Topic des hypersensibles et des petites personnes trop émotives

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Boogie, le 28 août 2015.

  1. Praeterae

    Praeterae
    Expand Collapse
    Merci de ne pas me citer

    :hello:

    Sauriez-vous comment l'hypersensibilité/hyperémotivité peuvent être déterminés ? Existe-il des critères objectifs pour définir cela ? Nous sommes tous le plus sensible d'un autre et ne pouvons avoir, sur nos propres affects, qu'une perception subjective... Définir quelqu'un d'hypersensible/hyperémotif me paraît alors très ardu. :hesite: Je pose un peu les pieds dans le plat mais le mystère m'est complet, si une âme se sent de lever un coin du voile je l'en remercie. :fleur:
     
    Lilebulle, ben quoi ?, Kanou18 et 3 autres ont BigUpé ce message.
  2. Not the Queen. just Helen

    Not the Queen. just Helen
    Expand Collapse
    i don't give a damn

    @Praeterae
    En fonction du nombre de larmes /mn.
    La norme c'est 12. Chez les hyperemotifs c'est 50 :troll:.

    (Pardon :ninja:)

    Peut etre que les gens se font definir d'hyperemotifs/hypersensible, a partir du moment où leurs sensibilité / emotions sont tellement presentes qu'elles en deviennent handicapantes au quotidien (bon,"handicapant" n'est pas le bon terme. Zut :hesite:. Disons que si tu dois faire des modifications dans ton quotidiens pour "ressentir moins", c'est que tu feel too much :hesite:).

    Apres, OUI, j'ai l'impression que c'est aussi un peu un phenomene de mode en ce moment. Beaucoup de magazines qui parlent de ça :rolleyes:. Les feelings c'est le maaaal dans une societe qui a ete construite sur le "je pense donc je suis" :lunette:, et ils ont enfin compris que ressentir des trucs c'est NORMAL. Bref, parmi les "hypers", y en a surement pas mal qui sont simplement "sensibles" ou "emotifs". :hesite:
    Je sais pas :dunno:
     
    #578 Not the Queen. just Helen, 24 mai 2018
    Dernière édition: 24 mai 2018
    PrincessMey, finch, Ceey. et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. Mintaka

    Mintaka
    Expand Collapse

    Déjà qu'en temps normal je pleure assez facilement, mais alors mes potes
    ont remarqué qu'en soirée c'est encore pire :lunette: Avec l'alcool, la fatigue la moindre petite émotion et c'est le torrent de larmes. Su-per. Maintenant tout le monde sait que je suis assez sensible :lunette:
     
    The.Clochette, Pawline et Enthalys ont BigUpé ce message.
  4. ben quoi ?

    ben quoi ?
    Expand Collapse

    Mais y'a pas de honte à ça !!!
     
    PrincessMey, finch, Pawline et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Melle Sosostris

    Melle Sosostris
    Expand Collapse
    Survive.

    Moi j ai remarque que j avais tendance a presque deviner les emotions des gens quand ils etaient mal. A tel point que je me mettais a les ressentir moi meme. C encombrant.
     
    PrincessMey, finch, Ceey. et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Not the Queen. just Helen

    Not the Queen. just Helen
    Expand Collapse
    i don't give a damn

    Hehehe pareil. Depuis toujours. Tres relou. Mais bonnnnn.
     
    Melle Sosostris et Lord Griffith ont BigUpé.
  7. Grim

    Grim
    Expand Collapse
    Verticalisée

    Je suis hypersensible et une vraie éponge émotionnelle. Ça peut être pratique mais dans la vraie vie c'est quand même souvent relou.

    Le bon côté en ce qui me concerne c'est que quand je vis des trucs heureux je suis très heureuse. Le mauvais... bah c'est que quand je vis des trucs nazes ou tristes bah je le vis vraiment très fort aussi.

    En début d'année en sortant de chez ma psy on retournais à la voiture avec ma mère et il faisait déjà nuit.
    Et en marchant on tombe sur un groupe de personnes et en fait on comprends que la petite mamie à genoux au sol vient de se faire percuter par une voiture. Elle saigne au niveau du front et elle pleure. Ya des gens qui la maintienne dans sa position parce qu'ils veulent pas la bouger. On s'arrête avec ma mère et les gens autour lui posaient des questions et la dame de répondre qu'elle n'a personne à contacter, pas de mari, pas d'enfants et que ça soeur est morte. Tout ça en pleurant. Je l'entends encore pleurer dans ma tête en en reparlant...

    J'étais toute retournée et j'ai tellement galéré à pas pleurer quand on est finalement partie avec ma mère (après que les secours soient arrivés, j'étais incapable de partir avant même si je servais absolument à rien).

    Et mardi j'avais rendez vous en ville et je devais rentrer en bus (ô joie incommensurable). Et j'ai raté ma correspondance, genre elle est partie juste sous mon nez quoi. Ça m'a obligée à attendre 30 minutes pour la prochaine. J'avais une de ces envies de pleurer... Une misère pour pas craquer.

    C'est difficile de pas se laisser envahir je trouve. =_=
     
    PrincessMey, CabroCarus, Noir et 6 autres ont BigUpé ce message.
  8. Pawline

    Pawline
    Expand Collapse
    J'aimerais bien aller bosser topless, pas toi?

    Je vis les galères d'hyperémotive de plein fouet cette semaine :sad:

    Mon chef d'agence au boulot est très lunatique et imprévisible, selon son humeur il ne réagit jamais pareil aux mêmes choses et donc on risque de se faire engueuler ou remettre en place pour des broutilles. C'est très perturbant: dés que le téléphone sonne et que c'est lui mes mains se mettent à trembler en décrochant, quand je sais qu'il passe à l'agence et à quelle heure mon rythme cardiaque s'accélère au fur et à mesure que l'heure approche, j'ai perpétuellement le doute sur les questions "est-ce que je fais bien? Je n'oublie rien? Sûre?"

    Et alors le stress me bouffe la moitié de ma capacité de concentration don je suis susceptible de faire oublis et erreurs, en gros je me fais pas mal engueuler, ce qui me stresse encore plus, etc etc. Le cercle vicieux quoi :gonk:
     
    PrincessMey, finch, Noir et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. Noir

    Noir
    Expand Collapse

    Je vous rejoins ici, je ne sais pas si je suis hyper-sensible/émotive mais en tout cas je me laisse beaucoup trop souvent submerger par mes émotions et elles me maîtrisent totalement. J'ai lu plus haut "éponge à émotions" et c'est exactement comme ça que je ressens les choses aussi.
    Mon problème est qu'à force qu'on me rabâche que je suis trop sensible ou que je pleure pour un rien, j'ai appris (à court terme, ça ne dure jamais longtemps) à bloquer mes émotions et ça se traduit beaucoup trop souvent par de la colère. je ne sais pas du tout comment canaliser ça. Quand quelqu'un m'a blessée, ou que je suis émue, tout mon corps me trahit, je tremble, tout mon buste devient pigmenté de rouge, mon visage aussi, et je ne peux rien y faire, les gens me le font remarquer et pour ne pas craquer et me mettre à pleurer devant eux (alors que j'ai déjà la boule dans la gorge, le cœur qui cogne à tout péter dans ma poitrine et les larmes aux yeux) je me met à être agressive, à parler plus fort, à tenter d'écraser voire à être méchante si j'ai été vraiment très peinée. Et après je m'en veux terriblement et je finis forcément par pleurer et c'est encore pire. On m'a beaucoup écrasée par le passé parce que jugée "petite fleur fragile" (c'est tellement méchant, je ne supporte plus d'entendre ce terme :erf:) donc maintenant je tombe parfois du côté extrême, je donne l'image de la nana hautaine qui ne se laisse toucher par rien et qui est amère et dure. ça ne m'amène rien de bon non plus malheureusement...mais je ne sais pas comment trouver un juste milieu, je n'y arrive tout simplement pas. Le pire c'est que plus les années passent, plus j'ai l'impression que ma sensibilité augmente, et je ne comprend pas pourquoi, d'autant plus que je ne veux pas que ça me définisse sachant que mon entourage aime bien se moquer de moi quand il y a quelque chose d'émouvant, une dispute, un sujet sensible ou stressant, une mention d'accident, etc. C'est un peu devenu un comique de répétition "Noir elle pleure rapidement, Noir elle est sensiiible" avec la mimique moqueuse qui va avec...et j'en ai ras le bol.
    Je n'ai pas du tout envie d’écraser mes émotions, j'aime ressentir des choses plus fort que certaines personnes peut-être mais parfois ça me décrédibilise tellement, on m'infantilise, on pense que j'ai peur de tout, que je craque facilement alors que non. Ce que je ne supporte plus par contre ce sont les pics de stress pour "rien" par rapport aux autres, d'anticiper des rencontres et que ça me donne envie de pleurer et m'empêche de dormir de me dire que je vais surement mal faire, ou décevoir les autres, me décevoir, de moins oser certaines choses par peur de me laisser submerger par mes émotions ou de ne pas profiter de certains moments parce que je suis beaucoup trop dans le contrôle de ce que je ressens. Je ne vais plus voir de films au cinéma avec d'autres personnes parce que c'est vraiment LE truc qui me rend malade, je pleure extrêmement rapidement face à de la fiction et ça ça m'a valu des moqueries toute ma vie donc maintenant j'ai décidé de stopper ça et de regarder des films toute seule, parce que le blocage durant une heure pour aller pleurer aux toilettes puis que les gens me disent "oh mais tu pleuuures mais tu sais c'est qu'un film" en rigolant, j'en suis fatiguée. j'ai besoin d'évacuer et oui je suis très touchée par ce que je vois, ou lit, et je ne veux plus entendre des "tu sais que ces gens n'existent pas hein? :eh:"...
    Mon copain est parfois choqué ou mal à l'aise quand il voit que je suis triste pour quelque chose qui passe pour lui, il me fixe beaucoup et en fait un peu trop, veut me prendre dans ses bras, me dit "allez allez ça va aller c'est rien" et on me l'a trop fait alors du coup il m'arrive de le rembarrer un peu, ce qu'il ne comprend pas, ou de bloquer mes émotions avec lui aussi. C'est vraiment compliqué au quotidien. Vraiment ce que j'aimerais arriver à avoir c'est une bonne balance émotions-agressivité parce que c’est vraiment tout ou rien dans mon cas
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    je ne pensais pas écrire autant mais ça m'a fait du bien d'en parler, je ne peux jamais en parler à personne parce que les gens ne me prennent pas au sérieux ou se moquent, ou me disent de grandir.
     
    PrincessMey, Violette!, Arthémisavem et 11 autres ont BigUpé ce message.
  10. Pink Madness

    Pink Madness
    Expand Collapse
    physiological drive to love

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Pawline, Arthémisavem, Lord Griffith et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. Arthémisavem

    Arthémisavem
    Expand Collapse
    Bonjour, bonsoir, c'est comme vous préférez :taquin:

    Hello tout le monde je me présente, je suis Ophélie, j'ai 23 ans et je pense être hypersensible, en ce moment ça ne va vraiment pas très fort et je ne sais pas ce que je peux faire pour remédier à la situation :'(
     
    Pawline, finch et Melle Sosostris ont BigUpé ce message.
  12. Arthémisavem

    Arthémisavem
    Expand Collapse
    Bonjour, bonsoir, c'est comme vous préférez :taquin:

     
    Lord Griffith a BigUpé ce message
Chargement...