Je ne supporte pas...

14 Octobre 2018
477
5 954
704
43
@Toulouse. Oui, c'est moi qui ai parlé de la loi de l'offre et de la demande. Je crois qu'il faut bien se garder d'avoir une vision manichéenne des choses... entre les méchants riches et les gentils pauvres (je fais partie de ceux qui n'aiment pas trop les riches, hein... juste la définition de "riche" pose parfois problème !)

Simplement, si tu es parisien et que tu es propriétaire d'un appartement de 20m² à 10 000€ le m², que tu t'es endetté sur 20 ans, c'est cher, tu n'arrives pas forcément à joindre les deux bouts, tu as l'occasion de partir disons à St Brieux, où les maisons coûtent environ 2 000€ le m², tu as une mise de départ qui est bien supérieure aux "locaux". Tu peux avoir une qualité de vie bien meilleure. Ce n'est pas être méchant que de vouloir avoir plus grand pour moins cher.

Quant aux locaux, si tu as acheté ta maison il y a 10 ans à 150 000€, que tu as envie de prendre ta retraite (qui n'est pas forcément très élevés) et que tes enfants sont partis, que quelqu'un veut te la racheter 300 000€, que c'est l'occasion pour toi de prendre une retraite où tu ne t'inquiéteras pas du lendemain et où tu pourras aider tes enfants à faire leurs études ou à accéder eux-même à la propriété, ce n'est pas être un "méchant riche" que d'accepter.

Edit : donc il ne s'agit pas de stigmatiser des gens qui font des choix qui leur permettent d'améliorer un peu leur qualité de vie. On ne parle pas là de milliardaires qui font exploser les prix ! (ce qui arrive dans certaines grandes villes d'ailleurs... les parisiens en sont partiellement victimes, les londoniens aussi...). Le fait que les prix de l'immobilier montent, c'est un phénomène normal, c'est l'inflation. Ici, la spécificité, c'est l'arivée sur le marché, en même temps, de nombreuses familles / couples qui viennent des grandes villes. Cet afflux brutal fait changer les prix à un rythme qui ne permet pas aux locaux de s'aligner, donc c'est injuste. Mais dire ça, ce n'est pas dire "méchants parisiens", ce n'est pas un jugement moral, juste une observation factuelle.
 
Dernière édition :
23 Décembre 2012
5 083
55 893
5 794
20anspasses.wordpress.com
Si on pourrait éviter de toujours tout mettre sur le dos de “ Parisiens” ce serait chouette, surtout que très souvent quand les locaux englobent des touristes ou résidents secondaires sous l’étiquette “Parisiens” et qu’on s’intéresse à qui sont ces Parisiens, on se rend compte que c’est pas du tout forcément des gens qui viennent de région parisienne mais tout aussi bien des habitants des grandes villes voisines comme Bordeaux, Toulouse, Rennes, etc. C’était typiquement le cas pendant le confinement où on voyait plein de gens reprocher aux Parisiens de venir infecter la région alors qu’en fait les Parisiens en question venaient de Lyon ou autre :cretin:
 
6 Juin 2021
120
1 378
194
29
@Toulouse. je crois que tu t'es trompée de post en me citant, ce n'est pas moi qui a mentionné Deauville (je n'y suis jamais allée).
Mais je voulais tout de même rebondir sur le fait que tu sembles penser qu'ici on accuse seulement les parisiens, mais ils ont surtout été évoqués pour le cas spécifique de la Normandie, sinon je pense que sur la côte Basque par exemple, qui souffre aussi d'une brutale augmentation des prix, il s'agit plus probablement de bordelais ou de toulousains, simplement à cause de la proximité géographique. Mais la ville d'origine de ces acheteurs n'a pas d'importance !
Comme je l'ai dit plus haut, un parisien (ou n'importe qui) qui vient acheter une résidence principale et donc vit réellement sur place ne dérange personne. Le problème c'est l'accumulation de résidences secondaires qui font exploser les prix, mais tuent la vie locale au passage puisque la majeure partie de l'année personne n'est là, or les locaux ne peuvent se contenter de travailler 2 mois dans l'année. J'ai plusieurs proches qui ont grandi dans des villes très touristiques comme Guérande, la Baule, Saint-Malo, Damgan, etc, et c'est une galère énorme pour réussir à se loger et trouver du travail hors saison touristique !
 
14 Octobre 2018
477
5 954
704
43
Comme je l'ai dit plus haut, un parisien (ou n'importe qui) qui vient acheter une résidence principale et donc vit réellement sur place ne dérange personne.
Je ne suis pas tout à fait d'accord.
Bien entendu, je suis d'accord pour dire qu'il y a un vrai problème concernant les residences secondaires. Mais en ce moment, il y a aussi dans certains endroits une hausse des prix due à une demande forte et brutale (suite COVID) de la part d'urbains qui cherchent à quitter les agglomérations des grandes métropoles. En général ce sont des gens qui ont un capital de départ plus élevé que les locaux, car ils vendent un bien dont le prix peut être 5 voire 10 fois plus élevé que celui qu'ils veulent acheter. Donc ca fait mecaniquement monter les prix. (Pas de jugement là-dedans encore une fois, je comprends en même temps les urbains qui veulent une vie au vert ET ceux à qui ca donne l'occasion de faire une grosse plue-value sur leur maison).
 
6 Septembre 2011
810
4 115
4 864
Je rebondis sur cette phrase de @Toulouse. :
"Si les locaux n'augmentaient pas tant leur prix, les autres locaux auraient les moyens d'acheter et on ne se retrouverait pas avec des villes mortes ou ourdées de résidences secondaires."
Il n'y a pas d'un côté le groupe des "parisiens/gens qui viennent des grandes agglos" et de l'autre "les locaux" comme groupe soudé qui veut défendre un intérêt commun :dunno: Dans ce phénomène de montée brutale de la demande, il y a surtout chacun pour sa pomme, (qui espèrera toujours avoir le plus possible), et les élus qui ne font rien (à part dans quelques villes comme St Nazaire, St Malo, etc... ou les résidences secondaires sont taxées).
Et si les locaux, au lieu de vendre leur maison à (en moyenne) 5000€ du mètre carré (comme ça se fait là où je vis), la mettaient en vente à 2500€ du m2 comme ça pouvait avoir lieu avant ; il se passerait quoi exactement ? Perso je ne suis pas sûre que les parisiens n'auraient pas leur résidence secondaire sur la côte pour autant.

Dans la ville où je suis, c'est 75% des maisons qui sont des résidences secondaires ou maisons louées en Airbnb. Ce sont les chiffres d'une étude qui a été faite sur le territoire par des notaires il y a quelques mois.
Et en dehors des locaux, ce sont aussi et surtout les agences immobilières qui font monter les prix. Ils font la pluie et le beau temps en tirant les prix au delà de la valeur foncière du bien, et ils le savent très bien. Et d'ailleurs, plus que les locaux, ce sont eux qui prennent les parisiens pour des vaches à lait, en prenant par ex 20000€ sur une vente qui se fait en 2 visites (chez moi les maisons se vendent en 1 jour), donc en ne faisant strictement rien.

Et c'est toi @Pipistrelle. je crois qui parlait du collectif Dispac'h ? J'ai fait une action avec eux il y a quelques temps, je ne sais pas si tu es du coin aussi. Mais en tout cas c'est désespérant de voir à quel point rien ne bouge, et à quel point les élus ne font RIEN.
 
6 Septembre 2011
810
4 115
4 864
Justement, quand on parle de "parisiens" on inclue aussi les personnes qui, comme des personnes de ma famille d'ailleurs (une tante), sont issus de ma région, partent travailler à Paris pendant un certain nombre d'année pour "faire leur beurre" comme je dis, et rentrer en Bretagne avec un capital de folie, ce qui fait qu'ils peuvent acheter facilement et en passant devant tout le monde. C'est très bien pour eux, et c'est la faute de tout un système comme on a pu le détailler plus haut, notamment le fait qu'il y a peu de réglementation (alors qu'on pourrait taxer les résidences secondaires, ou encore mettre un statut de résident permanent, ou favoriser l'accès aux primo-accédants locaux.....). Mais les mesures possibles ne manquent pas pour faire quelque chose de plus égalitaire, de moins déséquilibré et de plus juste.
Actuellement je dors dans mon véhicule, et j'en connais beaucoup d'autres dans mon cas.
 
6 Juin 2021
120
1 378
194
29
@CCCC c'est vrai que quand ils sont nombreux à se précipiter en même temps, même si c'est pour acheter une résidence principale, ça devient aussi un gros problème ! Ce que je disais ne s'applique que dans une situation normale finalement... J'espère vraiment que ça va finir par s'arranger, ça devient intenable, beaucoup de gens ne peuvent même plus louer un petit logement.
 
17 Décembre 2021
303
4 383
154
En plus des prix de l'immobilier, il y a un autre aspect de la gentrification ou de la transformation en lieu touristique qui pousse dehors les habitants d'origine (et modifie parfois complètement le visage de la ville/village, au point que même les détenteurs de résidence secondaire ou les bobos riches qui ont déménagé là peuvent être mécontent parce que ça ne ressemble plus du tout à ce qu'ils ont acheté) : le changement des commerces et des activités proposées sur place.
Quand on ne trouve plus de magasin de vêtement ou de supérette, parce que les boutiques vendent maintenant des costumes folkloriques et des souvenirs fait en Chine. Je me souviens d'un reportage Arte sur des habitants de Venise qui se retrouvaient à vivre seul dans leur immeuble, à ne croiser personne ou presque dans le quartier, et surtout sans commerce de proximité. Les magasins les plus proches de leurs appartements vendaient des souvenirs, ou au mieux des produits alimentaires artisanaux de luxe, mais si tu voulais achetez un poireau ou un paquet de riz normal, il fallait faire des kilomètres.
Ou quand les rares magasins présents sur le village ne sont plus une épicerie générale ou un magasin d'électronique, mais des boutiques dédiés à l'équipement de l'activité typique du coin : matériel de ski dans les villages de montagne, maillots de bain et jouets de plage en bord de mer... Tu veux t'acheter une télé ou du maquillage ? Ah, bah y'a pas. Tu veux un bouquin ? La librairie-papeterie vends 5 best-seller et une majorité de cartes postales. Je lisais récemment un ouvrage sur les jeunes filles de milieu rural (Les filles du coin, de Yaëlle Amsellem-Mainguy), où beaucoup de jeunes filles qui vivaient dans des lieux touristiques se plaignaient de ne pas pouvoir faire les magasins parce qu'il n'y avait qu'une boutique de vêtement "de vieille" chers, et des magasins d'équipement de ski. Hors de chez elles, il n'y a rien à faire. Même pour les emplois, elles racontaient que certains jobs saisonniers, dans les restaurants ou les musées locaux notamment, étaient parfois tous pris par des jeunes dont les parents possédaient des résidences secondaires, des jeunes des grandes villes qui viennent profiter du paysage tout en gagnant un peu d'argent de poche, ou au mieux par des jeunes du coin mais qui étudient en ville et ne rentraient que pour les vacances. Dans des zones avec beaucoup de chômage, ces jeunes filles qui vivaient là toute l'année ne pouvaient même pas profiter du fait que leur village ou petite ville était une zone touristique en saison haute pour avoir un CDD. :erf:
Je comprends que ce sont souvent des statégies économiques des communes d'orienter leur ville autour d'une activité touristique et/ou sportive spécifique, mais du coup, tu te retrouves avec un coin où si tu ne skies pas, il n'y a rien à faire, peu ou pas d'autres activités sportives proposées, une piscine locale qui tient plus du spa que d'un endroit où apprendre à nager, des investissements qui passent dans des gros événements touristiques (compétitions, festival, fêtes de Nouvel An...) temporaires plutôt qu'à entretenir la bibliothèque devenue vétuste...

idem pour la gentrification, quand le café du coin est remplacé par un bar à dégustation de vins, et que l'épicerie asiatique ou africaine est remplacé par un escape game, ben, la population d'origine du quartier se sent poussée dehors. Si tu dois payer ton logement hors de prix, et qu'en plus tu n'as plus d'endroit où acheter les produits que tu cuisines, ça commence à faire beaucoup...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes