Matières scolaires inutiles et utiles

26 Décembre 2015
877
4 483
1 754
Lutèce
@Mellys Il y a la SNT (Sciences numériques et technologiques, introduite par la réforme du lycée de Blanquer) et la NSI. Pour le moment, le bilan est mauvais : https://www.franceinter.fr/nouvelles-specialites-au-lycee-le-flop-de-la-discipline-numerique
Chez moi en Terminale, plus que 13 élèves en SNT. Je confirme ce qui est écrit dans l'article...

@Sylvane et @GrosHibou Si c'est un troll, ces idées sont malheureusement diffusées insidieusement dans le monde de l’Éducation nationale. L'idée d'un cursus scolaire utilitaire/utilitariste prend racine dans le monde patronal et les hautes sphères de l’Éducation nationale. Le langage au quotidien en porte la marque : les "compétences", "les projets". Parcoursup demande CV et lettre motivation...répété ad nauseam pour chaque candidature...Du coup, les ateliers CV et lettres de motivation ont fleuri dans les établissements. Les partenariats avec les entreprises se multiplient dans les bahuts. Le mien a un partenariat avec une Grande Ecole Privée Très Très Très Chère. Un représentant de ladite école est venue faire son speech un jour de pré-rentrée. Il n'était pas question d'élève ni de futur étudiant mais de futur candidat sur le marché du travail. Depuis 2018, les entreprises privées peuvent fonder leur propre CFA. Et sans compter que la réforme du collège et du lycée ont mis à terre des disciplines entières comme les langues anciennes.
 
Dernière édition :
30 Septembre 2011
3 050
14 630
5 684
Je pense que la posteuse d'origine a 12 ans et est en guerre contre l'école et les méchants professeurs qui ne font rien qu'à l'embêter, non ? Ou sinon c'est une blague j'espère !!
Bon alors moi je pense que l'école ne sert à rien du tout, surtout pour les enfants de pauvres qui n'ont pas vocation à devenir profs, avocats, libraire, postier, banquier, boulanger ou je ne sais quoi. Du coup dès qu'ils savent marcher et savent où se trouvent leur nez, bras, jambes etc, connaissent les chiffres et les lettres de l'alphabet, on peut les envoyer bosser à l'usine. Je suis pour le retour des enfants au travail à 5-6 ans (et encore je trouve que c'est un peu tard, ils ont eu le temps d'apprendre un peu à lire/écrire/compter). Tous ces documentaires YT où on voit des enfants de 5-6 ans travailler dans les mines me rendent triste : pourquoi on n'a pas ça aussi chez nous ?? :lunette:
 
Dernière édition :
28 Avril 2015
1 895
10 118
2 594
Le niveau d'instruction/d'éducation influence énormément la façon dont on sera perçu par autrui. Que ce soit par le cercle social, ou dans un éventuel rendez-vous amoureux, nous avons tous tendance à discriminer les gens en deux catégories ( ceux qui sont " éduqués ", qui ont de la culture générale et ceux qui ne le sont pas ). Cela passe par la façon dont la personne s'exprime, la façon dont elle construit sa réflexion etc etc.
Et si l'on enlève toutes ces matières soit-disant inutiles à l'école, le partage entre les gens " éduqués " et ceux qui ne le sont pas relèvera pleinement des origines sociales. La vocation première de l'école publique est de donner à chacun les mêmes chances d'accéder à l'instruction.
Dans le cas où seules les matières " utilitaires " seraient enseignées, il y aurait encore plus de dichotomies entre les familles qui prendraient le temps d'instruire leurs enfants et celles qui ne le feraient pas.
Ces discours sur les matières dites utiles ou non sont donc, à mon sens, anti-démocratiques au possible.

Il y a déjà clairement des inégalités entre les familles qui suivent leurs enfants, leur font faire les devoirs, les emmènent à des manifestations culturelles, à la bibliothèque, leur achètent des fournitures de qualité etc. ... et celles qui ne font pas tout ça, qui ne savent pas / ne peuvent pas donner aux enfants le goût de l'apprentissage. Dans le cas où l'on enlèverait cette mission d'instruction générale à l'école, ces inégalités se creuseraient complètement, et l'on reviendrait bien des années en arrière.

Désolée, mais pour tenir ce genre de discours, il faut être complètement en dehors de la réalité.

Pour le sport, c'est exactement la même chose. Toutes les familles ne peuvent pas payer à leurs enfants des séances hebdomadaires de sport, et ce même avec les aides/tarifs avantageux que proposent les MJC, mairies etc. Si l'on enlève le sport à l'école, on creuse encore plus cette inégalité sociale entre ceux qui peuvent prendre soin de leur santé à travers l'activité physique et ceux qui ne peuvent pas.
Je suis d'accord pour dire qu'il faudrait repenser la façon d'enseigner le sport à l'école. Vu le nombre de personnes qui sont convaincues d'être nulles en sport à cause de l'école, qui n'osent plus essayer une fois à l'âge adulte, on peut dire qu'il y a du boulot pour créer un climat plus serein et bienveillant dans l'éducation physique et sportive. Mais de là à le supprimer, c'est d'une aberration sans nom.
 
31 Mars 2014
652
3 887
3 074
Et bah moi au collège j’étais persuadé que Thalès et Pythagore étaient inutiles, que la technologie était encore moins utile que les cours de musique.
Et aujourd’hui je me sers presque quotidiennement de la géométrie de base pour faire mes calculs thermiques et lire mes plans, pour faire entrer des équipements etc. Je travaille également plus de 9h par jour sur un ordinateur et je suis ravie de connaître le fonctionnement de certaines lois physiques et le mode d’assemblage/usinage de certaines pièces. En vrai, à l’époque j’aurais été bien incapable de prévoir ce qui m’aurait été utile ou non. Je me sers aussi quotidiennement de ce que j’ai appris en cours de français pour synthétiser des données et rédiger des comptes-rendus de chantier (en essayant d’éviter les fautes au passage).
Il serait quand même très prétentieux de savoir à l’avance ce qui nous sera utile ou non, surtout que scoop, un savoir appris peu se révéler totalement inutile pendant de longues années et prendre de l’importance du jour au lendemain.
 
5 Février 2015
2 624
28 346
3 254
33
Ile de France
Bin moi je viens répondre un peu à contre-courant :ninja: Je rejoins l'ensemble des gens qui ont répondu dans le sens où je trouve que c'est une façon terrible d'introduire un sujet, c'est vrai, et ça se voit, vous lui faites tous-tes des réponses très enflammées je trouve. Et sans être d'accord avec beaucoup d'idées ou d'arguments de @Princesse Sarah 02 je suis plutôt d'accord avec le fait de questionner le fonctionnement de l'école, et les raisonnements qui l'organise, et je pense que réfléchir à comment l'améliorer c'est bien.

Je ne suis convaincue ni par l'argument de "la culture générale c'est bien" ni par celui de "dans mon travail j'utilise des compétences que je pensais inutiles plus jeune".

Moi perso dans mon travail (de boulangère-pâtissière) j'ai utilisé très peu de connaissances apprises à l'école; la lecture, quelques concepts mathématiques basiques, c'est un peu tout je crois. Et de manière générale la formation à un métier ne se fait pas au collège-lycée généraliste, mais dans des dispositifs scolaires spécifiques, ou au sein du travail même.

Je n'ai pas non plus l'impression d'avoir beaucoup bénéficié de la culture générale qu'on m'aurait donné à l'école, ou plus exactement j'ai l'impression que cette connaissance m'a été donnée n'importe comment, sans raisons cohérentes, et d'une façon qui m'a dégoûtée de l'école et de l'apprentissage.

Je n'ai pas appris à parler de langue vivante à l'école - on m'a bien donné des cours, mais force est de constater que sept ans d'allemand plus tard, en étant une élève dans la moyenne, moyennement motivée et moyennement notée, je ne suis pas capable de parler allemand (et malgré la prédominance de l'allemand et de l'espagnol à l'école je ne trouve pas qu'en France la population maîtrise ces deux langues). Je n'ai rien appris en cours de sport, pas même comment on joue aux sports qu'on me forçait à faire (et l'expérience des madz de leurs cours de sport est quand même plutôt négative). Je connais beaucoup de choses en histoire, en géographie, mais c'était motivé par un intérêt personnel pour ces matières-là, et aujourd'hui mes connaissances sont singulièrement lacunaires en ce qui concerne l'histoire de la France (un comble pour l'éducation française quand même) - par contre j'ai l'impression d'avoir bouffé de la seconde guerre mondiale tous les ans en cours, encore et encore et encore. Des sciences il ne me reste presque rien, et rien de ce qu'on a pu m'enseigner en lycée, voire en collège.

Ma scolarité, je l'ai vécu dans l'ennui, et je me suis beaucoup demandé ce que je fichais là. Et je ne suis pas la seule dans ce cas-là: un-e autre posteuz plus haut à parler des 75% d'élèves qui s'en foutent du cours auquel ils assistent et je trouve ça ahurissant - ça devrait alarmer tout le monde, mais non c'est presque normal, ça fait partie du paysage un peu.

Au final je suis sortie du système scolaire avec beaucoup de colère et de rancœur envers celui-ci. J'ai l'impression que passé un certain point, il ne m'a pas apporté du bien; et j'ai l'impression qu'on a quand même affaire à une énorme institution qui ne convient plus à personne, ni aux élèves (qui s'ennuient, se demandent à quoi ça leur sert, et dont le niveau chute), ni aux profs (mal payés et surchargés de travail, aux classes immenses), ni à la population française en générale qui semble en avoir une image bien négative.

C'est quelque chose qui mérite d'être interrogé, non? A quoi sert l'école? Est-ce que les matières enseignées servent réellement ce but ou ces buts? Est-ce vraiment nécessaire d'y parquer des enfants jusqu'à l'âge adulte? Est-ce que ce temps est idéalement utilisé, ou est-ce qu'on en gâche une partie, et si oui, laquelle? Est-on satisfait des résultats qu'on obtient, est-ce qu'il y a matière à améliorer ce qu'on a?

Le message initial de @Princesse Sarah 02 me semble assez naïf, à la fois assez sûr d'avoir identifié ce qui ne va pas et sûr de la réponse avancée, et ne questionnant pas du tout (semblant à peine conscient de) la logique interne qui amène à proposer ces réponses. Mais le fond me semble juste: il y a quelque chose qui ne va pas dans le système scolaire actuel, et ce serait bien qu'on y réagisse.
 

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
7 697
34 691
4 104
@AprilMayJune Je pense que globalement beaucoup de gens sont d'accord pour dire que y a plein de choses à faire pour que l'école se passe mieux, mais ce qui a beaucoup gêné c'est que le topic se nomme "Matières scolaires inutiles et utiles" et de voir quelles matières étaient jugées inutiles (et pourquoi selon elle) et quelles matières seraient indispensables et à ajouter au cursus.

Imposer l'anglais en LV1 et supprimer toutes les LV2 et les langues mortes ça me chagrine énormément. Dire qu'on devrait apprendre les langues autrement pour avoir de meilleures bases et les garder, oui absolument (ça commencerait déjà par le nombre d'élèves par classe, sans parler des classes de 35 élèves je pense que même avec un effectif de 20 - autant dire le rêve des profs actuellement - c'est déjà trop pour vraiment pratiquer convenablement)

Dans mon commentaire j'ai appuyé sur l'orthographe omniprésente dans les cours de français (ce podcast est super intéressant à ce sujet) au mépris d'autres éléments qui devraient avoir + de place à mon sens.
 

Dame de lotus

Chicons au gratin, et toi ?
29 Novembre 2015
6 021
78 647
3 524
Le sujet me laisse extrêmement perplexe. Le rôle de l'école n'est pas uniquement de former au monde du travail, mais bien de stimuler l'intellect et de jeter les bases d'une culture générale qui favorise le vivre ensemble...
:jv:

Bon on a déjà bien commenté dans tous les sens, mais je suis très perplexe de ce point de ton message @Princesse Sarah 02
-Les langues mortes ou vivantes, autre que l'anglais. Futur reporter, explorateur, archéologue, traducteur, guide touristique, expatrié? Ca vous servira sans nul doute. Sinon? Honnêtement, à part l'anglais (la langue d'internet, et une sorte d'espéranto) vous vous servez de combien de langues au quotidien?
Alors perso je parle trois langues au quotidien. Pourtant je fais rien de fou : je me contente de vivre + je m'occupe des gens :shifty: Des gens lambda, qui vivent dans le pays où j'habite. Je ne suis pas journaliste, exploratrice, archéologue, traductrice, guide touristique ou expatriée et pourtant incroyable mais vrai : ces gens lambda ne parlent pas spécialement français.

Alors certes, j'habite dans un pays qui n'est pas la France, composée de Français et Françaises qui parlent le français : je fais 60 km, je suis toujours dans mon pays et pourtant tout le monde cause néerlandais. Mais même si j'habitais en France, cocorico, il y a plein de gens qui ne parlent pas (ou peu) (ou mal) le français. Et perso j'aime bien le vivre ensemble, donc j'aime bien essayer de communiquer avec autrui : je suis très déçue de ne parler que trois langues, parce que très fréquemment, et bien je n'arrive pas à discuter avec la personne en face de moi.

Je trouve que dire que le français est auto-suffisant [en France] assez révélateur du fait qu'on continue inlassablement à se dire que les nations sont cloisonnées, que dans un territoire tout le monde parle la langue nationale (ou devrait parler la langue nationale) : c'est quand même bien se replier sur soi et être un peu nationaliste :shifty:

P't'être que je suis traumatisée par les conflits linguistiques de mon propre pays, je sais pas, mais en tous cas j'ai rarement vu quelque chose d'aussi destructeur pour le vivre ensemble que de se dire "ma langue suffit laaaargement et les autres ont qu'à se démerder"

Si quelqu'un veut des exemples : l'histoire de Belgique en trois tomes, en vente dans toutes les bonnes librairies
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes