Veille Permanente Démocratie/Politique

@Hamshi' : Je pense que ton questionnement est le même pour pas mal de jeunes... Moi cette année j'ai pas voté parce que je suis pas maline et que j'avais oublié que je devais me réinscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre :facepalm:
Sinon, les autres fois, je faisais les Verts ou le Front de Gauche car ils ont peu de voix et je me disais que même si ce qu'ils proposent n'est pas parfait, ça montrerait quand même que les personnes comme moi tendent plus vers leur discours que celui de l'UMP-PS.
Après, ça ne me choque pas qu'ils mettent en avant la croissance, les emplois, les prix.... Parce qu'ils doivent se faire élire ! Et malheureusement, on est qu'une infime minorité à contester ça, même au sein des courants écolos !
Si demain un parti (il en existe d'ailleurs je crois) prône la décroissance, la sobriété, moins acheter, stop le superflu etc.... Et bah il fera un four complet... :erf:

Même si je partage ton avis, je pense que je continuerai à voter car je me dis qu'il faut aller par étapes. Si déjà le paysage politique tendait plus vers les écologistes ou l'extrême-gauche, ça serait plus facile après d'introduire les notions de décroissance.
Il y a des gens, je pense, qui partagent notre avis au sein de ces partis. Sauf que pour l'instant, ils ne disent rien, car sinon, forcément, plus personne n'écoute. Le jour où ils auront du pouvoir, ils oseront sûrement aller plus loin. Enfin, J’ESPÈRE :pray:

J'ai en marque-pages cet article, que j'ai trouvé super intéressant et qui propose une explication sur pourquoi l'abstention est si forte: http://blogs.mediapart.fr/edition/l...suffisante-pour-instaurer-le-vote-obligatoire
 
Pour en revenir à la réforme du collège, disons que là, les projets seront obligatoires, donc faits avec les moyens du bord qui peuvent varier énormément selon les établissements. Il suffit de voir l'horreur que peuvent être les temps périscolaires à l'école primaire pour se rendre compte que les projets obligatoires au collège, c'est de la poudre aux yeux. Il y a les écoles où on met les gamins dans la cour de récré depuis deux ans pour qu'ils ramassent les papiers dans le cadre du temps périscolaire "développement durable" et celles où on change d'activités à chaque trimestre et où on propose du théâtre en langue étrangère, des cours de danse, etc. Je ne vois pas pourquoi ça changerait au collège et où tout le monde aurait droit à une instruction de même qualité.

Deuxièmement, quoi qu'en disent NVB et ses communicants, on supprime des heures réservées aux disciplines pour mettre en place ces projets. Quand on voit le niveau de certains élèves qui arrivent au collège, c'est la dernière chose à faire. Faire des projets en plus, pourquoi pas. Si ça pouvait aider certains à mieux mémoriser et à mettre en application les leçons vues pendant les cours traditionnels, je pense que la plupart des profs ne serait pas contre.
Retirer des heures d'enseignement, ça veut dire que chaque prof va devoir défendre son steak et sa place dans son bahut. Dans les établissements qui proposaient des sections européennes ou des sections bilangues, les profs de langue (surtout d'allemand, italien et autres choix moins courants que l'espagnol) vont devoir parader auprès des principaux et du conseil d'administration / pédagogique pour avoir des heures de projet, sinon ils feront un complément de service dans un autre établissement. Et je suis convaincue que plus on peut passer d'heures avec ses élèves, meilleur professeur on est. Parce qu'on a le temps d'apprendre à connaître ses interlocuteurs en tant qu'élèves, on peut savoir comment X qui est en difficulté apprend le mieux, ce qu'il faut travailler en priorité, etc. En réduisant les horaires des disciplines "fondamentales", on réduit aussi la possibilité pour les profs d'aider au mieux leurs élèves parce qu'ils sont obligés de s'éparpiller sur beaucoup trop de classes !

Troisièmement, on supprime une bonne part de l'accompagnement personnalisé (qui pouvait s'agir d'une bonne blague dans certains bahuts puisque tout le classe se retrouvait pour faire un cours normal) pour des projets qui, donc, seront de qualité très disparates selon les établissements. Avant de faire de belles choses sous le sceau de l'interdisciplinarité, il faut maîtriser la base, les fondamentaux. Je ne crois pas que ce soit en faisant de plus ou moins beaux gloubiboulgas que le niveau des élèves sera meilleur.
________
J'ai voté dans les années qui ont suivi ma majorité (qui n'est pas si lointaine que ça, cela dit), je l'ai toujours fait sans conviction, puis j'ai arrêté. Le système de la représentation ne me convient pas, je n'ai pas envie de le cautionner. Je suis prête à changer d'avis et à trouver quelqu'un qui ne me déplaise pas. Mais quand je vois que certains se sentent légitimes pour nous représenter alors qu'il y a eu plus de 50% d'abstention, ça me fait très froid dans le dos.
 
Concernant la politique de projet à l'école, bien utilisé évidemment, je trouve ça intéressant. Au Mans, une classe a réalisé un truc énorme concernant la première guerre mondiale, notamment passer une nuit dans une tranchée.
Le cousin de mon homme en était et ce projet a été une vraie passion pour lui.

Pour ma part, j'ai abandonné l'idée de passer le CAPES il y a quelques années car le fonctionnement de l'Education nationale est vraiment bidon je trouve. Chaque ministre veut faire sa réforme, la plupart du temps dans son coin et sans prendre en compte les problématiques soulevées par les profs, les parents, les élèves…Quant à la formation, ça m'a blasé. Franchement, en quoi être calée en histoire commerciale de l'Angleterre au XVIe siècle fera de moi une prof intéressante!
 
@Hamshi'
Je pense (et ça n'engage que moi :shifty:) qu'aujourd'hui, voter ne sert plus à rien.
Déjà comme tu l'a dit, tous les partis partent sur les mêmes bases et aucun ne se démarque vraiment des autres. Tous vont dans le sens de la croissance, de l'Europe, etc. Quitte à voter, autant voter pour un parti dans lequel on se retrouve vraiment, si ce n'est pas le cas, je ne vois pas l'intérêt.
Ensuite, perso je ne supporte plus l'hypocrisie des candidats/élus. Ce que j'ai retenu de Hollance durant sa campagne, c'était notamment "mon ennemi c'est la finance", sauf qu'au final pfiout, il a dû oublier je sais pas :dunno: Paroles, paroles... Ou alors simplement il n'a pas les moyens d'agir. Je pense (peut-être mon côté naïf) qu'il a été sincère, mais qu'il s'est aperçu dès son élection qu'il y avait des choses qu'il ne pourrait pas faire et d'autres qu'il serait obligé de faire. Je dis souvent que rien ne change car les présidents arrivent à un poste où ils ont tous la même "boîte à outils". Ils peuvent vouloir vraiment faire changer quelque chose, mais ils n'en ont juste pas les moyens. Autrement dit, je pense que même si un candidat décroissant était élu (:lol:), il y a de fortes chances pour qu'il ne puisse pas faire changer les choses.
Je pense aussi que les différences de médiatisation entre les candidats font que celui qui sera élu est choisi à l'avance. Jamais un petit candidat ne sera élu à la présidence, parce qu'il ne bénéficiera jamais de la même médiatisation qu'un "grand" candidat. D'ailleurs, je sais qu'il y a le truc comme quoi tous les candidats ont droit au même temps de parole, mais sérieusement est-ce que ça se passe vraiment ?! Parce que depuis un bail quand même, j'ai beau savoir qu'en théorie c'est le cas, en pratique il y en a qu'on voit clairement plus, et d'autres qu'on voit clairement moins... Y'a que moi qui ai cette impression ?! :dunno:

Je pense donc que nous ne sommes absolument plus en démocratie. D'ailleurs au passage, je rappelle que la France a voté contre l'UE. Résultat ? Oh bah on est dans l'UE. C'est scandaleux, c'est nier totalement la démocratie, le pouvoir par le peuple, à partir de là je ne peux pas comprendre qu'on se dise encore en démocratie. Plusieurs pays ont clairement dit qu'ils ne voulaient pas de l'UE, et ? Oh bah y'a l'UE. :eh:
Je refuse les arguments du genre "oui mais les autres pays blabla" ou même "c'était un vote sanction" ou je ne sais quoi. Si un gouvernement fait un référendum mais ne l'applique pas, c'est du foutage de gueule, c'est tout.

Pour moi, voter aujourd'hui c'est dire "je crois encore au système, je crois en la démocratie, je fais entendre ma voix". Sauf que je ne crois pas au système, je ne crois pas que nous soyons en démocratie, et donc je ne veux pas faire partie des gens qui, en votant, le soutiennent. Je comprends qu'on puisse dire que ma position ne sert à rien, notamment puisque l'abstention n'est pas prise en compte, mais de toutes façons je ne serais jamais contente de la personne élue (puisqu'à la base aucun ne me "séduit").
 
Je crois que c'était sur une chaîne d'info que j'avais entendu que François Hollande envisageait de proposer un référendum sur certaines questions... Je ne sais pas si ça aboutira mais j'espère. Après, comme tu l'as dit @Pinceau_ , l'exemple du référendum européen démontre que ça a une fonction plutôt consultative qu'exécutive...(c'est pas comme ça que je l'avais appris à l'école pourtant :rolleyes:)
Mais en même temps, j'ai l'impression que c'est ce qui pourrait se rapprocher le plus du pouvoir donné au peuple... La possibilité de donner son avis sur des décisions et non sur des personnes ou des courants politiques.
Je trouve que c'est un outil extrêmement peu utilisé, peut-être justement parce qu'ils ont peur des résultats qu'ils en auraient... Mais j'aimerais beaucoup participer à un référendum ! :puppyeyes:
 
J

Jean-Patate

Guest
@Primula @Lemon Curd @Hipcherry @Pinceau_

Merci pour vos réponses !!

En fait je crois que je ressent exactement la même chose que toi @Pinceau_ . Pourquoi voter pour un système qui ne me convient pas ??
Pour des représentant qui ne me conviennent pas ??

Le vote blanc dans tout ça aurait peux-être sa place ...
 
@Hamshi' : La question que je me pose c'est, si le vote blanc était réellement comptabilisé, et qu'on arrivait à des taux de 50% de votes blancs par exemple... Qu'est-ce qui se passerait ?
Éventuellement refaire les élections... mais si là encore, même situation ?

A l'évidence, ce serait le signe qu'il faut tout changer, mais je me demande comment les politiques actuels réagiraient.
 
Pouaaah, on se déconnecte le temps d'un week end et au retour: une nouvelle VP, déjà bien entamé, je vous aime les madz :caprice:
Bravo à @Pinceau_ pour la création de ce topic :cheer:

Pour le sujet du vote, je me suis fait la même réflexion pour les dernières élections, ou j'ai fini par voter pour "le moins pire". J'avais pas encore mené ma réflexion sur le vote blanc, et pour moi aller voter est important. Pour avoir dépouillé, j'ai pu voir que le vote blanc était pris en compte et que les habitués du dépouillement (ça se dit ?) était étonnés qu'il y en ai autant cette année et pour les régionales (enfin dans mon bureau de vote en tout cas). Nous ne sommes pas les seuls a mené une réflexion autours du vote :supermad:Mais comme l'a dit @Primula 50% de vote blanc, qu'est-ce qu'il se passerait ?
 
@Hamshi' Tu as PARFAITEMENT résumé ma pensée, sur l'inutilité du vote et du système politique :top:. On continue de nous faire croire que nous vivons en démocratie et que l'on peut intervenir et prendre part aux décisions (par le vote) mais quand avons nous réellement ce pouvoir ?
Le vote, nous pouvons l'appliquer pour sélectionner un candidat d'un parti (pour les municipales, les départementales et l'élection nationale) : mais si je ne me retrouve dans aucun parti ? Ou si je sais très bien que ce milieu est gangrené par le pouvoir et l'hypocrisie ? c'est sûr que ça ne donne pas envie de voter. Mais du coup, comment le citoyen lambda peut-il s'exprimer ?

Pour moi, le référendum est LA solution évidente à ce genre de question (un référendum qui serait appliqué bien sûr :sweatdrop:). A la question "Etes vous d'accord pour...". La réponse est OUI ou NON. C'est pourtant simple, on a l'avis direct du citoyen ! Par exemple, ça me sidère que l'on ne nous pose pas la question par référendum sur les grands sujets qui nous concernent directement, par exemple : "Etes-vous d'accord pour la mise en place d'une loi renseignement ?" "Etes-vous d'accord pour la mise en place du TAFTA ?", etc etc. Comme si le citoyen était trop bête pour avoir un avis sur la question (en gros "laissez de telles décisions à des professionnels"). J'ai l'impression, en tant que citoyenne, de ne pas pouvoir exprimer mon avis. De me sentir écrasée. Alors que je suis supposée vivre en démocratie !
Mes parents me disent que le gouvernement n'ose plus faire de référendum depuis celui qui a eu lieu en 1969 sous De Gaulle (et qui l'a fait démissionner), et donc que le gouvernement en a une trouille pas possible. C'est sûrement vrai.
Mais ces derniers temps, il y a pas mal de loi qui nous sont passées sous le nez sans que l'on puisse avoir le temps de dire OUF. Et j'ai l'impression que cela ne va pas pouvoir durer. A un moment, ça va forcément péter (ou alors, c'est ma naïveté/optimisme qui me rejoue des tours ! :unicorn:)

On y croit ! :supermad:

ps : Quand je pense que j'ai été voté aux dernières élections départementales UNIQUEMENT pour contrer le vote de mon frère (qui a la "bonne idée" de voter FN...) je trouve ça triste !
 
Dernière édition :
Donc en fait, je n'ai plus envie de voter. Mais je ne peux pas m'empêcher de culpabiliser ...

J'ai déchiré en tous petits morceaux ma carte d'électrice il y a environ un an, je suis donc une de ces méchantes abstentionnistes qui font monter le FN ( et j'ai des cookies à la banane sur la table de la cuisine, faits maison et 100% vegan, t'en veux?)
Avant même d'avoir 18 ans, je suivais de très près toutes les élections en rageant de ne pas pouvoir encore voter (on a tellement peu de droits en étant lycéen que voter semble un luxe). Dès que j'ai eu l'âge, je n'ai pas raté une seule élection, pendant 6 ans, j'épluchais tous les programmes, je réfléchissais longuement, malgré des indisponibilités fréquentes, je me débrouillais toujours pour faire des procurations à l'avance, je faisais des allers-retours chez mes parents alors que j'avais autre chose à foutre de mes week-ends, je me levais à 8h du matin pour avoir le temps de voter alors que je m'étais couchée à 4h du mat' avec 5g d'alcool dans le sang... J'étais La Citoyenne Modèle quoi.

Mon copain est abstentionniste depuis plus longtemps que moi, on en a pas mal discuté, j'ai vu des vidéos sur "pourquoi le vote ne changera rien parce que notre mode de vie entier repose sur le pillage des ressources des autres pays et qu'aucun candidat ne peut remettre en cause le néo-colonialisme parce que la machine politique l'en empêche", je me posais beaucoup de questions mais je continuais à voter parce "sinon le FN". Généralement pour le Front de Gauche ou EELV. Il y a des scandales comme quoi les élites d'EELV s'asseyaient sur la démocratie dans leur parti parce qu'ils ne représentaient pas les idées pour lesquelles leurs membres avaient voté en interne (des idées trop à gauche), j'ai fermé les yeux. Finalement, ce qui m'a fait basculer, c'est l'affaire du Mistral à livrer, ou non, à la Russie. J'ai lu la réaction de Mélenchon qui s'insurgeait parce que ne pas honorer notre commande ternirait notre réputation (ben oui, si on arrête de vendre des armes à Poutine parce que c'est un affreux dictateur, les autres dictateurs du globe ne nous en achèteront plus, et hop, notre économie s'effondre. Vraiment), et là j'ai enfin déchiré ma carte électorale, ce qui m'a causé un grand soulagement.
Pour le contexte, je revenais tout juste d'Ukraine à ce moment-là.
Depuis, j'ai pu constater que Mélenchon aussi bien que Sarkozy reprennent tels quels les discours du Kremlin en parlant de "protéger les russophones d'Ukraine" (et non, pas pour les protéger des soldats russes qui les massacrent), ou en affirmant que si un opposant a été assassiné à Moscou, c'est forcément la faute des Tchétchènes à qui il n'a jamais cherché noise, et surement pas du pouvoir qu'il gênait. J'ai pu aussi constater le rapprochement de Tsipras, en Grèce, avec Poutine, et je n'ai pas l'ombre d'un petit regret.

Si un jour je déménage dans une plus petite ville, je me réinscrirai sur les listes électorales pour les élections municipales, mais tant que je suis ici, non. Je ne veux plus cautionner ce système.
 
Mon dieu, je viens de voir les époux Balkany dans le Petit Journal de vendredi dernier, ils me donnent juste envie de vomir...:sick:
Ce sont des gens comme ça qui me dégoûtent de la politique. Ils sont insolents, vaniteux, vulgaires, agressif (surtout lui) et continuent comme si de rien n'était, malgré toutes les charges qui pèsent contre eux. Comme s'ils se savaient intouchables (pour une raison qu'on ignore) et ne connaissaient pas une once de culpabilité.
Il n'y a qu'à voir comment il insulte la conseillère municipale PS qui se trouve dans son conseil ! Et comment il rabaisse le conseiller UMP !
Mais pour qui se prend ce mec ?

Comment croire encore à la politique quand ce genre de politicien véreux conserve malgré tout le pouvoir... Je ne comprends pas comment ce couple peut encore exercer dans ce milieu. Ou comment aucune action (je ne sais pas moi, pétition, manif, lettre ouverte) n'a été menée à leur encontre. Ou comment les gens de Levallois peuvent supporter d'être représentés par cet homme irrespectueux des autres.

Je suis hors de moi. :mur:
 
@Littlebeegees : Je suis d'accord avec CHAQUE MOT de ton message. C'est le plus grand mystère au monde pour moi: qui est assez tordu pour voter pour des gens encore plus tordus ??? :sick:
Quand j'ai vu ça à la télé, je ne pouvais pas m'empêcher de répéter à mon copain "Mais c'est pas possible, il a un problème mental, c'est un sociopathe complet :oo:"
C'est exactement comme tu dis, et je rajouterais que j'ai l'impression que ces gens n'aiment PERSONNE. Mon avis est très sûrement biaisé, mais je ne perçois aucune humanité en cet homme, je ne l'imagine pas avoir de l'affection ou de la compassion pour quelqu'un autre que sa famille... N'importe qui en dessous de leur classe sociale doit être un cafard à leurs yeux... C'est vraiment l'impression qu'ils donnent.
Si demain je suis présidente, je vous propose ma première loi: interdire d'exercer à vie tout politique qui a un casier judiciaire. Pfiou, le vide que ça laissera ! :halp:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes