Certains de ces témoignages sont vraiment terribles.
Et c'est vrai que pendant longtemps, à l'école, on n'a pas pris ça au sérieux. On en parle plus aujourd'hui, mais le problème, c'est d'abord l'éducation des parents. Ils sont les premiers éducateurs de leurs enfants (Surpriiiiise ! Certains voudraient que l'école fasse tout mais c'est pas possible !) et même si les enseignants sont attentifs & essaient d'expliquer les notions de consentement et de respect, ça risque d'être insuffisant. Il n'y a qu'à voir la réaction de certains parents dans les témoignages : l'école punit mais les parents la discréditent parce que leur chéri n'est pas si méchant, c'est les professeurs, les autres élèves, c'est la terre entière mais pas leur cher gamin qui a pu faire une connerie.
Du coup, c'est quoi le message qu'on leur envoie ? "Bon, c'est pas très grave de toucher/violenter une fille mais pas sous les yeux du prof parce qu'il aime pas ça".
Je pense que le changement nécessaire est tellement global : à l'école, à la maison, dans les médias... Qu'on a encore quelques années de lutte devant nous.
 
Boys will be boys, rhaaaaaaaaaaaaa Combustion spontanée.:boxing:
Je déteste tellement cette expression qui excuse tellement tout qu'elle en est insupportable... Comme la version, "ah bah c'est bien une petite fille", ouais et ta soeur ? Sorry, partie en mode freestyle...:erf: Je viens de reposter cet article sur FB avec un commentaire un peu agressif (pardon, pas forcément très fière...) mais en bref, autant je n'ai pas le souvenir d'avoir eu ce type d'expérience à l'école (plutôt la version commentaires pas sympa sur mon apparence), autant j'appréhende pour ma fille qui rentre en CP en septembre prochain. Donc pour moi, elle sera inscrite dans un art martial de son choix - ouf, elle est consentante ! - et fortement encouragée à progresser. Après, il y aura aussi les discussions pour lui expliquer le consentement, le respect auquel elle a droit etc. Et puis autodéfense ok mais donner des limites, faudrait pas qu'elle démonte tous les garçons de sa classe par pure prévention (enthousiasme, quand tu nous tiens !) :fear:
Voilà, voilà... Note de maman angoissée mais pas prête à faire l'école à la maison pour autant... Je garde espoir dans le service public ! Et le réseau des parents d'élèves, meilleur service de renseignement ever 8) !
 
Je me rappelle avoir fait un truc comme ca a un gars de ma classe en maternelle. J'avais 3 ans et les toilettes étaient mixtes (attention les yeux), les chiottes étaient toutes alignées contre le mur en face des lavabos. Oui oui, on faisait nos besoins les uns à côté des autres, pas de murs, pas de cloisons, que dalle. Et donc un jour, un gars de ma classe faisait pipi debout juste a cote de moi, et je sais pas pourquoi j'ai ... tiré très fort sur son ziguigui :sweatdrop:. Forcément la maîtresse m'a serieusement engueulé et il l'a dit a ses parents. Bon, j'avais 3 ans je savais pas que ca se faisait pas et je l'ai jamais refait.
Mais là une question se pose : Pourquoi l'école a réagit pour lui, quand les adultes on jamais réagit quand on me courait après dans la cour pour m'attraper et m'embrasser de force (sur les joues ok, mais embrasser de force quand même)? C'est quoi l'idée ? Une fille doit pas faire ca, mais un gars peut se servir comme si il était au marché ? :slap: Nan mais vu le nombre de fois où ca arrive, on pourrait faire un business tant qu'à faire :stare: "T'as soulevé ma jupe ? C'est un sac de billes chéri."
 
Dernière édition :
Au début de l’article j’étais intéressée mais ne me pensais pas concernée, puis au fur et à mesure de la lecture de vieux souvenirs me sont revenus en mémoire. Je me suis sentie tellement révoltée devant ces témoignages et devant la persistance des ces violences à travers les époques que j'ai eu besoin de partager avec vous le mien.

Le premier souvenir, qui était en CE1, j’avais une jupe (bien longue hein donc même pas « aguicheuse ») et pendant la récré, deux de mes petits camarades (qui étaient de plus des « amis »et bon élèves) ont eu la merveilleuse idée de venir regarder dessous. J’étais totalement en colère, je me rappelle en avoir parlé au surveillant et à ma mère qui m’ont bien sur dit : ce n’est pas grave, c’est normal, c’est des garçons etc. Sauf que voilà, moi ça m’a traumatisée et depuis, impossible de porter des jupes ! Je commence seulement aujourd’hui à en reporter et avec grande difficulté (15 ans après !!!) parce que je m’y sens totalement vulnérable à une « attaque » masculine…

Autre souvenir, celui d’un anniversaire quelques années plus tard (CM1 ou CM2 il me semble), j’étais la seule fille invitée (j’étais garçon manqué et très teigneuse à l’époque grâce à l’histoire de la jupe). J’étais avec 2 amis dans la salle de jeu et soudain l’un d’eux a soulevé mon t-shirt. J’avais mis une petite brassière (malgré que je n’avais pas de poitrine formée mais j’aimais bien la mettre pour avoir l’air grande), donc ils n’ont rien vu, mais ils ont ensuite rigolé et se sont moqué de moi puis sont partis. J’étais totalement choquée, j’ai d’ailleurs pleuré puis j’ai attendu que ma mère viennent me chercher. Je ne lui en ai pas parlé, je pense que j’avais compris au premier incident que ça ne mènerait à rien de toute façon.

C'est en fait en écrivant tout ça maintenant que je me rends compte à quel point ces évènements m'ont affectés dans mon comportement et ma façon de m'habiller... C'est quand même terrible ! Et dire que des choses comme ça se passent encore aujourd'hui, ça me déprime >_<
 
Je réagis bien tard à ce sujet, mais parce que je tombe dessus ce soir et comme beaucoup je suis atterrée par le nombre de commentaires qui laissent à penser que toutes ces histoires ont été d'une banalité effroyable...
comme chacune j'ai des souvenirs du collège qui me mettent très mal à l'aise, des garçons pour lesquels les "mains au cul" et les frites" (donner une tape très rapide et très douloureuse par ailleurs, sur les fesses des filles) étaient normales et signe flatteur d'intérêt. C'était le grand jeu et à chaque récré, on se demandait si on allait pas y passer...
Je me souviens aussi au CP de m'être retrouvée entraînée dans des toilettes avec quelques files et un garçon, il les emmenait là et baissait leurs pantalons l'une après l'autre et touchait leurs vulves, introduisait ses doigts... moi je me disais que c'était super bizarre j'avais refusé net. Mais quand j'y pense, WTF?? En CP...la surveillante les avait chopés et avait foutu tout le monde dehors avec des claques sur les fesses, sans chercher à comprendre qui, quoi et comment par contre
Mais le souvenir qui m'a beaucoup beaucoup marquée petite, je devais avoir 7 ou 8 ans max. J'étais dans un train à l'époque ou il y avait un espace jeux, avec ma mère, et un petit garçon avec lequel je jouais se montrait très vulgaire et insistant, et finalement avait soulevé ma jupe, regardé dessous, touché... et ce qui est très bizarre, c'est qu'aujourd'hui quand je me le rappelle, je visualise un visage d'homme bizarre et excité, qui fait peur, pas du tout celui d'un petit garçon...
Ma mère m'avait consolée et serrée très fort dans ses bras en m'expliquant que ça n'était pas normal du tout, qu'il n'était pas éduqué, et que les garçons ne devaient pas faire ça, jamais.
Maintenant je pense souvent à comment expliquer tout ça à mes futurs enfants, comment les protéger mais en même temps leur apprendre à protéger les autres et ne jamais banaliser les violences sexuelles y compris entre enfants.
 
@Fille anormale ,ah mais que les parents demandent/ordonnent l'usage de violences physiques sur leurs enfants me choque mais ne m'étonne pas,il y a beaucoup trop de gens qui s'imaginent que c'est la seule façon.
Par contre,que ça ait été ou soit encore pratiqué dans certains établissements m'étonne pour le coup. Je suppose que les adultes frappeu-se-rs misent sur le fait que les gamin-e-s ne vont rien dire parce que la loi est très claire là dessus. http://www.elle.fr/Societe/News/Une-enseignante-condamnee-pour-avoir-frappe-une-eleve-2291050
En même temps,vu la banalisation du geste,je ne suis pas surprise que ça passe comme une lettre à la poste pour certain-e-s http://www.ladepeche.fr/article/2008/02/01/430734-faut-il-juger-un-prof-pour-une-gifle.html
Il faut que l'élève en question se plaigne,que les parents s'offusquent suffisament pour alerter l'inspection voire la gendarmerie donc dans une société qui trouve encore largement "normal" de frapper un-e gosse,ça a des chances de passer comme une lettre à la poste.
 
  • Big up !
Reactions : Lis and LovelyLexy
Moi je ne trouve pas ça normal que des gosses de 10 ans regardent du porno ET agressent les filles. Je ne suis pas contre le porno, quand on le regarde on doit avoir aussi du recul: ces films ne représentent quasiment jamais la réalité, c'est une mise en scène de fantasme pour ADULTE.
Un enfant n'a aucun recul en visionnant ce genre de film et si on additionne ce facteur avec ce que véhicules les médias, ça fait effectivement un joli concentré de culture du viol. Idem pour les magasines pornographiques, ça ne reflète pas la réalité.
Ce genre de support ne répond pas à des questions que des enfants pourraient se poser sur leur sexualité. Et du coup, on aboutit a des situations dramatiques avec des victimes agressées sexuellement et dont certaines garderons certainement des séquelles très longtemps.
C'est autant un problème d'éducation que de manque de communication. Ce qui ont été puni, ont-ils compris la gravité de leur geste ? Que se passe-t-il dans leur tête ? Est-ce que leur parent vont leur expliqué que le porno n'est pas la réalité des u vont-ils se contenter de dire c'est la faute du porno et basta je réinscrits ailleurs sans aucunes explication ? Parce qu'il y a un sacré tabou a parlé de relation sexuelle avec ses enfants alors eux chercheront seul des réponses de leur côté sur internet et dans le porno et ils peuvent prendre au sérieux ces supports surtout si leur parents ne font rien pour communiquer. Les films porno ne parlent certainement pas de consentement et je ne parle même pas des médias, d'ailleurs:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Je suis tout à fait d'accord, les enfants n'ont aucun recul et croient que ce qu'ils voient est réel. Dans l'émission "L'école des Maternelles" Le sujet à été abordé et mis en lumière concernant les enfants de 9 à 11 ans qui en regardent.
 
Je me souviendrai toute ma vie de cette fois où un élève de 4ème SEGPA m’avait mis la main aux fesses et de la réaction de son prof. J'étais en 3ème, on était dans le hall des casiers, et d’un coup je sens quelque chose me toucher les fesses. Bon, une fois en se retournant ça peut arriver hein, une main ou un sac qui frôle ce sont des choses qui arrivent. On s’excuse et on n’en parle plus. Sauf que je sens à nouveau quelque chose me toucher et limite me malaxer. Je me retourne et je vois l’autre con rigoler. Je vais le voir en mode « ça va, tu veux que je t’aide? Tu veux me toucher l’autre fesse peut-être, ou mes seins? » L’autre, pas honteux du tout, continue de rigoler et me sort « bah ouais, et tu pourras toucher ma bite en échange » Suis-je bête, il faisait ça pour que je puisse accéder au Saint-Graal: sa teub d’ado attardé qui, vu l’hygiène générale du mec, devait sentir le roquefort, moisissure comprise.
Bref, je lui fais remarquer en toute délicatesse que s’il recommence il prendrait un pain dans la gueule et je retourne à mon casier. C’est là qu’il en profite pour recommencer en me plaquant contre le mur de casiers. Ni une ni deux, je me retourne, lui colle un coup de genoux dans les boules et un coup de poing sur la bouche. Et là je vois son prof débarquer en courant, il devait probablement assister à la scène depuis le début, puis il m’engueule « nan mais ça va pas, on ne fait pas ça! » « Ah et parce que me mettre la main au cul ça se fait peut-être? » Que je gueule encore plus fort, histoire d’ameuter les gens pour avoir des témoins. « Oh c’est bon c’est rien, c’est pour jouer! » Finalement tout le monde s’est retrouvé chez le CPE et j’ai eu gain de cause. Le prof s’est fait engueuler, l’élève a pris 3 jours d’exclusion, et plus personne n’a jamais essayé de me toucher à l'école.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes