Se changer et changer sa vie !

Réalisation de tantôt! J'ai de nouveau eu un moment de "désintérêt total" (qui est passé) et j'ai réfléchi au pourquoi du comment. Je crois qu'une partie du problème, c'est que j'ai pas de "projets" qui m'intéressent vraiment pour le futur... Je ne sais pas vraiment comment expliquer, mais je dirais que ça ressemble à du "Le futur ne m'intéresse pas", et que je ne suis pas enthousiaste parce que je n'ai pas de "but"... Il y a des choses que je dois faire, mais ça reste toujours des choses "qu'il faut faire", et pas des étapes pour arriver à faire quelque chose que j'ai vraiment envie de faire...

... C'est pas clair du tout...

En gros, quand j'ai un projet qui me tient à coeur, c'est plus facile de réaliser les tâches X, Y et Z qui sont en lien avec ce projet, parce qu'il y a une ligne conductrice, un "but ultime" que j'ai envie d'atteindre. Quand je n'ai pas de projet bien défini, ces mêmes tâches X, Y ou Z deviennent pas intéressantes, parce que je ne suis pas aussi impliquée personnellement... Par exemple, si je me donne pour projet de jouer un morceau que j'aime vraiment, j'aurai beaucoup plus de facilités à être régulière à l'instrument ET ça générera beaucoup plus de joie et de satisfaction aussi. Si je dois juste jouer pour apprendre les morceaux que le prof a donné, ce sera moins facile de s'y mettre (parce que ce sont des morceaux qui ne font pas partie de mon projet à moi; même si ce sont des morceaux que je trouve cool, le projet sera moins personnel), et je serai moins contente une fois que le morceau sera maîtrisé (je serai contente parce qu'il est fini, mais je serai pas heureuse de savoir jouer un morceau qui me plait vraiment).

En fait, je crois qu'une partie du problème, c'est de "regarder passer ma vie" sans prendre une part vraiment active à ce qui se passe dedans. Je me laisse trop "porter", et donc je n'ai pas assez de choses vraiment intéressantes pour moi, pour meubler mes journées...

Peut-être que je mélange tout et que ce que je dis ne fait pas sens...

Mais je vais essayer de me monter des petits projets que je peux mener à bien, et voir si ça me redonne de la motivation sur du long terme :)
 
@Noctali

Je comprends complètement ce que tu dis par rapport aux reproches du fait de ne rien faire, j'ai la chance d'être éloignée de ma famille et mon mari est compréhensif là dessus (du fait qu'il m'a vu en dépression et donc beaucoup plus mal que maintenant...), donc finalement, très peu de gens ont été au courant de ma dépression et de ma phobie sociale, mais sinon la société est pas hyper bienveillante là dessus, comme si on devait toujours s'activer en permanence.
Sauf qu'en vrai, je ne fais pas "rien", je débloque des problèmes invisibles aux yeux des autres :rolleyes: Et on ne passe pas d'un état dépressif et phobique à un état extraverti bien intégré à la société d'un claquement de doigts. Mais c'est chaud à expliquer aux gens :erf:

Je suis aussi entièrement d'accord sur les phrases type "tout ne dépend que de toi", j'y ai beaucoup cru au début et j'ai fini par me rendre compte que c'est pas aussi simple que ça, que ce serait nier l'inconscient individuel et collectif, tous les comportements qu'on a encodé depuis la naissance, et même quand on en est conscient, de ces comportements, c'est pas pour ça qu'ils disparaissent comme par magie :stare:
Et je trouve que ça renforce également l'individualiste dans la société, comme si on ne devait compter que sur soi pour s'en sortir et ne rien demander aux autres, c'est un peu dommage parce qu'une société, c'est rien de moins qu'un groupe de personne qui ont décidé de fonctionner ensemble, c'est un peu paradoxal comme concept... :shifty:

ça me parle aussi pas mal, cette histoire d'objectifs à checker sur la to-do list de la vie, je me demande si je m'en rajoute pas exprès pour en avoir toujours un à cocher :hesite:
D'où cette impression d'avoir toujours la tête sous l'eau... Je ne sais pas trop si c'est une bonne manière de fonctionner au final, ou si c'est juste une méthode déguisée de dire "j'ai pas le temps de profiter, je dois d'abord penser à m'améliorer" pour ne pas m'autoriser à juste être heureuse :dunno:
 
Merci à vous pour m'avoir fait découvrir le podcast Changemavie ! C'est un gros gros coup de coeur :puppyeyes: J'aime beaucoup la voix posée de Clothilde, son esprit synthétique, la justesse de ses analyses et ses exemples concrets. Et qu'elle bienveillance <3 Je sort de chaque épisode pleine de force et apaisée. Je pense tous les réécouter et prendre des notes pour me les approprier un peu plus. Je vais lire les tiennes également @justinetttte , merci du partage :happy:
 
@Erha
Sauf qu'en vrai, je ne fais pas "rien", je débloque des problèmes invisibles aux yeux des autres :rolleyes:
(tu me dis si tu veux que j'enlève la citation :fleur:)
C'est tellement vrai ce que tu dis avec cette phrase ! Si tu ne fais pas des choses visibles, qui ont des résultats concrets qui sont mesurables par les autres, ça y est, tu es considéré.e comme ne faisant rien.
Alors que pour trouver la force de faire ces choses visibles, faut être bien avec soi-même. Si on a besoin de prendre du temps pour ça, alors c'est ce qu'il faut faire. Mais c'est mal vu ce travail intérieur. Y a qu'à voir les moqueries ou les stéréotypes qui circulent sur le développement personnel, la méditation ...
Ça dénote à quel point cette manie de la Société à vouloir absolument nous pousser à aller bien tout le temps, à nous bouger, à ne pas montrer nos émotions négatives aussi est naze.
Comme si c'était de la faiblesse d'aller mal, de le montrer et de demander de l'aide aux autres. Déjà c'est faux, et en plus, même si c'est de la faiblesse, pourquoi tout de suite considérer que c'est une mauvaise chose ? On peut pas être au top tout le temps, même la plus gaie et positive des personnes aura ses moments de mou ! Sinon, c'est qu'elle est dans le déni à mon avis.

Sinon, pour ce qui est des objectifs de vie, tu peux contrebalancer l'impression de devoir t'améliorer et renoncer du même coup à ton bonheur pendant ce temps en mettant également des objectifs de bien être.
Pas que des objectifs de choses que tu dois faire, ou des choses sur lesquelles tu dois travailler pour aller mieux, mais aussi des choses qui peuvent paraître plus triviales comme prendre soin de soi en allant faire des activités qui font du bien, ou alors en se faisant chouchouter dans un spa, ou prendre une journée juste pour soi où tu décompresses et ou tu penses à rien d'autre qu'à toi.
Sur Youtube, y a des addicts du Bullet journal, je sais pas si ça a été évoqué dans le topic, qui parlent aussi beaucoup d'objectifs de vie. Bon le souci, c'est qu'elles sont surtout en anglais :erf:
Mais peut-être que des ressources françaises existent là-dessus, faudrait que je fouille un peu :hesite:
En tout cas, l'une d'entre elles se fixe des objectifs de 'self-care' parfois, qu'on pourrait traduire par "bien être personnel".
 
Bon bah voilà,
Après quelques années a voguer assez tranquillement dans ma vie, me revoilà en pleine tempête.
Je viens de finir mes études, j'ai du travail pour toute l'année, je vais beaucoup bougé, rencontré plein de nouvelles personnes, gagner mon propre argent, vivre une relation à distance avec mon amoureux et nous redécouvrir l'un l'autre l'un dedans, vivre et découvrir le polyamour aussi avec lui, avec d'autres, être autonome, libre.
Mais voilà, ça fait des semaines que je me sens "bworf", que je m'ennuie, et que l'angoisse me paralyse la nuit. Toutes ces superbes perspectives de vie me rendent malade : j'ai peur d'échouer, de ne pas y arriver, de ne pas être à la hauteur.
Alors voilà, il est temps de me ressaisir. Je viens par ici dans l'espoir d'enfin trouver en moi la force et la volonté de faire en sorte que ma vie ressemble à ce que je veux ! Parce que la vie dont je rêvais depuis des années elle est vraiment là à porter de main ! Il faudrait juste que j'arrête de la fuir !
Demain, je me fais un petit miracle morning, pratique que j'avais adorée mais que j'avais vite abandonné en raison de mes horaires d'étudiantes "contraignants" (bonjour les écoles de théâtre où le 9h-23h est monnaie courante et ce 6 jours par semaine.) et surtout, je prépare ma journée ! Pour ne pas la voir disparaitre dans les limbes comme tous les jours de cet été et de ce début d'automne.
Je n'ai plus de cadre, c'est à moi de me poser des balises, des repères pour pouvoir avancer sereinement sans me dissoudre dans le brouillard.

C'est très confus tout ça je crois.
J'avais besoin de jeter un truc à l'écrit, dans un endroit "public", pour marquer le coup et me donner un coup de pied au fessier.

Bisous et courage à vous toutes ! Vous avez l'air d'être les meilleures personnes qui soient !
 
@Noctali Je comprends tellement le truc d'avoir une sensation de vide et de neutralité totale quand on a l'impression de pas avoir de but d'objectifs précis (à part faire la vaisselle et les papiers officiels, ce genre de trucs). ça me vient par vagues moi, et j'ai tendance à google-er tous mes questionnements donc j'avais essayé de trouver des tips pour trouver des objectifs et se sentir porté par quelques chose, j'avais pas trouvé grand chose je crois. Je sais juste que ça revient quand je me concentre vraiment sur 'qu'est ce qui me fait du bien, vraiment ? qu'est ce que j'aime faire ? ' et que je suis le fil rouge de ça. En général ça refait circuler le flux dans mon cerveau endormi et qui panique de se sentir perdu, mais il y a toujours des moments de flottement où rien n'a l'air de se débloquer et où je me sens vraiment nulle de pas avoir d'objectifs vers lesquels tendre.
En ce moment ça va mieux, après une fin d'année où plus rien n'avait de goût (surmenage et autres stress n'aidant pas à se recentrer).
Donc le conseil que j'aurais pour toi c'est d'utiliser ce qui te 'nourrit' le plus (même si ce sont que des mini étincelles d'intérêt au début), le temps fera le reste.
Je me sens hyper Mlle je sais tout, c'est agaçant haha

xxx
 
@Julk j'ai entendu quelque part que pour un nouveau poste, il faut se remettre au bon sens de l'entreprise. Ils y ont sans doute pensé plus que toi. On se dévoile beaucoup dans un entretien, ils savent à quoi s'attendre.

Je reviendrai bientôt donner des nouvelles, je me pose plein de questions en ce moment.
 
  • Big up !
Reactions : Babitty Lapina
@Moka Louve Ah nan, moi je ne te trouve pas "Mlle Je Sais Tout"! :) C'est intéressant d'avoir le retour d'autres personnes sur le sujet! :) Merci!

Ca va mieux que la semaine dernière, mais je crois que je deviens un peu parano, à base de "Est-ce que je profite vraiment?", "J'aurais plus profité, d'habitude... Est-ce que ça veut dire que je ne vais plus jamais profiter autant qu'avant?"... Bref! :yawn:
 
@Moka Louve Hello, bienvenue sur ce sujet ! Je voulais répondre à ton premier message mais ce topic avance bien vite !

Un piège quand on a le cerveau qui tourne vite, c'est de se détourner de ce qui est lent en pensant que ce n'est pas adapté pour nous. C'est en partie vrai, ça ne sert à rien de t'acheter un puzzle 5000 pièces si ça ne te branche pas, en revanche il est tout à fait possible de s'entrainer à la lenteur. L'idée, ce n'est pas de devenir plus lent.e mais de rassembler ton flux de pensées, de fabriquer des focus, des points de fixation.

Deux choses me viennent à l'esprit :

- d'abord, l'entrainement pur et simple. Personnellement j'ai beaucoup de mal à lire des livres parce que mon attention saute trop vite et que je me retrouve rapidement à lire "à vide" (mes yeux suivent les lignes mais je n'enregistre pas), à reprendre plusieurs fois les mêmes morceaux et forcément à me décourager au bout de 5 pages. Je suis obligé.e de lire beaucoup cette année pour mes cours, donc je m'entraine et je constate déjà des améliorations. Quand j'ai réussi à me concentrer, j'essaie de me dire "allez une page de plus", je note ce que j'ai retenu de ce que j'ai lu, j'en parle à voix haute ou dans ma tête. Si je dérive, je lis à voix haute et si vraiment mon attention s'envole, j'arrête, je fais autre chose de plus stimulant et je reprends plus tard. Petit à petit, je tiens de plus en plus longtemps et j'enregistre un peu mieux. C'est un exemple mais j'ai fait de même pour d'autres choses, comme l'écriture ou le sport. Le principe est similaire à chaque fois : s'encourager, faire dans le progressif, ajouter des objectifs pour utiliser l'attention flottante (prendre des notes, se relire, résumer, se concentrer sur son corps ou sur la musique...) et ne pas se forcer (mieux vaut s'arrêter vraiment et reprendre plus tard que d'insister et de se dégoûter) ;

- ensuite, l'aménagement de sessions adaptées à son attention. Je n'arrive pas à lire plus de 15 pages de suite, si je parviens à 15 c'est déjà une bonne performance pour moi. Alors je ne vais pas au-delà pour le moment. Je m'arrête, sans culpabiliser, et je fais vraiment autre chose. J'attends d'avoir terminé une session différente (qu'elle soit distractive ou non) pour en reprendre une de lecture et à nouveau je ferai 10-15 pages. Je n'utilise pas de compteur avec des nombres impersonnels comme le pomodoro, j'aime bien le principe mais je définis moi-même mes besoins. On peut très bien être productif.ve de cette façon, le tout est de construire ses efforts sur de courtes sessions qui s'alternent et non sur des plages longues. Si on a du mal à décrocher des sessions de distraction, une alerte sonore comme dans le pomodoro peut être utile. Personnellement je suis plus sensible aux objectifs factuels, du genre "j'ai le droit de jouer x parties" ou "je regarde x vidéos", mais c'est selon chacun.e.



[Archivé]

Si je peux donner un conseil, je dirais : essayez de déplacer ce que vous faîtes en-dehors d'internet. Par exemple, si vous aimez vagabonder sur les Pinterest et les tumblr de cuisine (ou de couture, ou d'origami, etc), prévoyez de réaliser quelque chose. Rassemblez vos recettes/patrons/DIY préféré.e.s, regardez ce qui est le plus accessible par rapport à votre situation et démarrez un projet. Achetez ou préparez ce qu'il vous faut et programmez concrètement la réalisation. Ne partez pas sur des trucs pour lesquels la préparation est trop importante. Pour reprendre l'exemple de la cuisine, si vous voulez faire des lasagnes et que vous n'avez ni les plaques de pâte, ni un plat un minimum pratique pour les disposer et que vous ne savez pas faire de Béchamel, ce n'est probablement pas la recette à tenter en premier. Mais si la seule chose qui vous manque est de choisir une recette et de racheter du coulis de tomates, pourquoi pas la semaine prochaine ?

Je voulais écrire aussi sur le sens et les buts dans la vie mais mon message est déjà assez long comme ça je crois ! :gonk: Plein de coolitude et de paix pour vous tous.tes ! :jv:
 
Dernière édition :
Je reviens après un long moment d'absence sur le forum !
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Ce n'est pas mal mais je peux mieux faire ! J'ai notamment très envie de tenir un journal de bien-être, il faut vraiment que je prenne le temps de faire ça ! J'aimerais aussi bien faire un gros tri dans mes favoris, en trois ans j'ai accumulé pas ma de liens intéressants (entre autres au niveau du développement personnel) et je préfèrerais voir ça synthétiser dans un cahier que dans mon pc. Et puis ça me ferait un projet car comme @Noctali je me sens un peu "sans enthousiasme" par moments et je déteste et état d'âme... j'adore l'automne mais cette période me donne un peu envie d'hiberner ! :rire:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes