@rosedust : Ah oui par contre si j'ai passé une bonne journée je peux très mal le prendre, d'ailleurs j'ai tendance à le montrer, et je m'isole avec ma musique.

D'ailleurs une fois j'avais mon casque sur les oreilles et un homme est passé juste à côté de moi et a hurlé à mon oreille "Tu es bonne !" pour que je puisse entendre... Mais j'ai halluciné :/
 
  • Big up !
Reactions : Mlle C. and Manea
'Tain... Perso, il a fallu qu'on soit deux (moi et la copine de mon frère) pour qu'on m'écoute vraiment dans mon entourage proche. On doutait de ma parole parce que je suis (un peu) sanguine sur certains sujets. Sans elle (qui est très discrète et du coup, vachement plus sincère HEIN *irony inside*), j'aurais pu me brosser :d

La seule personne qui m'a cru direct, c'est mon copain, l'adorable. Qui m'a récemment avoué qu'à force de m'écouter, de regarder l'attitude des autres gars plus attentivement et de lire des témoignages, il avait du mal à ne pas haïr les hommes.

Sinon, super vidéo ! Vraiment... Superbe. Qui résume tout, avec de bons arguments, de l'humour, et même un raisonnement sur la différence harcèlement/drague de rue (surtout le fait qu'on ne drague pas dans la rue...). Enfin, la formulation, c'est ça, c'est pile ça, des années à avoir le truc en tête sans être capable de le dire avec les bons mots et paf. Je suis heureuse, j'ai un dilemme en moins dans ma vie <3.
 
  • Big up !
Reactions : Floz
Merci pour cette vidéo, vraiment. En ce moment ça n'arrête pas, et j'en peux vraiment plus... Comme vous toutes, c'est quasi quotidien, et je ne sais plus quoi faire. Que tu sois en short ou en jean, maquillée ou non, cheveux sales ou propres, gueule d'enterrement ou happy face, ON TE FERA CHIER. Alors elle est où la solution?

Y a une semaine tout pile, après avoir essuyé des dizaines de regards bien appuyés et des commentaires du style "belles jambes!", je passe à côté d'un groupe de mecs qui devaient avoir 25, 27 ans, et me sortent "eh la jument! eh t'es grande en taille! ça va sinon?" j'essaie de marcher plus vite mais j'ai des talons et suis sur des pavés... "tu fais genre tu nous ignores c'est ça? tu te concentres?" je tire bien la gueule en continuant de marcher au plus vite et je ne réponds pas, "t'as envie de nous traiter mais tu sais que tu peux pas sinon on va te faire payer hein... tu vas rentrer chez toi et raconter ça à ta meuf". Je crois que c'est une de mes pires expériences, tout simplement parce que ce que ce connard a dit était tellement vrai, et je me suis sentie tellement impuissante... effectivement, si j'avais ouvert ma gueule, je sais pas ce qui se serait passé, mais ça aurait pas été joli joli, fort probablement. Et ouais, quand je suis rentrée j'en ai parlé à mes meilleures amies et à mon mec. Et j'ai été en rage, limite à en pleurer tellement j'étais dégoûtée par tout ça. Devrais-je préciser que je portais un short et des collants couleur chair? Est-ce que je l'ai mérité? Je me suis malheureusement posé la question, alors même que je connais bien la réponse: non, c'est pas de ma faute. Et comme je le disais au début de mon post, peu importe comment t'es fringuée (puisque ce genre de trucs - moins violent quand même d'ordinaire - m'arrive quasi quotidiennement que je sois en jean ou en jupe), il y a beaucoup trop de mecs qui ne savent pas se tenir quand ils croisent une fille dans la rue, et j'en suis en aucun cas responsable, et je ne peux pour autant pas agir là-dessus. Et c'est épuisant. J'ai pas de solution, et je pense pas qu'il y en ait, et je fais juste part de ma fatigue à l'égard de tout ça, et de mon manque d'espoir que ça change un jour. Désolée si c'est pas très constructif, mais ça me semble être le bon endroit pour être comprise ici.

Heureusement mon mec a fini par comprendre mais au début il était aussi en mode "t'exagères...", et puis on s'est baladés souvent ensemble, et entre les gars qui en voiture passent à côté de nous et disent à mon mec "t'es un gâté toi, parce que ta femme elle est belle!" ou d'autres qui se permettent de juger ma tenue en disant que c'est très bien cette petite jupe d'été, en se penchant vers la jupe à limite la soulever, LE TOUT AVEC MON MEC 1 METRE DEVANT MOI. OUI OUI. Ou comme quand j'étais assise sur un banc le weekend dernier, en short et collants noirs, et qu'un gars m'a prise pour une prostituée et a insisté LOURDEMENT pour me payer pour de "l'amour" parce que "en général les femmes qui s'habillent comme ça...". True story... Ben ouais, maintenant il sait, il sait que j'exagère pas, que tout ça ça peut se produire sur l'espace d'une journée parfois, et que c'est invivable. Et il s'inquiète pour moi quand je suis loin de lui, vu comment c'est déjà quand on est ensemble. On en est là. En 2016. On fait quoi concrètement?
 
Dernière édition :
<3 Marion !
Je retiens tout particulièrement le " bonjour, j'suis coiffeuse, vous avez des cheveux, ça vous dirait une coupe ?" . Je trouve cet exemple hyper pertinent et parlant, et vraiment je me le note pour expliquer au prochain/e qui me dira que " c'est bon, on peut plus rien dire", que non, trouver quelqu'un à son goût n'est pas une raison suffisante pour l'importuner au milieu de la rue.

Merciii 1000 fois !
 
(Je big up la double apparition de James :ninja: ) (et la vidéo dans son ensemble en fait . ) (mais surtout la double apparition de James . )
 
Très bonne vidéo :top:
Par contre, quand je lis les commentaires Youtube, je m'énerve toute seule... Nan mais c'est vrai : quand je vois qu'un gars se sent accusé d'être un harceleur parce qu'il tient la porte à sa voisine quand elle rentre dans l'immeuble en même temps que lui, j'ai juste envie de dire "Mais personne n'a dit çaaaaaa...". C'est quoi ces gens qui cherchent la petite bête ? Pis il y en a beaucoup qui avancent l'argument du "Et si je veux savoir où elle a acheté ça ou ça ?", ben j'ai envie de dire que la personne n'a aucune obligation de répondre et que, perso, ça ne me viendrait même pas à l'esprit d'arrêter quelqu'un dans la rue pour lui dire "Oh j'adore votre manteau ! C'est quoi la matière ? C'est quoi la taille ? Vous l'avez acheté où ? Ils font le même en bleu ?" :stare:
C'est pas compliqué pourtant : une vidéo comme ça ne dit pas qu'on ne doit pas adresser la parole aux inconnu(e)s dans la rue, mais qu'on doit prendre en compte le fait que cette personne n'a rien demandé et que, si on a un commentaire a faire, elle s'en fiche pas mal. Tout le monde ne semble pas comprendre qu'on ne peut pas se permettre certaines indiscrétions envers des gens qu'on ne connait pas, c'est impoli et ça met l'autre mal à l'aise. Tiens, exemple type : moi, attendant ma soeur à la gare, me faisant aborder par un gars qui me demande son chemin ; malheureusement pour lui, je me trouve dans une gare que je ne connais pas bien, dans une région éloignée de là où je vis (visite à la famille et tout le tralala) et je ne peux donc pas lui indiquer son chemin, je m'excuse et lui explique que je ne viens pas d'ici ; en temps normal, la discussion aurait dû s'arrêter là et il serait parti demander à quelqu'un d'autre mais il en a profité pour se transformer en harceleur. Il me demande donc "T'habites où ?". Je retiens un "Est-ce que ça te regardes ?" en scrutant au loin, espérant désespérément que ma soeur va arriver et me sortir de là. Je réponds "Loin". Le mec insiste "Ouais, mais loin, c'est où ?". Je réponds "Très loin d'ici", mal à l'aise. Et ce n'est pas ma soeur qui est venue à mon secours mais deux agents de police avec un berger allemand qui ont très gentiment fait comprendre à ce monsieur qu'il m'importunait et j'ai pu retrouver ma soeur deux minutes plus tard.
Ce qui me tue dans ce genre de situation, c'est l'incompréhension de certains de mes proches. Le mec veut savoir où tu habites, tu refuses de lui dire, mais il insiste et certaines personnes vont dire derrière "Mais noooon, c'est pas du harcèlemeeeent". Ma grand-mère par exemple qui, en apprenant ce qu'il s'était passé, a fait "Ooooooh ! Mais c'est que tu as du succès, ma chérie ! Tu devrais être flattée."... :sweatdrop: Non, je n'ai pas du "succès" et non, ce n'est pas "flatteur" de se faire aborder de la sorte. Un point c'est tout.

Continuez à faire des vidéos comme ça ! C'est toujours agréable de se savoir soutenu :jv:
 
Je suis allée voir les commentaires youtube ... Et maintenant je suis atterrée ...
Mais COMMENT peut on faire preuve d'autant de mauvaise foi ??? Est-ce-que c'est un manque de réfléxion/culture ? Est-ce-que c'est pour emmerder le monde ?
Je ne comprends pas comment, après avoir vu la vidéo, on peut dire "faut pas mettre tous les hommes dans le même sac #maletears" . Pas à un seul endroit ce genre de propos n'est serait-ce qu'évoqué. Alors commeeent ?!
Je suis un peu désespérée de voir ce genre de réaction.
Pourquoi est-ce-qu'on ne voit pas plutôt des : "ah ben carrément, moi quand je prends le métro je veux qu'on me foute la paix". Comment peut-on se dire: "baaah, c'est pas très grave, faut faire avec", plutôt que "ah ben ouais, on serait tous plus tranquille et plus heureux sans ce genre de comportement ".

Vraiment, c'est une question : comment peut-on se dire que c'est mieux de faire avec plutôt que d'améliorer ? Dans la formulation même c'est complètement paradoxal !!!

Bref, entre ce genre de commentaires, et les réactions que j'entends par rapport aux conflits sociaux, putain je suis en train de perdre toute foi en l'espèce humaine. On est un sacré ramassis de débiles.
 
Je trouve ça intéressant de lire ces commentaires absurdes, je pense que ce n'est pas juste de la mauvaise foi, mais peut-être de la peur (ça rend con). Peur de voir les règles du jeu changer, de voir des changements dans leur vie quotidienne. Le type qui tient la porte à la voisine, ben évidemment, s'il tient la porte aussi bien à la jolie jeune fille en minijupe qu'à la petite vieille avec son cabas ou au gros bodybuildé du 5e, il est complètement hors sujet. Mais c'est clairement pas le seul à confondre courtoisie et harcèlement, ya un vrai problème, et apparemment ce type de vidéo n'apporte pas de solution.

Il me semble qu'il y a harcèlement à partir du moment où la personne insiste (par les mots, les gestes ou le regard), et que le reste du temps, on anticipe ce harcèlement parce que c'est ce qui suit la grande majorité des approches. Du coup je ne suis pas sûre que ce soit très juste ni très tuile de dire aborder = harceler, d'autant que ça donne prise à toutes ces réactions à côté de la plaque.

Je suis toujours en train de me demander quoi faire concrètement. Bien sûr les harceleurs doivent cesser, mais ça n'arrivera pas tout seul...
Le problème avec ces vidéos, c'est que ça prêche des convertis, et ça ne produit aucun déclic chez les harceleurs. Enfin c'est ce qui ressort des commentaires, j'ai l'impression. Je crois que nous devons nous adresser directement aux harceleurs, et ce n'est possible qu'en situation concrète, au moment où se produit l'acte.

Nous avons notre rôle à jouer. Les victimes, même si elles ne sont pas responsables, devraient garder la tête haute, ne surtout pas s'excuser (j'y pense en lisant ton post, @Sylwanin, je crois qu'on est nombreuses à se reconnaître dans ce que tu racontes), et montrer que le comportement du harceleur n'est pas normal. Nous ne sommes pas des enfants, nous sommes aussi adultes que nos harceleurs, nous sommes légitimes pour dire "Je ne vous donne évidemment pas mon adresse, je ne vous connais pas, votre question est déplacée." Nous pouvons exiger des excuses pour ces indiscrétions, ce serait même normal. Mais il faudrait avant tout faire comprendre aux harceleurs que ce sont réellement des comportements réellement déplacés, qui méritent des excuses et qui ne doivent pas se reproduire. Je crois que ce n'est que comme ça que les harceleurs comprendront que non, c'est non.

J'ai récemment été très marquée par une fille que j'ai entendu dire d'une voix forte et claire à un type dans la rue : "ce que vous faites, c'est du harcèlement. Laissez-moi tranquille." Le type est parti. J'ai vu aussi des amies et des femmes de ma famille regarder des harceleurs droit dans les yeux, s'arrêter pour leur expliquer calmement et fermement qu'ils nous gênaient, et ne les lâchaient pas du regard jusqu'à ce qu'ils s'en aillent. A ce moment, c'était évident qu'elles étaient plus fortes qu'eux, elles avaient le dessus, c'étaient eux qui étaient gênés. J'ai entendu plusieurs fois le gars s'excuser.

Alors oui, j'ai des femmes formidables dans mon entourage <3, mais on peut toutes êtres formidables, peut-être pas dans toutes les circonstances, mais bien plus souvent qu'on ne le croit. Ayons confiance.
Pardon pour le pavé (en plus je radote avec l'autre sujet sur le harcèlement), mais je crois qu'on doit s'armer de patience et de courage, s'inspirer de ces femmes pleines d'assurance : au lieu de regarder au loin, de sourire maladroitement comme des enfants pris en faute, de faire des blagues pour esquiver, annoncer dès le début, sans agressivité : "Je n'ai pas envie de vous parler / C'est du harcèlement / J'ai envie d'être seule / Vous me dérangez / N'insistez pas."
Quand j'y repense, j'ai déjà réussi à me débarrasser de gens lourds en disant simplement : "Je suis occupée / Ce n'est pas le bon moment / Bonne journée, au revoir !"
Par contre je n'ai jamais eu le courage de dire à quelqu'un d'arrêter de me dévisager, je ne sais pas comment faire sans agressivité.

A mon avis, ce n'est pas un hasard si les harceleurs s'en prennent surtout aux filles jeunes, aux femmes seules, aux timides et aux gentilles de service. A leurs yeux, on n'est pas des vraies personnes, pas de vraies adultes, mais de petites créatures vulnérables. Ils veulent jouer au chat et à la souris. Cessons d'être des petites souris !
 
@mido : je pense que tu as raison, il faudrait faire entendre à toutes qu'elles ont le pouvoir d'agir. Mais j'imagine que ça passe surtout par la reconnaissance par la société que la victime n'est jamais la coupable. Et ça, ce n'est pas gagné. Et donc c'est difficile de tenir tête à quelqu'un, quand une petite voix te dit "tu l'as bien mérité".

Et effectivement, il semble que le format de ces vidéos ne conviennent pas. Elles me semblent top à moi, mais si elles suscitent tellement de commentaires absurdes, c'est que quelque chose ne fonctionne pas (ou que les gens sont cons, j'suis pas bien sûre encore ...). Mais comment faire réagir ces personnes ? A part les mettre en situation, je ne vois pas trop, elles semblent hermétique à toute forme de raisonnement ...
 
@midoMais comment faire réagir ces personnes ? A part les mettre en situation, je ne vois pas trop, elles semblent hermétique à toute forme de raisonnement ...
Finalement je crois que c'est possible uniquement pendant la situation de harcèlement... Surtout après avoir lu les témoignages de madz qui expliquent que leurs proches ne les ont pas crues jusqu'à être témoins directs de ces situations. Du coup, je me dis qu'il faut absolument profiter de ces petites fenêtres d'actions, et voir les situations de harcèlement comme des opportunités pour dénoncer le problème. Et surtout considérer les harceleurs comme des personnes qui ont fait une erreur et qui peuvent changer, et pas comme des merdes à brûler en place publique.

Franchement je crois que la prochaine fois que ça se produit, je me ferais violence pour que tout le monde autour se rende compte qu'il y a eu un comportement déplacé.
En fait même si c'est un regard, je me dis que je peux complètement répondre : "Vous me mettez mal à l'aise en me fixant comme ça !", si c'est un compliment je peux dire "Merci mais c'est pas très approprié de dire ça à une inconnue, vous pensez pas ?" ou "C'est gentil mais honnêtement, votre compliment m'embarrasse et je crois que c'est pas votre but, je me trompe ?" et peut-être même en gardant le sourire. Je veux dire, j'ai pas envie de me pourrir la vie en m'énervant non plus, mais je prends conscience que si on ne fait rien, rien ne changera, et qu'un problème de comportement ça se règle directement avec la personne incriminée. Evidemment si tu te prends dix remarques dans la journée, tu vas pas forcément avoir la patience de t'arrêter pour le faire à chaque fois, mais si chaque personne harcelée réagit au moins une fois, ce sera déjà un grand pas en avant.

Ca et évidemment réagir quand on est témoin d'une situation pareille. Je me rappellerai toujours d'un soir ya longtemps, je servais en salle, et un client m'avait touché le cul. Mon patron avait dit au type que c'était pas acceptable et qu'il devait sortir maintenant. Le mec avait répondu que c'était pas grave, mais le patron était imperturbable et n'avait pas bougé jusqu'à ce que la personne parte. Tout ça s'était passé dans le calme le plus complet. Je pense qu'on a besoin de ces signaux clairs : ça se fait / ça se fait pas, et que c'est comme ça qu'on progressera. Déjà je trouve que ça a un peu bougé niveau sifflements et klaxons, y'a de l'espoir !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes