Considérations philosophiques

2 Juin 2021
400
2 586
304
37
(Du coup je fais quand même une petite réponse à vos points auxquels le post précédent ne répond pas, sinon on va encore me dire que j'esquive les réponses :nerd:)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
6 Mars 2015
192
2 564
3 004
28
Dans la vraie vie, je sais bien que je n'ai aucune idée de comment ces peuples vivent car : je ne me suis pas renseignée sur la question :lunette: ce qui m'intéresse c'est de remonter aux origines : ce qui existe actuellement n'est plus "aux origines", tout le monde a évolué en même temps, on peut juste étudier ces peuples pour "se faire une idée" de comment pouvait être leur passé, tout comme on se renseigne sur notre propre passé.
Je comprends vraiment mieux l’énervement des personnes en sciences dures ici ! Les sciences sociales (et en particulier la sociologie) sont mon métier et j’ai vraiment de plus en plus de mal avec ta manière de faire.

Les préhistoriens sont (pour la plupart) revenus depuis longtemps sur l’énorme biais que tu as dans ton « raisonnement » : ces sociétés ne sont pas ce à quoi ressemblent nos origines ! Ils ont évolué depuis, exactement comme nous, et l’ethnocentrisme (avec une pointe de paternalisme et ça ne rattrape rien de dire qu’il faudrait « vivre comme eux ») dont tu fais preuve sans aucune réelle remise en question me décourage un peu sur la possibilité de dialoguer avec toi. Quand on te reprend sur ta condescendance vis-à-vis des différents peuples autochtones tu fais une pirouette en disant qu’en fait tu voulais réfléchir aux sociétés préhistoriques…je ne sais plus vraiment quoi te dire en réalité. Et j’ai l’impression que quand on te donne des références tu les ignores royalement.

Désolée si tu as l’impression d’être seule contre tous/toutes ici mais je trouve ça gonflé de venir dire « bon en effet il faut peut-être que j’abandonne la partie scientifique de mes raisonnements, je suis une artiste », pour ensuite venir piétiner certains champs des sciences sociales. Ces champs ne sont pas figés et doivent faire l’objet de remises en cause, d’interprétations, de discussions, et pourraient s’intégrer dans des réflexions plus « globales » comme tu aimes le dire mais il s’agirait avant de les maîtriser pour ne pas tomber dans le même panneau que les chercheurs il y a cinquante ans.
 
2 Juin 2021
400
2 586
304
37
ces sociétés ne sont pas ce à quoi ressemblent nos origines ! Ils ont évolué depuis, exactement comme nous
Oui c'est ce que j'ai dit :dunno:
Ça n'empêche pas qu'on puisse se demander quels sont les points communs que nous avons (à part le fait d'être humains, j'entends :lunette:)
tu fais une pirouette en disant qu’en fait tu voulais réfléchir aux sociétés préhistoriques
Parce que je fais des "comparaisons" entre des groupes humains en fonction du facteur temps : comment c'est aujourd'hui, comment c'était y'a 3000 ans, comment c'était y'a 300 000 ans.. etc.
Par exemple le livre Les sociétés matriarcales de Heide Göttner-Abendroth recense les analyses des sociétés matriarcales actuelles et, de cette observation couplée à d'autres, et s'interroge sur l'organisation sociale préhistorique.

Pour le reste de ton message, ça revient à ma question "peut on penser par nous mêmes, qu'est ce que ça donne quand on se base sur notre expérimentation globale du monde sans forcément se référer à d'autres expérimentations du monde (celles de ceux qui ont écrit sur le sujet par exemple) ?"
Est ce que ça donne une pensée nécessairement biaisée ?
 
1 Juin 2014
2 399
9 722
4 174
35
le havre
Ce que j'essayais de faire dans ce topic "philo", c'était de proposer de penser par soi-même, pour répondre à des questions plus ou moins existentielles. Par soi-même, et non pas à travers un regard extérieur, quel qu'il soit.
Bah le soucis c'est que le sujet ne porte jamais sur des questions de philo. Bon après je l'avoue je n'en ai pas fais depuis le lycée et j'avais un prof exécrable qui ne m'a pas fait apprécier cette matière (le cliché de la fille timide qui dessine en cours, c'est moi).
Mais l'origine du patriarcat, la façon dont vivaient les hommes préhistoriques, la lumière qui se diffuse etc... sont des sujets scientifiques. Etudiés, analysés.

Quand on me dit "discussions philosophiques" je pense plutôt à " Discuter, est-ce renoncer à la violence ?" ou encore "Sommes-nous responsables de l'avenir ?"
Pas des sujets où un consensus scientifique a été fait et que l'on est a peu près sûr du pourquoi du comment.
Ce qui m'intéresse, ce n'est pas de savoir ce qui fait consensus sur l'origine du patriarcat dans l'humanité grâce à tous les spécialistes qui ont fait une thèse sur le sujet (par exemple), mais sur l'image que vous pourriez vous en faire, si vous laissiez votre pensée imaginer librement ce qui a bien pu se passer... Moi c'est ce que je fais : je me pose une question, et ensuite je déroule le fil de ma pensée (avec toutes les digressions que cela impose) pour voir comment mon imagination peut trouver de la logique à... "l'ensemble de ce qui existe", puisque dès qu'on commence, ça ne s'arrête plus. :innocent:
Dans quel but ? Dans un but artistique comme écrire un roman dystopique ou peindre une scène, oui c'est intéressant.
Mais là...tu poses ta théorie dans de grands paragraphes, sans contexte comme si c'était la réalité :-/
Comme d'autres l'ont dit avant j'ai surtout l'impression de lire un monologue de quelqu'un qui imagine le monde a sa façon parce que le monde réel ne lui plait pas.
Si le but est d'imaginer un monde différent que tu nous raconte alors le titre "considérations philosophiques" n'est pas bon. Il faudrait plutôt quelque chose comme "on réécrit l'histoire a notre sauce ?"

"peut on penser par nous mêmes, qu'est ce que ça donne quand on se base sur notre expérimentation globale du monde sans forcément se référer à d'autres expérimentations du monde (celles de ceux qui ont écrit sur le sujet par exemple) ?"
Est ce que ça donne une pensée nécessairement biaisée ?
"Peut-on penser par nous même ? -> Oui pour ce qui implique notre vie perso ou des sujets que l'on maitrise grâce a l'expérience ou au savoir acquis

"qu'est ce que ça donne quand on se base sur notre expérimentation globale du monde sans forcément se référer à d'autres expérimentations du monde (celles de ceux qui ont écrit sur le sujet par exemple)" -> Perso je vis en France, j'ai voyager quelques fois dans d'autres pays pour des séjours courts, donc je ne serais pas du tout qualifier pour parler de sujets impliquant des pays autres que le mien. Ca serait déplacé d'affirmer des choses comme des vérités alors que je ne connais ni l'Histoire ni la culture en question.

"Est ce que ça donne une pensée nécessairement biaisée ?" -> OUI parce que l'on voit les choses de notre point de vue d'occidental, avec notre culture dans laquelle on baigne depuis l'enfance.
A moins d'avoir étudié ces sujets et d'avoir donc la possibilité de voir ça sous un autre angle grâce aux connaissances acquises. De connaitre le passé, comment tel peuple en est arrivé a vivre comme ça , pourquoi ?
 
Dernière édition :
6 Mars 2015
192
2 564
3 004
28
Pour le reste de ton message, ça revient à ma question "peut on penser par nous mêmes, qu'est ce que ça donne quand on se base sur notre expérimentation globale du monde sans forcément se référer à d'autres expérimentations du monde (celles de ceux qui ont écrit sur le sujet par exemple) ?"
Est ce que ça donne une pensée nécessairement biaisée ?
Oui.

J’allais dire à peu près la même chose que @artemis-diane. Tu n’as pas besoin de connaître toutes les pensées de Kant, Platon ou Pascal pour penser par toi-même et te faire ta propre vision du monde et du vivant (heureusement). En revanche quand tu te sers dans ta réflexion d’éléments historiques et quand tu avances des faits sociaux en les rendant subjectifs (« je pense », « je me suis pas renseignée sur le fonctionnement de ces peuples mais j’avance des trucs au hasard », « c’est ma vision »), tu relativises/révises des faits établis et tu pars de zéro là où des éléments déjà étudiés pourraient t’aider. Tu fais de la fiction : c’est comme si tu te créais une vision globale du monde en te basant sur l’univers de Matrix.

Les questions que tu poses que je trouve plus intéressantes sont justement plus de l’ordre de la philo : qu’est-ce qu’une action juste ? Comment fonctionnent nos propres boussoles personnelles ? Pour le coup ça semble plus approprié que de se lancer dans des « pensées englobantes » qui essayent d’articuler des éléments de sociologie, d’anthropologie, d’archéologie, d’histoire, en n’en maîtrisant aucun correctement et en mélangeant tout.
 
2 Juin 2021
400
2 586
304
37
J'ai envie de tenter une petite métaphore car on tourne encore en rond (mais c'est normal, c'est des boucles tout ça :coiffe:).

Imaginez le "visage de l'humanité" comme un arbre.
Symboliquement je le decrirais ainsi.
Les racines (nombreuses et allant dans toutes les directions vers le bas) représenteraient le savoir acquis depuis les origines de l'humanité.
Le tronc symboliserait le savoir "visibles", c'est à dire celui dont on a une preuve matérielle (tout ce qui a été écrit et conservé).
Les branches symboliseraient les principaux champs scientifiques actuellement en étude, donc en développement et foisonnant.
Les plus petites branches symboliseraient la continuité de ce développement, à savoir les techniques et objets que l'on a fabriqués grâce à notre savoir.
Les feuilles seraient tout ce qui se développe, vit et meurt (retourne à la terre, du côté des racines). Les fleurs et les fruits, le fait de reproduire (que ce soit soi-même via la reproduction ou symboliquement "laisser une trace de soi même dans le monde").

Ce que moi j'ai envie de faire, et ça passe par l'imagination car je ne suis physiquement pas assez grande, c'est de voir quelle est la forme de cet arbre, de quelles couleurs sont des feuilles, ses fruits, la forme de son tronc...

Pour faire cela en ayant un minimum de "matière" à donner à mon imagination, j'ai mes connaissances, j'ai toute l'expérience que j'ai vécue, etc.
Concrètement personne ne verra jamais exactement le même arbre car ces données-là sont individuelles, mais globalement l'arbre de tout le monde aura un tronc, des racines et des feuilles.

Je n'ai pas besoin de savoir précisément comment fonctionnent toutes les cellules différenciées de cet arbre pour constater, en le regardant avec du recul, qu'il s'agit bien d'un arbre. Tout ce dont j'ai besoin pour savoir que c'est un arbre, c'est le mot "arbre".

Mais cet arbre, metaphoriquement, représente une sorte de grand tout :lunette:

Et comme on a un certain nombre de champs linguistiques, j'ai essayé de montrer cet arbre en le décrivant sous un aspect scientifique puis sous le prisme de la philo, mais c'est pas encore ça.

Là j'essaie la forme symbolique.

Si vous deviez donner une forme vivante à l'ensemble de ce qui existe, qu'est ce que vous verriez et selon quelle symbolique ?...
 
17 Décembre 2021
335
4 808
204
Chaque fois, je suis attirée par ce sujet, parce que je me considère comme quelqu'un qui aime bien trop donner son avis sur n'importe quoi et qui aime étudier son propre fonctionnement, et notamment l'aspect moral des choses. Mais à chaque que je passe, je ressors encore plus perplexe que la dernière fois.
@Fille du Feu Tu dis qu'on devrait prendre exemple sur des peuples en particulier, tout en ayant aucune idée de comment ils vivent ? Du coup, qu'est-ce qu'on doit prendre en exemple, si on ne sait pas ce qu'ils font ? :shifty: De même, les sociétés du passé n'étaient pas sans impact sur leur environnement : la déforestation, l'éradication d'espèces, la contamination de cours d'eau, etc, ça ne date pas du siècle dernier. Comment peut-on apprendre de nos erreurs si on ne sait pas quelles sont ces erreurs ?
On ne peut pas juste tout sortir chacune de notre chapeau.
Pour reprendre ta métaphore de l'arbre (si j'ai bien compris, mais c'est pas sûr) : tu sembles vouloir dessiner l'arbre comme tu veux, décider que le tronc est courbe et creux et vert, et peindre les feuilles des couleurs qui te plaisent, alors que l'aspect du tronc est déjà connu, et qu'il est pas foutu comme ça ?
 

Valentina-

Wild child
31 Mars 2012
2 372
19 334
5 684
Oui je comprends ce que vous dites. Tout a déjà été dit, tout a déjà été compris et longuement étudié. Votre réaction me permet de me rendre compte de quelque chose.

Ce que j'essayais de faire dans ce topic "philo", c'était de proposer de penser par soi-même, pour répondre à des questions plus ou moins existentielles. Par soi-même, et non pas à travers un regard extérieur, quel qu'il soit.

Les scientifiques et philosophes, c'est à la fois "un bloc" de connaissances, et à la fois "le point de vue et raisonnement" de chacun de ces scientifiques et philosophes. Evidemment, ça compte ! Les nombreux désaccords et la connaissance qui continue d'augmenter démontrent que les questions sont toujours là, et que les réponses s'affinent et s'étoffent avec le temps.

Mon kif, c'est de réfléchir par moi-même à un sujet, et autant côté scientifique j'ai compris (à travers nos échanges) que c'était un terrain extrêmement glissant, autant je pensais qu'en réorientant sur quelque chose de plus philosophique, cela pourrait mener à des échanges intéressants.

Je pensais aussi sur ce forum pouvoir discuter avec des personnes "comme moi" qui aiment bien réfléchir, développer des raisonnements, sans pour autant avoir une culture et un bagage scientifique "fourni".

J'admets mes nombreuses maladresses, la lourdeur de mes pavés, que j'ai pu être blessante, j'en suis (encore une fois) désolée, je tiens compte de vos remarques (enfin, de celles qui m'intéressent, c'est vrai... je me laisse cette liberté :shifty:). Je comprends aussi que je vous soûle ;)

Ce qui m'intéresse, ce n'est pas de savoir ce qui fait consensus sur l'origine du patriarcat dans l'humanité grâce à tous les spécialistes qui ont fait une thèse sur le sujet (par exemple), mais sur l'image que vous pourriez vous en faire, si vous laissiez votre pensée imaginer librement ce qui a bien pu se passer... Moi c'est ce que je fais : je me pose une question, et ensuite je déroule le fil de ma pensée (avec toutes les digressions que cela impose) pour voir comment mon imagination peut trouver de la logique à... "l'ensemble de ce qui existe", puisque dès qu'on commence, ça ne s'arrête plus. :innocent:

Et ce qui est absolument formidable, c'est qu'en déroulant mon fil de pensée sans m'être documentée auparavant, je retombe après sur des théories/écrits/preuves qui viennent (relativement) soutenir le fil de ce que mon imagination a inventé.

Relativement j'ai dit ! :cretin:

Et bref, voilà. :shifty:

Du coup s'il y en a qui sont motivé.es on peut essayer de répondre à cette question ? :shifty: la meuf qui se décourage pas :ninja:

"Peut-on penser par soi-même le monde lorsqu'on se contraint à passer d'abord par tous les filtres de la connaissance déjà établie ?"

(et peut-on répondre à cette question par nous-mêmes ? sans aller chercher une source pour fabriquer un raisonnement et une conclusion à notre place ?... :shifty:) (oui j'ose)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Raccoon_Jesus

It's not you, it's me. I have standards
27 Janvier 2014
2 890
107 244
6 614
@Fille du Feu :

Je n'ai pas besoin de savoir précisément comment fonctionnent toutes les cellules différenciées de cet arbre pour constater, en le regardant avec du recul, qu'il s'agit bien d'un arbre. Tout ce dont j'ai besoin pour savoir que c'est un arbre, c'est le mot "arbre".
J'ai pas l'impression qu'on t'ai reproché de ne pas connaitre précisément comment fonctionne toutes les cellules de l'arbre. On t'a surtout reproché de faire un goulbigoulba de pleins de domaines différents et de faire une théorie à ta sauce.
Comme tu l'as déjà dit, une vie ne suffirait pas pour vraiment approfondir tous les domaines de connaissances qui t'intéresse mais je crois que tous les chercheurs qui ont élaborés des théories ou fait des recherches se sont spécialisés à fond dans un domaine.

S'intéresser à pleins de trucs, ça montre une grande curiosité, c'est super et il faut continuer mais pour faire ce que tu as fait (avec ce que tu as dit sur le prisme et tout), il faut avoir une connaissance très approfondie du sujet et c'est pas lire 2/3 livres, regarder des documentaires et regarder des conférences.

Comme d'autres, je trouve que ce sujet aurait été mieux si ça parlait seulement de philosophie. Perso, je trouve pas qu'on a besoin d'avoir fait de la philo en cours ou lu les grands auteurs pour penser par soi-même. C'est bien pour apprendre à débattre, énoncer ses arguments mais un auteur de philo n'a pas plus raison qu'un autre et par exemple "la liberté vaut-elle mieux que la sécurité ?", il y a pas de bonnes réponses ou de mauvaises réponses, il y a juste plusieurs façons de voir les choses influencées par nos valeurs, nos choix de vie et notre contexte de vie. (soit dit en passant, il peut avoir une mauvaise réponse quand on impose sa vision des choses aux autres :lunette: )
 
2 Juin 2021
400
2 586
304
37
Du coup, qu'est-ce qu'on doit prendre en exemple, si on ne sait pas ce qu'ils font ?
Je m'intéresse à la façon dont on part d'un point pour arriver à un autre.

Les sciences nous permettent d'avoir des tendances globales, et chaque situation individuelle crée, avec toutes les autres, ces tendances (tendances qui ont leurs "points extrêmes"). Chaque individualité est unique en soi (deux humains sont des humains, pourtant y'a Mme Truc et Mr Bidule, l'un et l'autre ne peuvent pas se confondre l'un avec l'autre. Deux organisations sociales sont deux organisations sociales, mais l'une peut être patriarcale-capitaliste, l'autre patriarcale-impérialiste, avec leurs points communs et leurs différences).
Si on projette cette analogie sur n'importe quoi d'autre, on s'aperçoit bien qu'on peut "relier deux choses" par une plus grande, tout en gardant en tête que ces deux choses sont bel et bien différentes (une femme et un homme : deux humains. un cheval et une mouche : deux êtres vivants). Voilà pourquoi je ne m'intéresse pas aux "détails" de chaque situation ou objet étudié (savoir que le cheval a une crinière et que la mouche a des ailes, je m'en fiche).

Je relie des trucs qui, on dirait, n'ont rien à faire ensemble. Pour reprendre la métaphore du tableau, je m'intéresse justement aux couleurs similaires entre deux tableaux, même si l'un est de la Renaissance et l'autre du XIIème siècle. Ce sont tous les deux des tableaux, dans les deux cas ils comportent du jaune (par exemple), donc je me pose la question : quelle similarité y a-t-il dans cette utilisation du jaune ? pourquoi les peintres ont-ils mis du jaune là ?

(J'admets que c'est un questionnement qui peut paraître absurde, mais j'aime bien :lunette:)
Je peux me renseigner sur la valeur symbolique du jaune dans la peinture de la renaissance, sur celle du jaune au XIIème siècle, et ... voir que ça correspond, qu'on peut retrouver des liens, des idées communes. Je peux aussi me demander ce que le jaune m'inspire en tant que couleur, et observer que les significations symboliques que j'en ai se retrouvent ailleurs, dans d'autres "pensées". Voir aussi qu'il y a des symboliques auxquelles je n'ai pas pensées.

Bon je pense que le symbolisme est un énorme lien pour comprendre l'ensemble de ce qui existe.

Pour reprendre ta métaphore de l'arbre (si j'ai bien compris, mais c'est pas sûr) : tu sembles vouloir dessiner l'arbre comme tu veux, décider que le tronc est courbe et creux et vert, et peindre les feuilles des couleurs qui te plaisent, alors que l'aspect du tronc est déjà connu, et qu'il est pas foutu comme ça ?
Presque : je ne les peins pas moi-même, j'observe la couleur qu'elles ont, ces feuilles :lunette: j'observe via mon "raisonnement" et mon "imagination" (ou je calcule la longueur d'onde émise par la feuille :lunette:).
tu voies un intérêt à retrouver le théorème de Thalès par toi-même
Oui je pense qu'il y a un peu de ça pour moi.

surtout que les idées ne viennent pas de nulle part mais souvent de notre inconscient, de tout ce que notre environnement nous a donné comme infos, de mécanismes culturels et de logiques similaires, qu'on veuille sortir des sentiers ou non
Oui oui je suis bien d'accord, j'irais même jusqu'à dire que nos pensées ne font que refléter ce qu'on perçoit du monde (par nos sens autant que notre intellect). Ensuite notre cerveau vient analyser ces pensées, faire le tri, lui-même limité par... sa propre capacité à créer de la cohérence avec tout ce "matériel mental et psychique".
Cette capacité pour moi, c'est la capacité à "faire des liens", c'est-à-dire prendre deux idées et leur trouver un lien de cohérence, même si on dirait qu'il n'y en a aucun.

une hiérarchie et pouvoir avancer, ne pas partir dans tous les sens

faire du surplace sans évoluer

Alors c'est là où je fais le rapport avec : mon observation concrète des FAITS et du monde REEL.
Si je reformule un peu ce que vous me dites : la science c'est pratique, ça permet de se mettre d'accord sur des faits, observer l'Histoire et notre passé nous permet de ne pas refaire les mêmes erreurs, c'est une méthode d'observation du monde qui a "fait ses preuves" (toutes choses avec lesquelles je suis d'accord) et grâce à laquelle on "évoluerait".

Et là je regarde juste le monde avec mes yeux (et mon empathie), et je vois : un fonctionnement global du monde qui manifestement n'a absolument rien compris aux lois de la nature. Pas celles de la physique : celles de la Nature. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". Ça veut dire que faire fonctionner un monde selon un principe économique de croissance infinie, ça n'a strictement aucun sens d'un point de vue "pratique" : on a créé de l'argent, que l'on fait se reproduire lui-même. C'est un "plan" qui est en totale inadéquation avec le principe même de la nature qui est de donner et recevoir sans "capitaliser", sans "garder pour soi".

Autrement dit : notre connaissance très fine et mathématiques du monde ne nous empêche pas d'avoir collectivement un rapport au monde qui n'a strictement aucun sens d'un point de vue... pratique ;)
notre vision "subjective"
Je pense qu'on a longtemps été dans une science objective, j'ai très envie de m'intéresser à l'apport de la subjectivité dans la science, donc l'apport de "ce que chaque individu ressent au fond de lui" face à une situation, lorsqu'il en est l'observateur.
Ce qui revient sur mes trucs sur les émotions, la psyché, etc etc. :nerd:

Maintenant, si demain quelqu'un a une idée nouvelle, pertinente, sérieuse, mais qui se connecte avec la vérité observée par les autres, je pense qu'elle serait reconnue et étudiée comme telle, y compris par les scientifiques ou les chercheurs dans le domaine impliqué, et qu'elle deviendrait même une avancée si elle est vérifiée ! Ici, cela porterait à des débats plus posés.
Ça fait deux mois que je suis dans mon truc, je commence petit à petit à trouver une forme pour parler de ce que je "pense avoir compris".
Vous pensez que je monologue, mais en vrai tous vos apports me montrent les points de blocage dans la façon de présenter cette idée et ça m'aide beaucoup.

Et aussi : je parle beaucoup d'intuition, mais en tant que femme de 34 ans qui vit en 2022, j'ai une certaine connaissance du monde ne serait-ce que parce que nous sommes abreuvés d'informations et de données depuis l'enfance. Donc je ne me base pas "que" sur mon intuition, ce serait impossible (je ne peux pas faire taire mes connaissances rationnelles).

Et on parlait de points de vue variés etc. : j'ai eu la chance de voyager plusieurs années à l'étranger, de faire plusieurs métiers, de bosser souvent à mon compte, actuellement je vis un mode de vie à l'opposé de ce que propose le système "classique" et dans lequel je choisis ce que je fais de mon temps : je n'ai pas envie d'avoir de fausse modestie en fait, oui j'ai un regard sur le monde qui est "multi facettes". Comme tout le monde !... Mais certaines personnes se limitent à certains points de vue, quand d'autres en imaginent d'autre pour justement sortir de leurs propres limitations.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


@RaccoonJesus oui j'ai bien compris ce point de vue selon lequel il vaut mieux se spécialiser ou "se taire". Je ne suis pas d'accord :dunno:
J'ai commencé en parlant de théorie du grand tout, en effet ce "sujet" recoupe (forcément) un peu tous les domaines (maths, physique, philo, art, perceptions, symbolisme, histoire...).
Désolée de pas réussir à entrer dans une case :dunno:
 

Raccoon_Jesus

It's not you, it's me. I have standards
27 Janvier 2014
2 890
107 244
6 614
@Fille du Feu : en fait je comprends pas pourquoi tu as voulu élaborer une théorie pour expliquer ton point de vue. :dunno:
Je suis pas du tout chercheuse ou étudiante mais une théorie, c'est censé expliquer/démontrer un phénomène non ? C'est pas fait pour se conforter ou expliquer dans sa vision des choses.

Perso, je ne te reproche pas de ne pas réussir à rentrer dans une case. C'est juste que tu as écris ton message que j'ai mis en lien comme si tu étais une scientifique qui présenterait ses travaux devant plusieurs pairs et je comprends que ça choque les madz qui sont dans le domaine et qui savent que non, tu ne peux pas débarquer comme tu l'as fait.

Ce sujet aurait pu être intéressant mais en fait, c'est un sujet où tu parles de TA vision des choses et pour "légitimer" tes propos, tu fais appel à de nombreux domaines qui ont déjà fait l'objet de recherches.
Et en fait, je parle de ta vision des choses mais je me rends compte que je sais pas du tout de quoi je parle parce que j'avais rien compris à ton post. :ninja:
Enfin, la théorie d'un grand tout, ça n'a rien de nouveau il me semble. :hesite: c'est pas l'animisme d'ailleurs ? :hesite:
 
Dernière édition :
2 Juin 2021
400
2 586
304
37
@RaccoonJesus Ton lien ne marche pas. J'ai admis à plusieurs reprises m'y être extrêmement mal prise dès le début, et être encore maladroite dans mes propos. Je ne peux revenir en arrière pour effacer ce qui s'est passé ;)
Et en fait, je parle de ta vision des choses mais je me rends compte que je sais pas du tout de quoi je parle parce que j'avais rien compris à ton post. :ninja:
Beh ouais c'est difficile à résumer :rire:
J'ai compris la cohérence entre les éléments "visibles et invisibles", et également entre ce qu'on appelle l'infiniment grand et l'infiniment petit (le seul lien qui manque encore à la science, et dont la physique quantique se rapproche à très grands pas :nerd:)
Je sais que si jamais il s'avère que j'ai réellement compris un truc : ça ne va strictement rien changer au monde (tout comme la loi de la gravité n'a pas attendu Newton pour exister et fonctionner), par contre on risque de comprendre à quel point nos intentions et états d'âme intérieurs ont un impact sur le réel, le concret. Et quand on comprend, on agit avec davantage de conscience ! :coiffe:

Je revenais vous partager une citation permettant d'appuyer mon propos :lunette: que je viens de lire dans cette vidéo de Mr Phi :

"La plupart de ceux de ces derniers siècles qui ont voulu être philosophes ont suivi aveuglément Aristote. (...) [Or], pendant qu'on tourne le dos au lieu où l'on veut aller, on s'en éloigne d'autant plus qu'on marche plus longtemps et plus vite (...) d'où il faut conclure que ceux qui ont le moins appris de tout ce qui a été nommé jusqu'ici philosophie sont les plus capables d'apprendre la vrai." Descartes (Les Principes de la Philosophie, 1644).
(Regardez la vidéo elle est trop cool !! :dowant: )
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes