Quel livre lisez-vous en ce moment ?

nezentrompette

Le train de vie d'une noix de Saint-Jacques
je m'attaque à du très court (100 pages): L'annulaire de Yoko Ogawa.
Lu d'une traite hier soir.
Elle m'a bien eue, Yoko Ogawa: j'étais restée sur la mignonnerie de La formule préférée du professeur, alors que ce livre-ci est un tout autre monde. Elle conserve sa façon de broder sur de la vie quotidienne presque banale, avec une once d'originalité néanmoins (la vie d'une secrétaire dans un labo un peu particulier) et sans à-coups elle distille une atmosphère toujours plus dérangeante, avec une aura un peu fétichiste j'ai envie de dire. Je ne pense pas pouvoir comparer avec une autre de mes lectures tant celle-ci est hors-norme. En tout cas, malgré la surprise, j'ai vraiment aimé.
 
J'ai commencé Belphegor de Arthur Dernède. C'est vraiment sympa à lire, ça se lit tout seul :) Ça me fait un peu penser au Fantôme de l'opéra de Gaston Leroux, que ce soit au niveau de l'ambiance ou de l'écriture.

J'en suis aussi à la moitié du premier tomes de Gardiens des cités perdues que j'aime aussi beaucoup. C'est un peu une lecture doudou.

Et en parallèle, je lis un polar qui se passe en Écosse : Qui franchit la ligne jaune, du même auteur de la série des Agatha Raisin.
 
Dernière édition :

Genya

Fangirl irrécupérable
Je suis en pleine lecture de L'été des quatre rois de Camille Pascal.
J'avais peur que ce soit imbuvable mais c'est vraiment bien écrit et ça me permet d'apprendre pas mal de choses sur la période trouble après 1830.
 
  • Big up !
Reactions : nezentrompette
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Et du coup puisqu'on est quand même sur le topic du livre lu en ce moment, je viens de terminer Le Pacte de Lars Kepler (c'est le tome 2 d'une saga mais ils peuvent très bien se lire séparément). C'est marrant parce que les critiques sont pas dingues sur LA mais moi j'adore.:yawn: Le style est un peu froid, parfois on croirait lire un rapport de police, un peu comme si les personnages étaient "observés" par quelqu'un d'extérieur qui décrirait ce qui se passe. Et puis durant les passages "d'action" (et il y en a pas mal) j'ai l'impression de regarder un film, je retenais presque ma respiration tellement j'étais dans le truc. :lol: Ce tome là est un poil moins marquant que le précédent mais il a le mérite de contenir une scène de course poursuite absolument haletante qui m'a presque donnée l'impression d'y être.
J'enchaine avec La reine de la Baltique de Viveca Sten et ensuite je ferai une petite pause avec les thrillers nordiques parce que je ne bouffe que ça depuis novembre et ça commence à faire beaucoup (mais j'adore ça:rolleyes:).
 
j'ai enfin fini deux livres sur les 9 que j'ai commencé dimanche.

don't bet on the prince, de jack d. zipes. une analyse féministe de contes de fées doublé d'un recueil de contes féministes. c'était super satisfaisant, malgré une analyse psychanalytique (pas ma tasse de thé) dans un chapitre et deux trois contes que j'ai pas trouvés hyper féministes, voire carrément déprimants.

une brève histoire du néolibéralisme de david harvey. voilà une corde, mon amie. c'était excellent, très clair et concis. mais boudiou, entre la pluie, le re confinement en suisse et le suje, j'ai le moral dans les chaussettes.

du coup, comme je suis masochiste, je vais continuer dans mes bouquins intéressants mais déprimants, histoire de pouvoir passer à autre chse la semaine prochaine.
 
Mes dernières lectures :

Le dimanche des mères, G.Swift, 2016,172p
J’ai acheté ce roman, en fin d’année 2020 au moment de mes achats de Noël. En effet je l’avais découvert sur un compte Instagram de lecture. Mais il faut croire que je n’avais pas bien lu la chronique ni la quatrième de couverture car ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais.
Je pensais que ce roman aborderait vraiment cette ancienne coutume qui consistait à donner un jour de congés aux domestiques pour qu’ils rendent visite à leur famille. En fait, cette tradition n’est que le cadre du roman.
Ce roman se passe sur 24h. Il retrace les heures de Jane, et quelques autres personnages le 30 mars 1924, dimanche des mères en Angleterre. Alors que les bourgeois se remettent de la guerre qui a réduit leur train de vie et pris leurs fils ; Jane domestique orpheline ne sait pas bien quoi faire de cette journée radieuse, trop rare journée de congés. Elle envisage de profiter du soleil et de lire. Mais voilà que Paul, son amant, fils d’une riche famille lui téléphone et l’invite à passer l’après-midi avec lui. Celui-ci s’apprête à épouser une riche héritière et c’est donc une sorte de dernier rendez-vous sauf que ce dimanche ne va pas se terminer de la meilleure des manières …
Outre l’intrigue qui diffère de ce à quoi je m’attendais, j’ai été très surprise par le style du roman ! Jane est la narratrice mais par moment l’on a l’impression que celle-ci raconte les souvenirs qu’elle a de cette journée à d’autres on a l’impression d’être dans le présent et à d’autres encore elle aborde sa carrière d’écrivain.

Un roman court et étrange qui me laisse une impression mitigée.

Miss Islande, A.A Olafsdottir, 262p, 2018


L’histoire se passe en Islande dans les années 60. On y suit Hekla, personnage principale au nom de volcan, qui rêve de devenir écrivaine. On y découvre également que ses amis notamment Jon John homosexuel tentant de trouver un moyen de (sur)vivre et Isey jeune mère au foyer désœuvrée.

J’ai eu du mal à entrer dans ma lecture, je me suis un peu ennuyée sur les 50 premières pages mais j’ai bien fait de poursuivre ma lecture car je suis finalement entrée dans l’histoire et j’ai vraiment apprécié ma lecture! J’ai aimé le style poétique du roman émaillé de citations et références, mais aussi les descriptions de paysage qui font voyager !

Tous ces personnages chacun à leur façon n’acceptent pas le rôle que la société patriarcale voudrait qu’ils endossent et tentent de trouver des moyens d’y échapper : la mère de famille qui écrit en cachette, la jeune femme célibataire qui ne supporte pas les réflexions sur son physique et entend bien devenir écrivaine, le jeune homosexuel cherchant un endroit plus acceptable ou vivre …

En bref, une belle découverte avec ce roman ayant obtenu le prix Médicis étranger 2019. Lecture qui me permet aussi de remplir un pays de plus pour mon tour du monde littéraire : Islande

Sœurs, revue de poésie #1,48p, 2020 <3<3<3

J’ai reçu à Noël ce recueil de poésie qui est le premier tome d’une revue trimestrielle, mettant en avant les femmes poètes. Une très belle revue, qui en plus de nous faire découvrir des poétesses, nous fait découvrir des illustratrices. En effet, chaque numéro est illustré par une illustratrice différente.


Goupil ou face, L.Lubie, 2016,155p


Pourquoi donc Lou passe-t-elle de l’euphorie complété à la dépression si brusquement et si souvent ? Après divers spécialistes consultés et une errance médicale, le verdict tombe : elle est atteinte de cyclothymie.
Ce roman graphique aborde les maladies bipolaires et notamment la cyclothymie. Maladie, dont souffre l’autrice, provoquant des changements d’humeurs brusques et réguliers rendant la vie sociétale « normale » difficile. On va donc suivre le parcours de Lou, de l’errance à l’apprivoisement de sa maladie, en passant par diverses phases d’euphorie ou de dépression.
Ce roman graphique est simple d’accès et permet de mieux comprendre les troubles bipolaires, tout en étant précis et riche scientifiquement. En effet, la métaphore du renard permet de rendre compréhensible et palpable la maladie, mais aussi ses causes et conséquences.
Une belle découverte à mettre entre toutes les mains.
 

nezentrompette

Le train de vie d'une noix de Saint-Jacques
Trouvé et dévoré dans la foulée Funèbres! Tour du monde des rites qui mènent vers l'autre monde de Juliette Cazes, qui est anthropologue et fait de la vulgarisation. Comme vous le devinez, le livre raconte comment on traite les morts et comment on envisage la mort autour du monde. Ma seule déception: le livre est trop court et ne se focalise que sur quelques rites (ça, et le fait qu'elle ne sait pas placer les virgules dans ses phrases. C'est bête mais ça me crispe). Par contre il y a un foisonnement d'infos historiques, sociologiques, anthropologiques passionnant qui ôte totalement l'aspect glauque que pourrait avoir ce genre de thématique.

Prodigieuses Créatures de Tracy Chevalier. Quelqu'un en a parlé avec enthousiasme ici il y a quelques temps et je vais aller dans le même sens. Double biographie romancée des deux pionnières de la paléontologie. Je ne pense pas que ce soit fait exprès, mais l'écriture est très posée, presque ennuyeuse dans les premières pages avant que le rythme un peu lent finisse par hypnotiser: au final c'est cette lenteur qui m'a plu, parce qu'elle fait écho au travail de ces deux femmes; certes, découvrir des specimens fossilisés d'ichtyosaure ou de pléiosaure est un événement, mais un évenement qui demande des mois voire des années à ratisser inlassablement les mêmes lieux sans rien trouver. Sur ce récit calme viennent se greffer des événements (souvent dus au contexte de société patriarcale de l'époque ou au poids de la religion encore très présent) qui donnent du relief à l'ensemble. J'ai passé un très bon moment de lecture.
 
fini out de natsuo kirino. ce thriller japonais eût été génial si
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

maintenant je passe à la septième cour, premier tome des cours des feys, de mike shevdon

edit, pour éviter le dp: Sexualités, Identités et corps colonisés de Gilles Boërtsch et al. fiou, c'était puissant, j'ai adoré ma lcture, mais j'ai du lire du plus léger en parallèle, car le sujet est hyper lourd. je recommande chaudement pour qui s'intéresse à l'intersectionnalité. c'est un petit pavé de 688 pages, mais en vrai, l texte tient sur à peine 500 pages.

maintenant, je vais m'infliger la distinction de pierre burdieu rien que pour le lol.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes