Les garçons aussi sont victimes de violences sexistes à l'école

13 Janvier 2011
4 351
39 775
5 664
J'ajouterai que l'argument de la nature est souvent un peu bancal et difficilement prouvable, et parfois dangereux. En tout cas les schémas sont pour moi dangereux car ces images d'hommes "virils, fort, courageux, violents" ba ils correspondent "naturellement" au final qu'à très peu d'hommes :lol:, et le schéma de "femme fragile, douce, délicate" à très peu de femmes, car ce sont des extrapolations.
Je pense que les êtres humains ont naturellement plus de variations qu'on ne l'imagine.
Donc à mon sens on gagne plus à se débarrasser des injonctions pour laisser les gens être tels qu'ils sont (tant qu'ils ne font pas de mal à autrui).
Mais là ce que tu cites c'est quand même assez éloigné de l'idée de nature (dans le sens des différences biologiques), non? Rien que la virilité, la délicatesse et le courage, c'est attaché à des représentations, à des valeurs et à des comportements, pas à ce dont parle @123pourquoi :hesite: (qui mentionnait par exemple l'effet de la testostérone)

Cependant, je pense à titre personnel qu'aujourd'hui l'être humain est davantage un être de culture, ou en tout cas qu'il est destiné à le devenir et à presque la dépasser, que la rationalité qui lui est propre et le définit presque, puisse aller au-delà de sa "nature". Il y a des tas de choses "naturelles" qu'on a moins aujourd'hui.
Perso je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'on est des êtres de de culture. Mais parfois ça me gène un peu la manière dont toute référence à des données biologiques est balayée par certains courants féministes :hesite:

Je trouve d'ailleurs assez intéressant d'étudier cette espèce de contradiction que je lis / entends parfois dans des sphères féministes : quand une étude scientifique va dans le sens de "notre" féminisme, ok super, on la partage, c'est génial, mais quand ça remet en cause certaines choses, là tout de suite attention faut regarder la méthodologie / la science est écrite par les dominants / etc, bref c'est vu comme forcément biaisé... ce qui peut être le cas. Comme ne pas l'être :ninja: (j'avais l'impression que c'est d'ailleurs quelque chose que tu dénonces @123pourquoi ).
 
M

Membre supprimé 276733

Guest
Je comprends que le lien de @Flowercream- fasse se poser des questions... Mais je trouve assez irréaliste d'imaginer que la plupart des conjoints agresseurs d'hommes sont des hommes, pour se dire que les femmes ne puissent pas être violentes, car :
Selon le Recensement de 2016, il y avait 72 880 couples de même sexe au Canada en 2016, représentant 0,9 % de l’ensemble des couples.
(source : https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/as-sa/98-200-x/2016007/98-200-x2016007-fra.cfm)
0,9%, sans compter uniquement les couples homosexuels composés d'hommes (puisqu'il peut aussi y avoir des femmes qui font subir de la violence conjugale à des femmes, les couples lesbiens existent, hein !). C'est trop peu pour dire que si des hommes sont victimes dans un couple, c'est parce qu'ils sont homo. Ca revient limite à dire que les homosexuels sont particulièrement violents entre-eux, ce que je trouve vraiment homophobe, pour le coup. :eh:

Donc à mon sens on gagne plus à se débarrasser des injonctions pour laisser les gens être tels qu'ils sont (tant qu'ils ne font pas de mal à autrui).
Je trouve que c'est assez utopique et que rien ne prouve qu'on "gagne plus à se débarrasser des injonctions". ça me fait penser à cette partie des philosophes du XVIIIe siècle qui ont développé toute une pensée utopique autour de l'état de nature et du "sauvage", pour finalement se prendre une grosse claque en pleine tête quand de vrais sauvages comme Victor de l'Aveyron ont débarqué. C'est assez difficile de juger de ce que deviendrait une société si on enlève les composantes qui font ce qu'elle est, puisqu'on ne peut observer ce qu'elle n'est pas. Qui dit que ces injonctions n'ont pas des aspects positifs qu'on ne perçoit pas, en fait ? :hesite:
 
  • Big up !
Réactions : severuspotter
8 Juin 2015
1 747
7 331
2 064
Oui mais je n' ai pas trouvé l info sur le sexe des auteurs, c est un lien dans le lien?
Il faut aller voir l'enquête sociale générale de 2014 (qui est citée), a partir de l'encadré en haut a droite, puis aller chercher le rapport général, puis aller chercher le rapport spécifique sur les violences sconjugales.

La méthodologie y est expliqué, ainsi que les défintions.

Il n'est pas explicitement indique le sexe des auteurs (sauf pour certaines violences a parts, mais qui excluent alors les violences conjugales), mais il est indiqué que les échantillons sont représentatifs de la population générales. Les résultats ne sont pas triés par orientation sexuelle. Vu le pourcentage de la population homo/bi, il n'est pas possible d'arriver a cette quasi-parité même avec 100% de violence conjugale chez les homos.

Je trouve d'ailleurs assez intéressant d'étudier cette espèce de contradiction que je lis / entends parfois dans des sphères féministes : quand une étude scientifique va dans le sens de "notre" féminisme, ok super, on la partage, c'est génial, mais quand ça remet en cause certaines choses, là tout de suite attention faut regarder la méthodologie / la science est écrite par les dominants / etc, bref c'est vu comme forcément biaisé... ce qui peut être le cas. Comme ne pas l'être :ninja: (j'avais l'impression que c'est d'ailleurs quelque chose que tu dénonces @123pourquoi ).

Parfaitement ! OUF au moins UNE personne aura compris mon propos :yawn: ( :hugs:)

(Et du coup je passe systématiquement pour l’empêcheuse de tourner en rond :sweatdrop: ; les gens n'aiment pas qu'on attaquent leur certitude je crois)
 

Valentina-

Wild child
31 Mars 2012
2 385
19 481
5 684
Mais là ce que tu cites c'est quand même assez éloigné de l'idée de nature (dans le sens des différences biologiques), non? Rien que la virilité, la délicatesse et le courage, c'est attaché à des représentations, à des valeurs et à des comportements, pas à ce dont parle @123pourquoi :hesite: (qui mentionnait par exemple l'effet de la testostérone)
@Lady Stardust
Oui effectivement j'aurais du parler de ce qui est lié aux hormones masculines et féminines telles que testostérone = violence, besoin de sexe (mais j'ai l'impression que la "virilité" repose pas mal sur ces trucs-là) mais ça ne changerait pas ma phrase, car on aura plein d'exemples de gars qui ne correspondront pas "naturellement".

Pour ce qui est des études scientifiques je suis d'accord.
Je trouve que c'est assez utopique et que rien ne prouve qu'on "gagne plus à se débarrasser des injonctions". ça me fait penser à cette partie des philosophes du XVIIIe siècle qui ont développé toute une pensée utopique autour de l'état de nature et du "sauvage", pour finalement se prendre une grosse claque en pleine tête quand de vrais sauvages comme Victor de l'Aveyron ont débarqué. C'est assez difficile de juger de ce que deviendrait une société si on enlève les composantes qui font ce qu'elle est, puisqu'on ne peut observer ce qu'elle n'est pas. Qui dit que ces injonctions n'ont pas des aspects positifs qu'on ne perçoit pas, en fait ? :hesite:
Pour moi les injonctions créent du mal-être chez trop de personnes c'est pour ça que je tends davantage à ça qu'à la stagnation. (En tout cas personnellement, la prise de conscience des injonctions me fait me sentir beaucoup mieux, et j'ai pas l'impression que la libération des femmes de leur statut d'épouse docile leur ait fait du mal par exemple)

pour parler des aspects positifs : Pour moi apparemment il y en a.
Je veux dire les injonctions reposent sur des valeurs (à mon sens des valeurs primitives et d'un autre temps, donc anachroniques mais quand même). Pour les hommes, par exemple le courage, le fait de pouvoir se débrouiller seul, etc ça partait d'une bonne idée XD Pour une femme, la compassion/empathie ce sont aussi de belles choses.
Le fait de mettre des gens dans des cases ça donne à l'être humain l'impression de se comprendre entre groupes (je pense que c'est pourquoi les "nous les filles/les hommes on est trop comme ceci" ont vachement de succès dans les sketchs d'humoristes ou les pages fb). Le problème c'est la discrimination de tout ce qui va en dehors de ces cases (et qui en plus est juste naturel justement) et c'est là que le mot "injonction" prend vraiment le sens de quelque chose de négatif pour moi. :)
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : severuspotter

Evony

Je t'ai dans la peau mais pas sous les doigts.
18 Janvier 2010
3 196
5 588
5 174
ANGLET
J'en ai marre de lire le problème c'est les hommes...

Sérieusement, je pensais que c'était un site féministe, je vois rien de féministe dans cette phrase.
Je suis pas beaucoup entourée dans ma vie, mais la majorité des hommes que je fréquente, ils font partie des hommes hors des "normes"
Et logiquement si on apprend aux garçons à être fort, à pas pleurer, et aux filles à être belle et ne pas faire çi et ça parce que tu es une fille, ça me parait logique que la violence viennes des garçons.
Apres en tant que adulte, je pense qu'une femme peut être aussi violente qu'un homme...

Et on se base toujours sur des chiffres, mais on sait très bien que certains hommes n'avoueront jamais avoir été victimes, alors comment être sur?
D'ailleurs vu notre société, n'est pas plus honteux d'avouer avoir été battu par une femme d'un homme?

Je trouve ça horrible que le harcèlement commence en primaire...C'est fou, je ne demande ce qui pousse des enfants à être méchant, moqueur ou violent.
Au collège et au lycée j'ai eu droit à des moqueries, par chance au collège, des plus "vieux" m'ont défendus. C'est vraiment destructeur, c'est fou, moi ça ne m'aurait jamais traverser l'esprit de faire ça.
 
8 Juin 2015
1 747
7 331
2 064
@LadyOscar Oui je connais les chiffres français. Justement je trouve super intéressant la comparaison France/Canada tant les chiffres ne se ressemblent pas. Et c'est très instructif de fouiller un peu et de voir l'origine de ce fossé. Pour avoir potassé un peu le sujet, la France a pas mal de boulot a faire :goth:

Et on se base toujours sur des chiffres, mais on sait très bien que certains hommes n'avoueront jamais avoir été victimes, alors comment être sur?
D'ailleurs vu notre société, n'est pas plus honteux d'avouer avoir été battu par une femme d'un homme?

Ca explique en très grande partie les différences de chiffre France/Canada, et la tetrachiée de préjugés en France sur les violences conjugales.
 
22 Mai 2015
410
3 853
3 004
@123pourquoi apres concernant cette étude en particulier de ce que j'ai compris c est aux gens de définir "leur victimisation" sans remise dans le contexte. Donc une personne qui s est battue avec son conjoint dans le sens échange mutuel de coup va quand même cocher la case à été victime de violences physiques. Il y a donc un gros biais. Mais évidemment les stats sur les poursuites judiciaires comportent elles aussi des biais on est d accord. Au Canada les stats de la police sur les victimes de violences conjugales allant des menaces aux actes c est des victimes à 78% féminines (là aussi on a pas le sexe des auteurs). C est donc effectivement assez différent de l étude en autodétermination.
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 276733

Guest
@LadyOscar Le même biais peut entrer en compte dans les études françaises, donc je ne pense pas que ça ne concerne que cette étude en particulier, non. :)
 
  • Big up !
Réactions : severuspotter
22 Mai 2015
410
3 853
3 004
@LadyOscar Le même biais peut entrer en compte dans les études françaises, donc je ne pense pas que ça ne concerne que cette étude en particulier, non. :)
Je ne parlais pour le coup pas des différences France / Canada mais des différences dans la méthodologie (stats de la police versus enquête auprès des personnes). En prenant la même méthode d analyse (stats de la police) on a 78% de victimes féminines au Canada et 95% en France (il y a donc quand même un gros écart entre les 2 pays comme le soulevait @123pourquoi).
 
M

Membre supprimé 276733

Guest
@LadyOscar J'avais mal compris, effectivement. :top:

@Flowercream- Le propos était de parler de VIOLENCE conjugale. Pas uniquement de meurtre (ou de viol). Sauf si tu considères qu'on n'est violent dans son couple qu'en tuant ou violant son conjoint (ce qui me semble être assez discutable comme position, mais soit), pourquoi discuter une étude sur ce seul exemple au milieu d'un phénomène bien plus vaste ? Il a été dit que la violence conjugale, au Canada au moins, était assez paritaire, BIEN QU'elle ne s'exprime pas de la même manière suivant les sexes, puisqu'on a plus de cas de violence extrême avec des femmes victimes. Rien de plus.
 
22 Février 2015
1 305
8 700
4 364
Et on se base toujours sur des chiffres, mais on sait très bien que certains hommes n'avoueront jamais avoir été victimes, alors comment être sur ?
Comment être sûre que ce sont bien les hommes qui violent, agressent sexuellement, harcèlent sexuellement ?
Juste, demande aux femmes autour de toi. La grande majorité on pleins d'histoires à raconter. La première fois que j'ai parlé de mes expériences de harcèlement de rue à mon frère il ne m'a pas cru, il a fallu que je lui raconte en détail pleins de trucs pour qu'il commence à m'écouter. Pourquoi ? Parce que ça ne fait pas partie de sa réalité, et ça ne le fera jamais. C'est ça le privilège masculin.
Si il y avait déja eu un seul équivalent de l'affaire Weinstein "au féminin" ça se saurait.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes