@Nienke Je comprend tout à fait ton message et ton ressenti, et je suis tout à fait d'accord avec toi :) Désolée si mon message laissait penser que tu ne raisonnais QUE de ton point de vue ( ce n'était pas l'intention ), j'ai simplement voulu bien rappeler que c'était une expérience parmi d'autre ( mais qu'elle est à prendre en considération au même titre que toutes les autres évidemment ! ) :fleur:
 
  • Big up !
Reactions : MaryJAnna and Nienke
@Nastja dans ce cas là, dis que TOI tu préfères gérer toi-même la contraception de ton couple. Mais stp n'affirme pas "Doit gérer celui qui se retrouverait dans la merde (en l'occurence la femme) " , car c'est faux, et les choses ont besoin de changer, car il y a un déséquilibre trop important et une charge mentale qui va avec. Et c'est exactement ce qui est décrié dans l'article justement.
Les hommes et les femmes ne sont pas ennemis ou opposés sur la question du sexe et de la fécondité, il n'y a pas d'un côté : les hommes, machines à baiser sans aucun scrupule, qui n'en ont rien à carrer de transmettre ou attraper une IST et qui s'en foutent de faire des bébés à toutes leurs partenaires VS les femmes qui sont vouées à subir, et doivent, seules avec elles-mêmes, se protéger contre les IST et grossesses. Enfin je trouve que ça fait très caricatural comme façon de voir les choses.
Pour ce qui est de la question du partage du coût de la contraception, là encore, c'est ton choix de prendre en charge cet aspect financier, et tu as tes propres raisons (et je comprends, je pense que je ferais de même si je devais prendre la pilule pour d'autres raisons que la contraception en 1er lieu), mais il y a pas mal de couples où ce partage du coût est fait, car ce n'est pas gratuit, et ça montre bien que la gestion de cette contraception (sur tous les plans donc) est quelque chose qui devrait être partagée.
 
@Citronnelle
C'est ce que je disais, si la femme prend la pilule seulement et à cause de cette nouvelle relation, la question du partage des frais peut être envisagée, oui.

Pour ce qui est de gérer soi-même pour moi c'est important de contrôler comment ça se passe et à partir du moment où je veux contrôler ça me paraît accessoire d'impliquer le mec.
Je disais que la contraception doit être à la charge de celui ou celle qui serait le plus impacté parce que si ça se passe mal c'est toi seule qui devras gérer. Et tu peux avoir le copain le plus gentil du monde, si tu dois passer par un avortement c'est toi et toi seule qui y passeras.

La charge mentale ici est obligatoire et normale car c'est comme ça que ça fonctionne = rapport sexuel risque de tomber enceinte. Ce n'est pas juste d'un point de vue biologique, on est clairement lésées sur ce point mais comme ça n'a pas été décidé par les mecs ça me semble difficile de vouloir les impliquer pour équilibrer la balance des torts. C'est pas caricatural, ça fonctionne comme ça. C'est comme si à chaque fois que je mangeais du poulet je vomissais et que je devais prendre des anti-vomitifs avant chaque repas avec du poulet. C'est moi qui vomis et la seule personne qui peut contrôler ça, c'est moi.

Le mieux c'est que chacun fonctionne comme ça l'arrange (donc si certaines veulent impliquer leur copain, ok) mais pour moi ça me semble normal qu'une femme gère cet aspect parce que ça lui permet de garder le contrôle sur son corps et sur le résultat d'un rapport.
Et surtout en gérant moi-même ça m'évite d'avoir des comptes à rendre. Après le scandale des pilules de 4è génération, mon copain fronçait des sourcils quand il me voyait prendre la pilule : "tu veux pas changer pour une génération 2?"
"Non merci laisse-moi m'occuper moi de mon corps"

Du coup maintenant je prends ma pilule en cachette dans la salle de bains (j'ose même pas demander un verre de peur qu'on soupçonne que je suis entrain de prendre la pilule) même quand je dors chez mes amies tellement c'est la "honte" de prendre la pilule. :stare:
 
  • Big up !
Reactions : Renarde Frivole
J'ai un peu du mal a comprendre ce truc de "c'est celui qui se retrouve dans la merde qui doit gérer", non mais parce que en fait, en partant de la, dans le cas d'une grossesse non désirée pour la personne avec un utérus, c'est effectivement la personne qui se retrouve avec un embryon qui doit subir l'avortement qui se retrouve directement face au problème. Sauf qui cette personne décide de poursuivre la grossesse a terme et de garder l'enfant, bah c'est le fournisseur de spermatozoïde qui se retrouve bien dans la mouise avec 0 moyen pour se sortir de la situation si lui n'en voulait pas...:hesite:

L’idée de dire que les hommes sont fertiles 365-6 par an alors que les femmes ne le sont qu'une fois par mois, ce n'est a mon sens pas tant pour dire que c'est a eux de se charger complètement de la contraception que pour pointer du doigt un sérieux paradoxe du monde médicale. Pourquoi faire peser la charge de la contraception presque exclusivement sur la partie de la population qui n'est pas fertile a l’année? Ça me rappelle le coup du vaccin contre le papillomavirus que l'on prescrivait exclusivement aux personnes avec un utérus alors qu'il est efficace sur tout le monde: https://www.madmoizelle.com/papillomavirus-hommes-vaccin-717061

Un peu HS mais en continuant sur les vaccins, @Nastja, le vaccins c'est pas uniquement quelque chose que tu fais pour toi, c'est une question de santé public. Etre a jour de ses vaccins c'est diminuer les risques pour les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées de contracter la maladie et potentiellement d'en mourir: https://www.rockiemag.com/vaccination-collectivite-rougeole-coqueluche-1950
 
@MidoriNoHikari
Je dois être trop égoïste mais moi si je fais un vaccin c'est pour moi. Et je pense que c'est le cas pour la majorité des gens. Quand certains se ramènent au travail malades et qu'ils ne se lavent pas les mains ça veut bien dire qu'ils n'en n'ont strictement rien à faire des autres...

Je n'ai jamais choppé la varicelle et je suis sûre que personne ne ferait spécialement attention à moi si quelqu'un de mon entourage était porteur du virus mais immunisé (en gros que le virus soit encore sur ses vêtements ou mains et qu'on touche les mêmes objets).
Et pourtant je suis allée me faire vacciner parce qu'attraper la varicelle à l'âge adulte ça n'a pas l'air très marrant.
Vu que je serais concernée +++ en mal si j'attrapais la varicelle, j'ai pris moi-même la décision de faire ce vaccin (et Dieu sait que me faire injecter de l'aluminium n'est pas ma tasse de thé et que j'ai la phobie des actes médicaux).

Pour l'enfant non désiré le risque est minime pour le mec puisque si tu es du genre à vouloir te protéger d'une grossesse, t'es du genre à ne pas vouloir d'enfant donc à avorter. Il ne risque pas de devoir verser une pension à un inconnu.
Par contre s'il avait très peur d'une grossesse et qu'il avait plus peur que toi de ça, ça serait à lui de gérer normalement. Je crois même avoir lu un témoignage sur ce forum (ou un autre?) de quelqu'un dont le mec avait tellement peur que sa copine tombe enceinte qu'il prenait 1000 précautions de contraception dont le préservatif et que même avec préservatif il n'éjaculait jamais à l'intérieur du vagin.
 
@Nastja Je te rejoins sur certains points mais je ne partage pas tout ton point de vue. Pour moi aussi il est important de gérer ma contraception ; mais je trouve important que mon partenaire soit impliqué également, et ça n'est pas pour ça que je contrôle à un certain point et qu'il y a plus de "risques". Ce que je veux dire c'est que je ne serai pas moins protégée à mesure qu'il sera plus impliqué dans la gestion de notre contraception.
Je vais prendre mon exemple personnel ; en ce moment, je n'utilise que le préservatif. Je n'ai pas envie, à chaque rapport, d'être la seule à dire "là il faut mettre une capote" quand c'est le moment. Je n'ai pas envie d'être la seule à acheter des préservatifs quand la boîte est presque vide. Etc, etc... Et pourtant ça se passe très très souvent comme ça malheureusement.
Et je reprends une de tes phrases "Ce n'est pas juste d'un point de vue biologique, on est clairement lésées sur ce point mais comme ça n'a pas été décidé par les mecs ça me semble difficile de vouloir les impliquer pour équilibrer la balance des torts"
Justement je trouve que c'est totalement d'un point de vue biologique s'il y a cette question à propos de la prise de responsabilité des hommes et des femmes concernant la contraception. Et tu dis que ça n'a pas été décidé par les mecs, mais ça n'a pas été décidé par les femmes non plus :dunno: Donc il faut juste être un peu "solidaire" et aidant l'un vis à vis de l'autre, pour que tout ne repose pas que sur la personne qui peut avoir une grossesse la contraception. Et ça va dans les deux sens :)
Et il n'y a pas que la grossesse comme risque, et l'IST, les deux partenaires y sont exposés.

Après c'est surtout une question de comment tu perçois les choses, mais pour ton exemple personnel où ton copain te demande si tu ne veux pas changer de pilule après le scandale des pilules de 4è génération, peut être que tu le vois comme une intrusion de sa part, mais moi ça me paraîtrait normal que mon copain me pose la question après avoir vu X article sur le sujet. Tout comme, par exemple, je poserais la question à ma sœur après avoir vu X reportage sur le choc toxique, en lui demandant si elle a déjà essayé la culotte menstruelle. Je tiens à elle, je veux ce qu'il y a de mieux pour elle ; c'est de la bienveillance, pas une tentative d'intrusion et de contrôle.
Et je termine avec ce que tu dis en dernier, sur le fait que tu es obligée de te cacher pour prendre ta pilule, ben c'est là aussi où c'est problématique, tu ne devrais pas te cacher pour prendre ta contraception, ça me parait complètement fou personnellement. Et finalement, tu dis que c'est à toi, la femme, de gérer la contraception car c'est toi qui peut tomber enceinte, et parce que tu veux garder le contrôle, sauf que la conséquence est que tu perds une certaine liberté finalement. C'est assez paradoxal. Et du coup ton copain il pense que tu prends une contraception ? Il n'est au courant de rien ?
Et je ne suis pas sure de compendre ta dernière phrase en la relisant finalement... :hesite: Pourquoi est-ce que tu dis que tu trouves que c'est "la honte" de prendre la pilule ? J'ai l'impression que cette partie n'est pas en lien avec ce qu'on disait juste avant.
 
@Citronnelle
Pour le préservatif j'imagine que l'habitude fait qu'après tu ne penses même plus à qui l'achète ou ne l'achète pas? Pareil au moment de le mettre, si ça fait 3 ans que vous mettez un préservatif ça se ferait automatiquement.
Mais le préservatif est la seule contraception à la limite que le mec peut gérer. Je n'irais pas lui demander de m'accompagner pour la pose d'un stérilet ou mon rendez-vous chez le gynéco. C'est mon corps, c'est moi qui gère.

Pour la pilule 4e génération je le vois comme une intrusion parce que ça participe à me stresser encore plus. Je préfèrerais qu'il me dise : "j'imagine que tu sais ce que tu fais".
Mais après je suis assez "pudique" concernant mes choix et ma vie. J'ai l'impression que tout va être jugé ou enregistré pour être ressorti plus tard.

Et du coup ton copain il pense que tu prends une contraception ? Il n'est au courant de rien ?
Je n'ai pas de copain actuellement mais pour mes précédents j'avais dit dès le début que je prenais la pilule et qu'il n'y avait rien à craindre (après dépistage bien sûr).

Je disais que c'était la "honte" la pilule car aucune de mes amies ne la prend et à chaque fois que j'ai vaguement parlé de la pilule j'avais droit à des jugements :
"mais t'as plus de copain je comprends pas ce que tu fais..." (sous-entendu, t'es folle?)
"ah je pourrais pas m'enfiler des hormones comme ça tous les jours, c'est horrible de faire ça"
"ah bon tu prends la pilule? Genre... la pilule? Tous les jours?" (regards hyper tordus comme si j'avais dit que je prenais de la coke :rire:)
"moi je suis au naturel, c'est mieux"
"c'est pas naturel"
"franchement tu devrais arrêter, t'es jeune"
"ahhhh (beurk) non je prends pas ces trucs-là"
"j'ai arrêté la pilule depuis longtemps, je ne me sentais plus moi-même. Comment tu fais?"

Et j'en passe. Parfois rien n'était dit, c'était plutôt une grimace qui montre que la personne désapprouve complètement.
Je ne connais personne autour de moi qui prenne la pilule donc j'ai l'impression de me faire une piqûre d'insuline en public (je ne suis pas diabétique, c'était pour l'exemple) et de provoquer des regards gênés, intrigués ou désapprobateurs.
Du coup je me cache. Après je me cache pas en mode : "je la prendrai quand tout le monde dort. C'est plutôt je fais ça discrètement comme ça je n'ai rien à expliquer".


@Nienke
Et quand je tombe malade c'est parce qu'il y a un hôte qui m'a refilé son virus. Je ne tombe pas malade par l'opération du saint-esprit et pourtant c'est à moi de prendre toutes mes précautions pour ne pas tomber malade.
On n'est jamais mieux servi que par soi-même. En l'occurrence pour la contraception je me sers moi-même. Parce que si je tombe enceinte et que mon mec s'excuse d'avoir oublié la capote, il pourra s'excuser autant de fois qu'il le voudra, me faire le yeux de petit chien battu, se mettre à genou ou proposer de faire le taxi jusqu'à la clinique, c'est moi qui serai enceinte. Moi toute seule. Moi et personne d'autre.
Et si j'ai un copain gros con qui montre son vrai visage quand je serai enceinte, il me laissera tomber. Et j'aurai beau venir l'insulter sur ce forum, écrire des témoignages, parler de lui à mes amis et pleurer toutes les larmes de mon corps. ça sera toujours moi qui serais enceinte et qui devrais aller à la clinique me faire avorter.
 
@Nastja pour le préservatif, je parlais dans une situation de couple comme dans une situation de célibat avec des partenaires différents. Enfin ce que je veux dire avec cette histoire de responsabilité de la contraception, c'est que ça ne doit pas reposer sur un sexe plutôt que l'autre, car ça doit être viable dans toutes les situations justement. En couple ou avec des partenaires différents, je n'ai pas envie d'être la seule à m’inquiéter de mettre une capote.

Quand tu dis "Je n'irais pas lui demander de m'accompagner pour la pose d'un stérilet ou mon rendez-vous chez le gynéco. C'est mon corps, c'est moi qui gère. " Ben moi, tu vois, je trouverais ça plus que normal que mon copain me propose de venir avec moi pour la pose de mon DIU. D'ailleurs j'ai subi un avortement ils y a quelques années, mon ex était là pendant que ça s'est fait car il faut être avec quelqu'un par sécurité ; et il m'a aussi accompagné pour mes RDV gynéco qui ont suivi, y compris pour la pose de mon DIU (qui peut être parfois accompagnée de malaises, donc c'est dans tous les cas idéal d'y aller accompagné.e).
En fait, de la même façon que s'il y a un souci je trouve ça normal que mon partenaire soit présent pour moi, je trouve ça normal aussi qu'il se sente concerné et qu'il soit impliqué concernant notre mode de contraception.

Okay je comprends mieux pour la pilule ! C'est "marrant" parce qu'autour de moi, quasiment toutes les femmes prennent la pilule !
Mais là c'est encore un autre souci ce que tu pointes du doigt. C'est juste que les personnes autour de toi te jugent comme tu le dis. Mais ça ce sera valable pour tout ce que tu feras dans ta vie. Si tu te teins les cheveux en vert, tu auras tout autant de remarques de personnes qui désapprouvent et qui te diront que ce n'est pas naturel ^^
J'avais moi aussi des remarques quand je disais que j'avais un stérilet... :stare: mais comme tu le dis, tu as peut être juste pas envie d'être jugée et une peur plus importante "que la normale" vis à vis de ça.

EDIT : @Nienke m'a devancée, mais effectivement, il y a une grosse différence entre tomber enceinte ou attraper une IST suite à un rapport qui en consenti par toi et l'autre personne et attraper un virus par un hôte que tu as juste croisé. Là la comparaison ne fonctionne pas.
 
Dernière édition :
Première fois que je poste sur mad, je voulais juste te dire merci d'avoir témoigné.
Je me suis retrouvée dans tellement de tes phrases ayant moi-même dû avorter il y a maintenant plus de deux ans. Même si j'ai vécu un manque total de soutien de la part de l'homme avec qui c'était arrivé et du milieu médical, j'ai pu compter sur des ami.e.s et une famille en or. Ton article m'a touchée, je me suis revue vivre tout cela, la douleur de subir ce processus (qui a été une décision très claire et rapide pour moi), la force de réussir à passer au-dessus de tous ces commentaires "réfléchis bien, c'est quand même la plus belle chose sur terre un enfant", la rage de penser à toutes ces femmes qui vivent cela dans la honte, le secret, la souffrance, le rejet... alors que c'est bien deux personnes qui ont amené à cette situation. Si aujourd'hui j'en fais de cette expérience une force, le fait de lire ton témoignage me rappelle (même si je ne l'ai pas oublié) à quel point les femmes se retrouvent dans de telles situations douloureuses parce que les normes sociales autour de la sexualité (et des fonctions biologiques aussi) ne touchent pas les corps des hommes et des femmes de la même manière, et n'amènent pas aux mêmes rôles (et là je pense bien sûr à la contraception). Je t'envoie tout mon soutien, sache que tu n'es pas seule à t'élever contre cela en l'ayant vécu, et que ce que tu dis résonne en beaucoup de femmes.
En ce qui concerne tes expériences contraceptives, je m'y suis bien sûr (et malheureusement) retrouvée. La pose du DIU en cuivre il y a un an, que je porte encore dans mon corps, a été horriblement douloureuse. Aujourd'hui, je pense ne plus avoir vraiment mal mais je m'insurge parfois d'avoir un objet étranger dans mon corps parce que c'est la solution la plus naturelle et la plus sûre, hormis le préservatif. Mon copain actuel veut d'ailleurs faire une vasectomie mais voilà que l'on se retrouve confronté.e.s à présent à des résistances du milieu médical et de beaucoup de personnes, comme cela a été le cas lors de mon IVG. Quand va-t-on pouvoir disposer de nos corps?
 
Juste pour rebondir sur l'idée de la Vasectomie et extrapoler sur le débat de la contraception : j'ai vu une série sur les mères en général : "Workin' Moms". Plusieurs situations de parentalité y sont décrites. Mais je voulais surtout parler d'un épisode: Un mec qui fait une vasectomie et on voit sa moitié revivre sa vie sexuelle complètement, débarrassée de cette charge "contraception". C'est une situation décrite avec humour, je conseille cette série si vous êtes intéressées par les questions de "j'aimerais un jour avoir une vie de famille et être business woman, on me fait croire que c'est pas possible comment je fais ?" et pleins d'autres thématiques !!
voilà c'est tout pour moi !
 
@All those Pages
Je ne comprends pas ta phrase. Pourquoi je "veux" fréquenter des gens comme ça ?
C'est des gens que je fréquente depuis longtemps et qui me sortent un jour un truc qui me gêne. Je vais pas quitter tous les gens qui me disent une fois un truc de travers.
J'ai sûrement sorti des trucs déplacés sans trop m'en rendre compte et j'espère que ce n'est pas ça qui ferait que la personne coupe les ponts avec moi.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes