Je ne vais pas le caché j'ai adoré les trois livres de Mme Steel.
Je me retrouvais en cette jeune fille "timide" et qui ne connaissait rien.
Malheureusement au bout du deuxième tome les scènes chaude me dépitait, par conséquent je les zappais et ne lisais que l'histoire avec se petit suspens et tous le tralalala.
Au moment où le film est sorti je m'attendais déjà à être déçu.
Le soir o nous y somme allé je ne m'attendais tout de même pas à être AUSSI déçu. C'était pitoyable, NAZE un navet. Je soufflait pendant le film et j'était gêné pour les acteurs.
J'hurlais sur les personnes qui pouvait me dire que le film était super.
J'ai tous de même lu le 4 eme Tome du point de vue de Christian et LA ..se fut un désastre. La fin était là. L'envie irrésistible de vouloir gifflé ce mec.
Alors pour mon âme pacifique j'ai arrêté de le lire pour me plonger dans un bon vieux polar tous à fait fascinant ( un avion sans elle pour celle qui veule du suspens du vrai jusqu'au bout ).
 
Ici, Hachette, peut bien se permettre de faire ce type de coup, c'est un peu LE poids lourd du secteur. De toute façon si Hachette ne l'avait pas fait, une autre maison l'aurait sorti, trop bête de ne pas se risquer à le faire. Les fanfic remportent grande presse chez les ados/jeunes adultes, c'est une fanfic de Twilight que je ne sais combien de gens ont lu >>> Money :frotte:

Hachette n'a pas d'ambition culturelle, uniquement commerciale. Ils sont là pour se faire de la thune, si vous appréciez les bouquins au passage c'est sympa, mais c'est pas la priorité.
Juste pour info, ce n'est pas "Hachette" qui a publié E. L. James, c'est JC Lattès. Hachette Livre est un énorme groupe qui comporte plusieurs maisons fonctionnant en toute autonomie, notamment Grasset ou Stock, et je trouve que ce serait poussé que de dire que ces maisons-là n'ont "pas d'ambition culturelle". ;)
D'autre part, le fait que la saga ait été publiée chez Hachette Book Group (aux US) n'explique pas forcément son arrivée chez Hachette en France. Ce sont deux groupes distincts. Bien sûr il y a des liens mais la saga a tout simplement été vendue au plus offrant, après des enchères record. Les autres éditeurs français ne s'en vanteront pas, mais ils étaient effectivement beaucoup sur le coup (Les Presses de la Cité et Albin Michel notamment, j'en oublie peut-être).

Pour ma part je n'ai lu aucun des Fifty Shades et ne compte pas le faire, mais je ne comprends pas trop pourquoi tout le monde s'énerve tant de les voir marcher. Qu'on se moque de la médiocrité de ces bouquins ou qu'on s'insurge de la vision du "couple", d'accord, qu'on trouve dommage que les gens choisissent de lire ça plutôt qu'autre chose, bien sûr, je ressens ça aussi, mais ça s'arrête là. Je comprends parfaitement pourquoi Lattès a choisi de les publier : ça leur a permis de faire le meilleur chiffre de leur groupe l'année du lancement, et de réinjecter cet argent dans leurs collections littéraires et d'autres petits auteurs, et même de filer des petites primes à leurs employés. Une maison d'édition, on l'oublie facilement, mais c'est d'abord un business. Certes, le produit vendu est un objet culturel, mais ça reste un produit, et le but est bel et bien de le vendre à la fin. L'amour de l'art, c'est merveilleux, on est tous d'accord, mais ça ne marche que rarement - il n'y a qu'à voir toutes les petites maisons qui se créent avec des projets super et qui coulent en un ou deux ans... D'ailleurs, la stratégie du best-seller a sauvé Lattès de la faillite dans les années 90, alors est-ce qu'il aurait mieux valu qu'ils meurent plutôt que de tomber dans le "commercial"... ? Je sais pas, ça me paraît sévère. Après pour être tout à fait juste, il existe des petites maisons qui ont réussi à s'épanouir tout en restant exigeants sur la qualité d'écriture et fidèles à une ligne éditoriale cohérente. Je pense notamment à Zulma (mon chouchou), Gallmeister, Inculte ou d'autres encore moins connues. À côté d'eux, évidemment, Lattès passent pour des gros bourrins assoiffés d'argent, c'est d'ailleurs leur image dans le milieu, et résultat, cercle vicieux : aucun auteur "qui se respecte" n'a envie d'aller chez eux, ils préfèrent envoyer leurs manuscrits chez Flammarion ou Gallimard, or puisque ces maisons-là n'ont pas non plus des fonds infinis, ils ne décrochent rien du tout. Et quant à savoir si E. L. James prend la place d'autres auteurs... Je suis sûre que Lattès ou d'autres maisons du genre adoreraient donner leur chance à de jeunes auteurs inconnus qui écrivent de belles choses originales, sauf que je peux vous le dire de source sûre, sur les dizaines de manuscrits français reçus par jour, il y a peut-être un ou deux trucs vraiment bien par an... Ça fait peu ! Et côté étranger, des choses bien, il y en a, bien sûr, mais encore faut-il avoir les moyens de les acheter ou de remporter les enchères s'il y en a... C'est là que les ventes de best-seller aident !
 
Salut tout le monde !

bon à priori on est toutes/tous d'accord, 50 nuances de Grey est un bon navet où le héro est dérangé et flippant (j'ai adoré le lien Buzzfeed de cet article, quand on voit les extraits ça fait vraiment livre mal traduis, le texte n'est pas agréable à lire).

Enfin bref voila ma question : beaucoup de filles ont parlé de Beautiful Bastard dans les coms, et c'est vrai que franchement dans le style littérature érotique, c'est mille fois mieux que Christian et ses problèmes de fessée.... La femme y est vue active, forte et libérée sexuellement.

Pourquoi il n'y a aucun article Madmoizelle parlant de cette série (Beautiful Bastard) ? La rédac n'a pas aimé ?
 
  • Big up !
Reactions : Black Phillip
J'ai lu les 3 tomes, j'ai mis un temps fou tellement j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire pour toutes les raisons qui ont dejà été citées. Mais j'aime pas ne pas finir un livre :cretin:
Mais du coup, je me demande si ce qui fait fantasmer toutes les fans de la série, ce n'est pas moins les scenes (pas franchement excitantes) de sexe, que le fait qu'une nana pseudo ordinaire ait réussi à se faire epouser par un mec présenté comme hors d’atteinte/badboy/pas pret à s'engager et peté de thune. C'est une espece de fantasme que je retrouve chez plusieurs personnes autour de moi: reussir à changer un mec qui plus est un beau parti, pour etre la seule femme dont il soit jamais tombé amoureux. Perso c'est pas du tout le mien et ça me tape sur les nerfs. Mais j'ai l'impression que c'est assez répandu, meme si beaucoup refusent de l’admettre. Apres je me trompe peut etre. (je l'espere meme :rire:)
 
Ben moi je me reconnais tout à fait dans ce genre fantasme (sans que ce soit une aspiration réelle de me faire pourchasser par un maniaque genre Grey... le fantasme est prié de rester un fantasme :lunette: ).

Ça m'empêche pas de trouver le style d'écriture épouvantable, et l'histoire super creuse :rire:
 
  • Big up !
Reactions : Black Phillip
@Gustave : merci pour cet avis et cet éclairage très intéressants !

Pour ma part, une vraie amie le restera toujours (dans mes contacts FB ou pas) même si elle lit E. L. James, parce que j'estime que chacun est libre de lire ce qu'il veut.
Après tout, je suis mal placée pour faire la leçon (ahem, je préfère ne pas entrer dans les détails, mais bon, j'ai quand même Une nuit avec les Sole Regrets, Beautiful Bastard et Beautiful Disaster à mon actif, ça craint ^^ objectivement, je n'ai aimé aucun des trois, même si je me suis beaucoup marrée avec Beautiful Bastard)

D'ailleurs, l'une de mes plus proches amies a adoré Twilight, du coup je lui ai conseillé de lire Les étoiles de Noss Head (c'est le même genre de romance paranormale young adult, mais en 100 fois mieux écrit, parce que son auteur Sophie Jomain a une super plume). Mon amie a plus aimé que Twilight, sans surprise, alors que moi pas franchement, ce n'est pas le genre d'histoire et de personnages que j'apprécie, j'ai arrêté la casse au tome 2, même s'il se termine sur un événement censé donner envie de se jeter sur le tome 3. Bilan des courses ? J'étais super contente pour ma copine qu'elle ait passé un bon moment de lecture, je me suis rabattue de mon côté sur une autre série (Le dernier apprenti sorcier, de la pure urban fantasy contemporaine pour adultes de Ben Aaronovitch, rien à voir !).

En tout cas, clairement, je ne lirai pas les E. L. James, ce serait du temps de perdu pour moi (et je n'ai pas envie de payer pour perdre mon temps), mais après chacun achète et lit ce qu'il veut. ;)
Grey a l'air particulièrement affligeant, en plus... :cretin:
 
Cf ce que dit @Roanne, c'est vrai que Twoilettes peut être une porte d'entrée vers des ouvrages de meilleure qualité. Espérons que 50 shades aie le même effet...
 
@Crazy : sans parler de porte d'entrée, on peut s'éclater avec Twilight (et / Fifty Shade) tout en lisant bien d'autres choses à côté (ou pas, après tout, chacun est libre).
Je revendique le droit de lire tout et n'importe quoi, donc la moindre des choses, c'est de l'accorder aux autres.
(en parallèle, je revendique aussi le droit de ne pas lire ce que je n'ai pas envie de lire, même si tout le monde l'a lu)

L'amie dont je parlais lit beaucoup (plus que moi, il y a peu, elle a "arraché" Vice & Vertu, un thriller psychologique historique que j'ai mis plus d'1 semaine à lire, en moins de 24 h...), Twilight a été une lecture légère et plaisir pour elle (ce qu'elle aurait voulu lire adolescente). C'est son droit le plus strict d'avoir apprécié et je n'ai pas à la juger là-dessus, quels que soient les reproches faits ici ou là à l'ensemble de l'oeuvre.

Ce qui m'agace, quand on critique une lecture donnée, c'est qu'on oublie que la plupart (la très grosse majorité des lecteurs) est très éclectique. Je n'apprécie pas spécialement de mettre les gens dans des cases ou de les réduire à ce qu'ils ont bien voulu me montrer d'eux. Mais ça, tu le sais déjà. :puppyeyes:

(en tout cas, celui ou celle qui viendra me sous-entendre ou me dire en toute franchise que je suis une débile profonde et obsédée juste à cause de certaines de mes lectures ne méritera même pas que je m'attarde sur son cas)

@Mymy : si un membre de la rédac' lit Beautiful Bastard, il faut qu'il ouvre un "compteur de petites culottes" :cretin: (ceux qui ont lu comprendront à quoi je fais allusion...). Franchement, il ne faut pas prendre ce roman au 1er degré, il est marrant dans son genre (après, je ne dis pas que je lirai les autres romans de ses auteurs, faut pas pousser mémé).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes