Perdue, non informée? Causons orientation.

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Trafalgar, le 6 janvier 2011.

  1. ChansonMuette

    ChansonMuette
    Expand Collapse

    @Balsamine Hello :). Dans ma quête à la formation parfaite, j'ai trouvé une licence qui peut éventuellement t'intéresser également si tu es intéressée par les concours de la fonction publique. Il s'agit de la Licence Administration Publique. Il y en a quelques unes qui commencent en L1 mais pour la plupart c'est juste une L3, il y a 38 établissements ( liste ici : http://www.onisep.fr/content/search/(offset)/10?actionRecherche=1&limit=10&filters[formation___attr_identifiant_si][]=11542 ) qui la proposent en France donc c'est probable qu'il y en ai une qui soit faisable à distance. Les matières sont variées et organisées autour des concours et ils ont l'air de vraiment cibler une préparation aux épreuves.
    J'espère que ça pourra t'aider:top:
     
    Balsamine a BigUpé ce message
  2. KHMBDLL

    KHMBDLL
    Expand Collapse

    Salut ! J'ai fait une licence eco-gestion et je vais en relations internationales donc je peux peut-être t'aider ! :d
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  3. ChansonMuette

    ChansonMuette
    Expand Collapse

    @KHMBDLL Jackpot ! C'est trop bien merci je t'envoie un mp :happy:
     
    KHMBDLL a BigUpé ce message
  4. Ewillyon

    Ewillyon
    Expand Collapse

    @KHMBDLL Oh ! Je suis assez intéressée par ton parcours du coup, puisque l'année prochaine enfin la rentrée qui arrive je rentre en L1 Gestion pour ensuite éventuellement m'orienter vers quelque chose qui s'ouvre à l'international, donc si tu as des conseils tout ça je suis preneuse !

    @ChansonMuette Copine XD !
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  5. KHMBDLL

    KHMBDLL
    Expand Collapse

    @Ewillyon je ne sais pas trop quoi donner comme conseils... haha :rire: ! Il y a plusieurs façons de se tourner vers l'international, tu as les relations commerciales, l'import export, le droit international, le management etc...et tu as également des choses plus générales avec des relations internationales dans des ambassades par exemple ou quelque chose plus orienté vers les langues ! Moi je suis plutôt dans le commercial donc je ne sais pas si c'est ça qui te plaît. Pose moi des questions si tu veux en MP et j'y répondrai ^^
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  6. petitegazelle

    petitegazelle
    Expand Collapse
    Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir. (Sénèque)

    @Lily_Rose tu peux peut-être voir du côté des MOOC? Il y en a dans divers domaines, c'est gratuit et cela pourrait être une première étape. Regarde sur le site de Fun https://www.fun-mooc.fr
     
  7. Sphinx Girl

    Sphinx Girl
    Expand Collapse

    Salut tout le monde :banana:j'aurais besoin de beaucoup, beaucoup de conseils. Voilà, si je suis sur ce topic, c'est que, comme vous pouvez le deviner, perdue au niveau de mon orientation. J'ai passé mon bac L il y a un an, option allemand et droit, que j'ai décroché mention TB. Donc ma famille a de grandes espérances au niveau de mes études :rire: j'ai toujours pensé être faite pour de longues études en fac ( j'ai toujours été scolaire ), et j'ai hésité en droit, LEA, et psycho. J'ai très vite oublié la psycho, et le droit me paraissait bien trop strict et rigoureux. J'ai donc bifurqué en LEA anglais/espagnol/allemand. Je m'attendais à de grandes choses venant de cette filière, vu que l'on nous avait promis des matières d'application telles que marketing, techniques de commerce, gestion etc?.. bref de quoi à développer un profil multilingue et commercial. J'ai été très déçue. Cependant, je me suis dit que ça allait s'améliorer lors de ma seconde année. J'aurais mieux fait de me réorienter en juin car j'ai vu mon emploi du temps et ça casse pas trois pattes à un canard ( aussi absence des fameuses matières d'application...). Bref je suis totalement démoralisée et je sais déjà que je ne tiendrai pas l'année. Il y a aussi le fait que je ne me sente pas prête à aller jusqu'au master. J'ai bossé quatre mois en restauration cet été et ça m'a fait comprendre que j'étais faite pour un métier qui bouge, au contact desgens et sans trop de paperasse quoi. Mais je ne me vois pas porter des assiettes toute ma vie, et même s'il y a des perspectives de carrières, je ne me vois pas bosser toute ma vie en restauration.

    J'ai donc pas mal réfléchi en août et je suis face à plusieurs options. Mais je n'ai pas le cran de me lancer; En premier lieu, je pensais continuer ma L2 pour ensuite bifurquer sur une licence pro, soit dans le commerce du vin, le commerce international, la logistique maritime ou alors le dvp international des PME PMI. Soit je continue ma licence en parcours classique, sauf que je passerai ma L3 dans une université allemande, sud américaine ou anglaise, puis enchaîner un master commerce international des pays émergents, tourné vers l'amérique latine. mais comme je l'ai dit, continuer jusqu'au master...

    J'avais aussi une autre idée, c'est à dire partir un an en assistanat pour voir si l'enseignement pourrait me convenir. Mais bon.. j'aurais l'impression de perdre du temps.
    J'avais aussi pensé à un bts vini-oeno mais j'ai vu qu'il y avait de la physique dedans :yawn: et des maths :yawn:

    voilà j'ai fini mon pavé :rire:je suis assez frustrée de ne pas m'épanouir dans mes études car c'est toujours là où j'ai géré.. et quand je vois mon emploi du temps de L2 avec 18h de cours franchement ça me donne envie de tout lâcher. merci de votre aide les madz :rockon:
     
    ChansonMuette et Lowell ont BigUpé.
  8. Aurolya

    Aurolya
    Expand Collapse

    @Sphinx Girl, si je peux juste te conseiller quelque chose, même si je n'y connais rien pour tout ce qui concerne ta branche d'étude, c'est de te lancer dans des projets qui te plaisent, peu importe ce qu'en pensent tes parents ou toutes autres personnes de ton entourage. Après tout, c'est ta vie, toi qui va vivre avec tes choix, tes décisions, et le mieux est d'essayer au risque de se planter que de ne rien faire du tout, non ?

    Regarde, prends du recul sur ta situation. Ce que tu nous dit là, c'est que tu t'ennuies dans ce que tu fais depuis au moins un an. LEA, ça ne te plaît pas. Maintenant, tu as l'air de rechigner à aller en cours, et ça ne t'emballe pas du tout. Essaie de te poser les bonnes questions ? C'est ce que j'ai fait pour ma situation cette année, j'ai mis à plat plein de questions que je pensais sans réponses, et je me suis forcée à y répondre. Au bout du compte, je viens d'arrêter mes études pour reprendre autre chose, et je sais que ce sera pour le mieux. J'ai peur, pour l'instant, vraiment, je suis stressée, parce que je n'ai rien pour la rentrée, mais je ne pouvais pas continuer à me cacher les yeux et avancer au bord du vide.

    C'est aussi pour cela que je viens vous demander votre aide : Je viens de partir de mon master MEEF, pour être professeur des écoles. Pour moi, c'était une voie toute tracée, j'ai fait deux ans d'alternance en tant qu'étudiante apprentie professeur (dispositif EAP), en même temps que ma licence en Sciences du Langage. J'ai été 1 an dans une classe de Grande Section, mais ça ne s'est pas très bien passé avec ma tutrice, elle était très malsaine avec ses élèves, c'était assez gênant, j'en ai parlé à la directrice qui m'a bien expliqué qu'ils avaient déjà remarqué ça depuis plusieurs années mais qu'elle ne pouvait rien faire, n'étant pas sa supérieure et l'inspection ne voyant pas le problème. Je suis donc partie dans une autre classe, dans la même école, avec une classe de Petite Section assez difficile (3 enfants en situation de handicap, et ma tutrice et son atsem étant très proches, j'avais souvent l'impression de gêner plus qu'autre chose, même si je m'entendais bien avec les deux).
    Ces deux années ne se sont pas passées comme je l'aurais voulu, elles m'ont montrées les difficultés du métier, le stresse engendré par toutes ces situations, les parents souvent très incisifs et peu compréhensifs, ou non participatifs. Je me suis inscrite en master un peu à reculons... Mais ne sachant pas quoi faire d'autre, j'y suis allée. Et maintenant, je me retrouve dans cette situation où je n'ai pas pu continuer à y aller, j'allais vraiment devenir folle en restant là-bas. Et je ne sais pas quoi faire d'autre. Je vais aller voir une conseillère d'orientation, je pensais à me réorienter vers les métiers de la culture (mes premières amours !), surtout au niveau des bibliothèques, mais je sais qu'il est très difficile d'y entrer, et là aussi, ça me fait un peu peur. Est-ce que vous auriez fait des études de Métiers du Livre ? Comment s'est passée votre insertion professionnelle ?

    Voilà, ma situation est assez compliquée, mais si vous avez des infos, peu importe lesquelles, je suis preneuse ! :jv:
     
    ChansonMuette et Solal ont BigUpé.
  9. Ewillyon

    Ewillyon
    Expand Collapse

    @Sphinx Girl Alors j'ai été en LEA l'année dernière (j'étais en L2, et bon cette année je recommence tout à zéro).
    Pour ce qui est des cours je te comprends, j'étais comme toi en première année, pleins d'étoiles dans les yeux, des projets à n'en plus finir et baaaaah la déception était présente aha. Et en deuxième année je me suis barrée.

    Pose toi surtout les questions qui sont plutôt :
    Qu'est-ce qui t'intéresse réellement ?
    Pourquoi en premier lieu tu as voulu faire une LEA plutôt qu'autre chose ? Et comment tu peux arriver à obtenir ce pourquoi tu étais là en premier lieu ? (est-ce que du coup la LEA pourra te l'apporter, et si non, qu'est-ce qui serait le mieux d'avoir comme études ?)
    Est-ce que tu as un domaine prédéfini dans lequel tu veux travailler ? (si tu as déjà une idée, est-ce que tu peux optimiser tes études ?).
    Et encore d'autres questions.

    Je sais que c'est difficile de se remettre en question sans se voiler la face, genre "je n'étais pas fait-e pour ça, peut-être que je devrais changer de filière". Même si je sais que c'est assez dur! Mais il vaut mieux faire ce que l'on aime même si ça implique certains sacrifices (par exemple accepter le fait de reprendre ses études en étant plus âgé-e).
    Il ne faut pas faire des études pour faire des études, si jamais tu as des questions, pas de soucis.
    Et mon ultime conseil serait que si tu es vraiment perdue : va voir un professionnel (au CIO ou la personne en charge de ta filière) elle pourra peut-être t'orienter tout ça !

    Bon courage pour la suite !! :fleur:
     
    ChansonMuette et Solal ont BigUpé.
  10. vousmevoyez

    vousmevoyez
    Expand Collapse

    Désolée de venir comme ça mais je me retrouve beaucoup dans la situation de @Lily_Rose
    J'espère que tu vas "bien" même si je sais que ça doit être terriblement difficile pour toi... Si ce n'est pas indiscret, où en es-tu ? Ma boite MP est ouverte si jamais tu veux discuter, je pense que ça me ferait du bien d'échanger avec quelqu'un qui est plus ou moins dans la même situation:calin:
    Et je viens aussi aux nouvelles de @Pookie :-) Ton histoire m'intéresse aussi, comment t'en sors-tu ?
    Courage à vous toutes !
     
  11. Sphinx Girl

    Sphinx Girl
    Expand Collapse

    @Aurolya @Ewillyon merci de vos messages ! perso j'ai toujours voulu bosser à l'étranger, dans le commerce, c'est ce qui me plait, j'aime vendre, partager, présenter des produits.. perso je compte voir comment se passe le 1er semestre, d'après ce que j'ai entendu lors de la réunion de rentrée, les cours ont l'air plus intéressants :top: et oui j'irai bien entendu voir un CIO.. rien que pour départager licence pro/master. merci de votre aide :fleur:

    Sinon @Aurolya, d'après ce que j'ai lu sur le topic, ya pas mal de madz dans les métiers des livres.. j'espère que tu auras vite un conseil parce que moi j'y connais rien :bouquet:
     
    Ada or ardor a BigUpé ce message
  12. petitegazelle

    petitegazelle
    Expand Collapse
    Quand tu auras désappris à espérer, je t'apprendrai à vouloir. (Sénèque)

    @Aurolya : tu as fait une licence sciences du langage, tu pourrais essayer prof de Fle ? Soit en France soit à l'étranger. Comme il s'agirait d'adultes au lieu d'enfants, tu n'aurais pas les parents sur le dos :lalala: Comme ça, tu resterais dans l'enseignement.
    Sinon, pour les métiers du livre, tu as le niveau mais pas le côté technique. Donc tu pourrais envisager un DUT métiers du livre, en année spéciale. Je sais que certaines personnes font un master de lettres puis complètent avec le DUT en année spéciale.
    Sinon, tu peux voir du côté de médiateur culturel ou chargé de mission culture mais c'est vrai que la culture, c'est difficile d'y entrer et de trouver un poste et pas un stage ou un service civique...
    Ou bien tu peux changer de master et en chercher un qui collera à ton nouveau projet professionnel dans la culture.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. EtLeBebe
    Réponses :
    1
    Affichages:
    207
  2. Foxywalk
    Réponses :
    12
    Affichages:
    1439
  3. MlleCoraliee
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1090
  4. fjäril
    Réponses :
    11
    Affichages:
    1375