en rien, je lui en veut toujours à mort pour ça). En fait, je rentrai de chez mon copain 2 jours après l’intervention (comme vous vous en doutez je ne voulais pas rentrer chez moi), j’ai traversé tout Paris pour ça, avec mon copain qui ne voulait pas me laisser toute seule dans le métro vu mes douleurs. J’ai prévenu ma mère au moment ou je partais, donc 1h avant et 10 minutes avant d’arriver chez moi, elle m’envoie un message pour me demander si je peux rester chez mon copain une nuit de plus, elle n’a pas vraiment envie que je rentre, elle n’a pas envie de me voir, c’est compliqué pour elle, etc, comme je l’ai raconté. On retourne donc chez mon copain (re traversée de Paris, toujours pliée en 2 de douleur), mon copain vit chez sa mère qui m’aime bien mais n’aime pas vraiment avoir des gens chez elle et ça faisait déjà 3 jours que j’étais là, on a donc dû lui expliquer pourquoi je devais revenir (elle n’était pas au courant car il ne voulait pas la stresser sachant qu’elle est déjà très stressée de nature) (et petit bonus, sa première réaction a été “je te préviens je l’assume pas” ce qui pour moi est une réaction déjà plus sensée vu notre situation, et ensuite de naturellement s'inquiéter pour moi, savoir comment j’allais, le rôle du maman quoi… bref). Je passe donc la nuit chez lui, et le lendemain soir, je ne veux absolument pas rentrer chez moi et je suis gentiment accueillie dans la chambre d'hôtel d’une amie, payée par sa boite… Je finis par rentrer chez moi le lendemain, et ma mère fait comme si de rien n’était, comme si elle ne m’avait pas empêcher de rentrer me reposer chez moi. J’ai essayé de lui parler, de comprendre, et elle m’a ressortir la même chose, plus a commencé à me reprocher d’autre choses qui n’avait rien à voir et sortit de nulle part. Du coup j’ai laissé tombé la discussion et j’ai décidé de seulement cohabiter avec elle, parler du minimum syndical et de ne faire aucuns efforts pour rendre la cohabitation agréable. Et ça dure depuis 4 mois. Et je lui en veux toujours énormément.

Ensuite, au niveau de sa réaction quand je lui ai dis, j’ai réalisé après avoir envoyé mon témoignage, que lorsqu’elle a fondu en larmes et qu’elle n’arrivait pas à s'arrêter, sur le coup je pensai qu’elle était choqué, et un peu en mode “ok c’est un peu la merde” et vu tout ce qui s’est passé après je n’y ai plus vraiment pensé, mais maintenant je me dis que c’était surement plutôt de la joie d’avoir un autre petit-enfant. En fait je pense même que sur le coup elle n’a même pas envisagé les difficultés, mais juste le fait que enfin, elle allait être à nouveau grand-mère. Comme beaucoup d’entre vous l’ont dit, mais quel égoïsme.

Bref, je vais finir en vous disant que je vais bien, je me suis remise de mon avortement, ça n’a entraîné aucun problèmes avec mon copain, à ce niveau là tout va bien. J’attend juste avec impatience de pouvoir partir de chez ma mère.

Encore une fois, merci à tous pour votre soutien, plein de love sur vous <3
 
24 Octobre 2018
105
886
254
40
Et du coup, ce ne serait pas plus sain de partir le plus vite possible de chez ta mère ? Le temps et l'éloignement sont souvent bien plus réparateurs et apaisants que d'être l'une sur l'autre dans 20m²...
A moins que ce soit toi qui l'héberges vu que tu dis que c'est chez toi. Et à ce moment là, faut peut être lui faire comprendre que sa situation ne lui permet pas d'avoir ce genre de réaction !
 
28 Décembre 2018
10
94
74
28
Et du coup, ce ne serait pas plus sain de partir le plus vite possible de chez ta mère ? Le temps et l'éloignement sont souvent bien plus réparateurs et apaisants que d'être l'une sur l'autre dans 20m²...
A moins que ce soit toi qui l'héberges vu que tu dis que c'est chez toi. Et à ce moment là, faut peut être lui faire comprendre que sa situation ne lui permet pas d'avoir ce genre de réaction !

Je vis bien chez elle et effectivement ça serait BEAUCOUP plus sain de partir le plus vite possible et c'est ce qui est prévu mais je n'ai pour l'instant pas les moyens de partir (étudiante sans boulot et sans bourse...) et c'est la seule personne dans mon entourage qui peut m’héberger donc je fais avec, mais c'est ma priorité cette année
 
  • Big up !
Réactions : Kmarlou
13 Avril 2018
70
110
94
Tout le monde ici parle de maltraitance et de violence mais personnellement j’y vois plutôt un manque de communication assez malheureux.

@Zou32, as-tu essayé de demander à ta mère pourquoi elle avait réagit comme ça ? D'en discuter avec elle ? Peut-être qu’il y a plus que ce qu’il n’y paraît, une blessure des deux côtés.

Bien que ta mère ait toujours affirmé être en faveur du droit à l’avortement, il s’est peut-être produit une sorte de fissure entre ces convictions et l’expérience qu’elle a vécue, le fait que cela soit arrivé à sa propre fille. Peut-être n’était-ce pas de l’égoïsme mais une sorte d'instinct protecteur qui s’est réveillé en elle, à la fois envers l’embryon et envers toi.

A-t-elle mal agit ? Certainement, mais on ne sait pas ce qu’elle a ressenti de son côté, ni ce qu’elle ressent encore, et je pense que ce serait dommage de partir sans mettre les cartes sur table avant. Car après tout, c’est ta mère…
En tout cas je te souhaite bonne chance pour la suite !
 
Dernière édition :
28 Décembre 2018
10
94
74
28
@elodie94 C'est assez compliqué de discuter avec ma mère, surtout d'évènement comme celui la ou, je le sais, elle va soit faire comme si ce n'était jamais arrivé, soit ne pas voir de quoi je lui parle. ça peut donner l'impression que je ne veux juste pas lui parler (ce qui est un peu le cas ^^) mais je la connais, elle l'a déjà fait, faire un sale coup à une de ses filles et quelques mois plus tard soit disant ne pas voir du tout de quoi on lui parle. C'est très énervant et je n'ai pas vraiment envie de rentrer la dedans avec elle, je l'ai déjà trop fait.
Et je comprend le point de vue de l'instinct protecteur ou juste qu'en étant confronté à la situation on ne ressent pas forcément la même chose mais ça n’empêche pas le soutien qui est sensé venir d'une mère. Qu'elle ne me comprenne pas pourquoi pas mais me sortir les horreurs qu'elle ma dit ou les coups bas qu'elle m'a fait ça non.
Je comprend ton point de vue mais voila, je sais que la discussion ne mènera à rien et contrairement aux gens dans ma famille je ne vais pas la pardonner pour la millième fois juste parce que c'est ma mère (je sais que tu n'as pas dit ça ^^) mais ça reste ma mère, je ne vais pas la haïr et ne plus lui parler, juste partir vivre ma vie sans risquer d'avoir son point de vue sur ce genre de sujet, car c'est évident que je ne lui confierai plus jamais rien.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes