La consultation citoyenne a engrangé 80% d’avis favorables à la légalisation du cannabis récréatif

16 Novembre 2020
80
141
34
34
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : La consultation citoyenne a engrangé 80% d’avis favorables à la légalisation du cannabis récréatif
Sans-titre-4-1-660x400.png

Lire la suite ...
 
Dernière édition par un modérateur :

Kalayne

Féministe universaliste
11 Janvier 2018
11
46
364
30
Mouais.... Peu d'espoir que cela donne quelque chose. Et pourtant je suis persuadée que les joints (et pas que) doivent bien tourner aux plus hauts sommets de l’État. Tout le monde sait que tout le monde fume (généralité statistique je précise) et on continue quand même la politique de l'autruche, tout en laissant la population s'intoxiquer avec de l'alcool (bien légal) alors que c'est bien pire mais bon faudrait pas troubler les lobbys (wink wink le secteur vinicole français).

Maintenant, j'espère toutefois que ça avance dans le sens de la légalisation, car si ça pouvait (entre autre) stopper cette grosse entourloupe qu'est le commerce de CBD, ça serait pas plus mal.
 
17 Juin 2019
309
2 585
204
Personnellement, je n'ai jamais fumé de joint de ma vie, mais le cannabis, pris modérément et fabriqué dans les normes de l'Etat, peut (il me semble) réduire le stress et l'anxiété. Je suis très sujette à ces troubles, et j'ai aussi des douleurs de règles très fortes, alors si le cannabis peut m'aider à atténuer tout ça, je suis preneuse. Soit dit en passant, comme d'autres l'ont dit au dessus, je trouve ça particulièrement hypocrite d'autoriser l'alcool et d'interdire le cannabis. Pour moi, au delà de l'aspect "lobby", il y a une forme d'elitisme et de racisme. Bah oui hein, c'est bien beau de parler de la drogue des cités et des dealers qui se font mettre en taule à tout de bras pour trafic de stup (et ce qui est bien avec les discours de notre cher Darmanin c'est qu'il nous laisse tout le loisir de trouver le code couleur), mais les ministres, les gens de la haute fonction publique, les cadres, qui ont des problèmes avec l'alcool à force d'en boire aux dîners mondains, bizarrement ça ne fait jacquetter personne...
 
17 Septembre 2018
642
5 765
764
40
Je précise ma position : je suis pour la légalisation (avec âge limite et une vente règlementée)

CEPEDANT !

Dire que 80% des Français soutiennent le l'égalisation est complètement faux. Pour la simple est bonne raisons que le chiffre des 80% est issu d'une consultation citoyenne et non pas d'un sondage. En gros seul les gens intéressés par le sujet, et surtout au courants de la consultation sont venus répondre.

Donc l'échantillon de 250 000 Français ayant répondu n'est absolument pas représentatif de l'ensemble de la population. Chose qui est vitale pour un sondage.

Je rajouterai qu'on est à une époque ou 50% des gens partagent les articles sur les réseaux sociaux sans même les lire. Voir cet article . Du coup j'ai vraiment de plus en plus de mal avec les titres trompeur.
 
Dernière édition :
7 Août 2018
1 575
8 821
874
@Pelleas merci de l'avoir souligné ! Je comptais venir faire la même remarque !

En effet, nous sommes en présence d'une consultation citoyenne, d'un questionnaire auquel des gens qui ont eu la possibilité d'y répondre (en allant sur un site qui le mettait à disposition) ET qui voulaient bien y répondre ont participé. Nous ne sommes donc absolument pas en mesure de dire que les gens ayant répondu à ce questionnaire représentent la population française comme cela aurait pu être le cas pour un sondage, fait avec une méthodologie différente et plus rigoureuse. Je trouve donc inexacte d'affirmer que 80% des français sont pour la légalisation du canabis. 80% des personnes ayant répondu à l'enquête le sont et ce n'est pas la même chose du tout !

Il serait donc appréciable (et même nécessaire !) de changer le titre afin d'en avoir un plus factuel et adapté. Merci par avance ! :)
 
17 Septembre 2018
642
5 765
764
40
En vrai je ne m'attends pas a ce que la législation change du tout au tout, mais ce serait bien qu'ils commencent à lâcher du leste. Par exemple laisser les gens cultiver tranquille chez eux pour leur conso perso. Genre pas plus d'un ou deux pied à la fois. Ou alors l'autorisé mais pas sur la voie publique.

Perso je ne fume pas. Mais mon ancien coloc c'était bricolé un système hydroponique pour se faire pousser deux pieds par an dans le cellier. Et outre la conso électrique, cela ne porte juste préjudice à personne :dunno:

@Mymy Haegel : Et c'est un plaisir quand les médias sont réactifs :fleur:
 
23 Décembre 2012
4 674
48 793
4 044
20anspasses.wordpress.com
Dans l'absolu, je suis absolument opposée à la drogue et je m'en méfie beaucoup. Pendant longtemps, j'étais du coup contre la légalisation du cannabis mais finalement, après longtemps réfléchi, je suis plutôt pour.
Je suis contre la consommation de drogues pour plusieurs raisons. Tout d'abord, la drogue récréative sert bien souvent à financer des organisations criminelles et donc leur permet de développer des activités bien plus graves comme la corruption, les meurtres ou encore la prostitution forcée. Consommer une drogue illégale aujourd'hui ça revient à contribuer au déséquilibre de certains pays et communautés. En légalisant cette drogue, on permet à l'État de la réguler et on réduit le risque d'être lié à une organisation criminelle.
L'autre problème de la drogue, c'est l'addiction et les problèmes sociaux qu'une modification de comportement peut entraîner. C'était ma raison principale d'être contre la légalisation mais maintenant, je me dis qu'on peut peut-être limiter ces risques en encadrant cette drogue et on créant des campagnes de sensibilisation, une distribution plus sensée etc. La légalisation pourrait aider dans ce sens car même si les comportements addictifs me mettent mal à l'aise, un adulte reste libre de gérer sa santé tant que son comportement lié à la drogue n'impacte pas la société et son entourage. Du coup, quand je lis la position de Darmanin, si tranchée, je la trouve franchement hypocrite, alors même que sur le fond je ne suis pas du tout en désaccord avec lui.

Personnellement, il y a quelque chose qui me gêne beaucoup avec le cannabis, c'est qu'il y a tout un discours pro-légalisation qui a tendance à énormément minimiser voire nier ses effets négatifs. Et s'il vous plaît, ne venez pas m'expliquer par A + B que le cannabis est une drogue tout à fait positive, pas dangereuse du tout et envers laquelle on ne peut pas développer d'addiction, j'ai eu ce débat 1000 fois, mes contradicteurs m'ont l'air généralement super buté dans leurs positions et je ne crois pas du tout à ces arguments, d'autant que les gens qui défendent passionnément la non-nocivité du cannabis sont généralement de gros consommateurs. Ceux qui sont pro-légalisation et consommateur très ponctuel voire pas consommateur ont un discours beaucoup moins angélique sur cette drogue. Parfois, ça me rappelle vraiment le discours des lobbys du tabac avant qu'on en découvre la nocivité qui en vantaient les mérites thérapeutiques et promouvaient le produit comme bon pour la santé, la propreté de la maison, l'hygiène, etc.
Même si le cannabis est une drogue différente de drogues comme disons l'héroïne, il y a quand même de vrais effets néfastes sur un certain nombre de consommateurs et je ne tiens absolument pas à rentrer dans un débat qui le minimise.
D'ailleurs, un argument qui revient souvent c'est que l'alcool et le tabac sont légaux et le cannabis serait "moins pire" donc on devrait le légaliser. Déjà, est-ce moins pire, je ne sais pas. L'alcool et le tabac étant des drogues légales et encadrées, c'est beaucoup plus facile d'en étudier les effets à long terme sur un large échantillon de consommateurs, que ce soit à l'échelle de la santé ou des comportements sociaux. Les autorités diverses et variées, y compris les chercheurs et les autorités de santé, peuvent plus facilement observer ces consommateurs car puisque ce qu'ils font est légal, ils s'en cachent moins. Résultat, on en connait très bien les effets négatifs, ce qui peut être plus délicat à évaluer pour une drogue peu spectaculaire mais illégale comme le cannabis.
Ensuite, je suis à peu près sûre que si le tabac était illégal et l'alcool n'avaient jamais été légaux, le débat serait tout aussi vif sur leur légalisation. Le tabac s'est imposée parce qu'on n'en connaissait absolument pas les effets, l'industrie du tabac a menti sur sa dangerosité quand elle les a découvert et quand tout a éclaté au grand jour, il était déjà trop tard. Des millions de gens étaient sous le coup d'une addiction au tabac et c'était impossible de l'interdire comme ça. Si on savait ce qu'on sait sur le tabac aujourd'hui et que ce n'était pas encore légal, je suis complètement sûre que ça serait interdit et jamais légalisé. Le problème c'est que quand on a des millions de gens sous le coup d'une addiction comme ça, c'est très compliqué d'interdire la drogue, c'est pour ça d'ailleurs que les bureaux de tabac étaient considérés comme des commerces de première nécessité pendant le confinement, parce qu'on sait très bien que ce serait extrêmement pénible physiquement et psychologiquement pour des fumeurs, donc des addicts au tabac, de s'en passer. Ce n'était pas parce qu'on considère que le tabac est inoffensif, bien au contraire. A ce stade, tout ce qu'on peut faire, c'est décourager la consommation par différentes mesures, mais on ne peut pas l'interdire.
Quant à l'alcool, c'est plus compliqué car c'est une drogue consommée dans les pays occidentaux depuis des millénaires donc tout à fait intégrée à la culture, et je pense que ça rend une interdiction assez complexe. En outre, à la différence du tabac qui procure peu d'effet à quelqu'un qui n'est pas addict et dont la consommation régulière repose donc essentiellement sur l'addiction puisque le tabac n'a pas forcément bonne réputation, l'alcool a un attrait gustatif qui n'est pas complètement lié au pouvoir addictif et au pouvoir de modification du comportement du produit. Donc c'est vrai tout un pan culturel qui est touché et c'est assez compliqué à interdire.
Donc pour moi, le fait que ces deux drogues soient légales ne justifient pas qu'on légalise le cannabis. Par contre, c'est vrai que la consommation du cannabis s'est très très démocratisée et que j'ai maintenant tendance à penser que le fait que ce soit si banal de fumer tout en étant illégal pousse les gens à minimiser le fait que ça reste une drogue avec des effets potentiellement négatifs (puisque pour faire un truc illégal en toute décontraction, il faut se convaincre qu'en vrai c'est pas grave du tout). En étant encadré comme l'alcool et le tabac, peut-être qu'on aurait plus de vigilance d'une partie des consommateurs. Pas tous bien sûr, mais la majorité des fumeurs sont par exemple conscients que fumer n'est pas une super idée, tandis qu'un certain nombre de personnes font attention à leur consommation d'alcool. Aussi, de nombreux règlements interdisent la consommation d'alcool, par exemple sur le lieu de travail, et donc à moins d'être réellement alcoolique ou très rebelle, peu de gens vont enfreindre ces règles, d'autant que même si on ne va pas révéler à son employeur qu'on a vomi ses tripes après avoi descendu une bouteille de vodka samedi soir, on ne lui cache généralement pas particulièrement le fait qu'on consomme de l'alcool. En revanche, en minimisant la consommation de cannabis, et en la cachant d'une partie de son entourage pour ne pas être mal vu, je pense qu'il y a un plus grand risque que des gens consomment du cannabis dans des contextes où ils ne devraient pas.

Bref, je ne pense pas du tout que la consommation de cannabis doive être banalisée et en ça, je rejoins Darmanin. Par contre, je pense que plus en plus qu'on ne peut pas ralentir cette banalisation en faisant semblant que ce n'est pas une drogue DEJA banalisée. Et je ne vois pas vraiment d'autres moyens de protéger les très nombreux consommateurs aujourd'hui que de légaliser cette drogue afin de mieux l'encadrer.
 
12 Juin 2018
1 310
14 309
1 374
23
Concernant l'addiction, je pense qu'on l'attribue trop facilement au produit en lui même et pas à la situation des personnes. Si, en psychiatrie, on qualifie parfois la prise d'alcool, de cannabis ou d'autres drogues comme de l'automédication ce n'est pas pour rien : outre le fonctionnement chimique de ces produits le terrain le plus favorable pour développer une addiction c'est quand même d'avoir des problèmes à régler de base. Le cannabis de ce que j'en ai vu, ça ne détruit pas des gens, ça s'ajoute juste aux problèmes de gens qui en ont déjà beaucoup.

Je me souviens au lycée on avait des campagnes pour nous expliquer que la fumette nous rendait apathique, détruisait de bons élèves... Avec le recul je me rends surtout compte que celleux qui ont beaucoup fumé, comme moi, au lycée et qui ont vu leur scolarité s'effondrer étaient surtout embourbés des problèmes familiaux, des dépressions pas soignées etc. Le cannabis a ce moment là, c'était plutôt un truc pour diluer la souffrance, ouvrir l'appétit et aider à dormir.
D'ailleurs, des années plus tard, quand je vois mes potes très diminués psychologiquement ET gros consommateurs qui par exemple n'ont juste pas faim ou ne parviennent pas à dormir tant qu'ils ne fument pas, ça me semble criminel de leur retirer ça si on a pas mieux à leur proposer. Moi en tout cas ça m'importe que mes amis dorment sans cauchemar et se nourrissent tous les jours, surtout que je sais que ces soucis datent de bien avant et n'ont pas du tout l'addiction comme origine.

Après, la légalisation ne garanti pas forcément des rapports plus sains à une drogue (faut voir comment on traite la problématique de l'alcool en France !)
Mais pour ce qui est ne serait ce que du harcèlement des classes populaires, ce serait un grand bienfait et un gros levier en moins pour la police.

Disons que ce qu'il y a d'hypocrites c'est que l'alcool est connu comme étant un desinhibateur puissant, par exemple autant le cannabis rend un peu parano et en général les gens ne sont pas hyper chaud pour prendre le volant, autant les gens qui ont bu sont souvent hyper motivé à le faire et ne se rendent pas trop compte de leur état. Y'a une sorte de pression sociale à la consommation d'alcool (chez mon père j'ai toujours vu une bouteille de rouge sur la table, quand je vais chez lui pendant quelques jours on me propose un apero tous les soirs, et à mon travail, quasiment tous les soirs on prend ce même apero. J'ai du donner un gros coup de frein parce je me suis rendu compte non seulement cette année les jours où j'avais bu étaient plus nombreux que les jours sans, mais en plus que ça me manquait les jours sans).
D'ailleurs, pour en revenir à ce que je disais au début, même s'il y a un aspect social à une addiction de grande ampleur et valorisée socialement à l'alcool, le fait qu'on est travaillé plus que de raison cette année, qu'on soit épuisés et à cran, qu'on ai droit à aucun plaisir après le travail (avec le couvre feu, même pas une promenade au parc. Même pas) à fait exploser notre conso d'alcool apres le travail, par rapport à l'année d'avant. L'état mental des gens joue vraiment beaucoup à leur perméabilité aux addictions.
Je pense que ce qui est dénoncé par les pro légalisation pour le cannabis, c'est surtout notre hypocrisie par rapport à l'alcool, qui est complètement intégré comme une pratique social normale, integratrice, alors qu'elle n'est quasi jamais questionnée malgré le nombre de personnes qui y sont addicts mais ne le savent même pas.

Au passage, j'ai quand même l'impression que physiquement parlant, les personnes addictent au joint le sont surtout... Au tabac.

My two points de jardinier : j'adorerais pouvoir faire pousser un ou deux plants chez moi. Autant on m'a déjà montré des installations de '' production '' faites pour donner le plus de têtes possibles et je trouve ça nul et moche. Et en plus je vois pas l'intérêt d'avoir des plantes moches dans des placards sous lumière artificielle ?
Autant j'adore la plante en elle même qui est très jolie. Le but ce serait surtout de m'en servir pour faire des tisanes (pour bien dormir c'est parfait, pis y'a pas les méfaits de la combustion) et éventuellement intégrer des feuilles à des salades puisque tout est comestible et tout à très bon goût.

J'avais acheté un peu de cbd une fois et il y avait des graines dans la boîte. Je me demande si ça risque de m'attirer des problèmes de les planter ou pas :hesite:
À priori on a bien le droit de planquer du chanvre, en même temps je me vois pas recevoir une visite des flics et devoir leur expliquer que vu la nature du truc, c'est juste pour la déco.
Enfin bref XD
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes