Je m'en veux de penser ça mais...

@PetitePaille : Parce que justement, j'ai pas vu mes études sous le prisme d'un "investissement". A) Parce que j'ai travaillé dur pour en arriver là, je vivais pas chez mes parents, je devais tout payer moi même. B) Parce qu'il faut voir la vie sous un certain angle pour considérer ça comme un investissement, et dans ma façon de voir les choses, faire des études c'était pas juste "gagner de l'argent à la fin. Peut-être était-ce parce que personne dans ma famille n'a fait des études, mais des études en soit c'était le but. Ca voulait dire, apprendre plein de choses, m'épanouir à l'instant T. C) même si j'avais vu les études comme un investissement j'aurais pas pu. Les études qui mènent vers les secteurs les plus lucratifs sont payantes. Déjà que j'ai souffert en droit, mais je pense que ni mes codes sociaux ni ma mentalité ne m'aurait permis de tenir en école de commerce ou d'ingé.
Je pouvais pas savoir que j'allais "sacrifier" cinq ans, d'ailleurs je les ai pas sacrifié. C'est pas parce que j'ai pas de travail épanouissant que j'ai pas fait des choses épanouissantes (des enquêtes de trois mois, des super longs trucs ou avec le recul, je suis contente). Je suis sortie de la meilleure école du secteur, et à l'époque où j'ai décidé d'y entrer - trois ans plus tôt - le secteur était moins abimé qu'aujourd'hui. Ajoute à cela des accidents de la vie, des accidents de parcours, tu ne peux jamais savoir. J'exclut pas de basculer dans un autre secteur un jour, mais pour l'instant j'ai décidé de m'accrocher et de pousser encore un peu les stages et les études.
On a chacun sa vision du travail idéal, mais si mes cinq ans (plutôt huit, j'ai deux licences et deux master) me permettent de faire le boulot que j'aime, je me fiche de gagner pareil que quelqu'un qui n'a pas fait d'études, je marche pas à cette reconnaissance là, je trouve même ça classiste. Par contre là, les conditions sont aussi naze que le salaires, donc oui j'ai un peu le seum.
Quant aux consultants, je parlais uniquement des consultants en marketing, qui prenait un salaire d'enfer pour nous expliquer comment pensait steve jobs. Chacun voit le bullshit job ou il est.
 
@MadCat1349 : Ouais je trouve ça tellement irrespectueux. Ca me fait penser à ce mec là, qui a eu une réaction très inappropriée sur twitter.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je me demande comment tu peux envisager tes études juste sous le prisme de la thune : faire un truc ennuyeux pendant cinq ans pour vouloir à tout prix gagner ta vie, c'est risqué.
 
@schizophrenia
Si effectivement le but des études est de faire le boulot qu'on aime et non le salaire pourquoi pas.
Sauf que tout le monde n'a pas cette conception là, plein de gens décident de faire des études pour la sécurité financière qui est censée aller avec, l'argent à la fin compte beaucoup dans le choix d'études pour beaucoup de monde.
Je te prends mon exemple, je fais des études pour un boulot qui sera pas désagréable mais loin d'être passionnant et je me tape 8 ans d'études pour ça et donc personnellement c'est un réel investissement car il y a un gros manque à gagner.
Si je décide de perdre en gros 8 ans de salaires, c'est pour qu'à la fin ce sacrifice serve à quelque chose.
Tout le monde peut pas être passionné par son boulot, c'est un fait donc les autres critères sont tout aussi importants.

Je pense qu'il faut pas prendre le sentiment d'injustice de certains comme "je suis meilleur que vous donc je mérite d'être payé plus" mais plutôt comme "j'ai fait 3 ans d'étude de plus pour du beurre, ça me fout en rogne".
C'est pas classiste d'avoir l'impression que notre travail n'a servi à pas grand chose. Parce que des gens qui aiment étudier pour étudier je ne suis pas sûre qu'il y en ait énormément et en plus ça dépend du domaine, je t'assure quand droit fiscal il y a peu de passionnés.

Pour les consultants en marketing, ils peuvent avoir un réel atout pour l'entreprise. Après, comme dans tout métier tu as aussi des beaux parleurs bien évidemment.
Mais pour te citer un exemple, il y avait une petite chocolaterie à côté de chez, elle faisait pas du mauvais chocolat mais c'était assez basique quoi.. Ils ont fait appel à des consultants en marketing qui ont énormément travaillé sur l'image de marque et résultat, ils sont implantés dans pas mal de villes en france, un énorme succès ! Le marketing ça peut paraître bullshit mais il faut pas oublier qu'aujourd'hui les gens achètent un produit mais aussi un packaging et une image de marque et ça compte énormément (presque autant que le produit).

Edit : concernant le fait de voir le boulot sous le prisme de la thune, personnellement aucune profession ne me donne particulièrement envie à part quelques professions artistiques mais si c'est pour finir avec un job alimentaire, je préfère encore assurer mes arrières avec un boulot qui me permettra de vivre bien et si vraiment je me lasse, me lancer dans l'art. Et si je n'y arrive pas, j'aurais au moins toujours mon job qui m'attend.
Edit2 : J'ai l'impression qu'aujourd'hui on glorifie énormément le métier passion, un métier qui nous rend heureux. Sauf que le but premier d'un métier c'est pas d'être agréable mais de pouvoir vivre. Alors si on a le luxe de tomber sur un métier qui nous passionne tant mieux, mais quand rien nous passionne on prend des décisions plus "rationnelles" (sécurité de l'emploi, salaires etc).
 
Dernière édition :
@PetitePaille : Je pense que ta réflexion va rejoindre un JMVDPC qui m'est propre, mais j'ai l'impression de ne pas trouver d'interêt au travail quand je ne fais pas une tâche qui me passionne. J'y peux rien, mais je mets mon cerveau en OFF. Quand j'étudiais le Droit, j'était super mauvaise parce que je révisais toujours à la dernière minutes, en "sauvant les meubles". Ensuite, c'est allé mieux parce que j'étudiais dans un domaine qui me plaisait. Mais dès qu'une tâche est rébarbative, je décroche totalement et mon cerveau trouve que c'est mieux de faire autre chose. J'en ai parlé à ma psy qui m'a expliqué qu'il n'existait pas de traitement : il faut juste un boulot ou je suis stimulée h24. On pense que c'est neuronal. Du coup, j'aurais peut être pu gagner de l'argent, en continuant le Droit, mais juste : trier des dossiers toutes la journée, je pouvais plus. Pareil pour mon dernier boulot, où ça tournait en rond.
Du coup, ça me pousse à choisir des boulots stimulants, ou je sais que je serais heureuse et pas forcément stables. Voilà comment, à 25 ans, je me retrouve en stage. Avec le meilleur stage, mais en stage.
 
Après dans le cas dont parlait la Belette, il s'agit de gens qui ont plusieurs années d'études ET qui ne trouvent pas dans branche ni a leur niveau, je trouve que c'est encore différent que de faire 5 ans d'études, trouver quelque chose qui nous plait même si mal payé. Et du coup, je comprends que quand tu "perds" plusieurs année dans les études (bien souvent, tu restes dépendant de tes parents, si t'es en couple tu peux pas te poser parce que tes études sont pas forcément là ou tu vivais, tu cotises pas, etc ) ca fasse chier de se retrouver a faire un boulot sans qualification, mais en ayant pris plusieurs année de retard
 
Pour rester dans le sujet et parce qu'on est sur Je m'en veux de penser à ça c'est terrible mais quand je lis ce genre de débat à chaque fois je me dis que c'est quand même un privilège de décreter que tel taf est trop difficile et de l'arrêter au bout d'une semaine. Tout comme je trouve que c'est un privilège d'avoir été poussé dans des études "pour la culture" et qui ne sont pas professionnalisantes ou sans débouchés. Au final bien sûr qu'on est pas gagnant quand on se retrouve à Bac+5 sans emploi et complétement précaire, mais c'est quand même un privilège que d'avoir pu faire de longues études comme ça et d'avoir été soutenus dans ces branches sans débouchés.
Perso je me suis jamais posé la question de si mes jobs à macdo et kfc étaient difficiles, c'est même pas forcement les plus durs que j'ai eu d'abord et ensuite pas il fallait bien que je paye mon loyer et que je mange. Ensuite j'avoue que je n'ai jamais compris pourquoi lors des manifs à la fac contre la loi d'autonomie des universités le discours souvent entendu était "on va à la fac pour se cultiver, pas pour apprendre un métier". Bah toi peut être mais moi non j'y suis pour apprendre un métier et trouver un travail pas trop longtemps après mon diplôme. C'est un sacré privilège d'être à la fac pour "se cultiver" je trouve.
je sais que la réalité est plus compliqué que ça et c'est bien pour ça que je poste sur Je m'en veux de penser à ça.
 
@schizophrenia je suis pareille, si une tâche ne me stimule pas, je galère à en venir à bout, je procrastine jusqu'au dernier moment et je sens vraiment mon cerveau renacler. Mais j'ai l'impression que beaucoup de gens sont comme ça, non? Enfin personne ne s'attele avec plaisir à des travaux rébarbatifs, après ce qui fait la différence c'est peut-être la capacité de concentration :hesite:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes