Tous ces sports que vous avez essayés plus jeune puis abandonnés!

Sujet dans 'Forum Sport' lancé par Nevada, le 30 janvier 2009.

  1. Nevada

    Nevada
    Expand Collapse
    is Betty Draper.

    Voilà, tout est dans le titre. On a tous eu une lubie,un moment d'égarement, mais comme le disaient si bien nos parents:"il faut essayer un peu de tout avant de trouver!"
    Ces sports que vous avez arrêté, parce qu'ils ne vous convenaient pas, parce qu'ils vous ont traumatisé, ou, au contraire, vous avez été forcée d'arrêter pour X raisons, bref, racontez-vous.
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai fait du basket pendant 3 ans. J'étais assez douée et j'adorais ça. Mais on m'a trouvée une maladie de croissance au genou, et j'ai dû arrêter. C'est un de mes plus grands regrets je crois.

    J'ai aussi fait du modern jazz pendant deux ans. Ca ne me plaisait pas vraiment. Je faisais ça avec ma meilleure amie de l'époque et la seconde année, on y est allés que deux ou trois fois je crois. Le reste de l'année on trainait dans la rue (on avait 14 ans, j'ai honte), et on mangeait des grecs :rolleyes:. Mes parents ne l'ont jamais su bien sûr.
     
  3. Blumen

    Blumen
    Expand Collapse

    L'équitation. Plutôt au stade poney d'ailleurs.
    J'étais encore en primaire, je m'en souviens, à chaque fois que j'allais au centre, les moniteurs me mettaient toujours avec la ponette toute noire, Vidéo, au moment du galop à la fin de la séance, c'était de loin elle qui allait le plus vite, j'en étais dingue.
    Sauf que pendant une séance dans un manège, elle a été prise d'un espèce d'accès de folie, m'a jetée par dessus elle, et voilà.. Je me suis pas excessivement faite mal, mais j'étais toute petite, ça m'a choqué.
    Pas si dramatique que ça mais j'ai jamais osé remonter sur un dada depuis.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    (Je dirai de 3 à 13 ans)Les deux activités qui me rappellent les plus beaux souvenirs de mon enfance/adolescence: ce sont mes 10 années de danse classique et de moder'n'jazz. La compétition me faisait vibrer, j'étais dans une école privée extrêmement réputée et la directrice était vraiment exigeante. Il y avait des périodes où l'on souffrait vraiment, je veux dire physiquement mais du coup ça calmait tous les autres maux. J'ai de bons souvenirs avec tous les enregistrements de mes galas de fin d'année, et tous les diplômes que j'ai passé en partenariat avec l'Opéra de Paris. Et puis, qu'est-ce que c'était bon de dépasser toujours plus les limites du corps, de la beauté, etc.
    Franchement, si un jour j'ai une fille, j'aimerais beaucoup beaucoup qu'elle en fasse (au moins de la danse classique).
    Au moins une fois par an, chez ma mère, je déballe mais vieilles affaires qui ont cette odeur si particulière des pointes, des tuniques et des chaussons de danse... :cupidon:

    (vers 13 ans)Ensuite, j'ai voulu passer à plus agressif: j'ai fait deux années de judo mais ça ne m'a pas du tout correspondu. En fait, ça extériorisait tellement de colère, de rage de moi que j'étais vraiment trop violente et pas fair-play. Bref, je n'avais pas du tout la philosophie des arts martiaux...

    (vers 16 ans)Puis, j'ai fait 3 ans de basket. Totalement par hasard, j'ai entrepris cette activité sans avoir aucun "don". J'ai tout appris de zéro et ça a été très difficile voire pendant longtemps sans plaisir mais je voulais m'améliorer... Ca m'a appris beaucoup de choses sur l'esprit d'équipe donc la confiance, l'entraide, etc... C'est un sport très libérateur et très très très musculaire. J'ai arrêté après m'être blessée (déplacement des côtes, des vertèbres et du bassin outch).

    (A 22 ans)Enfin, j'ai fait du yoga pendant une année mais pas très assidieusement mais ça a été très enrichissant. A chaque fin de séance, j'étais apaisée, soulagée. Contrairement à ce que je pensais c'est sportif (ça fait bien les abdos). Et j'ai ré-appris à respirer correctement. Bref, purifiant! Mais le bémol, c'est qu'il faut savoir se vider la tête au moment voulu car sinon ça devient stressant.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Mon Dieu !

    J'ai fait une séance de natation, j'ai été trauma par le maître nageur, il me faisait flipper et je comprenais qu'il me prenait pour une grosse lavette. Grosse blessure narcissique je ne suis jamais revenue.

    J'ai assisté à une séance de danse classique. Deuxième trauma. J'ai eu peur et je suis partie. (Je précise que gamine j'avais peur des gens en général, j'étais très introvertie, voire pire).

    J'ai découvert l'équitation. J'y suis allée en "classe découverte", puis une petite copine qui montait dans un club m'a donné envie d'y retourner. J'ai commencé à sept ou huit ans, j'en ai fait près de sept années il me semble. Ça a été MON coup de c?ur. Les animaux, la monitrice qui ne demandait pas de s'exprimer, mais de monter à cheval correctement. Elle était stricte, il suffisait de lui obéir. Parfait pour moi. Je me suis fait des meilleurs potes là-bas. C'était difficile car la mono se fichait complètement de savoir si j'étais toute frêle, introvertie ou autre, elle me faisait faire les mêmes tâches que tout le monde sans me demander mon avis : les boxes, tuer les tiques, donner à manger, se démerder. Je flippais d'être seule avec les chevaux, mais elle m'envoyait quand même dans les prés avec la longe et le licol. Elle ne se moquait pas de moi, mais elle riait, ce qui me permettait de dédramatiser. Finalement, malgré elle je suppose, elle m'a permis de retrouver confiance en moi. J'étais traitée comme tout le monde, j'ai découvert que moi aussi je pouvais le faire, et j'ai dû affronter mes peurs. Le club, c'était pas du tout le monde des Bisounours, ils n'avaient aucun scrupule. Du coup, pour m'intégrer, j'ai galéré mais c'était bien comme ça, ça m'a fait découvrir la vie un peu. Par contre, si actuellement je retournais dans ce club, je peux dire qu'il y a certaines choses que je réglerais avec certain-e-s con-ne-s. M'enfin. J'ai arrêté quand mon poney favori a été vendu, je ne trouvais plus de plaisir, et mes ami-e-s étaient moins souvent là. Enfin j'arrivais à l'adolescence, et j'avais d'autres soucis en tête. Qui plus est j'en avais marre d'avoir mal au ventre avant chaque séance. C'était désagréable.

    J'ai fait un an de tennis. Je kiffais mais la mono voulait me faire faire de la compét'. Très peu pour moi.
     
  6. Bluemary

    Bluemary
    Expand Collapse
    Détendue

    Eeh moi je suis passé par tout !

    jai fait pdt un an du tennis, natation, judo, danse, essai de danse classique, badminton.....

    a chaque fois je me faisait engueuler par mon pere parce que je voulais arrêter !!

    Maintenant je fais de la fitness, jaime plutot sa cour réservé aux adolescentes mais l'on est que quatre !
    donc un suivi personnalisé pour chacunes.... Donc je fais 1 heures de fitness ( machines, step, danse....) puis après jai une heure de Hammam, piscine, sauna, jacuzzy !
    Après l'effort le réconfort :))
     
  7. Mèng

    Mèng
    Expand Collapse
    oh yeah your skin & bones.

    j'ai fais de l'équitation quand j'avais vers les 10 11 ans
    puis du TaeKwondo vers mes 13 ans
    et puis du tennis à 16 ans .
    maintenant je ne fais plus de sport mais je voudrai m'y remettre. mais trop la flemme :/ en plus je sais pas quel sport choisir. des conseils ?
     
  8. smil333

    smil333
    Expand Collapse

    Moi à 7 ans j'ai commencé par le ping-pong... un vrai désastre, j'étais la seule fille, j'étais une grosse nulle et je trouvais ça franchement chiant!
    Apres à 9-10 ans j'ai commencé la natation, j'en ai fait 5 ans et j'ai arreté par lassitude et puis bon j'avais des problèmes de respiration ça me soulait.
    Au collège, je me suis inscrite à l'AS gym, pendant 3 ans, et j'ai adoré ça, en plus je suis souple alors jme la racontais un peu^^.
    En troisième j'ai commencé la boxe française et ca a été un vrai coup de foudre, je me défoulais, et c'étais tellement exigeant physiquement que je ne pensais plus à rien quand j'étais là-bas. J'ai arrété un peu par hasard, je venais de me faire percer le nombril donc je n'ai pas pu y aller pendant 2-3 semaines ( je fesais 6h par semaines) et puis j'étais dans une periode ou j'en avais marre de me faire frapper dessus pour rien, j'étais assez fragile moralement dc j'ai laissé tomber. En parralelle j'ai aussi essayé la savate-forme et la plongée, mais bon trop de théorie pour moi .
    L'année prochaine j'aimerais vraiment reprendre la boxe, je me rends compte que ça me manque trop depuis 2 ans!
     
  9. Russell

    Russell
    Expand Collapse
    Tête d'ampoule

    -Le truc des majorettes.. sans commentaire !
    -La natation
    -La danse (mouahaha)
    -Un espèce de judo, mais j'étais vraiment petite
    -De l'équitation

    Et aujourd'hui je fais plus rien, depuis la 4ème en fait...
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai pas beaucoup changé de sports, en fait.

    Dès le CE2 (pas sûre là) j'ai fait de la danse classique, pendant 3 ans. Avec tutu et cie, galas, professeure avec un chignon très serré. Chouette mais trop lent.
    En 6ème, je me suis essayée au badminton. J'étais la moins douée, j'avais pas trop de copines dans le cours, donc je me suis vite lassée.
    En 5ème, j'ai commencé le modern jazz, jusqu'en 1ère. La grand kiffe! J'ai adoré et j'étais plutôt douée.
    Après le Bac, j'ai fait de la piscine et du footing, pour enfin recommencer la danse moderne il y a deux ans de ça. Ca m'avait trop manqué.
     
  11. kamchka

    kamchka
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    J'ai fais de la danse, de la gym, du theatre mais c'est pas un sport (et je regrette d'avoir arrêté d'ailleurs), de l'aviron, du tennis (pendant 4mois je sais pas si ça compte) et euh c'est tout.
    Je n'ai jamais trouvé une activité dans laquelle j'excellais, ou qui me passionne, une vraie girouette! et je ne suis pas sportive du tout!
    Encore maintenant il faut que je me motive, je ne suis pas assez musclée, j'ai mal au dos, et suis souvent stressée, j'avais pensé à la piscine (sauf que je sais pas faire le crawl!), ou au yoga...
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai fais deux années de danse classique, j'aurais pu faire de la danse moderne mais je voulais être dans le même groupe qu'une copine. J'étais plutôt douée, consciencieuse en tout cas, mais ça ne me plaisait pas trop en fait. J'avais l'impression de perdre mon temps alors que j'aurais pu être en train de jouer dehors.
    Ensuite vers 11 ans j'ai fais un peu d'escalade dans une association de quartier. C'était cool, j'ai toujours aimé grimper, quand j'étais petite je passais mon temps dans les arbres et les cages à poules. J'y allais avec mon frère et au bout de quelques mois on a décidé d'arrêter parce que la séance était juste après une longue journée de cours et c'était assez fatiguant.
    A 13 ans, toujours dans une association, je me suis inscrite à un cours de hip-hop avec des amies. Toutes les autres filles avaient 8 ans maximum, on s'est senti un peu ridicules et on a abandonné après trois séances.
     
Chargement...