Perdue, non informée? Causons orientation.

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Trafalgar, le 6 janvier 2011.

  1. Sloppy

    Sloppy
    Expand Collapse
    Introvertie dominatrice qui se mêle de tout

    @UneAddicte_ As tu pu travailler dans un métier en lien avec ton diplôme ?

    Parce que les métiers de bureau comme tu dis, il y en a des tonnes, je ne pense pas que tu puisses généraliser sur l'ennui de chacun :happy:

    Ton message est très vaste et général, c'est dur de t'aider :erf:

    Tu peux peut être tenter des tests, comme ceux de Studyrama
     
  2. UneAddicte_

    UneAddicte_
    Expand Collapse
    étudiante&sériephile .

    @Sloppy Salut! merci pour ta réponse.J'ai pu faire des stages dans mon domaine et il s'agissait de métiers de bureau justement et je ne m'imagine pas faire ça pendant des années,je m'ennuie rapidement.Parfois je me dis que j'ai pas trouvé l'entreprise qui me fallait et parfois je me demande si j'ai choisi le bon secteur??.
    Après je sais qu'il n'y a que moi qui peut trouver une vraie réponse mais je tente d'avoir des pistes on sait jamais :). Je patauge un peu dans le monde de l'orientation,je ne sais pas ce que j'aime réellement au final....
     
    Lowell a BigUpé ce message
  3. AnkeOne

    AnkeOne
    Expand Collapse
    Sur mes rollers !

    Bonjour bonjour,

    Je viens vers vous parce que je ne sais plus vers qui me tourner. J'ai déjà vu l'assistante sociale, les conseillers d'orientation, le vice-doyen de ma face (qui m'a poliment envoyée chier)...

    Alors voilà. Je suis en 4e année de médecine. Cette année, je redouble cette 4e année, pour des raisons de santé (grosse dépression, burn-out, TS, toussa toussa...). Je sais depuis le début que ça ne me plaît pas, je traîne ma dépression depuis la 2e année. On va dire que si je me suis retrouvée dans cette situation, c'est parce que ma mère m'a forcée à faire médecine et à continuer (je ne vais pas rentrer dans les détails mais elle est vraiment très toxique).

    Tout le monde me dit de continuer, que c'est dommage d'arrêter maintenant, que je suis quand même en 4e année, que le concours pour les spécialités d'internat n'est "que" dans 3 ans (3 ANS? mais c'est le bout du monde pour moi), etc etc.

    Je m'ennuie en stage, je ne trouve pas ça intéressant, aller à l'hôpital tous les matins me rend malade (au sens littéral). Jusque là, j'ai serré les dents, j'ai tenu, je me suis dit que c'était passager.

    Sauf que là, je n'en peux plus. J'ai pris un master cette année, à la fois parce que le sujet m'intéressait (neurosciences) et aussi pour m'occuper, parce que je n'ai pas beaucoup de matières à repasser. Résultat des courses, je m’ennuie. Enormément (et c’est un doux euphémisme). Le master ne me plaît pas, ce n’est pas du tout ce que j’avais envisagé, c’est trop académique, trop scolaire, trop scientifique, ça manque de liberté, d’autonomie, de réflexion. Du temps pour moi, j’en ai, je le passe à réfléchir sur des thèmes divers et variés du style “Pourquoi j’ai pas arrêté? Pourquoi je suis encore là dans ce truc qui ne me plaît pas?”. Je passe mon temps dans mon lit, à scroller les différentes formations possibles. A douter, de moi, de mes envies, de mes attentes.

    La seule chose qui me redonne un peu le moral, c’est de penser aux cours d’allemand que j’avais. J’ai quand même un double bac français/allemand, et ça me manque tellement.

    J’ai besoin d’air, j’étouffe, je me sens à l’étroit dans mon costume d’étudiante en médecine. Je ne me reconnais plus du tout dans mes camarades de classe, je sèche tous les cours, je ne travaille plus. Ca ne m’intéresse plus.

    Voilà. Je suis désolée du pavé et du racontage de vie... Mais je ne sais vraiment plus quoi faire.
     
    Phoenix Person, Fanny-Fly, ChansonMuette et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Naurore

    Naurore
    Expand Collapse
    Ne PAS citer. Ne PAS citer. NE PAS CITER.

    Oyé oyé les Madz !

    Pour toutes celles qui se demandent "Ce parcours est-il vraiment fait pour moi ?", plusieurs universités et autres organismes mettent à dispositions des Mooc (formation en ligne) sur le site FUN-Mooc.

    C'est :
    - Gratuit
    - Sans obligation d'effectuer les évaluations (si tant est qu'il y en est pour certains vu les thèmes)

    Une fois que vous êtes inscrits, vous avez accès sans restriction à toutes les vidéos, les pdf, etc.

    Et donc, et donc ? Ils sont sur quoi ces Mooc ?

    Bah voici.

    Ceux clairement destinés aux futur.e.s étudiant.e.s :
    - Projet Fac : les recettes pour réussir en sciences humaines
    - Mathématiques : préparation à l'entrée dans l'enseignement supérieur
    - Introduction à la psychologie à l'université
    - Introduction aux STAPS
    - Devenir ingénieur, c'est possible
    - Le droit, est-ce pour moi ?
    - Entrer à l'IUT : les codes pour booster ton dossier

    Ceux qui visent des étudiant.e.s déjà à niveau bac+2 :

    - Socle en mécanique
    - Socle en informatique
    - Socle en mathématiques
    - Comprendre les nanosciences
    - Introduction à la physique quantique


    Mais il y a aussi énormément de MOOC sur des thèmes hyper variés (l'écologie, le marketing, la biologie humaine, l'Histoire, etc.) qui peuvent sans doute vous aider à savoir si tel domaine correspond à l'idée que vous vous en faites. On trouve ainsi des MOOC comme ceci :
    - Anatomie du bois
    - Ingénierie écologique
    - Les mots de la GRH (Gestion des ressources humaines) : fondamentaux
    - Parfums : de l'art de sentir au marketing sensoriel

    - Introduction à l'histologie : exploration des tissus du corps humain
    - Verdun 1917-1918 : batailles oubliées ?

    Et ainsi de suite.

    Edit : Et pour les Madz qui veulent lancer leur propre affaire mais qui hésitent quand même, il y a un Mooc "Désir d'entreprendre" !
     
    #2104 Naurore, 16 octobre 2017
    Dernière édition: 16 octobre 2017
    UneAddicte_, Fisher, ChansonMuette et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Nacre

    Nacre
    Expand Collapse

    Salut les Madz, je viens poster sur ce topic car, bien que je ne sois pas complètement paumée, j'ai besoin de quelques avis, témoignages et expériences. Je ne sais pas si mon post est réellement en rapport avec l'orientation, ou si j'aurais dû créer un sujet...

    J'ai 20 ans et je viens d'obtenir ma licence LEA. J'ai choisi cette licence sans avoir de projet professionnel particulier, simplement parce que j'aimais et que j'étais à l'aise dans les langues étrangères. J'ai plutôt aimé ce que j'y ai fait et en troisième année j'ai pris une spécialité traduction, parce que c'est ce qui m'attirait le plus parmi les trois spécialités proposées, et que je m'intéressais quand même au domaine de la traduction. Sauf que, et les profs ne nous l'ont jamais caché, c'est un secteur très bouché, en pleine mutation, et peu stable. Et même si je pense toujours que c'est un domaine passionnant, je suis quelqu'un d'anxieux et la stabilité est pour moi primordiale.

    Je n'ai pas souhaité continuer après cette licence parce que même si je n'ai pas eu d'énormes difficultés pour l'obtenir, je suis toujours restée autour de 10 pour chaque semestre et je ne pense pas avoir le niveau ni l'énergie pour un Master. De plus, aucune mention ne m'attirait dans mon université, rajoutez à cela que ma licence devait se solder par un stage qui a pris fin le 1er Septembre, ce qui ne me permettait pas de m'inscrire dans les temps (bref, c'était mort d'avance).

    J'ai songé à une ré-orientation après ce diplôme, dans quelque chose de plus concret et professionnalisant, sûrement en alternance, mais rien ne m'attire en particulier et dans quasiment tous les domaines, je serais une totale débutante (par exemple, je ne me vois pas débarquer dans un BTS Productions Horticoles quand mes seules compétences en jardinage se résument à arroser un cactus 2 fois par an).

    Suite à mon stage de fin de licence, comme je n'avais plus rien après, je me suis pris des vacances (parce que j'ai travaillé tout l'été) et j'attends aujourd'hui de passer mon permis de conduire. Ça m'a permis de me poser et de réfléchir à tout ça. Ce qui en ressort aujourd'hui, c'est que j'ai envie de passer un nouveau cap dans ma vie et vers mon indépendance. J'ai envie de travailler et de commencer à gagner de l'argent par moi-même (et ainsi libérer un peu mes parents).

    Pour être honnête, je n'ai pas beaucoup d'ambition concernant ma future vie professionnelle, je souhaite simplement trouver quelque chose de correct et simple qui me permette de subvenir à mes besoins, de mettre un peu de côté et de m'adonner à quelques loisirs à côté (c'est peut-être trop demandé de nos jours?), puis plus tard d'avoir une famille pourquoi pas ?

    Ce qui m'amène donc (enfin!) à vous demander si vous avez vécu cette situation : commencer à travailler jeune (20 ans ça me paraît jeune, dites-moi si je me trompe), sans qualification ou diplôme particulier(e), avec peu d'expérience (je n'ai fait que ce stage de 3 mois en hôtellerie cet été), ou dans un domaine qui n'avait rien à voir avec vos études (ou tout ça à la fois, soyons fous!).

    Les idées qui me viennent actuellement serait de travailler dans un magasin ou un supermarché.

    Merci de m'avoir lue !
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  6. LrCh29

    LrCh29
    Expand Collapse

    Bonjour, bonjour !

    Je me permets d'écrire ce post, car malgré de nombreuses recherches, je n'arrive pas à trouver de formation me permettant d'acquérir les compétences pour devenir rédactrice web. Je cherche aussi bien à distance mais avec envoi de cours papiers, car j'ai un peu de mal à apprendre sur un écran, ou en présentiel vers Brest et les alentours. Si certaines parmi vous font ce métier ou connaissent des formations qui pourraient me permettre d'acquérir les compétences nécessaires, je suis preneuse !!

    :nerd:
     
  7. Cleos

    Cleos
    Expand Collapse

    @Nacre J'ai aussi fait LEA, ma fac avait un master en traduction spécialisée, tous ou presque ont trouvé du travail très rapidement (souvent embauchés sur leur lieu de stage), certaines langues sont très recherchées (allemand notamment). C'est la traduction littéraire qui est bouchée, la traduction technique (juridique, médicale, etc.) recrute en permanence, si ça t'intéresse je t'invite à te renseigner sur les masters de ce type, beaucoup de facs en proposent. :) (moi par contre j'ai choisi le master chômage, j'ai jamais rien trouvé dans le secteur :lol: )
    Et si tu cherches une activité pour les mois à venir, pourquoi ne pas tenter le service cique (éventuellement à temps partiel si tu as besoin d'un petit job à côté) ? Il y a un gros volet projet professionnel dans le programme, qui pourra t'aider à t'orienter. :)
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  8. Licorne joyeuse

    Licorne joyeuse
    Expand Collapse

    Bonjour :)

    Actuellement en terminale littéraire , je souhaiterais faire une prépa littéraire l'an prochain. Je ne vise pas forcément de concours , et je me demande donc : après mes deux ans de prépa , qu'est-ce que je pourrais faire ? ( fac , école , dut...) Je ne connais pas le niveau de reconnaissance de la prépa , ce à quoi on peut postuler après etc

    Merci !
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  9. Daily Mail

    Daily Mail
    Expand Collapse
    "You must go on. I can't go on. I'll go on." Samuel Beckett

    @Licorne joyeuse En théorie, si tu ne fais pas/ne réussis pas les concours pour obtenir des écoles, tu peux aller directement en L3 par la suite (L3 d'une matière que tu as fait dans ta prépa bien sûr, donc philo, lettres, LLCE, Histoire, etc). Pour ce qui est des BTS et des DUT, tu peux y aller j'imagine, mais tu recommences à zéro.
    A confirmer par un.e madz qui a été en prépa ! Mais je crois que c'est ça.
     
    #2109 Daily Mail, 31 octobre 2017
    Dernière édition: 31 octobre 2017
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  10. Laly92

    Laly92
    Expand Collapse

    Salut les filles!
    Je suis perdue et déprimée.
    J'ai obtenu : un bac ES - Licence AES et là je suis en master 1 d’économie internationale..
    En fait, je me dis depuis quelques temps déjà que j'aurais du faire des études de droit.. c'était le seul truc que je trouvais intéressant..
    Or, difficile de commencer du début des études longues à presque 23 ans et avec quels résultats ? ...pauvres parents...
    J'en dors plus, je ne comprends pas mes erreurs, comment j'ai pu continuer dans ce qui ne me plaisait pas vraiment, sans même bouger.
    Merci et courage les filles..
     
    ChansonMuette et Lowell ont BigUpé.
  11. Naurore

    Naurore
    Expand Collapse
    Ne PAS citer. Ne PAS citer. NE PAS CITER.

    @Laly92
    Quel est le souci ?
    Recommencer des études de zéro à 23 ans ?
    Savoir si le droit te plaira vraiment ?
    Savoir s'il y a suffisamment de débouchés ?
    Autre ?

    En attendant ta réponse, je te propose ce MOOC :Le droit, est-ce pour moi ?
     
    Fisher a BigUpé ce message
  12. ChansonMuette

    ChansonMuette
    Expand Collapse

    @Laly92 Hello !
    Ça dépend de ce qui te plaisait en droit, mais si tu étais intéressée par le droit public tu peux peut-être te tourner vers les formations en administration publique ? La L3 administration publique de Paris 2 est considérée comme une licence en droit à part entière, ouverte aux élèves de tous cursus ( c'est de l'éco et du droit, autant dire qu'avec ta licence AES t'es en plein dedans ). Sinon il existe des masters d'administration publique ( à Paris 1 notamment ).
    Etant également en éco, c'est une alternative que j'ai trouvé qui permet de raccrocher un peu le domaine juridique sans avoir à recommencer une L1 en droit.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. EtLeBebe
    Réponses :
    1
    Affichages:
    236
  2. Foxywalk
    Réponses :
    12
    Affichages:
    1489
  3. MlleCoraliee
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1108
  4. fjäril
    Réponses :
    11
    Affichages:
    1395