La comission Adriaenssens / L'église intouchable ?

Sujet dans 'L'actu dans le Monde' lancé par AnonymousUser, le 2 juillet 2010.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Le pape Benoît XVI a reçu mercredi en audience le chef de l?Eglise belge, Mgr André-Joseph Léonard, quelques jours après une perquisition policière au siège de l?épiscopat belge dans le cadre d?une enquête pour pédophilie.
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Le pape qui avait dénoncé dimanche « les modalités déplorables » de l?opération policière et exprimé sa « solidarité » aux évêques belges, a reçu l?archevêque de Malines-Bruxelles en audience privée avant l?audience générale tenue place Saint-Pierre, selon un communiqué du Vatican.
    Interrogé sur la teneur de cette entrevue, le porte-parole du pape, le père Federico Lombardi, a indiqué à la presse qu?elle est « évidente » et concernait « les informations sur la situation en Belgique ».
    Mandatés par le parquet de Bruxelles, des enquêteurs avaient perquisitionné jeudi le palais épiscopal de Malines, au moment où s?y déroulait une réunion des évêques, gardant enfermés ces derniers pendant des heures. Les policiers étaient à la recherche de documents, notamment de courriers entre des victimes présumées de prêtres pédophiles et les autorités catholiques.
    Le ministre belge de la Justice, tout en s?efforçant de calmer le jeu, a justifié les perquisitions. « Il ne faut pas en faire un incident diplomatique. Les évêques (présents) ont été normalement traités lors de la perquisition », a déclaré dimanche Stefaan De Clerck.
    La Commission pour le traitement des abus sexuels dans l?Eglise catholique belge a annoncé lundi sa démission collective, à la suite de la saisie de tous ses dossiers par la police dans le cadre de cette perquisition. La démission de la Commission sera effective jeudi.
    « Nous nous retirons. Le débat doit maintenant se faire entre les victimes, les responsables politiques, la justice, l?Eglise et l?opinion publique », a déclaré le président de la Commission, Peter Andriaenssens. Ce pédopsychiatre avait dénoncé la saisie d?environ 450 dossiers dans des conditions contraires, selon lui, aux v?ux des témoins qui avaient déposé sous le sceau de l?anonymat.
    M. De Clerck a « déploré profondément les conséquences » de l?autodissolution de la Commission mais a rappelé que « les perquisitions ont été ordonnées en pleine indépendance par le juge d?instruction ».

    Source.

    .....


    Pour ma part, je suis étonnée (non, en fait, absolument pas, ça me semble même attendu) de la réaction du Pape. Il y a peu de temps encore, j'aurais dit choquée, mais ses interventions me ravissent d'effroi de jour en jour. J'aurais cru, naïve que je suis, que le silence "coupable" de l'Eglise, des prêtres, des autorités catholiques était bien pire que ces perquisitions, mais j'avais oublié que l'Eglise se devait d'être inviolable.

    Vos avis ?


    Désolée du double post, impossible de n'en faire qu'un, je ne comprends pas pourquoi.

     
  3. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    En fait, je pense que c'est l'existence même d'une telle commission qui me choque. Cette volonté de l'Eglise de vouloir régler ses affaires en interne. Mais il s'agit de crimes ! Je ne connais pas grand chose au droit pénal (et encore moins au droit pénal belge) mais tout citoyen n'a t'il pas l'obligation de révéler des informations à la justice lorsqu'il apprend l'existence de tels faits ?

    D'une façon plus générale, il me semble qu'il serait bon pour l'Eglise catholique d'accepter enfin les règles de la société actuelle.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest


    A priori, si.

    Et comme toi, l'existence même d'une telle commission me semble aberrante, mais soit. Que l'église souhaite régler des chamailleries en son sein ne m'ennuie pas, mais lorsqu'on en arrive à de telles horreurs, je ne comprends même pas qu'on envisage une seconde laisser à l'église son mot à dire. (mais je ne m'étonne plus de rien, il y a peu un membre dont il a été établi qu'il était abuseur d'enfants a été mis à la retraite, il perçoit donc cette dite retraite et ça semble être suffisant comme sanction...)

    Pour ce qui est de ta dernière phrase, à nouveau, je suis d'accord, mais j'en viens presque a espérer qu'elle continue à refuser toute évolution. C'est ce qui finira par lui porter le plus grand préjudice.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Faut-il espérer une relève de la commission, dont on entend déjà parler ?


    Source
    Le ministre de la Justice Stefaan De Clerck a désavoué la manière « brutale » avec laquelle la police a perquisitionné le 24 juin au siège d?une commission parrainée par l?Église catholique pour enquêter sur les actes de pédophilie de son clergé.


    La Commission Adriaenssens a démissionné dans les conditions que l?on sait. Peut-on encore envisager qu?une nouvelle commission reprenne le flambeau, comme l?a laissé sous-entendre, jeudi, Geert Lesage (1), le porte-parole de la Conférence épiscopale ?

    Je l?espère. Pour l?heure, la balle est dans le camp de la Justice mais il faudra bien que l?Église reprenne l?initiative, le moment venu. Tout dépendra sans doute de la façon dont les dossiers saisis auront été traités. Certains ? combien et dans quels délais ? ? donneront peut-être lieu à des procès, d?autres seront classés, soit parce que les faits qu?ils évoquent sont prescrits, soit parce qu?on les aura jugés sans intérêt. Mais ces dossiers auxquels la Justice ne donnera pas suite, il appartiendra à l?Église de les gérer ? parce que c?est sa prérogative ? du point de vue administratif, mais aussi du point de vue des victimes : beaucoup s?étaient d?abord signalées à la Commission Adriaenssens pour être reconnues comme victimes par l?instance qui a autorité sur leurs abuseurs. Ce sera le rôle de l?Église de leur donner des réponses, de leur témoigner du respect et, éventuellement, de leur accorder une réparation.
     
Chargement...