@Kaylie sapioromantique = attiré par l'esprit, l'intelligence. Pour Dumbledore et Grindelwald, je trouve que ça marche bien, étant donné qu'ils étaient tous deux très intensément rapprochés autour d'une même pratique de la magie et des recherches pour une pratique nouvelle de la magie et des idées politiques qu'ils élaboraient ensemble. L'émulation les avait rapprochés !

Sinon j'évoquais le headcanon de Pansy comme lesbienne et Blaise comme gay, séparément ! :happy:
 
  • Big up !
Reactions : Adybou and Kaylie
@Antonomase non la relation justement c'est plus comment une ado qui découvre les hommes tombent amoureuse d'un homme qui n'est pas fait pour elle. Lui met de la distance, il est même assez gêné de ça, il n'est pas attiré par elle. Mais bon c'est vraiment particulier car mon monde est un monde classique de fantasy moyenâgeux. Donc il n'y a pas les critères de maintenant. Je n'avais absolument pas pensé à tout ça x) à 16 ans je me voyais pas hyper sexualisée mais j'ai pu "aimé" le physique de mon prof d'histoire géo par exemple.
Mais on va polluer le topic à force ^^ merci en tout cas
 
  • Big up !
Reactions : Antonomase
Pour le ship Dean/Seamus, je viens justement de tomber sur ce post :cretin:
Et je vais vous traduire deux posts que j'ai vus sur Tumblr et que je trouve importants :jv:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

:fleur:
 
@Sweetberry : pour ton écriture, ça peut aussi passer par les questions que se pose le personnage sur lui-même, s'il y a un peu d'introspection. C'est le cas de l'histoire que j'écris, que j'ai commencée avant de savoir que je suis asexuelle, et j'ai donné à mon perso principal féminin mes propres interrogations sur ma sexualité. En relisant ça aujourd'hui, maintenant que je sais, ça prend un sens différent, et je suis en train de me demander si je ne vais pas faire quelque chose de plus explicite (parce que oui, la représentation de l'asexualité, c'est important... J'aurais bien aimé ne pas attendre mes 28 ans avant de comprendre que je ne suis pas "anormale"...)
 
Je trouve ça bien aussi, principalement en raison de l'âge de son lectorat. J'ai fini le Harry Potter 5 à sept ans, mon frère les a lus à 8... Il y a un livre de Neil Gaiman que j'aurais voulu lui offrir pour ses 9 ans, mais à cause de 2 scènes de sexe, 2 pauvres paragraphes, il ne peut pas le lire, c'est triste !
 
  • Big up !
Reactions : Adybou
Bonjour :) Je découvre ce topic aujourd'hui et je viens de lire tous les posts ! Je trouve ça très intéressant et en effet important d'en parler, comme pour toute minorité. Je mets en spoiler quelques éléments sur moi, que vous compreniez ce que je fais là ! (si vous trouvez que ça n'a pas sa place ici, j'édite sans problème)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Donc voilà, ayant fait du chemin sur moi-même, je veux maintenant avancer dans le chemin de la compréhension des autres ! Votre discussion sur les personnages fictifs me fait pas mal cogiter parce que je n'ai pas toujours la même interprétation.
Sur HP : je fais partie de ceux qui regrettent un peu que J.K. Rowling n'ait pas abordé la question de la sexualité plus frontalement. Il me semble qu'elle est sous-entendue à plusieurs reprises dans les tomes 6 et 7 en particulier. je suis en train de relire la saga, J'en suis au T4, donc je verrai ça plus tard ^^ J'aurais aimé que ce soit abordé pour décomplexer les ados sur la question, vu que c'était une large partie des lecteurs, et en profiter pour faire passer des messages : prévention, tolérance, etc. Elle le fait après coup vu qu'elle a déclaré certains persos gays. Hm dans les livres Dean ne finit pas avec Luna ? Je ne vois pas non plus ce qui pourrait indiquer que Pansy est lesbienne, vu qu'elle a l'air amoureuse de Draco... Lui non plus je ne vois pas trop d'indications. Blaise je ne sais plus. Sur Dumbledore aussi il y a matière à discussion. Niveau romantisme, je vous rejoins : je le vois sapioromantique ! Par contre au niveau de la sexualité, je ne serai pas si catégorique. L'asexualité est une possibilité, mais l'homosexualité aussi : rien ne nous dit qu'il n'ait pas eu de désir et de relations sexuelles avec Grindelwald.
En parlant de ça, j'en profite pour demande un éclaircissement, parce que je n'ai pas tout compris dans le post initial.
1. Qu'est-ce que l'asexualité ?
L'article de Madmoizelle publié en mai dernier résume clairement les caractéristiques de l'asexualité. Etre asexuel.le signifie ne pas ressentir d'attirance sexuelle.
Certain.e.s asexuel.le.s ne veulent pas de relation sexuelles (ils/elles sont alors 'sex repulsed'), d'autres l'envisagent parfaitement ('sex positive'), d'autres n'ont pas d'émotion particulière ('sex neutral').
Les asexuel.le.s ne sont pas des plantes, le plaisir charnel ne leur est pas étranger, seulement l'idée de l'acte sexuel avec une autre personne n'éveille pas pour eux/elles d'attirance particulière. Les asexuel.le.s peuvent toujours ressentir l'attirance romantique, sensuelle, platonique, esthétique...
Les asexuel.le.s peuvent parfaitement s'épanouir dans une relation amoureuse, avec ou sans sexe, la seule nécessité étant le dialogue et le partage, dans le respect des besoins et préférences de chacun.e :fleur:
J'ai mis en gras trois bouts de phrase que je ne comprends pas :s Une âme charitable pour m'expliquer ? Si on ne ressent pas d'attirance/désir sexuel pour autrui, comment peut-on envisager une relation sexuelle avec quelqu'un d'autre ? Est-ce que ce n'est pas se forcer, comme dans le cas d'un couple ou l'un des partenaires serait asexuel et pas l'autre ? Ou est-ce en rapport avec les demi-sexuels, qui ne peuvent ressentir de désir que pour une personne aimée ? Merci de votre aide :fleur:
(et surtout si j'ai dit une connerie ou été indélicate par mon ignorance, signalez-le moi !)
 
Je trouve ça bien aussi, principalement en raison de l'âge de son lectorat. J'ai fini le Harry Potter 5 à sept ans, mon frère les a lus à 8... Il y a un livre de Neil Gaiman que j'aurais voulu lui offrir pour ses 9 ans, mais à cause de 2 scènes de sexe, 2 pauvres paragraphes, il ne peut pas le lire, c'est triste !
Alors autant je ne peux qu'approuver le fait que l'absence de scènes de ce type dans Harry Potter était vraiment très appréciable (tout comme dans d'autres œuvres), parce que ça n'avait juste aucun intérêt dans l'intrigue, et celleux que ça travaille peuvent toujours se tourner vers l'infini des fan-fics :taquin: , par contre, s'empêcher de lire un (potentiellement) bon livre pour un ou deux paragraphes, même moi, je pense que c'est ne pas forcément la meilleure option. :hesite:

Disons que ça dépend de la teneur des scènes en question, et je ne parle pas que de l'aspect descriptif, mais notamment, est-ce que ce sont des scènes "safe" ou pas ? Ya t'il de la violence, des aspects problématiques ? Sont-elles réellement utiles à l'intrigue ?
(Neil Gaiman est assez safe, pour ce que j'en sais (un aussi grand ami de Sir Terry ne peut pas être mauvais), mais je ne connais pas tous ses ouvrages)

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
@Coq' je suis vraiment contente pour toi :fleur: C'est génial que tu te connaisses de mieux en mieux :happy:

Concernant ta question: c'est toute la différence entre l'attirance et le consentement. Un.e asexuel.le peut être parfaitement consentant.e sans pour autant ressentir de désir, et accepter d'avoir un rapport sexuel sans attirance particulière pour le partenaire, parce que ça peut être plaisant sur le moment (les asexuel.le.s ont quand même une libido, des organes sexuels qui répondent physiquement à la stimulation), parce que donner du plaisir à quelqu'un est agréable, parce que l'autre aime ça et en ressent le besoin... Il y a plein de raisons possibles en fait :cretin:
(en gros, pour te donner un exemple personnel, moi je suis sex-repulsed, mais je fluctue des fois à sex neutral/sex positive, et dans ces cas-là je me dis 'Pourquoi pas, ça peut être marrant'. Aucun désir, mais de la curiosité)
L'attirance ne peut pas être forcée, mais donner son consentement (dans les limites de ce que l'on peut donner) et parfaitement envisageable pour un.e asexuel.le sex positive :fleur: Le tout est de communiquer avec le partenaire pour envisager ensemble ce qui est possible.

Après la demi-sexualité c'est autre chose. La demi-sexualité c'est comme tu l'as dit - 'J'aurai aucun désir pour toi le premier soir, mais en apprenant à te connaître, je développerai des sentiments et peu à peu du désir pour toi'. Y a bien du désir à la clé.
 
Merci @Antonomase ! En fait ce point précis m'a fait réagir parce que sur un autre topic (le coin boudoir) on a souvent des gentes qui parlent de soucis d'incompatibilité sexuelle dans leur couple, et on est généralement d'accord pour dire qu'il ne faut absolument pas se forcer (surtout quand il peut y avoir de la culpabilisation de la part du partenaire en demande vers celui qui n'a pas envie). Quand on a une relation sexuelle pour faire plaisir à l'autre sans attirance de notre côté, certes il y a consentement, mais la notion de se forcer me gêne, tu vois ? Mais j'ai l'impression que ce dont tu parles est une nuance encore différente, parce que je n'avais jamais pensé à la possibilité d'avoir des rapports sexuels seulement par curiosité ou mécaniquement, sans désir derrière. J'en apprends des choses ici !
 
Par contre c'est vrai que l'asexualité est encore associée à une maladie, même si je suis d'accord pour dire que des gens ont des sérieux problème de libido, toute cette confusion est parfois agaçante. On doit toujours se justifier lorsqu'on a trop de relation sexuelle ou pas assez (voir pas du tout). Et pour les femmes on en revient aux standard de la salope/la frigide.
En parlant d'Harry Potter, il y a bien longtemps j'ai eu une violente discussion sur un forum au sujet de la vie sexuelle de Voldemort/Tom Jedusor et beaucoup sont persuadés que adolescent Tom a forcément eu des relations sexuelles car il était quand même "super canon" et usé souvent de ses "charmes". Alors oui, il était charmeur mais pour moi il est asexuel et aromantique (plus que aromantique, il ne rejette pas l'amour qu'au sens romantique du terme mais toute forme d'amour, mais je ne sais pas s'il y a un terme pour ça). Je le vois mal avoir des relations sexuelles, surtout après les créations des horcruxes ou il abandonnait chaque fois un peu de son humanité. Après il a peut-être aussi un mépris pour ces choses-là, mais pour moi il aimait certainement l'idée que son charme puisse toucher son entourage mais je doute qu'il ait ressentit quelque chose de particulier à ce sujet.

Sinon une réflexion intéressante sur le manque de visibilité des asexuels et ce qui en résulte: https://asexualite.wordpress.com/2013/12/05/consentement-et-culture-de-la-sexualite-obligatoire/#more-965
Et un article de vice qui m'a un peu embrouillé entre "asexuel" et "asexué", je pense que c'est une traduction: http://www.vice.com/fr/read/asexuality-carrigan-and-falconer
 
@Neverland90 Je te comprends :fleur:
Et je te suis pour ton headcanon Voldy ! Voldy est définitivement canon aro, comme tu l'as dit, toute son histoire et son caractère (et sa défaite) sont basés sur son absence d'amour (même si Voldy est pas vraiment une représentation positive vu que son absence d'amour est vue comme un défaut). Après, ouais, le problème des fandoms qui refusent les headcanons ace/aro aux personnages, c'est vraiment chiant. Surtout qu'une personne charmeuse et jolie peut parfaitement être ace :erf: (regardez moi :cretin:)
Le problème c'est que des cheminements de pensée comme ça 'Mais cette personne est canon et charmeuse donc pas ace/aro' est vraiment toxique parce que ça induit:
1. que les ace/aro sont moches, asocial.e.s et reclus.e.s
2. que les personnes désirables se 'doivent' de partager ce désir, sinon le désir est 'perdu', ou pire, 'gâché'. Comme si le désir était une monnaie d'échange et que les ace/aro étaient juste des radin.e.s rabat-joie.

Merci pour les articles d'ailleurs ! Les deux ne sont pas misérabilistes, c'est bien :happy:
Par contre vice.com....... Traduire 'asexual' par 'asexué'...... C'est impardonnable.... :erf:
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes