@L'atrabilaire Alors en soit je suis pas fondamentalement en désaccord avec toi, mon kif c'est les essais de socio.

Par contre, ce que j'ai dit:
Je ne crois pas que la parole des non-concernés soit importante pour faire avancer une lutte, je pense que la plupart du temps elle est superflue, inutile, et parfois nocive
Ce que tu me réponds:
Tu dis que la parole des non-concernés est inutile voire nocive.
Je pense qu'on sera toutes les deux d'accord pour dire que c'est deux commentaires ne veulent pas exactement dire la même chose. Notamment avec les emplois de "la plupart du temps" et "parfois".
Surtout que ce passage s'inscrivait dans une réflexion globale où je refais référence plusieurs fois aux paroles des non-concernés.
Désolé de répondre sur ça en particulier mais c'est une belle illustration de se que je disais quand je parlais de nuance et de caricature :cretin: Ça veut pas dire que tu caricatures à l'extrême mon propos mais juste que tu me fais pas dire exactement ce que j'ai dit :P
 
L

L'atrabilaire

Guest
@adita Je sais bien j'en suis victime ici la plupart du temps :lol: C'était une commodité de langage, car ça ne change rien au fond de mon propos. Je ne contredis pas la possible inutilité des interventions de non-concernés, je déplaçais le problème de ton assertion en spécifiant qu'étant donné qu'une parole n'est généralement pas isolée mais prise dans un échange, la parole non pas par son contenu mais par son existence même est nécessaire pour qu'il y ait confrontation, et donc potentielle compréhension des enjeux de la part du non-concerné. C'est un pivot du processus en somme.
 
En outre si tu considères qu'il n'y a pas à empêcher les non-concernés de donner leur avis, mais qu'il faut "proposer des espaces de parole aux gens qui en manquent", comment t'y prends-tu ? Quelle différence y aura-t-il entre cet espace et n'importe quel espace de parole actuellement ?
Bah y aura pas de différence notable. Juste que je suis pour qu'on propose des espaces de paroles aux concernés, aux non-concernés, et aux deux. Je pense que les 3 formes sont possibles et indispensables. Quand je parle d'espaces de parole, je parle de conférences, de groupes de paroles, de colloques... Fin je sais pas, j'ai l'impression de devoir dire des évidences.
Euh non pas vraiment... Je réagis sur ta remarque qui était elle-même une réaction à l'article, et donc à la question de si oui ou non un avis était valide voire bienvenu s'il ne vient pas d'un concerné.
Bah dans ce cas je comprend pas pourquoi tu dis que j'suis pas dans le sujet, mais soit :neutral:
 
  • Big up !
Reactions : Margay
Ce que tu décris là, c'est un témoignage, que personne n'a remis en cause. Je ne vois pas vraiment le rapport entre cela et le sujet (qui est sur le problème de ne valider ce que dit une personne que si elle affiche un statut de "concernée").
Je parlais de ça, parce que j'avais simplement l'impression que selon toi, une concernée se définissait comme telle pour être dans un premier temps validée en tant que telle, et dans un second temps pouvoir s'exprimer. J'ai le sentiment qu'à force de craindre un rejet, toi et d'autre avez tendance à vous définir comme concernée non plus dans le but de livrer un témoignage, mais dans celui qu'on vous coupe pas/que vous soyez entendue. Je me trompe peut-être, mais si c'est le cas c'est dommage.
 
  • Big up !
Reactions : severuspotter
Pour apporter ma petite pierre à l'édifice, je suis d'accord avec certaines parties de l'article comme l'obligation de s'outer qui est néfaste, et le fait qu'on soit pas d'accord non plus entre personnes concernées. En revanche, no regret d'asséner des "pas concerné, je ne parle pas avec toi" avec les personnes dont je sais pertinemment qu'elles sont les dominantes dans la situation. On a beau s'appuyer sur tous les arguments théoriques possibles, le vécu des concernés va au-delà de ça. On est combien parmi les handi-e-s à se voir silencier par un.e médecin parce qu'iel a étudié notre maladie pendant une heure sur toute sa vie, alors que nous ça fait 20 ans qu'on se la trimbale ? Mais c'est ellui l'expert.e n'est-ce pas

Je suis un peu amer sur ce topic, parce que je reconnais (sans citer de noms, et c'est pas une attaque personnelle hein promis) des personnes non-concernées qui prônaient l'objectivité sur certains sujets, en utilisant par exemple la science comme prétexte, et à qui j'ai au final dû réexpliquer plusieurs concepts scientifiques. Lorsqu'on a vécu toute notre vie en tant que personne désavantagée dans notre société, on s'est bien informés en plus de notre expérience de tous les jours en général, alors venir mettre l'opinion de non-concernés qui bien souvent ont lu un mini article ou un "moi je pense que [argument qui a déjà été réfuté plein de fois mais tu penses que ton opinion construit en 5min va révolutionner des problèmes sociaux sur lesquels des expert.e.s bossent depuis des années]" au même niveau que le notre, bof.
 
On est combien parmi les handi-e-s à se voir silencier par un.e médecin parce qu'iel a étudié notre maladie pendant une heure sur toute sa vie, alors que nous ça fait 20 ans qu'on se la trimbale ? Mais c'est ellui l'expert.e n'est-ce pas
Complètement d'accord! C'est un bon exemple de la limite de l'intervention d'un non-concerné je trouve!
Edit: Et je pense que ton exemple fonctionne pour mille autres sujets.
 
Ben voilà !Merci MYMY ! J'ai quitté les groupes facebooks féministes pour ça, j'ai claqué la porte à cette haine et ce flux tendus de "TU SAIS PAS TAIS TOI" qui me bourdonnais aux oreilles juste parce que je suis plus modérée sur le coup du "oeil pour oeil, dents pour dents" et pudique sur mon vécu.
Moi qui cherchais des lieux d'information et de discussion, je me suis retrouvée face à des débats clos.
Heureusement il y a eu "Osez le féminisme" et les "Glorieuses" qui m'ont apportées un peu de joie dans ce monde de brutes !
 
Ca fait plusieurs messages que je le constate mais... Pourquoi toujours se dire que le non concerné minimise ou dit de la merde ?

On ne peut pas comparer ces deux groupes si on ne prend en compte que les personnes non concernées qui vont avancer des inepties d'un côté, et que celles concernées qui vont avoir un discours éclairé de l'autre. Le débat n'est plus le même et perd tout son sens. Pour procéder à une comparaison (et pour revenir à ce que dénonce l'article), il faut prendre le même discours, et se demander s'il est vraiment important de savoir si la personne est concernée ou non pour commencer à prendre en compte les arguments avancés.

Ainsi, mettons que une personne tienne un discours X. Doit-on lui demander de s'outer pour prendre en compte ledit discours X ? Sommes-nous certains que les arguments avancés permettent de déterminer si la personne est concernée ou non ? Et si la personne est effectivement concernée mais que son discours sort du chemin traditionnel, doit-on forcément se dire qu'elle n'est pas déconstruite, à défaut de ne pas être non-concernée, ou peut-on envisager de discuter avec elle sans fermer le dialogue ?
Il me semble qu'on pose plutôt ce genre de questions. Qu'on parle d'un filtre préalable à l'analyse des arguments, qui va dépendre de l'identité de la personne et non plus de la qualité de son analyse et de son argumentation. On ne parle pas de si les non concernés ont le droit de dire des bêtises aux concernés et de faire leur loi, ou de revenir sur leurs témoignages pour leur dire "Oh, vous exagérez, hein !". Je ne vois vraiment pas pourquoi les derniers posts semblent se fixer sur cette situation, ce qui n'est plus vraiment le propos...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes