Challenge films madmoiZelle 2017

Sujet dans 'Forum Cinéma / DVD' lancé par Imago, le 8 janvier 2017.

  1. Ksiezniczka

    Ksiezniczka
    Expand Collapse

    Je viens juste de tomber sur ce challenge qui m'a l'air bien sympa :d! Par mesure de sécurité je préfère commencer par le Challenge 50 vu que je suis pas très forte à ce genre de choses habituellement :red:.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #49 Ksiezniczka, 1 mai 2017
    Dernière édition: 7 mai 2017
    VeganFox et Hurrem ont BigUpé.
  2. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Actuellement en road trip en Grece :)

    Bilan des films d'avril (je triche, j'en ai vu un hier :shifty:) :

    6. Un film avec un monstre : Juste cause
    Un jour une petite mémé noire vient trouver Sean Connery, ancien avocat, pour lui faire comprendre que son petit-fils est innocent et qu'il va lui falloir un coup de main. Je m'attendais vraiment à un drame autour de la libération du petit-fils en question, c'est plutôt un thriller/policier, divertissant mais pas non plus génial. Ed Harris était fabuleux en psychopathe (sur quelques scènes seulement) mais via un cliffangher pas très subtil, le film donne un grand coup de pied à la présomption d'innocence et légitime la violence policière et les aveux obtenus sous la torture, donc ... moyen :cretin:
    En plus, la femme de Sean Connery dans le film a bien 20 ans de moins que lui et c'est à cause d'elle que c'est le caca à la fin - parce qu'elle avait de l'ambition quand elle était jeune ... qu'est-ce qui lui a pris, les femmes n'ont pas besoin d'ambition, voyons ... :drama:.
    Divertissant dans la forme mais franchement réac' dans le fond.

    38. Un film avec des personnages non humains :
    Sherman et Mr Peabody
    L'idée de départ (un chien super intelligent adopte un petit garçon et ceux-ci font des voyages dans le passé et le turfu #YOLO) ne m'attirait pas plus que ça, pas plus que le graphisme d'ailleurs, mais ce dessin-animé est aussi bien foutu pour les enfants que pour les adultes. Étant donné qu'il y a pleins d'épisodes dans le passé, ça regorge de petits détails historiques et de clins d’œils rigolos (Léonard de Vinci, le cheval de Troie ...), c'est au top pour les gens qui veulent le regarder un peu moins au premier degré :top:
    Le message est joli, les personnages aussi, il y a beaucoup d'humour et d'amour etc., on ne s'ennuie pas, je le conseille à tout le monde, même si ça n'est pas mon type de dessin animé préféré.

    53. Un film dont le personnage principal est un ado : Slam, tutto per una ragazza

    Petit film italien trouvé sur Netflix sur un ado qui voit sa copine tomber enceinte. Comme toujours dans ce type de film, la question de l'avortement n'est -presque- pas abordée (moi : :rolleyes: :scream:) mais ça n'empêche pas le film d'être sympa.
    J'ai trouvé le ton vraiment original, d'abord parce que l'ado est un grand fan de skate et notamment de Tony Hawk et qu'il lit des moments de sa biographie, qui ressemblent fort à ce qui se passe dans sa propre vie au même moment - comme par hasard :cretin:
    Tout le film est en italien, et ces passages-là sont en anglais, ça donne vraiment un espèce d'ancrage dans le réel au film, parce qu'il y a aussi des pans entiers du film qui sont en fait des rêves du garçon qui s'imagine marié, avec son gosse et sa copine qui ne veut plus de lui etc. Le tout est sacrément brouillon mais assez mignon et la fin est cocasse, j'ai bien aimé dans l'ensemble :happy:
    (sur un même sujet, plus réaliste et plus dur, j'ai vu Keeper l'année dernière et je vous le recommande chaudement)

    56. Un film adapté d'une bande dessinée : Les gardiens de la galaxie 2

    Aussi bien foutu que le premier mais par contre la magie de la découverte des Gardiens de la galaxie 1 est passée ... mais 1. bébé Groot est trop chou et c'est un excellent running gag :puppyeyes: 2. les personnages sont intéressants car on nous en montre une nouvelle facette (big-up au tout nouveau personnage féminin :top: j'en pouvais vraiment plus à force de rire :yawn:) 3. la bande-son, les effets spéciaux et les images sont au top.
    Du coup, même si ça n'est pas une grosse surprise, c'est quand même un bien meilleur blockbuster que la moitié des trucs qu'Hollywood présente.

    74. Un film sur l’écologie : Live and let live

    J'aurais aimé aimer ce film mais lui et moi, ça n'a pas fonctionné :lol:

    Grosso mode, c'est un documentaire allemand qui raconte ce que c'est d'être végane. On a donc un panel de gens représentant le véganisme : une jeune femme ordinaire, un restaurateur omni devenu végane, un couple d'agriculteurs, des activistes, un athlète de haut niveau etc. Et ceux-ci nous racontent leurs vies et leurs expériences, étayées de temps en temps par quelques spécialistes.
    J'ai trouvé que le documentaire manquait de trois choses : de rigueur (pourquoi seulement des allemands et des américains en interview quand le véganisme est un mouvement mondial ou du moins, sous cette forme-là, occidental ?) ; de fond (beaucoup de témoignages de vies, dont tous ne sont pas intéressants) ; d'un vrai sujet puisqu'on aborde un peu tout (écologie, nutrition, élevage) pour montrer l'étendue de la cause végane, mais on n'approfondit vraiment rien et il y a très peu de chiffres. J'ai été particulièrement choquée par l'interview d'un scientifique qui aurait amené un peu de "fond" au sujet et qui est parti tout seul dans une diatribe contre l'élevage des animaux.
    Du coup, ma vraie question, c'est : à qui peut bien s'adresser ce documentaire ? Pas à moi, qui suis renseignée de manière globale sur ces questions et qui trouve le documentaire assez longuet (j'en ai déjà entendu des histoires de vaches tristes à qui on a enlevé leur veau, je trouve ça injuste mais le fait d'appuyer très fort sur la corde de la sensiblerie ne fait pas tellement avancer les choses) mais pas non plus à un public non-renseigné, je pense, qui aurait par exemple trouvé la diatribe du scientifique trop accusatrice. Du coup, je suppose que ce documentaire est parlant pour des flexitariens ou des omnis qui sont intéressés par ces questions mais à titre personnel, je leur recommanderai plus volontiers Cowspiracy qui ne traite que de la question de l'écologie et de l'enjeu environnemental (effet de serre, pollution des sols, épuisement de l'eau potable) mais qui pour le coup est passionnant, polémique et bourré de chiffres et d'exemples parlants. Voilà, maintenant vous savez :cretin: (ah oui, aussi : la musique était agaçante)

    79. Un film avec un acteur connu dans une série télé : Mariage à l'anglaise

    Bon, on va pas y passer des plombes, y'a Simon Baker (The Mentalist) et c'est une comédie romantique britannique qui passe bien, avec quelques moments rigolos et Olivia Colman (Broadchurch) dans un tout petit rôle, ça m'a suffi :cretin:

    82. Un film où le titre est une phrase avec sujet verbe et complément : A mon âge, je me cache encore pour fumer

    Coup de cœur du mois et très très grosse claque <3
    Je ne veux pas trop en dire mais ce film m'a sacrément secouée. D'un point de vue stylistique d'abord, le film hésite entre caméra à l'épaule et plan-séquences magnifiques selon les moments et se fait plus ou moins intimiste, plus ou moins indiscret, au plus près des personnages quand il y a besoin. Dans le fond ensuite, c'est un vrai huis-clos, dans un hammam à Alger en 1995, de l'ouverture à la fermeture. Il ne s'y passe rien, mais un rien énorme : des histoires de femmes, de mariages forcés, de divorces, de sexe et d'envie de sexe, de célibat et de fiançailles, et puis à travers toutes ces vies croisées on parle surtout beaucoup de religion, de cet islam radical qui oblige les femmes à prier, se cacher, se voiler, être vierges au mariage et obéissantes après le mariage, se "vendre" auprès d'une future belle-mère, soutenir un mari ... Il y a des moments très drôles, d'autres éprouvants mais tous les personnages sont intéressants (mention spéciale au personnage principal, joué par Hiam Abbass) et à l'heure où on parle beaucoup de musulmans et de femmes musulmanes, ça fait tellement plaisir de voir un discours de femme réalisatrice musulmane profondément féministe. Sans parler du fait qu'il y a une tension sous-jacente grâce à l'un des personnages, qui amène un suspense fou tout du long.

    Dommage que le cliffangher de la fin soit si tout pourri tout nul (d'un point de vue visuel, ça pique : on a un gros ralenti en contre-plongé, à moitié flou ... :sick: ; sur le fond aussi, c'est du caca) mais la toute dernière scène rattrape un peu la fin, alors ça passe. Sur 1h30 de film, il n'y a que ces deux minutes dans l'avant-dernière scène qui sont ratées alors bon :jv:

    90. Un huis-clos : Life
    Ce film m'a fait flipper ... :lol: Ça m'apprendra à aller voir des films juste en regardant l'affiche :yawn: (Allociné dit que c'est un thriller, perso, je pencherais plutôt pour le film d'horreur)
    Jake Gyllenhaal (:culotte:) et toute une équipe de neuneus dans l'espace récupèrent des échantillons sur Mars et y trouvent une cellule, qu'ils font pousser pépouze dans leur grand vaisseau spatial. Bah au début Micheline la cellule martienne est toute mimi et pète des paillettes et puis ça dégénère.
    Le pitsh en soi n'est pas fou mais le film est drôlement bien foutu pour plusieurs raisons : 1. Micheline la martienne n'est ni diabolisée comme le font en général ces films, ni vilaine et visqueuse ... même à la fin, elle a une forme de grâce et de beauté 2. les personnages ont tous un petit truc qui fait qu'on s'attache à eux et qu'ils ne sont pas fondamentalement interchangeables (Jake souffre d'un trouble du stress post-traumatique par exemple). Point 1. et 2. : Life s'intègre au film de genre mais joue de manière subtile pour le rendre beaucoup plus intéressant. 3. les images et les effets spéciaux sont juste oufs, on est vraiment subjugués par l'espace et la manière angoissante dont il est représenté, un peu comme dans Gravity.

    93. Un film de vengeance : The Young Lady
    Grosse ambiance (non :cretin:) dans ce film sur une toute jeune femme, mariée à un homme qu'elle n'aime pas par son père, dans l'Angleterre de la fin du siècle. En un sens, ce film est le même que A mon âge je me cache encore pour fumer, en plus revanchard et meurtrier, parce que Katherine, la jeune femme (l'actrice est si belle :oo:) va petit à petit éliminer quiconque cherche à lui nuire. Ça parle de sexe, d'amour, de possession, d'indépendance, c'est froid et angoissant mais vraiment très beau.

    Bref, ces trois derniers sont mes kiffs du mois, allez-les voir si vous pouvez, ils passent encore au cinéma :happy:
     
    Leech, Rosenrot_, VeganFox et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. juhliette7

    juhliette7
    Expand Collapse
    If I smile with my teeth, bet you believe me!

    1. Un film dont le titre est un prénom : Jackie
    "22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35ème président des Etats-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Confrontée à la violence de son deuil, sa veuve, Jacqueline Bouvier Kennedy, First Lady admirée pour son élégance et sa culture, tente d’en surmonter le traumatisme, décidée à mettre en lumière l’héritage politique du président et à célébrer l’homme qu’il fut."
    Je sais que certains ont trouvé Natalie Portman pas du tout crédible dans ce film et que d'autres trouvaient qu'elle interprétait très bien Jackie Kennedy. Personnellement je ne connais pas assez bien le personnage de Jackie Kennedy pour en juger, mais je ne l'ai pas trouvé désagréable et, globalement, elle jouait très bien. Un film très intéressant (voir les évènements de son point de vue à elle) et certaines scènes sont très touchantes. Et la BO est très bien aussi !


    3. Un film avec un chiffre dans le titre : 21 grammes
    "On dit que nous perdons tous 21 grammes au moment précis de notre mort... Le poids de cinq pièces de monnaie. Le poids d'une barre de chocolat. Le poids d'un colibri. 21 grammes. Est-ce le poids de notre âme? Est-ce le poids de la vie? Paul attend une transplantation cardiaque. Cristina, ex-junkie, est mère de deux petites filles. Jack sort de prison et redécouvre la foi. A cause d'un accident, ils vont s'affronter, se haïr... et s'aimer."
    Un film que j'avais déjà vu il y a un moment et que j'avais déjà beaucoup aimé. La deuxième fois était tout aussi bien, je pense qu'il fait partie de mes films préférés ! Les 3 acteurs principaux sont très justes et très touchants (surtout Naomi Watts :jv:). Au départ on a du mal à comprendre l'histoire, l'ordre des événements ou le lien qui relie ces personnages mais c'est aussi ça qui fait le charme du film. Beaucoup de scènes "chocs", je trouve ce film vraiment bouleversant. Gros coup de cœur ! <3


    6. Un film avec un monstre : Quelques minutes après minuit
    "Pour échapper à son quotidien se partageant entre la maladie de sa mère et les humiliations répétées de ses camarades de classe, un jeune garçon se réfugie dans un monde imaginaire digne des contes de fées, où il est question de courage, de perte et de foi."
    J'ai décidé de regarder ce film juste parce que Felicity Jones (que j'aime beaucoup beaucoup) jouait dedans et je n'ai pas été déçu. C'est à la fois un drame et un film fantastique, on peut penser en voyant le résumé qu'il s'agit d'un film "pour enfants" mais pas du tout, les thèmes abordés sont vraiment tristes et assez sombres. Dans ce film, il y a trois contes, racontés sous forme de "dessins animés" qui sont très beaux et avec une belle morale.


    12. Un film dont le rôle principal est tenu par un enfant : My Girl
    "Vada Sultenfuss pourrait être une petite fille brillante et dynamique de 11 ans, mais avec sa mère morte en couches et son père Harry entrepreneur de pompes funèbres que plus rien n'intéresse depuis, Vania est complètement obsedée par la mort. Et l'arrivée de Shelly, une esthéticienne pour cadavres, dont Harry va peu à peu tomber amoureux, ne lui plaît pas d'avantage..."
    J'ai beaucoup aimé ce film, ça faisait un moment que je voulais le voir et je n'ai pas été déçue ! L'histoire est plutôt simple mais les personnages sont vraiment attachants, et puis il y a aussi des moments vraiment tristes. Les acteurs sont tous très justes, surtout Anna Chlumsky que j'ai trouvé parfaite dans son rôle. Saleté d'abeilles.

    14. Un film dont l'actrice/l'acteur a été obtenu le César du meilleur espoir : Je vais bien ne t'en fais pas (bon, c'est la 154ème fois que je le vois mais on le compte quand même :jv:)
    "Comme elle rentre de vacances, Lili, 19 ans, apprend par ses parents que Loïc, son frère jumeau, suite à une violente dispute avec son père, a quitté la maison. Loïc ne lui donnant pas de nouvelles, Lili finit par se persuader qu'il lui est arrivé quelque chose et part à sa recherche. Ce qu'elle va découvrir dépasse l'entendement."

    Mon film préféré tout simplement. J'aime tout : Mélanie Laurent (et les autres acteurs), le scénario, la BO, la fin est vraiment bouleversante... Je trouve ce film vraiment magnifique, même si je l'ai beaucoup vu, je m'en lasse toujours pas. Si vous ne l'avez pas encore vu, je pense que c'est le film de ma liste que je conseillerais le plus ! <3

    20. Un film avec un seul mot dans le titre : Samba
    "Les aventures de Samba, un sans-papier placé dans un centre de rétention. Il y fait la rencontre d'Alice, membre d'une association venant en aide aux sans-papiers."
    Bof. J'ai vraiment du mal avec Charlotte Gainsbourg, pas mal de clichés, c'est pas très bien joué... Bof.

    23. Un film avec l'actrice/l'acteur qui fait frémir ta culotte : Nocturnal Animals (Jake :culotte:)
    "Deux histoires : celle d'une femme dont la vie est bouleversée lorsqu'elle lit le manuscrit d'un thriller envoyé par son ancien mari, et celle d'un homme dont les vacances en famille tournent mal."
    Esthétiquement le film est très beau (et Jake Gyllenhaal aussi :winky:) et j'ai beaucoup aimé la première partie du film, assez angoissante selon moi. Après honnêtement, le reste du film ne m'a pas marqué plus que ça, il y avait de bonnes scènes mais je l'ai trouvé un peu long par moments.


    33. Un film nominé aux Oscars 2016 : Lion
    "À 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens. 25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde. Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village. Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ?"
    Très beau film en deux parties, j'ai beaucoup aimé les deux mais un peu plus la première. Dev Patel est parfait dans son rôle, Nicole Kidman aussi. Un fin très touchante, surtout grâce aux images d'archives avec les "vraies" personnes ayant inspiré l'histoire de ce film !


    35. Un film sur la famille : Papa ou maman 2
    "Après avoir raté leur séparation, les Leroy semblent parfaitement réussir leur divorce. Mais l'apparition de deux nouveaux amoureux dans la vie de Vincent et de Florence va mettre le feu aux poudres. Le match entre les ex-époux reprend."
    J'avais pas vu le premier, je suis allée le voir au cinéma sans grande conviction mais je l'ai finalement trouvé pas si mal ! Laurent Lafitte et Marina Foïs jouent très bien et j'ai trouvé le film vraiment drôle par moments !

    37. Un film dont la BO déchire : La La Land
    "Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia (Emma Stone) sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian (Ryan Gosling), passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?"
    BON. Je l'ai vu 2 fois au cinéma, puis une fois chez moi, je pense que j'aime beaucoup de film. Déjà, le duo Emma Stone/Ryan Gosling fonctionne à merveille, aussi bien ensemble que séparément, mention spéciale à Emma Stone ! Je ne suis pas spécialement fan des comédies musicales mais je trouve que le nombre de chansons est "raisonnable" et en plus, j'ai adoré les chansons (City of Stars :jv:) et les chorégraphies. Les séquences sont SOUBLAÏMES. L'histoire d'amour n'est pas "gnangnan", d'ailleurs la fin est assez surprenante. Certaines scènes sont très touchantes (il se peut qu'une larme ou deux aient roulé sur mes joues)... Gros coup de cœur aussi pour ce film ! <3

    53. Un film dont le personnage principal est un ado : The Fundamentals of Caring
    "Trevor est un adolescent paraplégique, cynique et particulièrement déprimé. Sa mère, Elsa, fait appel à un certain Ben pour l'aider. Ben et Trevor se lient d'amitié et s'engagent dans un voyage à travers les États-Unis. Sur le chemin ils rencontrent Dot, une adolescente rebelle et tout aussi cinglante. Ensemble ils visitent les pires attractions du pays et partent à la recherche du père de Trevor qui l'a abandonné quand il avait trois ans."
    Je suis tombée sur ce film un peu par hasard sur Netflix. Le résumé me plaisait bien et j'avais déjà bien aimé l'acteur principal dans la septième saison de Skins donc je me suis dit pourquoi pas ! Une sorte de road-trip, le duo principal fonctionne très bien, les dialogue et scènes sont parfois drôles et parfois émouvants.


    55. Un film avec un personnage LGBTQ+ : Moonlight
    "Pendant trois périodes cruciales de sa vie (9-10 ans, 16-17 ans et dix ans plus tard), Chiron, un afro-américain de Miami se bat contre son milieu (scolaire) et sa famille (mère droguée) pour vivre son homosexualité, essayant de s'affirmer, tout en demeurant fidèle à lui-même."
    Que dire ? Un film très juste et très sensible, les acteurs sont parfaits, la mise en scène et certains plans sont sublimes, des scènes très dure et d'autres très douces.

    61. Un film avec des étudiants : Grave
    "Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa sœur ainée est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue. C’est la première fois de sa vie. Les conséquences ne se font pas attendre. Justine découvre sa vraie nature."

    En un emoji : :eek: D'un côté il est vraiment malsain et dérangeant et d'un autre il est absolument captivant et surprenant ! Les acteurs sont géniaux, notamment Garance Marillier ! La musique est très présente et vraiment prenante, la fin m'a beaucoup surprise, toutes les scènes sont très bien réalisées, BREF, que du positif pour moi. J'AI ADORÉ ! <3

    65. Un film sur la maladie mentale : Split
    "Les fractures mentales des personnes présentant un trouble dissociatif de la personnalité ont longtemps fasciné et échappé à la science, il se dit que certains peuvent également manifester des attributs physiques uniques pour chaque personnalité ; un prisme cognitif et physiologique dans un seul être. Kevin a manifesté 23 personnalités devant son psychiatre de longue date, le Dr Fletcher mais il en reste une, immergée, qui commence à se matérialiser et à dominer toutes les autres. Contraint d'enlever trois adolescentes, dont la volontaire Casey, Kevin se bat pour survivre parmi tous ceux qui évoluent en lui-même – et autour de lui- tandis que les murs entre ses personnalités volent en éclats."
    J'avoue, j'ai pas trop compris l'engouement autour de ce film. Alors oui James McAvoy joue bien les différentes personnalités (mais on va pas se mentir, ça vaut pas Orphan Black héhé) et l'histoire est assez originale mais à part ça... J'ai trouvé la fin un peu ridicule. Du coup, pour résumer je dirais : bof.


    78. Un film avec une actrice que tu aimes : Breathe In (avec Felicity Jones, que j’aime d’amour :jv:)
    "L'été touche à sa fin. Keith Reynolds, un professeur de musique, songe avec nostalgie à son passé d'artiste en devenir dans les rues de New York. Sa femme Megan et leur fille Lauren sont quant à elles en pleine effervescence à l'approche de la rentrée en terminale de la jeune fille. Keith ne semble pas partager leur enthousiasme, trouvant son seul échappatoire lors des soirées où il joue du violoncelle dans un prestigieux orchestre symphonique de Manhattan. Lorsque Megan décide d'accueillir chez eux Sophie, une lycéenne anglaise, dans le cadre d'un programme d'échange scolaire, Keith voit resurgir un aspect refoulé de sa personnalité au contact de la jeune fille…"
    J'ai trouvé ce film joli. L'histoire n'est pas très originale, mais la fin l'est, un peu. Et puis bon, Felicity Jones est trop pipou :jv: (je suis amoureuse, laissez moi ne pas être objective).


    79. Un film avec un acteur connu dans une série télé : Slumdog Millionaire
    "Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l'émission Qui veut gagner des millions ? Il n'est plus qu'à une question de la victoire lorsque la police l'arrête sur un soupçon de tricherie. Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d'où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu'il a perdue. Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d'une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante."
    J'ai bien aimé l'idée du film, le fait que Jamal connaisse toutes les réponses du jeu grâce à des évènements de son passé. J'ai beaucoup aimé les flash-backs, principalement ceux durant son enfance. Une très belle histoire, des moments assez durs, des scènes très belles, quelques longueurs mais globalement j'ai bien aimé ce film !


    93. Un film de vengeance : V for Vendetta
    "Londres, au 21ème siècle... Evey Hammond ne veut rien oublier de l'homme qui lui sauva la vie et lui permit de dominer ses peurs les plus lointaines. Mais il fut un temps où elle n'aspirait qu'à l'anonymat pour échapper à une police secrète omnipotente. Comme tous ses concitoyens, trop vite soumis, elle acceptait que son pays ait perdu son âme et se soit donné en masse au tyran Sutler et à ses partisans. Une nuit, alors que deux "gardiens de l'ordre" s'apprêtaient à la violer dans une rue déserte, Evey vit surgir son libérateur. Et rien ne fut plus comme avant. Son apprentissage commença quelques semaines plus tard sous la tutelle de "V". Evey ne connaîtrait jamais son nom et son passé, ne verrait jamais son visage atrocement brûlé et défiguré, mais elle deviendrait à la fois son unique disciple, sa seule amie et le seul amour d'une vie sans amour..."
    J'ai adoré, du début à la fin, on ne s'ennuie jamais. Comme Evey, je me suis attachée à V même si on ne voit jamais son visage. Une des meilleure performances de Natalie Portman (avec Black Swan). Visuellement, ce film est très beau et impressionnant, la scène de fin en particulier !
     
    #51 juhliette7, 4 mai 2017
    Dernière édition: 21 mai 2017
    Rosenrot_, Into The Wild, Tippi et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. VeganFox

    VeganFox
    Expand Collapse
    Feel the fire where she walks

    Yo je reviens après quelques mois de mutisme !

    Films sur lesquels j'ai des choses à dire :

    2. Un film sans histoire d'amour - ici - Swiss Army Man, Daniel Kwan & Daniel Scheinert
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    6. Un film avec un monstre - ici - Mon voisin Totoro, Hayao Miyazaki
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    51. Un film d'animation asiatique Your Name, Makoto Shinkai
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    55. Un film avec un personnage LGBTQ+ - ici -Moonlight, Barry Jenkins
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    65. Un film sur la maladie mentale - ici - Stay, Marc Forster
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    88. Un film sur la religion - ici - Martha Marcy May Marlene, Sean Durkin
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !


    Films sur lesquels je n'ai pas grand chose à dire :
    3. Un film avec un chiffre dans le titre - ici - 21 Grammes, Alejandro Gonzalez Iñarritu : moui, intéressant, mais pas adoré non plus
    9. Un film réalisé par une femme - ici - Demain, Mélanie Laurent & Cyril Dion Génial. Foncez le voir si vous ne l'avez pas vu.
    16. Un film qui ne prend les femmes pour des quiches - aide ici - Sicario, Denis Villeneuve Pas mal mais pas mon Villeneuve préféré, j'ai trouvé Premier contact beaucoup plus abouti
    24. Un film dont l’action se déroule sur 24 heures ou moins - ici - Assaut, John Carpenter J'ai moyen aimé ce film très froid même si on retrouve des similitudes avec The Thing que j'adooooore.
    38. Un film avec des personnages non humains The Rocky Horror Picture Show, Jim Sharman Bof, j'ai beaucoup aimé l'esprit et les personnages, mais c'est dommage que le film n'aie ni queue ni tête et parte dans tous les sens, je n'ai donc pas accroché
    45. Un film de ton année de naissance Ghost, Jerry Zucker Sympa, pas fou mais l'histoire et les personnages sont accrocheurs
    49. Un film dont tes amis te saoulent avec les répliques mais que tu n’as pas encore vu -sûrement ici - Forrest Gump, Robert Zemeckis Film feel good plutôt sympa même si je ne l'ai pas trouvé exceptionnel
    69. Un film sur le sport Rocky II, Sylvester Stallone J'ai eu du mal à accrocher, pourtant j'avais adoré le premier
    90. Un huis-clos - ici - Cube, Vincenzo Natali Mouais
    99. Un film dont les effets spéciaux ont bien vieilli Robocop, Paul Verhoeven Pas mal, des idées intéressantes



    SCORE : 38/100 \o/

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #52 VeganFox, 9 mai 2017
    Dernière édition: 9 mai 2017
    Hurrem a BigUpé ce message
  5. clairebelgato

    clairebelgato
    Expand Collapse
    "Where there's tears, there's hope."

    1. Un film dont le titre est un prénom - Nell de Michael Apted-
    2. Un film sans histoire d'amour - ici -
    3. Un film avec un chiffre dans le titre - ici -
    4. Un film dont le thème ne t'attire pas habituellement :
    5. Un film avec un.e grand.e méchant.e - Maléfique de Walt Disney-
    6. Un film avec un monstre - ici -
    7. Un film qui se déroule dans l'espace: "Seul sur Mars" de Ridley Scott
    8. Un film sur la monarchie
    9. Un film réalisé par une femme - ici -
    10. Le premier film que te conseille http://unbonfilm.com/ (ou le 2ème, si tu l'as déjà vu, évidemment)
    11. Un film sur le thème du handicap - ici -
    12. Un film dont le rôle principal est tenu par un enfant - ici -
    13. Un film coréen - ici -
    14. Un film dont l'actrice/l'acteur a été obtenu le César du meilleur espoir - ici, ici pour les actrices -
    15. Un biopic - ici -
    16. Un film qui ne prend les femmes pour des quiches - aide ici -
    17. Un film considéré parmi les plus grands nanars de tous les temps ( www.nanarland.com )
    18. Un film avec David Bowie
    19. Un film sorti durant les années 50
    20. Un film avec un seul mot dans le titre - ici -
    21. Un film classé parmi la liste des meilleurs films de tous les temps - ici ou ici -
    22. Un court métrage
    23. Un film avec l'actrice/l'acteur qui fait frémir ta culotte
    24. Un film dont l’action se déroule sur 24 heures ou moins - ici -
    25. Un documentaire
    26. Un film catastrophe
    27. Un film avec une héroïne
    28. Un film sur les conflits du Moyen-Orient ici (Afghanistan/Irak)
    29. Un film qu'on dit feel-good - ici -
    30. Un film dont l'acteur est aussi chanteur - ici -
    31. Un film que tu es sûr.e d’adorer
    32. Un film sur la danse
    33. Un film nominé aux Oscars 2016
    34. Un film tiré d'un livre que tu as déjà lu:
    35. Un film sur la famille - "Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch-
    36. Un film conseillé par la Madz avant toi !
    Je conseille : Beignets de tomates vertes (exemple)
    37. Un film dont la BO déchire
    38. Un film avec des personnages non humains
    39. Un film dont l'un.e des personnages principaux porte ton prénom
    40. Un film inspiré de faits réels: "La Vague" de Dennis Gansel
    41. Un film d’animation d’un petit studio - ici -
    42. Un film politique: Colonia de Florian Gallenberger
    43. Un film dont tu seras fière de parler au prochain repas de famille tellement il fait intello
    44. Un film avec une superhéroïne/un superhéros
    45. Un film de ton année de naissance
    46. Un film qui pourrait te réconcilier avec un acteur que tu n'aimes pas: "Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur" de Guy Ritchie
    47. Un film sur l'amitié féminine - ici -
    48. Un film qu'il ne faut pas voir en famille - ici -
    49. Un film dont tes amis te saoulent avec les répliques mais que tu n’as pas encore vu -sûrement ici -
    50. Fais-toi plaiz, choisis le critère !
    51. Un film d'animation asiatique
    52. Un film d’Europe de l’Est - ici -
    53. Un film dont le personnage principal est un ado
    54. Un film avec Michèle Morgan
    55. Un film avec un personnage LGBTQ+ - ici -
    56. Un film adapté d'une bande dessinée - ici -
    57. Un film primé de l’Oscar du meilleur film dans la décennie 1990
    58. Le 13ème film de la Madz précédente !
    59. Un film dont un.e acteur/rice est mort.e au cours du tournage - ici -
    60. Un western: Hidalgo de Joe Johnston
    61. Un film avec des étudiants - ici -
    62. Un film inspiré de la mythologie
    63. Un film vu en classe et oublié
    64. Un film avec des animaux comme personnages principaux
    65. Un film sur la maladie mentale - ici -
    66. Un film avec une histoire d'amour qui pue pas le cucul la praline
    67. Un film entamé mais jamais fini
    68. Le premier film d'un réalisateur que tu adores
    69. Un film sur le sport: Fast Girls de Regan Hall
    70. Un film sur les geeks - ici -
    71. Une comédie française :
    72. Un film primé du César du meilleur film dans les années 2000
    73. Un film allemand
    74. Un film sur l’écologie - ici -
    75. Un film sur un anti-héros - ici -
    76. Un film indé américain - ici-
    77. Un film qui se passe en hiver: "Dans les forêts de Sibérie" de Safy Nebbou
    78. Un film avec une actrice que tu aimes
    79. Un film avec un acteur connu dans une série télé - ici -
    80. Un film d’arts martiaux - ici -
    81. Un film qui commence par la fin - ici -
    82. Un film où le titre est une phrase avec sujet verbe et complément - ici -
    83. Un film adapté d’une série télé - ici -
    84. Une parodie
    85. Une palme d’or
    86. Un film avec des fantômes
    87. Un film avec Noir dans le titre: La Dame en Noir
    88. Un film sur la religion - ici -
    89. Un film du Moyen Orient
    90. Un huis-clos - ici -
    91. Un remake: Fanfan la Tulipe (version Vincent Perez)
    92. Un film avec un baiser inoubliable - ici -
    93. Un film de vengeance - ici -
    94. Un film qui dure plus de trois heures
    95. Un film sur une rupture
    96. Un film que tu as déjà vu et que tu aimerais revoir
    97. Un film sur la drogue
    98. Un film caméra au poing ou à l'épaule - ici -
    99. Un film dont les effets spéciaux ont bien vieilli: "Cœur de dragon" de Rob Cohen
    100. Un film adapté d'un roman ou nouvelle de Philip K.Dick - ici -
     
    #53 clairebelgato, 26 mai 2017
    Dernière édition: 29 mai 2017
    Rosenrot_ a BigUpé ce message
  6. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Actuellement en road trip en Grece :)

    J'ai eu du mal à voir beaucoup de films au mois de mai entre mon déménagement et mon addiction à quelques séries qui sont revenues sur Netflix ... j'ai lutté :drama:

    25. Un documentaire : I am not your negro

    J'ai apprécié les images d'archives qui sont inédites mais le documentaire pâtit vraiment d'un côté un peu brouillon, en fait.

    Disons qu'il y a un mélange d'images d'archivage parlantes (très tristes et très variées, dont celles de manifestations contre l'existence même des Noirs, par des gamins blancs :gonk:) mais pas toujours recontextualisées, de récits/discours de Baldwin qui sont, eux, très clairs sur la question des Noirs aux États-Unis, d'autres moments où Baldwin écrit des lettres et des morceaux de textes qui sont lus en voix-off et là, sans un contexte très clair ... il y a un fil rouge mais ce n'est pas parfaitement chronologique non plus.

    Par exemple, on suit les histoires de Luther King, Malcolm X et Medgar Evers mais le dernier est quasi inconnu du grand public et il n'est présenté à aucun moment, du coup ... c'est un peu bizarre et il faut vraiment connaître l'histoire des noirs américains et l'histoire des États-Unis pour tout suivre.

    En plus de ne pas être franchement chronologique, il n'est pas tellement pédagogique.

    J'ai malgré tout beaucoup aimé, la deuxième moitié est meilleure que la première qui est un peu trop mélancolique à mon goût. Et je pense honnêtement que malgré ses défauts, c'est un bon documentaire et qu'il est très important de faire des documentaires de ce type. La conclusion du film est très belle et pose une question philosophique sur laquelle il aurait été important de s'appuyer un peu plus - à savoir, dans quelle mesure l'histoire même des États-Unis n'est pas fondamentalement celle de la destruction d'un peuple pour la conservation d'un autre et au fond l’annihilation de toute forme d'altérité ?

    Dommage que le film ne s'attaque pas plus profondément à cette question, ça aurait fait un fil rouge absolument parfait. Bon, je suis quand même ressortie toute retournée hein :cretin:

    35. Un film sur la famille : Emily Dickinson, a quite passion

    C'est un biopic inspiré de la vie d'Emily Dickinson, considérée comme un.e des plus grand.e.s poètes américain.e.s. J'ai eu du mal à aimer ce film, je lui reconnais toutes les qualités qu'on voudra mais le personnage amer et antipathique d'Emily Dickinson n'aide pas beaucoup :lol:

    46. Un film qui pourrait te réconcilier avec un acteur que tu n'aimes pas : Problemos


    Dans mon souvenir, Eric Judor, c'était ce mec un peu énervant qui faisait des daubes comme Les Daltons et La Tour Montparnasse infernale, donc c'était pas gagné :shifty:

    J'ai bien aimé le film, qui raconte la fin du monde au moment où Eric, sa femme et leur gamine s'en vont en vacances chez des hippies ultra clichés, sans douches, ni portables. Même s'il y avait encore quelques clichés relous - la fille jeune et jolie avec des gros seins est forcément bête - j'ai trouvé le film très drôle, les personnages bien écrits, les vannes bien foutues. Il y avait un vrai comique de répétition, beaucoup d'humour absurde, de clins d’œil et ça tapait très dur sur tout le monde, à gauche comme à droite. Et puis, y'avait Blance Gardin et une flopée d'acteurs chouettes, nan, vraiment, c'était sympa, j'étais étonnée.

    48. Un film qu'il ne faut pas voir en famille : Get out

    Un de mes (2) coups de cœur du mois <3
    Grosso merdo : Marnie de Girls est étudiante et sort avec un mec, qui, en l'occurrence, est noir. Elle lui propose d'aller en weekend chez ses parents et lui dit que son père risque de faire quelques daddy jokes lourdes mais que sa couleur de peau ne pose aucun problème - puisque toute sa famille a voté Obama.

    A partir de là, par petites touches, l'angoisse et le racisme s'installent dans le film pour mener à un thriller génial avec une idée de fond complètement PÉTÉE. Le film va jusqu'au bout, l'angoisse se distille dans les moindres recoins, c'est magnifique mais je ne peux pas en dire plus, sans quoi je vous spoilerai et il faut aller le voir :top:
    Et il y a même une petite dose d'humour grâce au pote du personnage principal, pour ceux que tant d'angoisse ferait frémir.

    Je conseille vraiment ce film dans le sens où il parle du caractère insidieux du racisme aux États-Unis à travers un prisme assez particulier, qu'est le thriller. J'ai trouvé ça beau, intéressant, politisé et original.

    61. Un film avec des étudiants : A voix haute

    Deuxième coup de cœur du mois, et je ne pense pas être la seule, car la salle a applaudi à la fin du film :oo:
    (c'est suffisamment rare pour être noté)

    C'est marrant parce que ce documentaire sur des jeunes qui se préparent à un concours d'éloquence dans le 93 est monté comme un film, ce qui fait qu'on vit le suspense de la préparation et du concours. C'est un joli portrait groupé de jeunes de 20-22 ans qui ont des parents 'd'origines étrangères' pour la grande majorité d'entre eux, ça parle donc de pauvreté, de l'amour de la famille, des racines, de religion mais sans aucun misérabilisme, avec un regard juste et bienveillant.

    Ça redonne foi en l'humanité, en la créativité de la jeunesse et c'est vraiment un film d'amour pour la langue française et toutes les façons dont on peut la manier, la manipuler, la trahir, l'utiliser etc.

    Gros coup de cœur <3

    69. Un film sur le sport : Les bancs ne savent pas sauter

    Une bonne comédie des années 90, qui parle là encore des relations entre les Noirs et les Blancs et du basket.
    Sympa comme tout.

    17. Un film considéré parmi les plus grands nanars de tous les temps : Cheeseburger film sandwich

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    En gros, ce sont des sketchs parodiques plus ou moins mêlés les uns aux autres, d'où le côté "sandwich" du truc avec pleins d'éléments pour composer un tout. Un nanar volontaire rigolo et tellement démodé qu'il est indémodable :yawn::yawn::yawn: (il date de 1987 et il y a Carrie Fischer :jv:)

    Il y a toute une chronique ici, si quelques explications supplémentaires vous tentent : http://www.nanarland.com/Chroniques...rfilmsandwich-cheeseburger-film-sandwich.html

    A titre personnel, j'ai trouvé ça vraiment drôle, surtout au fur et à mesure qu'on avance dans le film et que les sketchs se répondent et se répètent :d

    86. Un film avec des fantômes : Pirates des caraïbes : La vengeance de Salazar

    Après cette daube de Pirates de Caraïbes 4, j'ai redonné sa chance à la franchise et même s'il n'y a pas grand-chose de nouveau sous le soleil, on retrouve tous les bons éléments des premiers films, avec notamment un personnage féminin intéressant - c'est une scientifique bon sang, nous sommes en 2017, le progressisme est à son comble ! :rockon:
    (pardon, j'ai craqué :shifty:)

    Le plus, c'est vraiment la manière dontles passés des personnages sont fouillés : ça apporte un peu d'émotion à une mécanique de pitreries de Jack Sparrow, d'aventures, de monstres et de méchants bien huilée.

    91. Un remake : Le roi Arthur, la légende d'Excalibur

    Je suis ressortie de ce film hyper enthousiaste mais tel un soufflé au fromage ressorti trop tôt du four, mon enthousiasme est retombé :cretin:

    J'ai vraiment apprécié le dynamisme du film, il y a de très jolies batailles, les scènes d'action sont très belles, la musique est TELLEMENT bien accordée mais je sais pas ... je l'ai vu il y a 2 semaines et à part quelques moments (le vieillissement hyper dynamique du héros dans une scène ininterrompue avec une musique sacrément badass et un autre moment charnière dans l'évolution physique et psychologique du personnage), je l'ai totalement oublié :yawn:

    C'est du Guy Richie, bien fichu, drôle et bougeant, mais l'histoire est assez banale et ça, ça manquait vraiment, malgré le plaisir palpable de la salle.

    (Et l'acteur, que j'ai vu dans Z, est top et super graou :winky:)
     
    Leech, Rosenrot_, Hurrem et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Leech

    Leech
    Expand Collapse
    Have less. Do more. Be more.

    Booon, ça fait depuis un bon moment que je sous-marine ce topic et comme je suis beaucoup dans ma période films, ça y'est, moi aussi je me lance dans ce défi :pedo: ! Alors depuis le début de l'année j'ai regardé une bonne cinquantaine de films et il y en a plein qui pourraient se mettre dans certaines catégories mais comme je suis une gueudin (ou plutôt que j'aime bien découvrir de nouvelles choses :cretin: ), j'ai mis plein des nouveaux, wouhhooouu :unicorn:. Dans les films choisis il y en a qui sont déjà de base dans ma liste de films à voir donc ça devrait aller :lunette:. Après j'y ai aussi mis des films découvert grâce aux sondages Senscritique, aux Mmz, etc. Il y a au bout du compte un peu de tout. Des gros films cultes que j'ai toujours pas vu, des petits trucs pas connus, du vieux, du récent, de la SF, du mignon, du pas joyeux, etc. Pour certaines catégories j'ai mis 2 choix. C'est parce que généralement un des deux est un film peut être difficile à trouver (coucou, impossible de trouver Love de Gaspard Noé :hello: :stressed: :goth:). Il me reste encore quelques films à trouver, je viendrai éditer. Et si je trouve la foi, je ferai un post pour faire une critique des films déjà vu :happy:.

    31/100

    1. Un film dont le titre est un prénom - Rosemary's baby
    2. Un film sans histoire d'amour - La part des anges / Une belle fin (septembre)
    3. Un film avec un chiffre dans le titre - 12 hommes en colère
    4. Un film dont le thème ne t'attire pas habituellement - Old boy
    5. Un film avec un.e grand.e méchant.e - Misery
    6. Un film avec un monstre - Alien (1979)
    7. Un film qui se déroule dans l'espace - Interstellar (octobre)
    8. Un film sur la monarchie -
    9. Un film réalisé par une femme - Divines
    10. Le premier film que te conseille http://unbonfilm.com/ - The keeper of lost causes
    11. Un film sur le thème du handicap - Le scaphandre et le papillon
    12. Un film dont le rôle principal est tenu par un enfant - Léon
    13. Un film coréen - The strangers
    14. Un film dont l'actrice/l'acteur a été obtenu le César du meilleur espoir - La vie d'adèle
    15. Un biopic - Man on the moon (septembre)
    16. Un film qui ne prend les femmes pour des quiches - La saison des femmes
    17. Un film considéré parmi les plus grands nanars de tous les temps ( www.nanarland.com )
    18. Un film avec David Bowie
    19. Un film sorti durant les années 50 - Chantons sous la pluie
    20. Un film avec un seul mot dans le titre - Love (juillet) / Elle
    21. Un film classé parmi la liste des meilleurs films de tous les temps - 2001 l'odyssée de l'espace (juin)
    22. Un court métrage - L'homme qui plantait des arbres
    23. Un film avec l'actrice/l'acteur qui fait frémir ta culotte
    24. Un film dont l’action se déroule sur 24 heures ou moins - Docteur Folamour
    25. Un documentaire - La sociale / Citizen four / Five foot two (septembre)
    26. Un film catastrophe - 28 jours plus tard
    27. Un film avec une héroïne -
    28. Un film sur les conflits du Moyen-Orient ici (Afghanistan/Irak)
    29. Un film qu'on dit feel-good - Mon voisin Totoro (juillet)
    30. Un film dont l'acteur est aussi chanteur - Old joy / Dancer in the dark
    31. Un film que tu es sûr.e d’adorer -
    32. Un film sur la danse - Relève
    33. Un film nominé aux Oscars 2016 - Anomalisa (octobre)
    34. Un film tiré d'un livre que tu as déjà lu - Le magasin des suicides
    35. Un film sur la famille - Nos meilleures années
    36. Un film conseillé par la Madz avant toi !
    37. Un film dont la BO déchire - Pulp fiction
    38. Un film avec des personnages non humains : Tous en scène (juillet)
    39. Un film dont l'un.e des personnages principaux porte ton prénom - The mask
    40. Un film inspiré de faits réels - Au nom du père / Les oubliés
    41. Un film d’animation d’un petit studio - La jeune fille sans mains / Ma vie de courgette (octobre)
    42. Un film politique -
    43. Un film dont tu seras fière de parler au prochain repas de famille tellement il fait intello
    44. Un film avec une superhéroïne/un superhéros - Doctor Strange
    45. Un film de ton année de naissance -
    46. Un film qui pourrait te réconcilier avec un acteur que tu n'aimes pas : Tonnerre sous les tropiques
    47. Un film sur l'amitié féminine - Thelma et Louise (septembre)
    48. Un film qu'il ne faut pas voir en famille - Sausage Party
    49. Un film dont tes amis te saoulent avec les répliques mais que tu n’as pas encore vu -sûrement - Le 5ème élément
    50. Un film qui se passe en Bretagne - Fleur de tonnerre / La fille de Brest
    51. Un film d'animation asiatique - Oseam / Millenium Actress / Le vent se lève (octobre)
    52. Un film d’Europe de l’Est -
    53. Un film dont le personnage principal est un ado : Sing street (juillet)
    54. Un film avec Michèle Morgan
    55. Un film avec un personnage LGBTQ+ - Happy together
    56. Un film adapté d'une bande dessinée - The snowpiercer
    57. Un film primé de l’Oscar du meilleur film dans la décennie 1990 - Danse avec les loups
    58. Le 13ème film de la Madz précédente !
    59. Un film dont un.e acteur/rice est mort.e au cours du tournage - Voyage au bout de l'enfer
    60. Un western - Le bon, la brute et le truand
    61. Un film avec des étudiants - Breakfast club
    62. Un film inspiré de la mythologie
    63. Un film vu en classe et oublié -
    64. Un film avec des animaux comme personnages principaux - The plague dogs
    65. Un film sur la maladie mentale - Vol au dessus d'un nid de coucou
    66. Un film avec une histoire d'amour qui pue pas le cucul la praline - In the mood for love
    67. Un film entamé mais jamais fini : Au-delà de nos rêves (octobre)
    68. Le premier film d'un réalisateur que tu adores
    69. Un film sur le sport - Eddie the eagle
    70. Un film sur les geeks - The social network
    71. Une comédie française - La vie est un long fleuve tranquille
    72. Un film primé du César du meilleur film dans les années 2000 - Séraphine
    73. Un film allemand - La vie des autres
    74. Un film sur l’écologie - Mia et le Migou
    75. Un film sur un anti-héros - ici - Taxi driver / Orange mécanique
    76. Un film indé américain - I origins
    77. Un film qui se passe en hiver
    78. Un film avec une actrice que tu aimes
    79. Un film avec un acteur connu dans une série télé - La Ligne rouge
    80. Un film d’arts martiaux - ici -
    81. Un film qui commence par la fin - La vie est belle
    82. Un film où le titre est une phrase avec sujet verbe et complément - Quand Harry rencontre Sally (juillet)
    83. Un film adapté d’une série télé - Twin Peaks Fire Walk With Me
    84. Une parodie - Wrong cops / Les sorcières de Zugarramurdi (septembre)
    85. Une palme d’or - The tree of life
    86. Un film avec des fantômes - The conjuring Les dossiers Warren
    87. Un film avec Noir dans le titre - Diamant noir / Le dahlia noir / Chat noir chat blanc
    88. Un film sur la religion - Le septième sceau / Des hommes et des dieux
    89. Un film du Moyen Orient - Dancing in Jaffa
    90. Un huis-clos - The thing
    91. Un remake - Funny games
    92. Un film avec un baiser inoubliable - ici -
    93. Un film de vengeance - Il était une fois dans l'ouest
    94. Un film qui dure plus de trois heures - Magnolia
    95. Un film sur une rupture - Une séparation
    96. Un film que tu as déjà vu et que tu aimerais revoir - 99 Francs (juin)
    97. Un film sur la drogue - Human traffic (septembre)
    98. Un film caméra au poing ou à l'épaule - Le projet blairwitch
    99. Un film dont les effets spéciaux ont bien vieilli -
    100. Un film adapté d'un roman ou nouvelle de Philip K.Dick - Blade runner
     
    #55 Leech, 4 juin 2017
    Dernière édition: 18 octobre 2017
    VeganFox, Rosenrot_ et Hurrem ont BigUpé ce message.
  8. Hurrem

    Hurrem
    Expand Collapse

    Bilan du moi de mai !
    Je n'ai vu que 5 films pour le challenge :

    49 - Un film dont tes amis te saoulent avec les répliques mais que tu n'as pas encore vu : 300, de Zack Snyder
    Bon j'ai eu un peu de mal à trouver un film pour cette catégorie parce que je n'ai pas d'amis, du coup j'ai cherché un peu les répliques qui reviennent souvent sur Internet, et voilà :
    [​IMG]
    et aussi "Tonight we dine in Hell"
    Résumé : "Le roi Léonidas part défendre sa patrie avec ses 300 Spartiates contre l'invasion du roi Xerxès qui souhaite soumettre la Grèce entière à ses pieds."
    C'était divertissant, mais ça reste le film d'action hollywoodien de base... J'ai quand même apprécié les scènes de combat et les beaux gosses musclés en uniforme spartiate (très léger, l'uniforme :winky: )

    43 - Un film dont tu seras fière de parler au prochain repas de famille tellement il fait intello : Lost in Translation, de Sofia Coppola
    Résumé : "Bob Harris, acteur à la carrière instable, est envoyé à Tokyo pour des raisons professionnelles. Il y rencontre Charlotte, une jeune occidentale."
    Je l'ai trouvé un peu ennuyeux au début, ça allait mieux une fois que Bob et Charlotte commencent à se parler.

    48 - Un film qu'il ne faut pas voir en famille : Requiem for a dream, de Darren Aronofsky
    Résumé : "Trois amis, Harry, Marianne et Tyrone, passent leurs journées à se droguer pour se sentir invulnérables et heureux. Cet eldorado a un prix." (La drogue c'est maaaaal)
    Je n'ai jamais été autant choquée par un film. Je savais que c'était assez hard avant de le commencer, mais je ne pensais pas que ça me marquerait autant. C'est la première fois que je me sens aussi mal à l'aise, même physiquement au point d'avoir la nausée, devant un film. J'ai failli arrêter avant la fin tellement les dernières minutes étaient difficiles à regarder. En plus j'ai eu la bonne idée de le regarder avant d'aller me coucher, j'ai pas dormi tranquille :sick: :facepalm:. Jared Leto est excellent, et l'actrice qui joue le rôle de la mère est aussi géniale. Un très bon film sur la descente aux enfers, une grosse claque.

    35 - Un film sur la famille : Tel père, tel fils, de Kore-Eda Hirokazu
    Résumé : "Un père apprend que son enfant de 6 ans n'est pas celui conçu avec sa femme. Vont-ils le garder ou rechercheront-ils leur enfant biologique ?"
    J'ai profité du replay d'Arte pour voir ce film, un peu par hasard, je n'en avais jamais entendu parler, mais j'ai bien aimé, et ça m'a donné envie de m'intéresser à la filmographie du réalisateur.
    Le film pose des questions sur l'importance des liens du sang, sur l'éducation, sur le rôle des parents et leur influence sur les enfants, et sur la paternité. J'ai parfois eu du mal à supporter l'attitude du père, mais on le comprend (et on le pardonne). C'est quand même un film émouvant, tout en pudeur.

    30 - Un film dont l'acteur est aussi chanteur : Mr Nobody, de Jaco Van Dormael
    Résumé : "Dans une gare, un jeune garçon doit choisir entre sa mère et son père: deux vies très différentes en découlent. Nous suivons alors ces deux vies."
    Vive Jared Leto ! :jv: Mais c'était loooooooong. Par contre la BO est chouette.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Imago et Léona B. ont BigUpé.
  9. Imago

    Imago
    Expand Collapse
    My heart was made for bleeding all over you

    Je note ici les films que j'ai vus dernièrement mais que je ne sais pas encore où caser !
    Get Out
    The Jane Doe Identity
    Je suis une légende
    Les gardiens de la galaxie 2
    Trois jours deux nuits

    Ouais j'ai plutôt fait dans le blockbuster ou le film populaire dernièrement. :)
     
  10. Leech

    Leech
    Expand Collapse
    Have less. Do more. Be more.

    Bon, le mois de juin a été ultra chargé donc pas vraiment eu le temps de regarder des films...

    2001 l'odyssée de l'espace (Un film classé parmi la liste des meilleurs films de tous les temps)
    J'ai eu la chance de pouvoir voir ce film dans des conditions que j'estime parfaite : putain de bon canap (oui oui, ça compte :lunette: ), écran de 2.50m x 3m, système son au top et vapote :cretin:. De quoi bien se plonger dans le film et ne pas avoir envie de faire autre chose à côté. Et vaut mieux ça parce que clairement, vu comment le film est contemplatif, ça peut vite devenir une séance de torture si on n'arrive pas à rester focus.

    Pour ce qui est de mon avis sur le film en lui même, je dirais que cinématograhiquement parlant il est vraiment bien foutu. Visuellement, les plans sont vraiment oufs. Je me demande même comment ils ont réussi techniquement à en faire certains :oo: (faudrait que je trouve une sorte de making of). Ensuite, c'est vraiment une expérience sensorielle, immersive. On nous fait sentir l'ambiance pesante (ce robot est tellement flippant :halp: ), le silence de l'espace, les respirations haletantes (bon, ça c'est pas le plus agréable :lol: ). Le questionnement autours de la place des robots, de ce qu'ils peuvent ressentir ou non, est également intéressant :hesite:.
    En gros, je crois que même si je n'ai pas été transporté par ce film (dans le sens où il ne m'a pas touché émotionnellement parlant), pour l'expérience, pour sa singularité, je suis contente de l'avoir vu. C'est sûr qu'il n'est pas très "accessible". Faut accepter le fait qu'il s'agit d'une oeuvre artistique et qu'il n'y a pas les mêmes codes qu'un film "classique". Mais dans le délire "film contemplatif" j'ai de très loin préféré "The tree of life" et "The Neon Demon" (qui se sont direct placés tout en haut de mon top des films préférés <3 )

    99F (Un film que tu as déjà vu et que tu aimerais revoir)

    Je voulais le revoir car c'est un des films préférés d'un ami proche. L'ayant vu y'a environ 7 ans et ne l'ayant pas trouvé "dingue", j'étais curieuse de le revoir pour m'en faire un nouvel avis. Aussi, mon regard cinématrographique étant devenu plus "aiguisé" je trouve ça cool de reregarder des films déjà vu :happy:.

    Eh bien, ce fut une très très bonne redécouverte :d ! Je ne me souvenais pas du tout que ce film était aussi psyché :yawn: (ce générique de début <3. Et puis cette fin aussi :cretin:...). Après, maintenant que je connais le réalisateur (Jan Kounen) et ce qu'il a vécu (des cérémonies psychédéliques à base d'ayahuasca en Amazonie :lunette:. D'ailleurs il a fait un documentaire sur ça. "D'autres mondes" dispo en intégralité), je comprends beaucoup mieux le pourquoi du comment de ce film, haha. Les messages dedans sont vraiment tops <3. Mais ceci dit, ce n'est pas non plus dit de manière lourdingue. J'aime le ton cynique qu'il y a dedans. D'ailleurs, ce ton cynique est sublimé par Jean Dujardin <3. Il a un jeu d'acteur tellement bon. Il est juste parfait pour ce rôle.

    J'ai aussi trouvé le film génial dans les plans qu'il offre (celui de la présentation de l'agence !). Rhoo et les répliques de ce film ! D'ailleurs, c'est trop drôle parce qu'il y a des répliques que sortent beaucoup mes amis mais je savais pas que ça venait de là, du coup en regardant le film j'étais là "hooo mais là on dirait trop toi et bidule !" haha... :lol:.

    Bref, j'ai vraiment passé un super bon moment devant ce film et je comprends un peu mieux pourquoi il fait partie des films préférés de mon ami :jv:.
    ______

    Sinon, j'ai essayé de regarder "Magnolia" (j'ai tenu plus d'une heure...) mais j'ai vraiment pas accroché au style, aux personnages. Je m'ennuyais ferme :neutral:. J'ai aussi tenté "Wrong cops" mais j'ai trouvé l'ambiance hyper creepy cheloue. Ça m'a mis super mal à l'aise du coup j'ai arrêté au bout de 20 minutes.
     
    #58 Leech, 3 juillet 2017
    Dernière édition: 3 juillet 2017
    Barbe Bleue a BigUpé ce message
  11. Leech

    Leech
    Expand Collapse
    Have less. Do more. Be more.

    Allez, j'suis lancée, je vais tenter de faire une mini (:lol:...) critique pour les films que j'ai déjà vu. Obviously, mes préférés ont un <3 devant :lunette:.

    6. Un film avec un monstre - Alien (1979)
    Je craignais que ce soit difficile pour moi à regarder (je suis du genre ultra-sensible :lunette: ) mais au final j'ai presque été déçue... Ce n'est pas si gore et je ne l'ai pas trouvé spécialement stressant :/... Le film n'est pas mauvais en soi hein. C'est juste que je l'ai trouvé moins intense que ce à quoi je m'attendais.

    <3 9. Un film réalisé par une femme - Divines
    Pfiouuu, quelle intensité dans ce film ! Le duo d'actrices principales est tout simplement fantastique. J'aime la combativité, la joie de vivre qui se dégage de ce duo. Et leur jeu est tellement "sincère". Bluffant. Pour ce qui est de l'histoire, j'aime le fait que ça ne penche jamais d'un côté plus que d'un autre. Pas d'angélisme ni de diabolisation. (je précise que ça se passe dans les cités en France). Les choses ne sont jamais binaires et c'est ce que montre le film avec justesse. Film qui fait passer par tellement d'émotions. Des plans magnifiques. Une vraie réussite.

    <3 13. Un film coréen - The strangers
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Ou le film avec la fin la plus complexe que j'ai jamais vu :halp: :yawn:. Mais j'aime le fait que le doute plane quant au dénouement. Ca permet de revivre et savourer le film même quand il est fini :cretin:. Au-delà de ça, j'ai trouvé ce film génial. Y'a une montée en puissance vraiment bien foutue. Ca commence comme une simple enquête et petit à petit ça devient de plus en plus flippant, délirant (mais avec aussi des scènes assez comiques ^^). J'ai adoré toutes ces thématiques autours du spiritisme, des possessions. Les plans mettant en avant la nature sont superbes <3. Et puis il y a des scènes qui clouent complètement sur le canapé. Alors bon, le film est certes long (2h36) mais franchement, il les vaut bien. Faut juste pas avoir peur de se faire des nœuds au cerveau à la fin :yawn: ! Surtout que le film peut s'interpréter par des messages de morales symboliques.

    <3 16. Un film qui ne prend les femmes pour des quiches - La saison des femmes
    Film qui se déroule en Inde de nos jours et où l'on suit le parcours de femmes qui tentent de s'émanciper face aux hommes. J'ai été énormément touché par ce film. Il est vivant, fort, coloré, joyeux, émouvant, vrai. C'est un film qui transporte, qui fait vivre des tas d'émotions. Et on s'attache véritablement à ces femmes, à leur vécu. Gros coup de cœur.

    37. Un film dont la BO déchire - Pulp fiction
    Un grand classique du cinéma. Tellement que je crois que je m'attendais à plus :shifty:. Je ne m'attendais vraiment pas à ça comme film ! Mais je dois avouer que je lui trouve beaucoup de qualités (les dialogues, jeu d'acteur, plans, etc). Cinématographiquement parlant c'est clair qu'il est top ! Après, je crois juste qu'il ne m'a pas spécialement touché...

    44. Un film avec une superhéroïne/un superhéros - Doctor Strange
    Je ne suis pas très film de superhéros mais étant donné que celui-ci aborde des thèmes du genre la conscience délocalisé du corps, projection astrale, spiritualité, etc, je me devais de le regarder ! Verdict : il est bien ! Maaais il manque quelque chose. Au final je suis restée un peu sur ma faim :neutral:. J'ai eu la sensation que le film n'allait pas assez loin, que tout était trop "simple". Mais encore une fois, il est pas nul.

    49. Un film dont tes amis te saoulent avec les répliques mais que tu n’as pas encore vu -sûrement - Le 5ème élément
    "Aaaaziz ! Lumière !" :rire:. Voilà ce qu'on me disait avant chaque séance de films avec mes amis (avec un vidéo-projecteur, c'est souvent qu'on se faisait des films :cretin: ). Bon, bah maintenant j'ai enfin vu le film d'où est tiré cette réplique, haha.
    Pour ce qui est du film en lui-même, visuellement parlant, les plans sont assez oufs :oo:. Sinon, j'adore comment ce film est à cheval entre le film sérieux et le film comique. Parce que bon sang, y'a de ces scènes quand même :yawn:. Franchement, j'ai passé un bon moment devant.

    69. Un film sur le sport - Eddie the eagle
    Un film feel-good bien comme il faut :d ! Tiré d'une histoire vraie en plus ! L'histoire est touchante, les acteurs sont bons. Pas le film du siècle mais on passe un très bon moment :happy:.

    <3 74. Un film sur l’écologie - Mia et le Migou
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Film d'animation français qui raconte l'histoire d'une petite fille qui, après un rêve "d'alerte", décide de partir retrouver son père qui travaille sur un chantier où la forêt tropicale sera transformée en résidence hôtelière.
    J'ai adoré ce film ! Pour un film à la base "pour enfants", je trouve qu'il a un ton très mature et n'est pas trop "gnan gnan". Le message écologique n'est pas non plus trop massif. Remarque vu dans une critique mais que je trouve assez pertinente, y'a une touche assez "Miyazaesque" :happy:. En effet, c'est assez ésotérique, fantastique :jv:. Et les plans mettent tellement bien en valeur la nature. Aussi, ça fait plaisir de voir un personnage féminin avec autant d'audace, de débrouillardise. Je l'ai vu il y a longtemps mais franchement, ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un aussi bon film d'animation. Bref, hâte de pouvoir montrer un tel film à mes futurs enfants :dowant:.

    76. Un film indé américain - I origins
    Un film parlant du concept de réincarnation, forcément, j'étais obligée de le voir :lunette: ! J'aime le synopsis, une histoire d'amour entre 2 personnes opposées. La fille spirituelle et l'homme très cartésien. Jusqu'au moment où un revirement de situation le pousse à s'interroger. Le film est intelligent dans la manière où il amène le spectateur à se confronter à ses propres croyances. Je l'ai toutefois peut-être trouvé un peu "longuet", manquant de rythme (et l'histoire d'amour en filigrane pourrait en agacer certains), mais globalement j'ai passé un bon moment :).

    <3 <3 <3 85. Une palme d’or - The tree of life
    Bon. LA-CLAQUE :oo: :worthy: :ko:. Chef d'oeuvre. Voilà. Merci, au-revoir.
    Honnêtement, jamais un film ne m'avait fait vivre un truc pareil. Ce film c'est la vie, tout simplement. Dans le sens où il traite de thématiques sur la vie. Ca parle de voir la beauté dans tout ce qui nous entoure. Du contact avec la nature. De la non-binarité des choses. De l'équilibre des forces. De la recherche de soi. Du lâcher-prise. De la foi.
    Tout le film est visuellement une ode à la vie. Le réalisateur veut nous montrer à quel point la vie est belle. C'est un film méditatif, contemplatif, sensoriel (bon sang, la musique ! <3). Un film qui nous laisse le temps de ressentir les choses et de nous connecter à nos sensations. J'ai aimé les multiples niveaux de lectures (bonjour j'aime me prendre la tête :cretin: ), tant dans les plans (et l'enchaînement de ceux-ci) que dans les discours en voix-off.
    Je ne savais pas si j'allais aimer ce film car il a beaucoup divisé la critique (c'est un peu soit on aime, soit on déteste) mais dans le fond, je comprends pourquoi tant de personnes ne l'ont pas aimé. C'est sûr que ce n'est pas un film traditionnel. Il ne faut pas se focaliser sur le scénario. Il faut voir au-delà. Et puis, je pense qu'il faut déjà une certaine ouverture d'esprit quant aux questions spirituelles. Sinon c'est sûr que ça devient vite barbant...
    Bref. Ce film a vibré en moi d'une telle force... Et cinématographiquement parlant il vaut vraiment le détour ! Il a pas eu la palme d'or pour rien quoi :cretin:.

    100. Un film adapté d'un roman ou nouvelle de Philip K.Dick - Blade runner (version restaurée)
    Visuellement, ce film est dingue. C'est beaaauu. Et ça mélange des univers tellement différents. J'y ai retrouvé du Akira, du 5ème élément. Sinon, c'est un film qui traite des questions autours de la mort, de l'humanité. Qui est plus humain entre les machines et l'"Homme" ? C'est un film, tortueux (bonjour j'ai pas tout compris parfois :lunette: ) mais vraiment prenant. J'aime sa complexité. Il faudrait que je le revois un jour pour essayer de mieux saisir ses subtilités :hesite:.

    (wooohouuuu ! Finiiii :unicorn: ! Pfiou, ce fut long. Et j'ai l'impression d'avoir tellement peu dit... :lol: )
     
    Imago, Céline__, l u c i e et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. Rosenrot_

    Rosenrot_
    Expand Collapse
    Ondule comme un ver de terre.

    Bilan depuis avril, l'aurais dû passer avant histoire de pas avoir 15 000 films à résumer, mais allez, c'est parti !

    1. Un film dont le titre est un prénom - aide ici - > Tallulah
    Tallulah (jouée par Ellen Page) est une fille un peu paumée qui vit dans sa bagnole et se retrouve à kidnapper le bébé délaissé d'une femme-trophée et à le faire passer pour le sien auprès de la mère de son ex.
    Je me suis pas du tout attachée au personnage principal donc j'ai eu du mal à apprécier le film. Malgré tout, j'ai bien aimé certains aspects, notamment avec la tendresse et l'amitié qui se lie entre Tallulah et la mère de son ex.
    5. Un film avec un.e grand.e méchant.e - ici - > X-Files: Fight the Future
    X-Files, quoi. <3 Je peux pas dire que le film soit génial ou quoi, mais c'est toujours un plaisir.​

    9. Un film réalisé par une femme - ici - > Jennifer’s Body
    Je m'attendais à quelque chose de différent, mais ça tient finalement plus du teen movie que du film d'horreur. Sympa mais sans plus.​

    10. Le premier film que te conseille http://unbonfilm.com/ (ou le 2ème, si tu l'as déjà vu, évidemment) > Pandorum
    Vraiment pas mal ! J'ai pas de souvenirs assez précis et c'est difficile d'en dire plus sans spoiler, mais c'est un bon film de SF, même si j'ai pas tellement aimé la fin.​

    11. Un film sur le thème du handicap - ici - > Les yeux de Julia
    Julia est atteinte, comme sa sœur, d'une maladie dégénérative qui la rend peu à peu aveugle. Suite au suicide de sa sœur, Julia décide d'enquêter sur les circonstances de sa mort, convaincue qu'il ne s'agit pas d'un suicide, et alors qu'elle perd peu à peu la vue.
    Bon thriller, ok il est pas des plus originaux, mais j'ai passé un bon moment.​

    13. Un film coréen - ici - > Old Boy

    14. Un film dont l'actrice/l'acteur a été obtenu le César du meilleur espoir - ici, ici pour les actrices - > Haute Tension (avec Cécile de France)
    On me l'avait vendu sur ce forum comme "un film d'horreur avec une protagoniste lesbienne qui meurt pas" mais force est de constater que ça ne veut pas dire "pas homophobe". Ça partait pour être un slasher sans prétention et ça aurait pu me plaire, mais je suis assez déçue par la fin (et puis y'a plusieurs détails qui ne collent pas, ça m'énerve).​

    22. Un court métrage > L'inventaire fantôme

    26. Un film catastrophe > Dernier train pour Busan
    Là encore, pas un film très original, mais il tient bien en haleine !​

    29. Un film qu'on dit feel-good - ici - > Flipped
    Recommandé par une madz sur ce topic, absolument chou. :jv:

    37. Un film dont la BO déchire > La haine <3
    Dire que la première fois que j'ai essayé de regarder ce film, j'avais pas réussi à accrocher et que j'avais arrêté rapidement… J'ai bien fait de retenter le coup ! Je le trouve juste génial (si on exclue son côté "fête de la saucisse" :cretin:).​

    38. Un film avec des personnages non humains > Premier contact <3
    Je sais pas trop quoi en dire, j'ai juste adoré. Ça m'a un peu rappelé Interstellar (que j'ai beaucoup moins aimé).​

    41. Un film d’animation d’un petit studio - ici - > Tout en haut du monde

    44. Un film avec une superhéroïne/un superhéros > Deadpool

    49. Un film dont tes amis te saoulent avec les répliques mais que tu n’as pas encore vu -sûrement ici - > Frozen
    Pas de grosse surprise puisque j'étais plus que sceptique fasse à l'enthousiasme suscité avant de le voir, et ouais j'arrive pas à croire qu'on fasse tout un foin pour un film aussi médiocre. :ninja:

    50. Fais-toi plaiz, choisis le critère ! (Un film que j’aurais aimé aimer, mais non) > Les Animaux Fantastiques
    C'est pas une grosse surprise puisque je savais dès que j'ai vu la bande-annonce que ce film serait à mille lieux de ce que j'avais espéré, et qu'il ne porte pas la même magie que les films Harry Potter puisque je ne le vois pas à travers les "lunettes de la nostalgie", mais pour ce qu'il est : un film sans grand intérêt. J'ai pas compris le parti pris qui consiste à faire figurer uniquement des créatures "nouvelles" par rapport à l'univers HP, pour moi ça marque encore plus une rupture avec les films et les livres. :tears: Bref, je me suis senti obligée de le voir et je peux pas dire que je sois déçue parce que je m'y attendais, mais ça fait toujours un petit pincement au cœur.​

    60. Un western > Cowboys & Aliens
    Oui, c'est aussi nul que ça en a l'air. :lol: Je m'attendais à ce que le film soit plus ironique du fait de son thème foireux, mais non, ça m'a l'air tout à fait sérieux.​

    64. Un film avec des animaux comme personnages principaux > Brendan et le secret de Kells
    Du même réalisateur que Le chant de la mer, vu un peu plus tôt cette année (et adoré). J'ai pas du tout accroché à l'histoire et le graphisme n'est pas aussi beau, même s'il y a de beaux passages (dans la forêt, etc).​

    69. Un film sur le sport > Joue-la comme Beckham

    76. Un film indé américain - ici- > The Eyes of my Mother
    Regardé tout à fait par hasard, à savoir que je voulais lancer un autre film, que j'ai cliqué je ne sais comment sur le mauvais lien, et qu'il m'a fallu un long moment pour comprendre que si ça ne ressemblait pas du tout au film que je voulais voir, c'est peut-être parce que c'était PAS le film que je voulais voir. :lol: :facepalm: Mais pas de regret ! J'étais pas du tout prête psychologiquement à voir un film aussi glauque donc j'ai fini par l'interrompre pour le terminer un autre jour.
    Francisca vit dans une ferme reculée avec ses parents. Pour passer le temps, sa mère, qui était chirurgienne, lui enseigne la chirurgie ophtalmo sur une tête de vache (certains font du scrapbooking, d'autres charcutent des têtes de vaches, que voulez-vous). Je pense que vous vous en doutez, mais Francisca va finir par en avoir marre de pratiquer la chirurgie sur des vaches. :lalala:
    Je préfère prévenir : ce n'est pas un film d'horreur classique au rythme rapide où les meurtres s'enchaînent. Ici, le rythme est très lent, avec image en noir et blanc et absence quasi totale de musique. Ça m'a rappelé l'ambiance de A Girl Walks Home Alone At Night, mais la comparaison s'arrête là, The Eyes of My Mother est beaucoup, beaucoup plus sombre. Et glauque, j'insiste. :lol: Mais si rien de tout ça ne vous rebute, c'est un film intéressant.​

    79. Un film avec un acteur connu dans une série télé - ici - > Le congrès (avec Robin Wright, connue dans House of Cards)
    La particularité de ce film, c'est que la deuxième moitié est en dessin animé.
    Robin Wright, actrice vieillissante (hmpf), est engagée pour son dernier contrat : être entièrement scannée pour que son image numérique éternellement jeune joue dans des films à sa place. Ironiquement, sa seule condition est de ne pas jouer dans un film de SF. Jusque-là c'était très intéressant, j'étais très emballée par l'idée, la réflexion sur le culte de la jeunesse, et la première moitié du film était plutôt très prometteuse. :happy:
    Puis on fait un saut dans le temps et on passe à la partie dessin animé : Robin Wright est invitée x années plus tard à une convention dont elle est l'invitée d'honneur, en tant que pionnière parmi les acteurs "numérisés". Mais le lieu de la convention est uniquement accessible à ceux qui prennent une drogue hallucinogène qui leur fait percevoir le monde qui les entoure en dessin animé. Je comprends pas trop le délire, mais j'étais curieuse de voir ce que ça allait donner. Et… je trouve que ça se casse la gueule. :ninja: D'abord, d'un point de vue esthétique : on a un mélange entre des personnages dessinés façon Mickey années 30 et d'autres plus modernes, un univers un peu surréaliste à la Pink Floyd… c'est trop pour moi. :ko: J'imagine bien que c'est le but, que c'est aussi une façon pour les différentes personnalités des personnages, mais ça me gâche vraiment le film. Et d'un point de vue du scénario : là encore, je comprends bien la volonté d'exprimer le délire hallucinogène, et quoi de mieux que d'enchaîner des événements apparemment sans queue ni tête tandis que l'héroïne essaie tant bien que mal de s'extirper de ce monde. Mais je suis juste perdue. Et pour finir, on retourne dans le "monde réel" pour découvrir que la plupart des gens ne vivent que sous l'hallucination qui leur permet de vivre dans un dessin animé. Ça me laisse perplexe. :hesite: Une bonne dystopie pousse à l'extrême des caractéristiques de la société qu'elle veut critiquer et je pensais vraiment que ce film allait être intéressant, mais non, j'y crois pas, c'est trop grossier. Dommage.​

    86. Un film avec des fantômes > Personal Shopper <3
    Ça faisait un moment qu'il m'intriguait et j'ai fini par sauter le pas après avoir le cet article du Guardian (qui m'a donné envie de regarder à peu près tous les films cités). Je suis une grosse flipette sur certains sujets, et je ne pensais vraiment pas réussir à remplir cette catégorie vu que c'est généralement pile poil le genre de film que j'évite. Oui, il y a bien 2-3 scènes censées faire peur, mais ça m'a laissé relativement indifférente. On est plus sur une sorte de thriller psychologique que sur un film d'horreur au sens propre. J'avais un peu de mal avec la protagoniste au début, mais finalement ce côté paumé et obsessionnel est ce qui fait son charme. On a droit à une fin ouverte et pour le moins mystérieuse. J'ai pas bien compris mais j'aime quand même. :lol:

    93. Un film de vengeance - ici - > Kill for Me <3
    Je pense que beaucoup ne le trouveront pas très original et assez prévisible. Deux femmes deviennent colocataires et alors que l'ex violent de l'une resurgit, elles le tuent plus ou moins par accident. Elles font alors un pacte : j'ai tué pour toi, maintenant tu tues pour moi. En tout cas, c'est comme ça qu'on me l'a vendu. En fait, c'est pas tout à fait ça je m'attendais à une sorte de Thelma et Louise version slasher (:frotte:), mais pas du tout. Ceci dit, c'était finalement une bonne surprise, et je lui trouve quand même une qualité énorme d'un point du vue féministe, seulement c'est difficile d'en parler sans spoiler donc je m'abstiens. :cretin:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Céline__, Hurrem et Balsamine ont BigUpé ce message.
Chargement...