Allô Pole Emploi

Sujet dans 'Les trucs nuls de la vie d'adulte' lancé par Miquette, le 4 août 2015.

  1. zohra_larousse

    zohra_larousse
    Expand Collapse
    Mum Life

    @elea51 oui c'est ce qu'elle m'a dit. Malheureusement la responsable administrative de mon travail est en congés jusqu'au 20 janvier donc ça m'aide pas, mon dossier est bloqué
     
    ----- Publicité -----
  2. Orion.

    Orion.
    Expand Collapse

    Question bête mais est-ce PE nous envoie un mail ou courrier pour nous prévenir qu'on est en fin d'indemnisation ou pas ?
    J'étais persuadée que mon chômage s'arrêtait en Février, mais sur mon dernier relevé de situation datant de décembre je vois qu'il me reste 102 jours au 31 décembre.
    Je suis un peu nulle mais ça veut dire que mes droits s'arrêtent en mars ?
     
  3. elea51

    elea51
    Expand Collapse

    @Orion. S'il n'y a pas de reprise d'emploi ou d'arrêt maladie, un reliquat de 102 jours au 31.12.2018, ça devrait t'emmener aux alentours du 12 avril.

    Un peu avant ta fin de droits, tu recevras un courrier t'avertissant de ta prochaine fin de droits et t'informant que la possibilité d'un rechargement sera étudié. A cette fin, tu seras invité.e à transmettre à PE toute éventuelle attestation employeur correspondant à des périodes d'emploi depuis la fin de contrat qui avait permis ton ouverture de droits.

    Tu recevras également une demande d'ASS à remplir et redonner à PE avec les justificatifs (certificat de travail des dix années précédant la fin de contrat ayant permis ton ouverture de droits- sauf si PE a déjà les attestations employeurs correspondantes - et ton dernier avis d'imposition + celui de ton ou ta conjoint.e.).
     
  4. Orion.

    Orion.
    Expand Collapse

    @elea51 Merci beaucoup pour ta réponse, c'est plus clair maintenant :fleur:
     
    elea51 a BigUpé ce message
  5. _Nocturne

    _Nocturne
    Expand Collapse
    Cats rule everything around me.

    Bonjour, je me permets de poster sur ce topic car j'ai une question concernant l'allocation chômage et peut-être que quelqu'un a été dans ma situation...
    J'ai fini un CDD de mai à décembre 2018 et je viens de récupérer mes attestations et autres documents, ainsi que mon chèque de solde de tout compte.Je me demande maintenant à partir de quand vont reprendre mes ARE (je suis inscrite à PE depuis mars 2017, j'ai déclaré mes revenus tous les mois), dès la prochaine actualisation fin janvier, lorsque je vais dire que je n'ai pas travaillé en janvier ? Et si le montant sera environ 1 mois d’indemnisation ? En fait je me demande si mon petit pécule de fin de contrat va me servir à vivre en attendant de reprendre mes ARE ou si je vais pouvoir les mettre de côté sur mon livret :yawn:
     
  6. Mamy_Plug

    Mamy_Plug
    Expand Collapse

    Hello !

    J'arrive avec ma petite question, me demandant franchement si ça sert à quelque chose que je reste inscrite à Pôle emploi...
    Je me suis inscrite il y a un an chez notre ami Pôle. Suite à mon inscription, n'ayant pas travaillé depuis plus d'un an et demi (Pile poil... Mon dernier job étudiant datait de cette période), finissant mes études + fin de stage de 6 mois, me voilà donc chez Pôle, sans toucher un rond.
    Au départ, on m'explique que ça peut permettre certaines aides tout ça.
    Grace à eux, je peux avoir ma formation pour devenir Auto Entrepreneuse, top.
    Mais voilà, aujourd'hui, surprise : Je suis radiée...

    Pourquoi ? Ah je sais pas trop, enfin si... Le 11 décembre devait avoir lieu un rdv téléphonique. J'y répond, on me dit que le service informatique est en panne, qu'on me rappellera plus tard pour fixer une autre date, et bien sur, que je n'aurais pas à justifier quoique ce soit.
    Sauf que voilà, il y a 15 jours, je reçois le fameux message de pré radiation. J'envoie un message à mon conseiller demandant si je dois où non (Comme ce qu'il m'avait dit) justifier le fait que le rdv n'a pas eu lieu.

    Aujourd'hui : lettre de radiation + aucune réponse en 15 jours du conseiller... (J'accepte que ce soit les vacances mais bon...)

    Au final, depuis que je suis AE, je ne touche rien de Pôle Emploi, ni allocations, ni aide aux transports (J'ai fait 2 demandes, qui n'ont jamais abouti...), au final, à part mon stage, je n'ai rien touché.
    De plus, comme je suis maintenant AE en activité "principale" (Je met principale entre guillemet, c'est assez précaire pour le moment), je suis sou le régime de la RAM et plus de la CPAM, ce qui fait que si j'ai compris, Pôle emploi ne me doit encore une fois plus rien.

    De ce fait, au final, ai je un intérêt à poursuivre chez eux, alors que techniquement, je ne touche aucune aide et n'en toucherais aucune ? Y a t-il une obligation à s'inscrire ?

    Enfin, pensez vous que malgré tout, je devrais leur dire qu'il y a erreur pour ma radiation, celle ci n'ayant pas de justification ? (Tout en sachant que je n'ai eu aucun courrier entre l'entretien annulé et la pré radiation, donc pas de rdv reporté ou autre que j'aurais loupé...)

    Merci d'avance !
     
  7. elea51

    elea51
    Expand Collapse

    @Nocturne Cette somme d'argent, tu l'as touchée quand ? Elle correspond à quoi ? En fin de contrat, tu dois déclarer le salaire brut correspondant à tes heures travaillées + congés payés. L'allocation qui pourrait t'être due reprend sur la base de ces éléments. Le mieux est encore que tu appelles le 3949 en indiquant ton identifiant.

    @Mamy_Plug Tu n'as pas reçu de conclusion d'eentretien après ton échange avec ton conseiller ? Si non....s'il n'a pas saisi d'entretien ni annulé la convocation, c'est la raison pour laquelle tu as reçu un avertissement avant radiation (c'est la saisie des conclusions d'entretien qui "valide" la présence du demandeur d'emploi à l'entretien).

    Par contre, un avertissement avant radiation ne se gère pas par un mail au conseiller mais par un courrier (qui peut être scanné sur l'espace perso) à la direction de l'agence.

    Enfin, nul n'est obligé d'être inscrit à Pôle Emploi (c'est une nécessité pour percevoir ses allocations ou le RSA mais c'est une obligation relative, pad absolue). Et clairement, quelqu'un qui n'est pas indemnisé ni bénéficiaire du RSA, n'a pas de projet de formation, ni besoin d'accompagnement dans la recherche d'emploi n'a pas besoin des services de Pôle Emploi.
     
    Mamy_Plug a BigUpé ce message
  8. artemis07

    artemis07
    Expand Collapse

    Je me permets de préciser qu'un conseiller ou une conseillère a un délai maximum pour répondre à un mail (72h max). S'il ne l'a pas fait (et c'est tracé donc facilement vérifiable) il est en tord.
     
    Mamy_Plug a BigUpé ce message
  9. elea51

    elea51
    Expand Collapse

    72h ouvrées (Bon, là, sur une période de 15 jours, la question ne se pose pas, on est hors délai).

    Pour le traçage, il faut bien veiller à indiquer votre identifiant (en premier) dans l'objet du mail. Sinon rien n'est tracé dans le dossier (pour le coup, vraiment, faites en sorte que vos mails soient tracés. C'est mieux et pour vous et pour votre conseiller.e.). Ah, et n'utilisez que l'adresse mail de votre conseiller.e disponible dans votre espace personnel.

    Par contre, avant de décider que le conseiller ou la conseillère est en tort, on peut aussi se demander si iel était présent.e à l'agence.

    La question que ça pose, à mon sens, est aussi celle du pilotage de l'équipe locale de direction. C'est sa mission que de regarder s'il reste des mails.net en souffrance, de relancer le conseiller s'il est présent ou de les réaffecter en son absence.

    (Mais si le conseiller est présent, il y a clairement eu une série d'erreurs parce qu'entre ne pas saisir d'entretien ou annuler la convocation, ne pas répondre au mail, ne pas proposer d'abandon de la procédure de radiation à son ELD.....)
     
    Mamy_Plug a BigUpé ce message
  10. artemis07

    artemis07
    Expand Collapse

    @elea51 Oui, quand j'ai dis que le conseiller avait tord je voulais dire que l'agence PE avait tord.La personne concernée, elle, n'a pas à faire les frais de l'absence de son conseiller, à la hiérarchie de gérer cela. Ceci dit, si un conseiller s'absente plus de 15 jours sans se demander ce que deviendront ses mails, hum...Quant à l'absence imprévue il faut qu'elle soit gérée au local.
     
  11. elea51

    elea51
    Expand Collapse

    @artemis07 Ben.....le conseiller a tout à fait le droit de prendre des congés sans se préoccuper de ses mails. C'est à l'ELD de s'en préoccuper et d'organiser la réaffectation. Pour le coup, dans le cadre d'une absence prévisible, c'est pas infaisable.

    Et pour le coup.....si le conseiller a été absent (que ce soit prévisible ou imprévisible), il est inexcusable que le conseiller à qui le mail a été réaffecté n'ait pas traité le mail mais sans élément de contexte, je comprends qu'il n'ait pas demandé l'abandon de la procedure de radiation (alerter l'ELD aurait quand même été du bon sens).

    Bon, après si ça se trouve, le conseiller était là et il a merdé (et son ELD dans le pilotage). On ne peut faire que des suppositions.
    Mais juste "le conseiller n'a pas répondu dans les 72 heures donc il est en tort"....ben non, pas forcément. On n'en sait rien.

    Après qu'on se comprenne bien : je pense en effet que le demandeur d'emploi n'a pas à faire les frais de l'absence de son conseiller. Je dis juste que le conseiller n'est pas forcément le fautif.
     
  12. artemis07

    artemis07
    Expand Collapse

    @elea51 , Non, je ne trouve pas normal qu'un salarié ou qu'une salariée qui s'absente ne se préoccupe pas de ses dossiers en cours donc de ses mails à venir. Je fais 2 permanences dans des PE par semaine et sans vouloir polémiquer, la plupart s'en préoccupe. D'autres ( peu, d'ailleurs), s'en fichent...C'est toujours le discours que j'entends dans mon service (je ne parle pas du tien ;)) "ma hiérarchie n'a qu'à s'en occuper", ok mais à un moment on peut aussi prendre ses responsabilités, faire preuve d'un peu d'initiative et surtout pour ce genre de boulot penser aux usagers (accessoirement).