Commentaires sur Help, je n’attire que des mecs en couple, je fais quoi ?

Patacha

Living on tea and dreams
6 Juillet 2017
5 398
70 026
3 514
@chichite Très honnêtement je ne comprends pas cet argument de "la vie / j'ai mis de l'eau dans mon vin / pas juger les gens". Je trouve que c'est juste un subterfuge psychologique pour aller de l'avant.

Pour moi j'ai l'impression que la majorité des gens et de la société considère que c'est mal de prendre les gens pour des cons / vouloir gagner sur tous les tableaux / se préoccuper d'autrui uniquement quand c'est la famille/les potes. Et qu'on est par défaut très accrochés à ces valeurs de loyauté / honnêteté / solidarité (quand on est un peu près fréquentable) jusqu'à... jusqu'à ce qu'on soit soi-même concerné et qu'on s'assoie sciemment sur ces valeurs-là pour prioriser son propre épanouissement. L'impression que ce genre de discours "oui mais moi, c'est compliqué, le contexte et mais et mais et mais..." ça ne sert qu'à se chercher des motifs, des raisons, des excuses pour préserver son estime de soi et son égo une fois la besogne faite et les désirs assouvis. Bref, "avant je trouvais que c'était la pire chose mais bon je l'ai fait aussi alors un faut bien se préserver un peu et pas se flageller à vie".

Alors oui c'est humain, c'est valable pour pleins pleins de domaines de la vie, mais relativiser par tous les moyens un acte sur lequel on vomissait quand ça concernait les autres et pas soi-même, je trouve ça au mieux facile au pire cocasse, pour ne pas employer d'autres mots plus négatifs.

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on ne devrait pas juger trop durement sachant qu'on ne sait jamais comment on réagirait, si ça pourrait nous arriver un jour. Si j'etais né en 17 à Leidenstadt tout ca... Mais perso, justement je ne l'ai jamais fait, je n'ai jamais transgressé cette valeur-là dans mon couple et à ce titre je considère que pour le moment j'ai bien le droit d'être grave mal à l'aise devant des récits de tromperies et de les juger (ce qui est humain aussi rappelons le)
 
Dernière édition :
7 Septembre 2011
5 838
73 848
6 644
Paris
@chichite pour moi l'un empêche pas l'autre.

Le fait que ce soit "mal" de coucher avec une personne maquée en couple exclusif ne veut pas dire que la maitresse n'est pas un individu super. Tout le monde a fait, fait et fera des choses un peu moches. Si une de mes meilleures amies vient me confier être la maîtresse, comme je la connais et que je sais que c'est une personne formidable et qui a toujours été intègre avant, je ne vais pas la fustiger, ni même juger. Mes amies ont le droit de s'éloigner du chemin droit sans que je sorte la fourche et j'apprécie de pouvoir continuer à compter sur l'amour de mes proches quand je déconne. Il n'empêche que quand je "déconne", personne ne me dit "mais si t'inquiète aucun soucis". C'est normal.

Ne nous cachons pas derrière des circonstances, des trucs et des machins. J'étais amoureuse, je n'ai pas eu envie de laisser passer ça. J'ai été naïve. Je trompe parce que c'est plus confortable, parce que j'ai peur de rompre ou d'affronter mes problèmes. La complaisance ça permet juste de perpétuer un schéma ou une action qui va faire du mal. Si on s'accroche au fantasme du mec paumé, ou aux circonstances exceptionnelles, on reste bloqué dans ce truc. On permet à la chose de se reproduire encore et encore puisqu'on est victime des circonstances.

Sinon je comprends pas bien l'opposition sororité VS empowerment. La sororité ça permet justement d'empouvoirer les sœurs. C'est surement mon expérience perso, et je n'ai pas découvert ce "courant" il y a longtemps donc je suis peut-être encore en lune de miel mentale. Mais ma vie pro et sociale n'a jamais été aussi riche que depuis que je suis là-dedans.

C'est peut-être juste le hasard, mais si ces dernières années, j'ai ÉNORMÉMENT avancé dans mon domaine artistique/pro, c'est grâce à mes contacts féminins et mes copines qui n'ont pas hésité à m'inviter à collaborer et à participer à des projets parfois assez fous, qui ont boosté ma carrière et la personne que je suis. Donc niveau empowerment, encore une fois, merci les copines. J'ai eu beaucoup de potes et contact mecs, qui pourtant ne m'ont jamais proposé quoi que ce soit, et qui même en étant dans un secteur similaire au mien ne se sont jamais intéressé à mon travail. Par contre moi, je sais absolument tout ce qu'ils ont produit depuis l'enfance. Ah si pardon, il y a deux types qui m'ont proposé des projets. Je te laisse deviner ce qui s'est passé ensuite.

Avec les filles c'est différent, tout le monde se booste, s'encourage. On sait qu'on est pas aidées par le patriarcat donc on hésite pas à se secouer, à se rappeler qu'on mérite, qu'on va tout déchirer. T'as une émulation empouvoirante assez ouf. Encore une fois c'est possiblement empirique, mais j'ai jamais eu ça avec des mecs, même ceux qui font la même chose que moi.

Et pour le contre le patriarcat, ce n'est pas une opinion. C'est un fait basé sur des chiffres. Il y a toujours des exceptions, mais globalement, on a la preuve écrite qu'on se fait bien entuber au quotidien. Et si tu décides de te reproduire, oh lo lo, ça pique.
 
9 Décembre 2014
327
2 500
3 814
33
@Destiel Mok´ je suis d'accord sur le fait que le patriarcat existe, je ne remets pas ça en question et une solidarité féminine peut être bénéfique, je réagissais à certains commentaires que j'ai trouvé très "contre les hommes", nous contre eux. Et ça c'est pas ma vision des choses et ça me gène...
Mais ne te sent pas visée sur ce point car je ne crois pas que c'était toi (quand j'ai vu passer) et je souhaite pas citer quelqu'un en particulier parce que c'est jamais productif en débat.
Mais que tu ais trouvé plus de soutien auprès des femmes dans ton milieu professionnel je ne suis pas étonnée, bien sûr que les gens qui rencontrent les mêmes difficultés comprennent mieux, c'est plutôt logique.
Moi je suis vraiment un peu alarmée quand je lis des choses ou c'est un camp contre un autre. Surement parce que j'ai l'impression que partout autour de moi ça se radicalise, que des discours qui auraient fait peur dans les années 90, 2000 sont désormais acceptés et relier comme une idée comme une autre (et là je ne parle plus seulement de féminisme). Donc j'ai pas du tout envie que mon féminisme soit celui là. Quand je parle d'empowerment c'est l'idée de gagner en droit sans rien enlever aux autres. Comme je l'ai dis c'est peut être idéaliste et j'y reviendrais peut être mais bon...

Pour le reste, j'ai dis ce que j'avais à dire sur le sujet. Je soulignais juste qu'ici on était dans une histoire de morale, et que je suis toujours très mal à l'aise avec l'idée de ce qui est bon ou pas. Et que souvent les diktats retombent en plus sur les femmes (attention précision : ce n'est pas le cas dans ce débat pour une fois). et qu'autant je peux avoir des tabou sur des sujets où il n'y a pas de discussions possible pour moi (l'inceste, la violence, le racisme... pas de débat sur est-ce bien ou mal). Sur le sujet de la fidélité dans un couple (ce qui est le cas ici) c'est bien moins clair (en tout cas pour moi) et je me garderais bien de juger... Je peux parler pour moi (et je n'aimerais pas que ça m'arrive) mais c'est tout.

Enfin @Patacha désolée mais oui la vie m'a fait changer d'avis et de regard de nombreuses fois, sur de nombreuses choses; et je ne me cache pas derrière mon petit doigt, je regarde en face mes décisions et si j'en regrette certaines, j'en comprends mieux d'autres. Et ici je ne dis pas que j'ai trompé mon ou ma partenaire (spoiler alert : ça ne m'est jamais arrivé), ni que j'ai eu une relation avec un homme ou une femme déjà en couple (spoiler alert 2 : ça non plus ça ne m'est jamais arrivé, en tout cas pas selon mes critères puisque quand la situation s'est présentée j'ai refusé), mais oui on fait tous des compromis avec ses valeurs (sans vouloir dire qu'on fait des choses "horribles", ça peut être des petits trucs) mais dans ce cas précis pour moi tant qu'il n'y a pas violence, contrainte et que c'est fait dans le consentement : c'est moche et ça fait mal, mais c'est pas condanable (et je sais que tout le monde ne sera pas d'accord avec ça).
 
Dernière édition :
2 Octobre 2020
429
2 196
504
39
@chichite je reprends juste un passage de ton commentaire :
"je peux avoir des tabou sur des sujets où il n'y a pas de discussions possible pour moi (l'inceste, la violence, le racisme... pas de débat sur est-ce bien ou mal)."

Il n'y a pas de débat sur la violence, c'est alors les violences physiques car se faire tromper c'est une violence psy. Tromper c'est faire du mal à l'autre. Être l'amant/e en sachant que l'autre n'est pas libre, c'est également faire du mal par effet rebond.

Oui j'ai connu des personnes s'étant suicides suite à la tromperie, oui j'ai connu des gens s'étant retrouvée en hp à cause de la détresse psy suite à la tromperie...
Quand pour la personne trompée c'est vraiment qqc de profond dans ses valeurs, l'apprendre, car on le sait toujours un jour ou l'autre, ça détruit tellement le choc est violent.

J'ai toujours dit à mon copain que j'étais exclusive, que s'il veut aller voir ailleurs, avant de passer à l'acte, il m'en parle, soit finalement j'accepte, on repense notre couple, soit je n'accepte pas et on se quitte (c'est dur mais au moins c'est réglo)

Beaucoup de choses sont morales oui, le degré de bien et de mal est à doser en fonction de chacun. On a tous fait des choses pas cool mais est ce que ça concernait forcément d'autres personnes ? Pas forcément. Est ce qu'on s'en fout ou est ce qu'on a fait l'erreur qu'une fois ?
Voler c'est mal, on est d'accord. Voler un voleur ? Est ce bien ou mal ?
Respecter les limitations de vitesse c'est bien. Rouler à 55 à la place de 50,c'est mal ?
Mentir sur sa situation familiale pour avec des aides en plus, beaucoup le font, j'en connais personnellement, ben s'ils en parlent je leur fais des réflexions et si un jour elles ont un contrôle qu'elles ferment bien leur bouche (car une à quand même râler d'avoir eu un contrôle caf...)
Tu fumes du shit, tu te fais contrôler positif, t'assumes.
L'infidéle et l'amant/e également, assumer et ne pas se cacher derrière des excuses mais personnellement, si le mari/la femme perd tout lors d'un divorce, je ne vais pas le pleurer (surtout s'il y a eu un contrat de mariage signé...) et si l'amant/e trouve une relation stable, qu'il y a tromperie de la part du partenaire franchement je ne les plaindrai pas non plus et pareil faudra pas pleurer du "c'est un/e co****"
Ou ça arrive à leur meilleur pote, à leur parent d'être trompé, comment ils réagissent ?
C'est dur mais c'est ça être adulte également des choix en rapport avec nos valeurs, assumer qui on est et a été à un moment T et c'est comme ça qu'on avance et grandi.
Et faire au max d'être bien dans sa vie c'est être en accord avec nos valeurs qui sont différents selon les personnes.
On peut changer en bien ou en mal, et selon les personnes l'échelle change. Mais je pense qu'il faut quand même penser aux conséquences.
Excès de vitesse, je me fais flasher, je paie l'amende même si c'est que pour 5km au dessus alors que d'autres n'ont jamais de pv.
J'ai plus droit à la caf parce que je suis honnête et pense à mentir ? Je risque une grosse amende (peut être la prison mais pas sûre)...
On peut tous également avoir de mauvaises pensées ("p***** celui je vais le tuer") mais on va garder son contrôle et ne pas le faire. (on peut transposer à chaque situation...)

Bref, chacun fait comme il veut...
 
2 Octobre 2020
429
2 196
504
39
@Poquette il y a qqc que je ne comprends pas. Comment peux tu dire que c'est ton copain ? Si c'était une relation libre oui mais la vous vivez un truc plutôt caché non ?
Il n'y a aucun projet possible non plus. Je ne vois pas l'épanouissement d'un "nous" possible (un couple c'est normalement lui, soi, le couple. Ici il fait rajouter 3, lui, l'autre, leur couple)

Pour sa femme, tu as sa version à lui. Est ce vrai est faux ? Il n'y a que 2 personnes qui le savent.

J'aurai dit la même chose que ton psy, te mettre en "couple" avec une personne indisponible te permet de te conforter inconsciemment à "je ne m'engage pas" voir même à "je ne mérite pas mieux".
Et se faire du mal également, car tu le dis tu as été trompé et ça t'a fait mal, pourquoi te mettre dans cette situation ?
Je pourrai aboutir à une analyse psy (ayant étudié la psycho) mais ce n'est pas mon rôle et je ne veux pas paraître "jugeante" comme ça a pu m'être reproché... (malgré les précisions mais bref)
Et comme je l'ai dit, les gens vous êtes libre de faire ce que vous voulez.

Perso comme je l'ai dit dans un autre com' j'ai connu des personnes qui se sont suicidées suite à cela, la détresse était telle... Ça m'a bien remué et encore plus conforté dans l'idée de ne jamais trompée ni être la maîtresse en connaissance de cause.
 
7 Septembre 2011
5 838
73 848
6 644
Paris
@chichite j’ai une vraie de vraie question : dans le cas des femmes et du féminisme, d’après toi quels droits seraient enlevés aux un ? Je suis tellement d’accord avec toi. Par exemple je ne supporte pas les gens qui tapent sur ceux qui reçoivent des prestations sociales, parceque eux n’en ont pas. Le problème c’est pas que quelqu’un ai quelque chose mais que d’autres n’aient pas. C’est si petit, si jaloux. Je trouve aussi ta réflexion sur le fait que ça se radicalise super intéressante. Je n’ai jamais eu l’impression de trouver refuge dans la misandrie MAIS le fait est que je me suis radicalisée à une époque où il y a beaucoup de radicalisation même si moi “j’ai des bonnes raisons” mais c’est sûrement ce que tout le monde se dit. Je ne sais qu’en penser mais je trouve ça intéressant.

Mais je ne vois pas quels droits on veut enlever aux hommes dans certains courants féministes ?
 
  • Big up !
Réactions : Lune pailletée
25 Mai 2016
100
752
2 264
@Marre des @Whynaute

J’ai eu l’occasion de rencontrer sa femme quelques fois. Alors qu’on était en petit groupe, elle s’est confiée sur sa relation avec lui en nous disant explicitement que cela faisait des années qu’ils faisaient chambre à part et qu’au niveau de l’intimité il n’y avait rien. C’est pour cette raison que je sais qu’il m’a dit la vérité. Forcément je suis extérieur à ce qu’ils vivent, mais de ce que j’ai pu entendre et observer ils s’aiment beaucoup et tendrement, mais plus amoureusement. A cause de ses problèmes de santé à elle, elle ne peut plus travailler et c’est en partie pourquoi il ne souhaite pas la quitter. Il n’a pas envie de la laisser seule.

Si je le présente comme mon copain (malgré la situation) c’est parce que je me considère en couple avec lui. De mon côté je ne cherche pas ailleurs et lui non plus. Effectivement il a une femme, mais lui même me parle d’elle comme d’une colloc. Alors une colloc avec qui il a partagé de belles choses et qu’il appréciera toujours, mais il considère aussi qu’il n’y a plus « d’amour » romantique entre eux, mais une forme d’amitié. C’est pour cela que la situation me convient à vrai dire.

Ensuite, je ne souhaite pas particulièrement vivre en couple. Je ne veux pas non plus d’enfants ni de mariage. Selon moi, on a construit notre couple en se parlant chaque jour, en passant du temps ensemble même si ce n’est pas dans une maison commune. Je ne sens pas de manque en tout cas. Peut être que cela changera cela dit (sauf pour les enfants, je n’en voudrais jamais), mais à actuellement cela me convient.
 
9 Mars 2014
4 004
33 362
4 674
lutinreveurblog.wordpress.com
@Destiel Mok´
Perso, le féminisme ne consiste pas à dire que les femmes sont des anges.

A partir du moment où une femme sort avec un mec, sait qu'il est en couple, elle participe à un schéma sexiste de son plein gré.

C'est parfaitement criticable et l'argument "faut pas juger", je ne le comprends même pas. Quand on poste ce genre d'articles, de toute façon faut s'attendre à des réactions. Et ça semble être une manière d'éviter les critiques.

Mais pour moi juger les femmes qui choisissent ses situations serait plutôt dire "ah, elles me dégoûtent".
Moi je souligne juste qu'elles participent à un schéma sexiste, qu'elles confortent les hommes dans leurs privilèges et donc qu'elles ne peuvent se revendiquer d'être féministe ou la sororité.

Le féminisme c'est pas à la carte et c'est compliqué tous les jours car on a nos conditionnements à surmonter. Les femmes peuvent être sexistes. C'est un combat pour tout le monde. Mais quand on est informé sur le sujet et qu'on se dit "f*ck la sororité", faut se remettre en question.
 
25 Mars 2021
266
4 156
304
44
@Poquette
Je ne comprends pas non plus... Si tu as penses qu'il n'y a aucun sentiment,ni du côté de l'homme ni de la femme, pourquoi se cacher? Pourquoi ne pas en discuter avec la femme? Pourquoi ne pas demander au mari de proposer d'être en couple libre avec sa femme? ... Sinon c'est qu'il y a quand même quelque chose...
Je ne comprends pas non plus ce que tu entends par "plus d'intimité". Comment peux-tu savoir qu'ils s'aiment "beaucoup et tendrement, mais plus amoureusement"? Un couple ce n'est pas que du cul, c'est des moments de complicité, faire des projets ensemble, s'endormir dans les bras de la personne qu'on aime, glander côte à côte dans un canapé, se soutenir mutuellement, et j'en passe... Et ça a aussi des hauts et des bas, des moments où on s'apprécie moins, des moments de retrouvailles. On peut aussi avoir une relation pleinement épanouissante, et ne quasiment pas faire l'amour (ça n'est pas une relation de "coloc" pour autant!)
A lire ton témoignage j'ai surtout l'impression qu'il te dit ce qu'il faut pour ne pas que tu culpabilises et pour te garder... :dunno:

En tous cas je souhaite à toutes les "maîtresses" qui ont témoigné de trouver un jour une relation où seules elles compteront, avec un(e) partenaire honnête qui n'aura pas besoin de mentir et les aimera sincèrement (que ce soit engageant ou pas engageant, juste un plan cul ou des projets communs...):fleur:
 
15 Janvier 2018
3 581
53 676
3 314
27
Je suis toujours très mal à l'aise quand on banalise les affaires de tromperies, en écartant très rapidement la douleur et le danger pour la personne qui subit la tromperie.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je ne sais comment me placer face à la position de la "maîtresse". Est-elle responsable des agissements du conjoint qui trompe ? Non je ne pense. Est-elle complice ? Oui, ça me semble déjà plus adapté comme mot. Je tiens par contre à rappeler une chose : en matière de sexe et de relation, certes on ne choisit pas qui nous attire, mais on choisit avec qui on décide de relationner. On arrête pas de dire aux mecs que les pulsions c'est des excuses de merde pour justifier leur comportement abusifs et violent. Venez on utilise pas le même argument pour justifier de tromper/participer à une tromperie ? Assumez vos choix, assumez de blesser quelqu'un d'autre. Vous pouvez vous en laver les mains, vous en avez bien le droit, mais effectivement on sera nombreux à trouver ça moralement discutable.

Et comme le soulignait une VDD, et si on arrêtait de donner du crédit, de l'amour et du sexe à des connards ? Je ne prétends pas que tous les mecs qui trompent le sont, mais aller on va pas se mentir doit y'en avoir un bon paquet dans le lot. Des mecs qui n'en ont visiblement rien à faire de faire du mal, qui font passer leur désirs avant les sentiments que peuvent éprouver une personne qui leur fait confiance, qui mentent par lâcheté... Et si on arrêtait de leur dire "Oui ok tu peux avoir tout ce que tu veux, blesser les autres, pas de soucis." ? Pour moi la sororité ce serait ça. Ce serait d'arrêter d'aider les mecs qui jouissent à fond du patriarcat en écrasant les femmes.

Ah et of course que tous le monde n'est pas fait pour le modèle de couple exclusif, mais c'est une décision qui doit se prendre avec le consentement de tout.es les parti.es du couple. Dire "Je ne suis pas fais pour les relations exclusives" pour justifier la tromperie, ça me semble excessivement malhonnête et pas vraiment en accord avec les principes des relations livres.
 
19 Septembre 2014
737
6 430
4 044
Rennes
carlawn.wordpress.com
Je suis complètement pour la sororité mais je trouve ça difficile quand on ne connait pas la personne trompée et la dynamique du couple.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Tout ça pour dire qu'on a tendance à automatiquement diaboliser la personne qui trompe et à victimiser celle ou celui qui est trompée. Et même si ce sont plus souvent les hommes qui ont des comportements toxiques au sein du couple, cela peut exister chez les femmes aussi.
Chaque situation est différente et est souvent beaucoup plus complexe que ce qu'on nous montre à la télé.

Je me suis fait déjà draguée par des mecs en couple, et autant il y avait des connards dans le lot qui mentait de manière complètement décomplexé à leur copine, mais il y en avait d'autres où la situation était triste et ils n'avaient pas les moyens de quitter leur couple pour diverses raisons. J'ai toujours refusé leurs avances mais une fois ça a été compliqué.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Dans tous les cas, je trouve personnellement que le plus dure, c'est davantage la trahison morale, que la trahison physique. Sauf que la morale, c'est quelque chose de très personnelle et il faut aussi admettre qu'il y a des situations qui puissent nous dépasser. Ça ne justifie pas la tromperie pour autant mais je voulais juste apporter un peu de nuances par rapport aux gens qui disaient qu'ils suffisaient de résister aux avances de personnes en couple, de couper les ponts etc.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes