Commentaires sur J’étais childfree, je suis devenue mère, et la pression à la maternité m’a fait douter de mes choix

8 Avril 2022
38
207
29
@Pipistrelle. je me retrouve beaucoup dans ton témoignage.

Je viens de lire tous ces commentaires et ça me fait beaucoup de bien de voir des personnes se poser les mêmes questions que moi, je me sens moins seule ! Autour de moi c'était soit des CF, soit des personnes qui ont toujours voulu des enfants et pour qui c'est une évidence, qui ont ressenti un besoin viscéral... Moi je sais pas, pendant ma vingtaine j'ai toujours dit "je verrais plus tard, après mes 30 ans" quand on me posait la question.
Maintenant je dis que je ne sais pas si j'en veux, mais j'ai 35 ans et ça me trotte de plus en plus dans la tête. Je ne ressens pas d'envie forte mais la peur de regretter, que ce soit trop tard...et je me dis que cette peur vient surement de toutes ces personnes qui m'ont justement dit que j'allais le regretter ! J'y pense quasiment tous les jours, ça me bouffe de l'espace mental et ça me fatigue. Parfois je vois l'enfant d'un ami ou mon neveu, et je me dis que c'est génial d'avoir un enfant et le lendemain je me dis que c'est quand même beaucoup de contraintes et que la maternité me fait peur.
C'est précisément dans ces conditions que j'ai commencé à essayer d'avoir un bébé.
Mon point de vue c'était qu'on n'est jamais prêt à 100%, la peur et les doutes sont toujours là (confirmé par beaucoup d'autres parents), on supporte peut-être un peu plus l'idée avec le temps.

J'ai vécu ça comme un saut en parachute, en fait.
Le parachute, c'était le soutien de ma moitié qui s'est engagé à s'occuper de notre enfant en partageant les tâches de façon équitable. Ça m'a rassurée.
Et on s'est lancés et on est très heureux. C'est vrai que c'est parfois usant, mais en faisant équipe les tracas passent.
Pour moi (et c'est bien ma situation perso et ça ne se transpose pas automatiquement à quelqu'un d'autre), être maman c'est tout vivre plus intensément. La joie, l'amour sont décuplés. Les embêtements aussi. Mais sa bouille, ses yeux, son sourire... Tout ça fait disparaitre la fatigue. J'ai vécu (et je vis encore) une expérience merveilleuse et le faire grandir pour qu'il devienne un adulte est un challenge très excitant, bien que terriblement angoissant.
 
M

Membre supprimé 364123

Guest
Moi je le trouve quand même totalement sexiste ce mythe de la femme qui "prend son temps", "profite de la vie" et qui s'aperçoit au dernier moment que oups elle veut des enfants en fait...
Je ne sais pas si il y a des études sur les causes des grossesses tardives mais je pense qu'il y a d'autres raisons que la superficialité des femmes : la précarité du monde du travail, des études qui sont globalement de plus en plus longues... qui retardent bien un projet d'enfant.
 
Dernière modification par un modérateur :

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 257
5 664
@Rosace je suis entièrement d'accord avec @Luvina
Ca donne l'impression qu'il y a de "mauvaises femmes" qui ont eu la scandaleuse idée de vouloir faire des enfants au moment où ça leur semblait approprié. Voir, horreur, qu'elles ont voulu s'amuser avant de se reproduire.

Et ça veut dire quoi d'exiger un droit à l'enfant à l'Etat ? Demander à faire une PMA ? On va commencer à compter combien chacun coute à la sécu ? Et jusqu'à quel âge on a droit de demander une PMA sans que ça ne soit le signe qu'on a été frivole et qu'on aurait du "s'y mette plus tôt ? "

Je pense que l'immense majorité des femmes savent que passé un certain âge, il devient difficile d'avoir des enfants. J'ai lu énormément de femmes déjà flipper car elles avaient... 30 ans.
Et si dans le tas de celles qui essaient tard, il y en a qui pensaient sincèrement pouvoir facilement avoir un enfant à 45 ans... ma foi ça les regarde.
De toutes façons, on stoppe les procédures de PMA à 42-43 ans, donc quel est le soucis ?
 
20 Octobre 2017
2 062
36 511
2 064
@Rosace Elles ne se décident pas « brusquement », si elles n’ont pas eu d’enfants avant c’est soit parce qu’elles :
-N’en voulaient pas,
-Étaient célibataires,
-Avaient d’autres projets,
-N’étaient pas avec la bonne personne,
Etc etc. Ça s’appelle… la vie. Fou, non ? :oo:

Si on suit ton raisonnement, il faudrait faire un gosse entre 30 et 40 ans quelle que soit la situation, donc même si on n’en veut pas à ce moment là, même si on n’a pas de conjoint, même si on est précaire, etc ? En mode « anticipation » ? Ça n’a aucun sens.

Un peu facile de toujours taper sur les mêmes :rolleyes: Surtout que bon, rien ne va jamais : un coup t’es trop jeune, un coup trop vieille, un coup tu te décides trop tard, un autre tu veux pas te reproduire et oh là là comme c’est choquant… Au bout d’un moment j’ai juste envie de dire : allez vous faire foutre, chacune fait comme elle veut et peut.
 
9 Août 2006
21
212
4 679
Il y a quelques temps un spécialiste de la PMA était invité dans la maison des maternelles sur France 2.
Il a bien rappelé que l'âge des femmes avait un gros impact sur la fertilité ainsi que sur le taux de réussite de la PMA.

Mais, tout en rappelant effectivement que pour une femme il fallait éviter de reculer un projet d'enfant, il a aussi mis en cause les hommes sur ce point.
De son expérience, beaucoup de femme de plus de 35 ans qui passe par la PMA aurait été prête à avoir des enfants plus jeunes mais ont du attendre à cause de leur compagnon.

Soit que ceux-ci leur fassent miroiter un enfant longtemps avant de finalement leur dire qu'ils n'en veulent pas, soit que tout en souhaitant un enfant, ils préfèrent "profiter de la vie" avant de commencer à essayer de faire cet enfant.

De ce fait, il était plutôt pour que les femmes soient informées tôt de ces questions (voir puisse bénéficier de bilan de fertilité) pour pouvoir faire leur choix de vie en toute conscience et surtout puisse afficher clairement leur volonté dans leur couple
 
27 Avril 2018
210
1 859
804
@poulaga oui je pensais plutôt au Continuum par rapport aux questions à se poser. J'avais bien compris que tu étais plutôt dans les purs et durs.
Après de manière générale je trouve ça nul qu'on nous pose ce genre de questions, je pense que ça cristallise beaucoup les points de vue.
 
  • Big up !
Réactions : Lune pailletée
29 Juillet 2022
2
6
4
@Rosace je suis entièrement d'accord avec @Luvina
Ca donne l'impression qu'il y a de "mauvaises femmes" qui ont eu la scandaleuse idée de vouloir faire des enfants au moment où ça leur semblait approprié. Voir, horreur, qu'elles ont voulu s'amuser avant de se reproduire.

Et ça veut dire quoi d'exiger un droit à l'enfant à l'Etat ? Demander à faire une PMA ? On va commencer à compter combien chacun coute à la sécu ? Et jusqu'à quel âge on a droit de demander une PMA sans que ça ne soit le signe qu'on a été frivole et qu'on aurait du "s'y mette plus tôt ? "

Je pense que l'immense majorité des femmes savent que passé un certain âge, il devient difficile d'avoir des enfants. J'ai lu énormément de femmes déjà flipper car elles avaient... 30 ans.
Et si dans le tas de celles qui essaient tard, il y en a qui pensaient sincèrement pouvoir facilement avoir un enfant à 45 ans... ma foi ça les regarde.
De toutes façons, on stoppe les procédures de PMA à 42-43 ans, donc quel est le soucis ?
Ah non aucune mauvaise femme. Mais la biologie, c’est malheureusement réel. On ne peut pas en faire abstraction. Informer les femmes de cette réalité ce n’est pas les culpabiliser. Les femmes sont libres de leurs choix. Un bon choix est un choix éclairé. On doit se poser la question quand on hésite, autour de 35 ans. Mais pour les Childfree, la question ne se pose pas en fait, puisque ça a l’air d’être un choix assez catégorique (qui peut évoluer bien sûr, en fait pendant la vingtaine on est souvent Childfree puis agnostiques vers 30 ans… puis vers 35 ans c’est là qu’il faut affirmer son choix).
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 671
49 257
5 664
@Rosace ma réaction un peu épidermique ne venait pas du fair que tu informais au sujet de la baisse de la fertilité vers 35 ans (plutôt 40 en réalité mais bon).
Mais du fait que tu parlais de femmes déspérées qui se décidaient brusquement et exigeaient un enfant à l'Etat. Tous termes très négatifs et qui entretiennent l'idée que ces femmes ont été inconséquentes
Alors que peut-être simplement elles n'étaient pas avant dans les bonnes conditions pour avoir un enfant.
Et en quoi faire une PMA revient à exiger un droit à l'enfant ?

Bref, j'entends que tu ne voulais pas porter un message culpabilisateur mais le ton de ton poste l'était malgré toi
 
28 Janvier 2022
302
2 150
154
33
@Kaktus
Je donne un retour un peu dans l'air, mais je pense que c'est une histoire de.controle. tout le monde doit être dans une case définie et tout doit être contrôlé.

On le voit déjà a l'école : il faut demander.l.accord de la maîtresse ou du maître pour aller aux toilettes, ce qui pourtant relève d'un besoin physiologique a ne pas laisser passer.
Et j'ai déjà eu droit a des refus car "ya eu la récréation ya 10 minutes il fallait y aller" ok super merci, c'est toi ma vessie ?

Malheureusement notre société (je parle pour la France) exige des cases bien carrées, bien faites, il ne faut pas en sortir. Elle exige que tout soit fait comme elle l'entend, donc elle veut tout contrôler (un bon exemple : la CB imposée pratiquement pour tout, au moins a partir de 1000€: d'une pour savoir ce qu'on achète, de deux pour savoir si les commerçants font du black, et sûrement d'autres raisons)

Et donc une femme aujourd'hui qui "ne veut pas faire d'enfant a l.age considéré comme approprié" doit être contrôlée...
 
4 Avril 2019
61
503
444
HS mais je comprends et utilise parfois l'expression "droit à l'enfant", au sens péjoratif, comme un moyen de rappeler que les méthodes qui sont décriées par là sont des conséquences de la volonté d'avoir un enfant biologiquement. L'obsession narcissique pour la production d'enfants a des conséquences sur l'ouverture à l'accès d'autres modes d'accès à la parentalité, comme l'adoption, dont les avancées législatives sont loin d'être défendues en nombre. Je pense qu'il est compréhensible de l'utiliser sans pour autant dire que les femmes qui entamment une PMA sans être "dans les clous" pour la médecine sont irresponsables, mais que le concept de droit à l'enfant renvoie selon moi à une volonté plus précise que d'être parent, et qui selon les compétences actuelles de la médecine et la biologie engendre un coût social dont il me paraît entendable d'en faire un sujet de débat, quand on sait que les ressources de la Sécurité sociale sont loin de répondre aux besoins de tous (après je suis contre la PMA, pas contre la maternité à tout âge (au contraire) donc je suis biaisée, mais dans le contexte actuel je suis 100% pour qu'elle concerne un maximum de personnes et non pas juste les couples/personnes stériles correspondants aux normes conservatrices, et je la défends dans la mesure où les démarches d'adoption facilitées pour les personnes précaires ne sont pas envisagées par les discours politiques pronant sa suppression).
 
  • Big up !
Réactions : Rosace
4 Juillet 2018
242
3 838
804
@Mnemosyn Je ne suis pas sûre d'avoir bien compris ton message :hesite: Tu serais dans l'idéal pour favoriser l'adoption plutôt que la PMA ?

Mais il me semble que le problème de l'adoption, c'est qu'il y a plus de personnes qui veulent adopter que d'enfants à adopter. C'est encore plus difficile pour des personnes précaires c'est sûr (et c'est injuste même si on comprend que la décision est prise dans ce qu'on espère être l'intérêt de l'enfant), mais même des couples hétéros, riches, tout pile dans les normes conservatrices dont tu parles, ben c'est déjà pas évident, tout simplement parce qu'il y a très peu d'enfants à adopter.

Je ne suis pas sûre que tant de gens qui s'engagent dans un parcours PMA le font parce qu'ils ont une volonté narcissique de reproduction biologique (ça me paraît un peu violent comme termes :erf:) et ne veulent pas adopter, mais plutôt, entre autres sans doute, pour augmenter leurs chances d'avoir un enfant, parce qu'un parcours d'adoption n'est pas du tout une garantie.

Et quant au coût social de la PMA, ça me met un peu mal à l'aise parce que tout acte médical a un coût social. C'est le principe de la sécurité sociale d'assumer collectivement, par solidarité, le coût d'actes dont on ne bénéficiera pas forcément soi-même (ou peut-être que si). Est-ce qu'on va faire un sujet de débat du coût social de la contraception, de l'IVG, du suivi médical des grossesses à risque ? S'il n'y a pas assez de ressources dans la sécurité sociale, dans un pays riche comme le nôtre, la solution ne serait-elle pas plutôt d'augmenter ces ressources ?
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes