Je vis à Londres et travail dans une boite anglaise, avec un clavier qwerty. 95% de mon c'est rédaction/discussion sont en anglais, en moyenne je parle français une heure par semaine et pour l’écrit c'est quelques emails par-ci par-là, si c'est important je vais faire un effort et rédiger dans word pour avoir un maximum de corrections et les accents, sinon je corrige uniquement ce qui se souligne en rouge si j'ai le temps.

Ma sœur a fait une école où (veuillez noter l'effort: je suis allée récupérer l'accent...) plus des 3/4 des cours en anglais, elle n’arrêtait pas de placer des mots anglais (elle le fait encore mais moins) et ça m'insupportait vraiment. Du coup je ne le fais pas (à moins d’être avec un.e autre expat) mais les discussions virent très rapidement au jeu de tabou:

"Oui ça se passe bien au boulot, on a eu un... une... (mince comment on dit "meeting" déjà?) Tu sais le truc ou on est tous ensemble autour d'une table d'une table pour discuter d'un projet avec le client, d'autres membres de l’équipe de conception, tout ça...
- :eh:? Une réunion?
- Oui c'est ça! Merci! Bah c'etait super interessant.:cretin:
- :facepalm: "
 
Dernière édition :
Autant je comprends tout à fait qu'on puisse perdre un peu son français oral au bout d'un an à l'étranger (ça me l'a fait aussi au bout de seulement quelques mois, et c'est normal quand on est immergé.e dans une autre langue au quotidien), mais je ne vois pas en quoi ça nous ferait perdre nos capacités en orthographe ?
OK pour certains mots qui se ressemblent (genre, en anglais : confort/comfort, recommander/recommend), mais pour tout ce qui est accords grammaticaux, je ne vois pas en quoi l'apprentissage d'une langue étrangère viendrait "annihiler" nos compétences déjà acquises ? Enfin pour moi, c'est juste se chercher des excuses là :cretin:
J'imagine que ca vient de l'immersion aussi, pas vraiment du fait d'apprendre une autre langue. Personnellement je me rends compte que j'ai beaucoup perdu en grammaire depuis que je vis à l'étranger. Avant j'étais une grammar nazie insupportable et maintenant je fais plein de fautes dégueulasses. Mais voilà, ca fait 3 ans que non seulement je parle quasiment plus francais au quotidien (donc j'ai perdu en "fluidité") mais surtout je ne lis et n'écris presque plus en francais non plus, à part sur le forum. Du coup j'imagine que j'ai oublié les règles à force ? :dunno:
J'ai bien honte d'ailleurs. Il y a quelques mois j'ai dû écrire un document important en francais, j'ai dû l'envoyer à mes parents pour qu'ils le corrigent parce qu'autant retrouver les mots que j'avais sur le bout de la langue, c'était pénible mais j'ai pu le faire, par contre la grammaire était ignoble et je suis sûre que certaines phrases étaient pas formulées correctement.

Autant je suis d'accord avec l'autrice que c'est pas un drame absolu de faire des fautes de grammaire, par contre j'ai toujours du mal avec le franglais assumé, parce qu'en fait, tout le monde ne maitrise pas l'anglais et la personne en face peut vite se sentir bête. Avec mes ami.e.s qui parlent couramment anglais je me gêne pas et j'utilise le premier mot qui me passe par la tête, mais dans d'autres contextes je fais beaucoup plus attention, quitte à abuser des périphrases, parce que je veux pas que mon interlocuteur se sente bête alors que c'est moi qui ne suis plus capable de parler un francais correct. :ninja:
 
Je suis partie, il y a trois ans, vivre 6 mois en Norvège. Je n'ai rencontré que deux francophones durant tout mon voyage. En gros, je parlais français en cours de littérature française (ou je jouais plus le rôle de consultante qu'élève mais c'était une super expérience) et sur skype avec mes amis en France. Dans ma vie quotidienne, je ne parlais qu'anglais du coup... J'ai envoyé un mail entièrement en anglais à ma référente en France sans m'en rendre compte (qui m'a gentiment répondu qu'elle était très fière que je me sois aussi bien intégrée).
En revenant en France, je parlais spontanément anglais dans les restaurants ou les magasins. Une fois, au fin fond de ma Picardie natale, j'ai même répété une phrase en norvégien à une vendeuse qui n'avait pas compris ma question en anglais. Ca n'a pas fonctionné bien sûr...
MAIS, je n'arrive toujours pas à évoquer mon séjour en Norvège en français. Les mots me viennent subitement en anglais et je peux mener un monologue de 5min sur "I looooooove so much my triiiip" devant des amis qui m'observent les yeux ronds.
J'ai des réflexes en anglais, notamment parce qu'il y a plus de mots qu'en français et donc on peut être plus concis et précis (petit tip) mais globalement (et aussi parce que j'ai fait littérature-linguistique françaises à la fac) mon français est vite revenu. Je suis un peu une maniaque de la langue, "une puriste", mais j'ADORE découvrir le français des expatriés. C'est fascinant parce qu'on voit les deux langues qui se lient et qui en forment une nouvelle propre à la personne et qui raconte son histoire. Et aussi, j'ai appris depuis neuf langues (en comptant latin et grec ancien), je ne les maîtrise pas toutes mais, je vois bien que le français c'est super compliqué.
 

Ada or ardor

Used to have a little, now I have a lot
Haha j'ai une amie qui parle tellement bien anglais qu'elle a pas besoin de partir en long séjour pour faire de la grammaire anglophone en français ou traduire des expressions anglaises en français sans même s'en rendre compte ("on espère pour le meilleur").

Et big up à ma mère qui parfois mélange espagnol et anglais (elle habite en Espagne depuis 4 ans et ses meilleurs amis là-bas c'est un couple d'Etats-Uniens) pour ma plus grande joie : potatoesse, aka potatoes prononcé comme si c'était de l'espagnol. Ou quand elle m'écrit et que je suis pas sûre de la langue de son correcteur automatique : "Holà, tu puedes m'appeler ? Besos".
 
Après 5 ans en Allemagne, j’ai aussi parfois du mal à trouver mes mots à l’oral en français. Par contre, pour la grammaire française, je n’ai pas trop ce problème, car je suis traductrice et donc j’entretiens mon français écrit quotidiennement dans mon travail.

Je crois cependant que, même si on peut oublier des mots et ne plus être aussi éloquent, on n’oublie pas si facilement la grammaire si on la maîtrise bien avant le départ à l’étranger. Elle peut rouiller, mais c’est comme le vélo, elle ne s’oublie pas et on retrouve vite son niveau d’antan une fois qu’on s’y remet. Par contre, si on a déjà des lacunes avec certaines règles (par exemple si on ne comprend pas pourquoi il faut accorder tel ou tel verbe dans tel cas de figure, ou si on confond « sa » et « ça »), le séjour à l’étranger ne va pas arranger les choses.

Bon par contre, je ne suis pas forcément d’accord que perdre 20% de son français pour gagner 100%, voire plus, dans la langue étrangère soit un bon deal. Le bon deal, c’est surtout de perdre 0% de français tout en gagnant autant que possible en maîtrise de la langue étrangère.
 
personnellement, parlant plusieurs langues (de bien à très mal, mais ça c'est une autre histoire) et ayant vécu dans plusieurs pays, je mélange les langues, et parfois je bugue sur les mots.
C'est très gênant car les gens croient que je me moque d'eux ou que je joue la comédie, alors que les mots français ne veulent tout simplement pas sortir.
Des fois, j'ai le mot dans une autre langue mais pas en français.
D'autres fois, la grammaire souffre aussi, genre par exemple, je mets l'adverbe très souvent juste avant le verbe (au lieu de le mettre juste après), genre "je souvent mange blablaba...." car ça se fait en chinois ainsi que dans certaines langues germaniques. Et je dois vraiment me contrôler pour éviter ça....
 
Je suis très heureuse d'apprendre que j'ai une excuse pour être si mauvaise en français a l'écrit : c'est évidemment parce que je vis au Japon :d

Non mais en vrai j'ai lu tout vos commentaires et ça me rend vraiment triste. J'ai toujours été nulle en grammaire et en conjugaison. Mais vraiment a un point affolant. Pourtant j'ai fait un bac L, une licence de lettres modernes, je lis des bouquins a la pelle... Ah ça j'en ai du vocabulaire, ça fait chier mon entourage parce que je sort souvent des mots inconnus au bataillon. Et bah malgré tout ça j'ai toujours, toujours toujours été archi nulle a l'écrit en grammaire et surtout en conjugaison. Et non, je ne suis pas dys, donc j'ai pas le droit ? Mon message a moins de valeur que les vôtres ? Ah bah merci bien.
 
Je ne citerai personne pour ne pas froisser inutilement qq"un, mais j'ai une vraie question à celleux qui se considèrent "nul-les" en grammaire :
Ça veut dire quoi concrètement pour vous ? Que vous ne comprenez pas les règles ? Que vous n'arrivez pas à les appliquer en même temps que vous écrivez ? Que vous ne savez pas vous relire ?

Je pose cette question en tant qu' orthophoniste. Les difficultés en langage écrit c'est mon rayon. Et pour tous mes patients concernés, il y a toujours une cause identifiable. Et à laquelle on peut remédier (totalement ou en partie). Ça m'intéresse donc de savoir qui pose souci à des gens qui n'ont pas de troubles identifiés !
 
Je ne citerai personne pour ne pas froisser inutilement qq"un, mais j'ai une vraie question à celleux qui se considèrent "nul-les" en grammaire :
Ça veut dire quoi concrètement pour vous ? Que vous ne comprenez pas les règles ? Que vous n'arrivez pas à les appliquer en même temps que vous écrivez ? Que vous ne savez pas vous relire ?

Je pose cette question en tant qu' orthophoniste. Les difficultés en langage écrit c'est mon rayon. Et pour tous mes patients concernés, il y a toujours une cause identifiable. Et à laquelle on peut remédier (totalement ou en partie). Ça m'intéresse donc de savoir qui pose souci à des gens qui n'ont pas de troubles identifiés !
Aucune idée ! Mais quand je me relis je ne vois pas certaines fautes. D'ailleurs dans l'article je n'en ai vu aucune ! Peut être que si j'allais les chercher exprès je les verrais. Mais pas sûre.
Perso c'est vraiment la conjugaison qui me pose soucis. (Saviez vous qu'au Japon il n'y a que 2 temps ? Le passé et le présent. Un vrai bonheur XD). Je suis incapable de me souvenir qu'elle terminaison correspond a quel temps, et d'ailleurs il y a pleins de temps je sais même pas dans quels contextes les utiliser. Je fais ça a l'instinct parce que le français est ma langue maternelle mais je ne peux pas mettre des définitions sur les règles que j'utilise. Pis alors les règles telles que, c'était quoi je l'ai vue dans un commentaire plus haut... Le participe passé qui s'accorde si le COD est avant le verbe ? Un truc comme ça. Mais sérieux comment vous faites pour retenir tout ça ? Et comme j'ai dit c'est pas faute d'avoir essayé très dur, j'avais un cour dédié a ça en première année de licence. Mais je n'ai jamais réussi a retenir les règles. J'arrive même pas a les comprendre car je ne comprends pas tout les rôles d'une phrase.

Bref, j'ai abandonné. Je fais attention aux fautes d'orthographe, ça c'est facile pour moi. Le reste ... Je ne crois pas que ça enlève de la valeur a mes propos.

(Je dois aussi avouer que j'ai la fâcheuse tendance de me relire après seulement avoir posté les messages, et ça c'est dommage je devrais y remédier aha)

Edit : Je parle de certaines règles et de certains rôles dans la phrase que je ne comprends pas, la plupart du temps ça va quand même. C'est vraiment les trucs spécifiques qui me posent soucis.
 
Dernière édition :
@Marjowine

En réalité, les gens qui sont "bons" en grammaire n'ont pas forcément étudié à fond les règles, ou ne s'en souviennent pas forcément tel quel.
Une langue s'acquière et s'automatise principalement par exposition à celle-ci, si bien qu'au bout d'un moment, on a intégré des régularités (ex : je pense qu'il ne te viendrai pas a l'esprit d'écrire un mot avec deux "j" qui se suivent, parce que tu a intégré que cela ne se faisait pas en français). En théorie, quand on est bien outillé, et qu'on est suffisamment exposé, on va finir par intégrer les règles sans s'en rendre compte (le fameux "je sais pas pourquoi mais je sais que ça s'écrit comme ça"). Et c'est pour ça que je pense que des soucis en grammaire, ça vient soit d'une trop faible exposition à la langue, soit d'outils cognitifs défaillants (dyslexie par ex, mais bien d'autres choses encore) qui empêchent de s'imprégner des régularités.

Et je radote, mais je pense sincèrement que faire des erreurs n'enlève en effet pas de valeur à son message, mais du sens, oui. (Et je ne te vise pas particulièrement en disant ça !)

Édit parce que je t'ai lue trop vite. Tu as bien analysé ta problématique en fait, le souci c'est que pour toi les règles de grammaire ne sont pas porteuses de sens, c'est un espèce de truc aléatoire qu'on t'impose. Et ça n'est pas ta faute, la grammaire est très mal enseignée. Moi même je viens de découvrir le sens de tas de règles que j'ai toujours appliquées à l'instinct après un bac +5 et 2 ans d'expérience pro, alors ...
 
Je fais meme expres sur internet de ne pas respecter ces codes, parce que j'estime que si une personne s'arrete a des accents qui manquent ou une faute de conjugaison alors qu'on est en train de debattre, c'est que clairement, j'ai pas le temps pour elle.
C'est pas un peu de la provocation de laisser des fautes exprès ? Je suis désolée, j'ai beau être d'accord pour dire que dans certaines circonstances, comme un chat ou des SMS, on ne va pas se relire, personnellement, même si je ne vais certainement pas faire de réflexion quand je vois des fautes et m'arrêter dessus, je vais les remarquer sans même avoir cherché à les voir. Donc savoir que certain.es les font volontairement franchement je trouve ça moyen.

Autant je comprends tout à fait qu'on puisse perdre un peu son français oral au bout d'un an à l'étranger (ça me l'a fait aussi au bout de seulement quelques mois, et c'est normal quand on est immergé.e dans une autre langue au quotidien), mais je ne vois pas en quoi ça nous ferait perdre nos capacités en orthographe ?
OK pour certains mots qui se ressemblent (genre, en anglais : confort/comfort, recommander/recommend), mais pour tout ce qui est accords grammaticaux, je ne vois pas en quoi l'apprentissage d'une langue étrangère viendrait "annihiler" nos compétences déjà acquises ? Enfin pour moi, c'est juste se chercher des excuses là :cretin:
J'ai plusieurs hypothèses : pour les accords pour commencer, certaines langues ne les font pas, l'Anglais par exemple, ou l'Espagnol qui n'a pas la même règle que nous en ce qui concerne l'accord du participe passé dans leur équivalent du passé composé (je ne parle que des deux autres langues que je parle quotidiennement et que je maîtrise vraiment). On perd donc peut-être l'habitude de le faire également. Pour certaines structures grammaticales, elles sont aussi différentes parfois, mais pas tant pour que ça nous choque de répéter cette structure en Français (exemple : le "a" devant un COD désignant une personne en Espagnol, "Llamo a mi mamá", "J'appelle à maman", mon frère fait continuellement cette erreur depuis qu'il vit en Espagne).
Je pense aussi que dans le cadre d'un séjour à l'étranger à moyen terme (je veux dire avec un retour en France prévu), on se focalisera peut-être moins sur l'orthographe lorsque l'on écrit l'autre langue, ce qui fait qu'on le fera moins en Français à notre retour... Ce ne sont que des hypothèses, des réflexions que je me suis faites depuis que je vis à l'étranger.

--

J'ai toujours été très attachée à l'orthographe, je ne le fais plus actuellement mais à une époque j'arrondissais mes fins de mois en tant que correctrice. Mais quand je dis ça, je parle surtout de mon ortographe, c'est important pour moi d'écrire avec le moins de fautes possible. En revanche depuis longtemps, hormis quand je lis un livre ou un article où je trouve ça vraiment important, je ne m'arrête plus dessus et je ne jugerai jamais la personne en face. Mais vraiment, même en ne cherchant pas je vois les fautes, c'est automatique. Alors ça m'embête qu'on dise que ce n'est pas grave, je pense que si on connaît les règles d'orthographe et de grammaire françaises, c'est dommage de ne pas prendre la peine de les appliquer et de les avoir en tete6en écrivant.
Je suis en Amérique Latine depuis six mois maintenant, quand j'ai regardé le dernier épisode de GoT en Anglais non sous-titré, je le traduisais machinalement en Espagnol dans ma tête, j'ai perdu l'habitude de penser en Français, j'écris beaucoup plus de messages en n'importe qu'elle langue étrangère qu'en Français et il y a encore une heure avec une amie française on a mis un quart d'heure pour trouver le mot "intimité"... J'ai clairement perdu du vocabulaire, mais de là à perdre 20 % de ma langue maternelle ? C'est énorme je trouve...
 

Madhiko

Madhikoquine
Saviez vous qu'au Japon il n'y a que 2 temps ? Le passé et le présent. Un vrai bonheur XD
Oui enfin si on y regarde bien, pour le présent on a quand même la forme neutre (en -ru ou autre), la forme polie en -masu, les formes négatives en -masen ou -nai, plus la forme en -te + imasu :P Et on conjugue aussi les adjectifs. Et pour dire qu'on veut faire quelque chose, hop on conjugue :P Bon en vrai je suis la 1ère à dire aux Japonais que non, leur langue n'est pas si "muzukashii" que ça (j'entends beaucoup ce mot depuis mon arrivée au Japon, surtout quand des Japonais tentent de communiquer avec moi et que mon expression faciale leur répond très clairement "Désolée je comprends pas..." :cretin:), juste très différente du français et de l'anglais, mais la conjugaison est quand même un poil plus complexe que juste 2 temps. Ceci dit, j'avoue que les conjugaisons, c'est toujours un truc qui me gonfle quand j'apprends une langue. J'ai fait de l'espagnol et de l'allemand, ben j'ai jamais été très au point sur les conjugaisons, ça me motivait pas d'apprendre tout ça par coeur alors que d'autres langues comme l'anglais se passent très bien d'une terminaison différente pour chaque personne. D'ailleurs je pense que si j'étais née dans un autre pays et que le français n'avait pas été ma langue maternelle, j'aurais eu la flemme d'apprendre le français et j'aurais plutôt choisi une autre langue :rire: Le français est inutilement compliqué sur certains aspects... Du coup, même si je n'ai personnellement aucune difficulté avec la grammaire et l'orthographe, je ne suis pas une grande puriste non plus. Parfois, je vois des gens avancer l'argument que la complexité de la langue française est ce qui fait sa beauté, mais j'ai du mal à envisager que la beauté d'une langue soit proportionnelle au nombre d'exceptions à ses règles :cretin:

D'ailleurs je me demande. Celles qui ont du mal avec la grammaire, est-ce que le fait d'apprendre des langues étrangères où les mêmes idées se traduisent différemment en termes de grammaire a tendance à vous aider à comprendre ce qui se cache derrière, ou est-ce que vous rencontrez juste les mêmes difficultés avec les grammaires étrangères ? Par exemple, si la notion de COD vous semble abstraite en français, est-ce que le fait qu'en allemand, ça se matérialise par l'accusatif, ou en japonais par la particule "o" vous aide à comprendre de quoi il retourne, ou vous vous trompez aussi de déclinaison/particule ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes