Perte de Cheveux/ Alopécie

@ChaNanaNana
Hello!

Figure-toi que ma chute saisonnière est complètement déchaînée et que je suis en train de perdre les cheveux par poignées (à chaque fois que je passe ma main dans mes cheveux j'en récolte au moins 6, je ne te parle ni des shampoings ni du démêlage :crying:).

Je vois bien que j'ai moins de densité toutefois je n'arrive pas à savoir ce qu'il en est. Je ne peux plus voir mes anciens messages ici mais j'ai l'impression que le schéma se répète un peu :

  • je commence la chute saisonnière assez tôt (mi-août, et à cette période de l'année je suis dans le sud) et elle dure assez longtemps (jusqu'à janvier)
  • je perds mes cheveux par poignées et ça m'affole. J'en trouve partout : sur mon bureau, au sol (ça fait même des moutons assez importants), même dans l'assiette quand je mange!
  • de janvier à juillet c'est l’accalmie (il me semble que j'en perds un peu autour de mars ou avril)
Je ne sais plus ce qu'il en était l'automne dernier. Toutefois il me semble que l'automne dernier j'étais sous Minoxidil depuis 1 an et c'est peut-être pour ça que j'ai moins paniqué (je l'ai arrêté en décembre 2017).

Du coup si je ne venais plus c'est parce que jusqu'à maintenant (enfin mi-août) je ne remarquais rien d'alarmant (j'ai jamais un volume de ouf cela dit) mais peut-être aussi que je faisais un peu l'autruche.

Quand je dis que je ne sais pas trop ce qu'il en est c'est que je n'ai plus utilisé le Minoxidil depuis l'hiver dernier et mes cheveux ne sont pas tombés en masse juste après. Du coup je me dis que si je pouvais me passer de Minoxidil c'est que je n'avais peut-être pas de problème. Après, il est vrai que sous Minoxidil il y avait moins de chute, je ne sais pas si je déforme mes souvenirs en positif mais parfois je ne devais pas perdre plus de 10 cheveux au brossage.

Au niveau des "symptômes" j'ai pas les cheveux mousseux et ça me rassure un peu parce qu'il me semble que c'est un gros critère d'alopécie androgénique. Je touche du bois mais mes cheveux sont soyeux, brillants et lisses.
Par contre ma raie est bien visible et selon la luminosité (genre luminosité de salle de bains, magasin ou ascenseur, j'ai l'impression qu'on voit mon crâne en transparence sur le devant). Au niveau du vertex c'est encore plus flagrant mais en 6è (je flippais déjà lol) la dermato m'avait dit que c'était l'implantation de mes cheveux qui était comme ça (en gros j'ai un épi "circulaire" et ça sépare les cheveux bizarrement).

Pour ce qui est du bilan santé :
  • Je pense avoir des ovaires polykystiques (enfin je pense que j'avais des OPK à 16 ans) mais comme je suis sous Yaz je pense que c'est sous silence
  • J'ai une hypothyroïdie frustre (apparemment ça entrainerait également des niveaux de prolactine au-dessus de la moyenne (je crois que j'avais 20 la fois où on m'a fait le test)
  • Je suis très stressée (voire carrément angoissée et ça s'est fortement aggravé ces deux dernières années, le tout couplé à une grosse dépression et un sentiment de désespoir assez profond). Mon cortisol doit péter les records, pourtant j'écoute de l'ASMR assez souvent.
  • Je n'ai pas mon quota de sommeil (je dois dormir 4h-5h par nuit)
  • Je ne mange pas mal… mais pas super bien non plus.

Il me semble que c'était moi qui avais dit que le groupe Facebook était un peu déprimant. :rire:

J'avais acheté sous les conseils d'une youtubeuse qui avait les ovaires polykystiques (Honey il me semble) le livre en ligne en anglais d'une experte en OPK. Apparemment il faut carrément revoir son mode de vie pour limiter au maximum les effets des ovaires polykystiques. Toutefois, personne n'est vraiment capable de me dire si ça servirait à grand-chose en étant sous pilule car les conseils servent surtout à rééquilibrer les hormones. J'imagine que tout est bon à prendre, notamment pour faire baisser les hormones des glandes surrénales (hormones du stress?) car je pense qu'elles jouent un grand rôle au niveau des cheveux et de la peau.
Donc même si on n'a pas les ovaires polykystiques ça ne peut pas être mauvais de suivre un style de vie qui améliore la qualité de vie.
Je prenais également des comprimés alimentaire d'Effluvium. C'était assez cher. Je ne sais pas si ça marchait vu que je prenais le Minoxidil mais je crois que 80% des compléments alimentaires sont détruits dans l'intestin ou l'estomac.
Mieux vaut rester sur les basiques type fer et magnésium (si on est carencée) et les vitamines du groupe B et la vitamine D.

Je prenais de manière assez aléatoire une cuillère à café de poudre de MSM (attention très amer! :fear:) et j'en mélangeais parfois dans mon shampoing (je faisais de ces tambouilles dans mes shampoings, genre je mettais des protéines de riz, de la provitamine B6, du MSM, des huiles essentielles de Ylang Ylang et de Baie St-Thomas… et sûrement d'autres trucs). Parfois je faisais des masques ayurvédiques mais c'était une galère à rincer! J'aimais bien le masque au ghassoul, ça donnait un peu de corps (ça asséchait un peu mais en fait, les cheveux étant secs ils avaient l'air un peu plus gonflés).

Il faudrait peut-être aussi tenter le Saw Palmetto et le thé vert. Apparemment ils agissent contre les récepteurs de DHT, mais encore une fois, tout ce qui passe par voie orale pour moi ne peut pas avoir un gros effet. Faudrait plutôt masser une décoction de thé vert/ortie/saw palmette sur le cuir chevelu (un peu comme les poudres, je pense que les bulbes absorbent mieux le produit en application locale).

A un moment je voulais me créer mes propres ampoules antichute de Furterer : je comptais recopier les ingrédients, mélanger un tout petit peu de minox avec (en espérant que ça ne fasse pas d'intéraction lol) et laisser poser en masque d'argile.
Mais bon j'ai un peu la flemme. :sweatdrop:

Sinon je trichais pas mal pour le volume avec le shampoing sec (pour brunettes). Ça donnait du corps et ça colorait un peu le crâne. Parfois je couplais ça avec de la poudre de bambou (de chez Aroma Zone) pour donner encore plus de corps. Ça et des ondulations au fer à lisser (type surfeuse) ça rendait pas trop mal mais ça retombait assez vite au niveau du dessus de la tête et des mèches de devant.


Je vous mets un PDF assez intéressant sur les compléments alimentaires qui fonctionnent pour les OPK (avec un détail de leur action).

https://honeyfromtheblog.com/wp-content/uploads/2018/04/OPK-Lady_-des-complémentaires-alimentaires-qui-fonctionnent-1.pdf
(source : le blog de Honey https://honeyfromtheblog.com/opk-guide-traitement-complements-alimentaires/).

Je vous conseille de l'enregistrer, je sais pas, à chaque fois qu'il y a un truc bien sur le net (vidéo, article, pdf) le truc finit par disparaître du jour au lendemain et tu regrettes de ne pas l'avoir gardé quelque part sur ton PC.

Emmanuelle de Beauté-Pure donnait quelques conseils en ce sens. De ce que je comprends, le stress ça provoque une chute de cheveux et ça dérègle le système hormonal, ce qui empire la chute de cheveux (et l'acné et la pilosité… mais je ne vous apprends rien je pense). Ironiquement, peut-être que le Xanax serait le meilleur traitement antichute pour moi.:rolleyes:

Je suis désolée pour ce post très décousu : un coup je parle de mes conseils, puis de mon problème, puis rebelote sur des conseils) mais je suis au bureau et j'écris un peu rapidement au fur et à mesure que les idées me viennent.

:vieux: Pour le récap :
  • je perds mes cheveux par poignées
  • j'ai arrêté le minox
  • je ne sais pas si ma chute est génétique, hormonale ou due à mon style de vie
  • avant je prenais soin de moi et j'ai arrêté (faudrait que je recommence mais c'était fastidieux)
  • je ne suis pas médecin et je ne veux pas donner l'impression que je sais tout ou que j'ai la solution aux problèmes. Je conseille juste de suivre le style de vie qui améliore le syndrome des ovaires polykystiques. Qui peut le plus peut le moins je dirais?
Bon courage à toutes!:fleur:
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : ChaNanaNana and Riun
@Nastja > Je suis carrément comme toi, j'ai l'impression de suivre un cycle sans fin avec perte en automne et en fonction des années ça a l'air plus ou moins important et ça conditionne mon niveau de stress ! Cette année j'en ai perdu/perds vraiment beaucoup alors ça me bouffe pas mal... Ensuite j'ai le reste de l'année pour faire repousser jusqu'à ce que ça retombe et donc je le vis bien à cette période là.

Si tu n'as pas constaté une chute en masse 3 mois après le Minoxidil, en effet c'est peut-être un signe que tu n'as pas d'AAG.

Concernant ton bilan de santé, je vois plusieurs choses :
  • Tu parles de niveau de prolactine élevé (moi j'étais à 40 je crois) : suite à ça on a tout de suite regardé si j'avais pas le fameux sydrôme des OPK. Donc prolactine et OPK peuvent être liés. Tu n'as jamais fait d'examens pour confirmer si tu avais des OPK ? Et puis comme j'ai dit dans un post au dessus je crois, peut-être le Minoxidil lui-même a un rôle dans l'augmentation de la prolactine.
  • Puis l'hypothyroïdie, dérèglement hormonal donc peut-être la cause d'une chute de cheveux. Tu as un traitement pour ce dérèglement ?
  • Tu parles de dépression (et là :hugs:), prends-tu des médicaments particuliers contre ça ? Peut-être que la chute de cheveux est un effet secondaire possible si tu prends un traitement.
Je confirme que le stress la peau et les cheveux n'aiment pas. Après je dirai que certaines personnes y sont plus sensibles que d'autres. Mais moi je sais que un gros stress peut faire des misères à ma peau (coucou eczéma, rosacée et boutons de fièvre, je pense à vous !) Les cheveux je saurai pas dire, vu que j'ai l'AAG, mais je connais des personnes qui ont fait des pelades à cause du stress et ça faisait vraiment un gros trou sur le cuir chevelu. En revanche ça s'est complètement résorbé. Et je suis tout à faire d'accord pour dire que ça ne fait pas de mal d'améliorer son hygiène de vie, même si les conseils sont adaptés à des personnes avec des problèmes spécifiques (dans le cas présent les OPK).

Pour le récap :
  • Moi aussi (enfin là, y'a du mieux !)
  • Je continue le Minoxidil, même si j'adorerais l'arrêter (pour vérifier cette histoire de lien avec la prolactine)
  • Ca c'est coton en effet, car ça peut être une des 3, ou 2 sur 3, ou même les 3 à la fois... Je ne suis pas médecin et j'ai pas toutes les infos, mais je dirai hormonal à cause de cette histoire d'OPK et d'hypothyroïdie. Ou peut-être un effet secondaire d'un traitement si tu en as un.
  • Je suppose qu'il y a un topic dédié, alors n'hésite peut-être pas à copier la partie de ton post avec le lien là-bas, ça pourrait en aider certaines :)
Edit : j'ai jeté un coup d'oeil à ton PDF et même si c'est pour les OPK, c'est super intéressant de voir les actions de certains compléments sur les hormones qui sont en jeu aussi dans l'AAG :top:
 
Dernière édition :
@ChaNanaNana
La chute de cheveux est très importante cet automne-ci. A tel point que je n'ose plus toucher mes cheveux de peur de tous les faire tomber d'un coup. J'ai pris une conscience du cheveux incroyable, genre j'ai l'impression de "sentir que j'ai des cheveux" tellement je psychote. :sweatdrop:

Ce week-end j'étais chez un couple d'amis et j'ai aidé à faire la vaisselle le matin. L'après-midi s'est le mec qui s'y est collé et je l'ai entendu dire à sa copine (il croyait que c'étaient ceux de sa copine) : "mais y'a des cheveux partout dans l'évier là !" (c'étaient les miens :tears:)

Pour mes analyses c'était avant le minoxidil. Donc la prolactine était élevée avant le traitement (je ne sais plus dans quel cadre ça avait été dosé, mais je crois que c'était pour des examens complémentaires à la TSH).
Toi tu sais d'où vient ton taux de prolactine élevé? Est-ce que les surrénales pourraient provoquer cet élévation du taux?
Sinon j'étais tombée sur un forum anglophone (faudrait que je le retrouve!) et une des filles disait que le traitement pour l'hypothyroïdie pouvait augmenter la chute de cheveux par je ne sais plus quelle synergie. J'ai pas trop fait gaffe car c'était sur le tél portable.

Par contre, je me souviens que ça parlait bien du traitement pour l'hypo et pas pour l'hyper thyroïdie. En gros le médicament censé améliorer les symptômes de l'hypothyroïdie pourrait aggraver la chute de cheveux (pourquoi j'ai pas enregistré la page? :gonk:) en augmentant la conversion de DHT. Ce soir je vais essayer de faire une recherche approfondie. Après c'était juste le post d'une nana mais ça semblait convainquant.

Concernant les OPK, je ne prends que la pilule (pilule neutre d'après Clauderer) et pour la dépression je ne prends rien du tout.

Je pensais aller au centre Sabouraud à Paris mais ils ont l'air aimables comme des portes de prison... et Clauderer c'est privé et ils veulent faire du bénef donc de sûr ils me diront que j'ai un problème.

J'ai toujours eu les cheveux très fins (type cheveux de bébé) mais je me rassure en me disant qu'ils sont soyeux et très brillants. Il me semble que dans le cas d'une AAG les cheveux changent de texture et deviennent un peu crêpus?
Par contre, je ne sais pas si ce sont les lumières fortes de ma salle de bains ou ascenseur mais j'ai l'impression qu'on voit mon crâne et que ma raie est plus large en fait.
J'ai l'impression de voir l'effet "sapin" mais peut-être que je suis juste beaucoup trop obsédée...

Sinon peut-être que je vais essayer de prendre rendez-vous chez une naturopathe. La médecine conventionnelle ne sert, à mon avis, que pour traiter des affections graves. Dès que ça tombe dans le "confort" ou "l'esthétique" il n'y a plus personne et on se fait prescrire n'importe quoi genre Cystéine B6 ou Biotine en comprimés. La plupart du temps ils nous disent que c'est "rien", que c'est passager, un coup de stress et on perd du temps.
Bref c'est hyper pénible et déprimant.

Concernant le minox j'attends un peu. Je dois bientôt me couper un peu les cheveux. Je verrai à ce moment là si je recommence (probablement que oui). J'ai juste peur du shedding :sad:

Sinon concernant les compléments alimentaires je pense que le soufre est pas mal (par voie orale et topique).
Et il faudrait que je fasse des recherches sur la conversion de la testostérone en DHT et les récepteurs des DHT.
Le truc c'est que si j'avais beaucoup de DHT, je devrais avoir de l'acné non?

Bref, bon courage en tous car je sais ô combien c'est dur (ce matin je ne me suis même pas coiffée de peur de voir ENCORE une 100aine de cheveux tomber).
 
  • Big up !
Reactions : Aska
@Nastja > Moi j'ai vachement conscience des cheveux des autres (pour oublier les miens je suppose). Sur instagram y'a une grosse communauté de femmes qui ont des alopécies et je me mets à comparer les alopécies. Y'a vraiment de tout. Des fois j'avoue, je suis même "mais... de quoi elle se plaint, elle a plein de cheveux !" (et c'est pas bien du tout :sweatdrop:, car je sais qu'elles souffrent autant que moi, c'est juste qu'on a pas le même capital cheveux de base !). Beaucoup assument le fait de ne plus s'occuper de leurs cheveux naturels pour mettre des volumateurs et dédramatiser le truc. Je sais pas si c'est une question de culture, mais j'ai l'impression qu'en France, c'est "mal" le faux (même dans d'autres domaines, par exemple la chirurgie esthétique, ou les dents). On prend ce qu'on a au naturel et on fait au mieux (avec des artifices plus acceptés comme le maquillage par exemple). Chez les anglophones (américaines et australiennes), le "faux" (chirurgie, dents, cheveux que ce soit extensions, perruques ou volumateurs) c'est un peu au même niveau que le maquillage ou un wonderbra et donc plus "accepté" j'ai l'impression. Ca me tenterait presque de plus en plus "d'assumer" un volumateur comme je peux assumer du maquillage et être bien avec comme sans.

Je sais que c'est dur, mais il faut se dire que de toute façon les cheveux qui tombent ils ne sont déjà plus attachés à ton crâne, donc ils tomberont. Si c'est pas en les brossant ou en les lavant, ce sera en faisant la vaisselle par exemple. Et il vaut mieux éliminer les cheveux morts lors du lavage ou du brossage car ça évite d'en retrouver trop partout au cours de la journée, et ça permet de faire respirer le cuir chevelu et d'aider à la repousse (si repousse il y a certes...). Puis ça permet une "vision" globale de la chute (et tu peux comparer dans le temps).

Est-ce que ton premier examen avec un taux élevé de prolactine a été confirmé par un second ? Parce qu'apparemment le stress peut le faire augmenter ? C'est en lien direct avec ton hypothyroïdie ? Moi j'ai fait une première prise de sang pour un bilan hormonal (tout était OK en dehors de la prolactine) et une seconde pour confirmer le taux de prolactine. L'endocrinologue qui m'a fait les examens a voulu vérifier :
- si je pouvais avoir les OPK grâce à une échographie
- si je pouvais avoir une tumeur bénigne à l'hypophyse qui apparemment pourrait provoquer une hyperprolactinémie, grâce à une IRM
Elle n'a rien vérifié d'autre. Est-ce que un bilan hormonal normal (en dehors de la prolactine) peut du coup réfuter le dérèglement des surrénales ? Car elle n'a pas du tout parlé de ça. Elle a pas parlé du Minoxidil non plus, alors que ça peut causer une hyperprolactinémie ceci-dit. Donc je veux bien savoir cette histoire de surrénales :d Et aussi, j'ai pas précisé, mais j'étais sous Minoxidil et sous stérilet cuivre depuis un moment pour ce bilan hormonal.

Elle a donc seulement conclu que j'avais un taux plus élevé que la moyenne et que ça pouvait arriver. Et que comme ce n'était pas dérangeant (pas d'effets secondaires indésirables), il n'y avait pas besoin de traiter (car ça peut se traiter avec un médoc). Mais que si je voulais des enfants et que j'avais du mal à en avoir, peut-être que je devrais prendre le traitement le temps de tomber enceinte, car apparemment l'hyperprolactinémie rend l'ovulation plus difficile, voire inexistante (je pense pas qu'elle soit inexistante, car je pense la "sentir"). Elle m'a aussi fait une ordonnance de contrôle à N+1 mais j'avoue que je l'ai pas fait :sweatdrop: et du coup je pense bien que l'ordonnance est expirée. A voir si je consulte prochainement un professionnel de santé, si je peux lui demander une prise de sang.

Les chutes hormonales, c'est vraiment la galère :scream: Impossible d'avoir un "équilibre". L'hypothyroïdie fait perdre les cheveux > OK je traite ça > OK le traitement fait tomber les cheveux > Y'a pas un traitement pour le traitement ?
Moi du coup je pense que ça fait un peu ça. J'ai un alopécie androgénétique > Je traite avec du Minoxidil > Hyperprolactinémie qui fait tomber les cheveux aussi > Bon ok y'a un traitement pour l'hyperprolactinémie > Ca va probablement causer un autre effet secondaire. Et on peut continuer longtemps j'ai l'impression :P

Je pense que ça vaut le coup d'aller dans un de ces centres, seulement pour un diagnostic et pas pour acheter leurs traitements. C'est vrai que niveau avis y'a un peu de tout, donc tu sais pas trop à quoi t'attendre : soit t'auras quelqu'un de super empathique, à l'écoute, soit comme tu dis, une porte de prison. J'ai vu la vidéo de cette youtubeuse qui filme son RDV dans ce genre de centre (bon c'est américain). Je crois qu'elle y apprend que son cuir chevelu n'est pas sain et qu'elle n'a probablement pas une alopécie androgénétique. Aussi la description des tes cheveux que tu as faite, me fait penser à ses cheveux à elle. Et c'est aussi l'exemple de moi qui "rage" en disant "mais elle a plein de cheveux !" alors que je ne devrais pas.

J'ai aussi pensé au naturopathe pour les mêmes raisons que toi. Je serai curieuse d'avoir ton retour si tu vas en voir un !

J'avoue ne pas connaître avec exactitude le fonctionnement de la DHT. Je sais juste que l’alopécie androgénétique est due à une sensibilité accrue des récepteurs de DHT. Donc le problème n'est pas la concentration de DHT que l'on possède mais bien les récepteurs quand tu as une AAG. Donc ça semble bizarre de vouloir "réduire" la dose de DHT si celle qu'on a est normale :dunno: L'hypothyroïdie provoque un dérèglement de la DHT ?

Et oui courage :fleur:
 
  • Big up !
Reactions : Nastja and Delah
Bonjour à toutes,

Je reviens rapidement traîner ici (je suis toujours à disposition en MP ou sur ce topic si besoin).
Pour rappel, j'ai une alopécie/pelade totale (0 poils ou cheveux depuis 12 ans avant c'était juste des "trous"), je porte une perruque (en fibre synthétique) depuis 11 ans maintenant.
Je vais changer ma perruque en janvier ou février et j'aimerai me renseigner sur les cheveux naturels. Est ce que l'une d'entres vous a déjà essayé ? Des conseils à donner ? Je me questionne beaucoup sur la provenance du cheveux : Europe ou hors Europe ?

@ChaNanaNana Je n'avais jamais pensé à regarder sur Insta les groupes alopécies. merci pour le tuyau.

Bon courage à toute c'est une situation pas facile à gérer :jv:
 
  • Big up !
Reactions : ChaNanaNana
@Paindepice > Il y a beaucoup de comptes instagram avec des filles qui ont des alopécies (de toutes formes que ce soit androgénétique, ou pelade) et qui portent des perruques ou volumateur. Du coup il y a beaucoup de conseils là dessus, plus que pour entretenir ses cheveux naturels. Je te conseille de taper #alopecia pour trouver des comptes. Je pense aussi à alopeciangirlboss qui porte des perruques. Ca peut être un bon point de départ (et tu verras qu'elle suit probablement d'autres comptes de filles qui ont une alopécie et tu vas pouvoir trouver ce que tu veux).
 
@ChaNanaNana
J'ai trouvé un article de blog où la meuf dit qu'elle perd des cheveux depuis qu'elle utilise Syntroid (qui est le Levothyrox américain il me semble).
https://www.womenshairlossproject.com/hair-loss/synthroid-hair-loss-low-thyroid/

Après ce n'est pas une étude, je ne sais pas dans quelle mesure l'expérience de quelques personnes peut prouver que le traitement pour l'hypothyroïdie fait tomber les cheveux.
Ma mère est sous lévothyrox et je sais qu'avec la nouvelle formule qui était sortie il y a 2 ans (celle qui avait fait scandale), elle avait perdu beaucoup plus de cheveux qu'avant. Ses cheveux sont également de "mauvaise qualité", genre comme du fil de barbe à papa. :erf:

Le gros problème avec la plupart des médecins en France, c'est que tu ne peux discuter de rien. Toute est "dans la tête", "mais non le traitement a été développé par des scientifiques" etc.
Donc va dire à ton médecin que tu soupçonnes sont traitement d'aggraver un aspect esthétique. :gonk:

Pour la prolactine, je n'ai pas fait de second examen. Je ne sais même plus qui m'avait prescrit ça d'ailleurs.
J'hésite à le rajouter à la main sur l'ordonnance (je rajoute à chaque fois la T3 et la T4 car sinon ça ne sert à rien de mesurer que la TSH).
Les bilans sanguins sont chez ma mère et je n'y retourne qu'à Noël, je ne sais plus à quel taux était ma prolactine mais c'était au-dessus de la normale. On m'avait plongée dans le noir pendant 15mn je crois mais j'angoisse énormément avant de faire une prise de sang (au point de risquer presque le malaise) donc si ça se trouve ça a boosté les taux à mort ! En plus je ne savais pas qu'il fallait poireauter pendant un moment, du coup ma mère s'est inquiétée, elle est venue au labo et depuis la salle où j'étais allongée je l'ai entendue. ça m'a stressée encore plus d'entendre qu'elle s'était fait du soucis, bref...

Citation d'un site web :
"Le prélèvement est réalisé le matin, à jeun, après un repos de 20 minutes et en dehors de tout stress."
Vu que ça m'angoisse énormément, je pense que jamais je ne pourrai mesurer correctement la prolactine. Et tu ne peux pas prendre d’anxiolytiques avant non plus. :sad:

Je ne peux pas vérifier les OPK car je suis sous pilule depuis plus de 10 ans.

Au fait t'avais fait l'IRM pour l'hypophyse? Quel a été le diagnostic?

Pour le stérilet en cuivre, j'ai lu (sur le blog de Miss Frottis, une gynéco) que ça pouvait aggraver les symptômes SOPK ou la production d'androgènes car l'utérus était en constant état d'inflammation à cause du corps étranger.

Le DIU est contraceptif de deux façons :

1 par le cuivre qui est spermicide

2 par une inflammation locale qui grimpe aux ovaires et les fait « buguer ».

On devient OPK de façon transitoire . Si la patiente a des ovaires micro kystiques, bref est déjà OPK, ce sera l’enfer : coliques expulsives, dyspareunie, kystes fonctionnels, acné… Un DIU, c’est parfait pour toutes celles qui ont un utérus et des ovaires en béton armé.

http://missfrottis.blog.lemonde.fr/2012/05/16/contraception-par-diu-au-cuivre-avantages-et-inconvenients/
Pour les centres, j'ai l'impression que ça peut être un attrape-nigaud. Ils se doutent bien que si t'y vas c'est que tu es inquiète pour ta chute de cheveux donc ils ne peuvent que confirmer tes doutes pour que t'achètes leurs produits... Du coup j'ai peur de ressortir avec un diagnostic d'alopécie (alors que j'en ai peut-être pas même si je perds des cheveux à foison) et me sentir encore plus désespérée et stressée.

En fait, vu que le stress aggrave la chute de cheveux, je crois que je ne préfère pas savoir MAIS en prévention, utiliser des traitements ou changer mon mode de vie.
Parce que si le couperet tombe, j'aurai toujours la boule au ventre même si j'arrête le gluten, les produits laitiers et de stresser (le plus dur).

Pour les surrénales, ça fait plusieurs fois que je lis que des surrénales hyperactives balancent du cortisol à tout va ce qui dérègle la thyroïde (c'est une glande très sensible) et en étant surmenées (les glandes surrénales) elles balancent pas mal d'androgènes (ou de progestérone, je ne sais plus) sur leur passage (genre la glande relâche tout ce qu'elle produit en bloc).
Conclusion : le stress fait fonctionner à fond les surrénales et elles balancent du "poison" un peu partout.

J'ai annulé mon rdv chez la nutritionniste car c'était ce week-end et je pars chez une copine et puis ce mois-ci est très très très serré niveau argent, je ne pouvais pas mettre 90€ dans une consultation pas remboursée. Surtout que c'était juste un bilan.
Et j'ai peur qu'elle me prescrive un menu pas adapté avec beaucoup de féculents alors que moi les féculents ça ne me réussit pas du tout.

Mais pourquoi pas refaire un bilan après Noël (et que l'argent sera plus stable après tous ces achats).
:fleur:
 
Pour info je viens de lire ceci dans un commentaire (j'ai pensé que ça pourrait être intéressant pour la chute de cheveux :

Dairy can also mess with our hormones because of the hormones of the cows.
These hormones in cow’s milk are particularly high in pregnant cows, which make up 75%-90% of the dairy milk market.
High milk intake has been shown to increase blood levels of insulin-like growth factor-1 (IGF-1). High IGF-1 levels are believed to promote acne. Cow’s milk contains 5 alpha-reduced steroids and other hormones that can be broken down to DHT. I would suggest eliminating the milk for a while and try to get your calcium from other sources.

Source: PCOS Diva
De ce que je comprends, et de manière très grossière, le lait de vache contient des stéroïdes alpha reductase qui peuvent se transformer en DHT en plus d'augmenter la sécrétion d'insuline?
 
@Mitchie je pense que faire un bilan serait bien, est-ce que tu as d'autres symptômes comme de l'acné ou une pilosité importante ?
déjà, tu peux essayer Silettum (ou dans le même genre Cystine B6), ça marche bien apparemment, ça peut valoir le coup d'essayer ;)
Et puis peut-être que tout simplement c'est génétique :/
 
  • Big up !
Reactions : Delah
Salut @Mitchie,

Je me permets de copier/coller un de mes posts, qui résume un peu tout ce que tu peux faire pour trouver une cause possible.

Tu constates que tu perds tes cheveux de manière anormale (en effet plus de 100 cheveux par jour, c'est une chute considérée comme anormale) depuis 3 mois. Comme je l'ai déjà dit à une Madz (je me permets de copier/coller) :

Déjà une chose à savoir : le cheveu suit un cycle qui comprend plusieurs phases, ce qui fait que lorsque quelque chose les impacte, cela ne se verra pas sur le coup, mais au bout de 2/3 mois (car la phase télogène, qui précède la chute, dure environ 3 mois : le cheveu est mort et en stand-by, il attend qu'un nouveau cheveu vienne le remplacer (un peu comme les dents de lait si on réfléchit). Il faut donc penser à une cause possible datant d'il y a au moins 3 mois avant la chute de cheveux.

Plusieurs hypothèses sont possibles :

Le changement de saison : ça se passe en printemps, mais surtout à l'automne donc entre septembre et décembre. La perte de cheveu dans ce cas durera au maximum 2 mois. (je pense que ça peut correspondre à ta perte du août/septembre qui a dû amplifier le phénomène), mais si ça continue, c'est qu'il y a probablement autre chose.

Carence en vitamines/fer : C'est la première cause la plus probable et ton bilan sanguin va très rapidement mettre les choses au clair.

Stress : Le stress peut en effet être une cause de perte de cheveux ! Dans ce cas là, une fois le stress passé, les cheveux repoussent.

Je t'invite à consulter cette page qui liste les différentes causes de perte de cheveux qui ne sont pas de l'AAG : il y a notamment aussi les problèmes thyroïdiens, d'où l’intérêt du bilan hormonal avec un endocrinologue si le a bilan sanguin n'a rien révélé.

Comme si ce n'était pas assez compliqué, plusieurs causes peuvent rentrer en jeu.

Si l'une ou plusieurs de ces hypothèses sont justes, une fois la cause trouvée et traitée, tes cheveux repousseront et tout rentrera dans l'ordre pour toi (ce que j'espère très fort).

Malheureusement, ça peut aussi être de l'alopécie androgénétique. Pour te mettre sur la voie, demande toi si dans ta famille tu as des prédispositions (une femme dans ta famille qui en souffre, moi je le tiens directement de ma maman par exemple). Aussi, regarde du côté de ta contraception, si tu en as une. Est-elle à base d'hormones ? Depuis quand la prends-tu ? Est-ce que ça coïncide avec ta perte de cheveux ? Si tu prends la pilule, le Centre Clauderer a publié ce tableau qui liste les pilules ayant un effet positif/négatif ou neutre sur l'alopécie en fonction des hormones qu'elles contiennent. Personnellement je prenais la Leeloo Gé et c'est ce qui a "déclenché/aggravé" mon alopécie et qui m'a permis de la détecter.

Voilà j'espère que ça t'aidera à trouver la cause de cette chute et de l'enrayer le plus rapidement possible. :fleur: Tu es sûre que la chute n'est pas uniquement due au psoriasis ? Tu aurais pu enchainer chute automnale et ensuite psoriasis.
 
@Mitchie d'acc oui je pensais à ça notamment et à la thyroide aussi.. mais comme l'a dit @ChaNanaNana il y a plein de causes possibles.
Non, l'avantage est qu'il n'y a pas besoin d'ordonnance pour les compléments alimentaires donc tu peux t'en procurer comme ça !
Courage en tout cas, je sais ce que ça fait de voir ses cheveux tomber, j'espère pour toi que ça va repousser :happy:
 
Un appel a été lancé dans ma ville pour recueillir des témoignages à propos de notre rapport à nos cheveux, dans le cadre d'une exposition dans un musée. J'ai bien évidemment répondu à l'appel... Je vais donc témoigner sur la perte de cheveux en tant que femme et mes cheveux vont être filmés :halp:



Voilà, voilà je voulais juste partager ça :cretin:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes