Je ne supporte pas...

doubleinfinity-;4862625 a dit :
aalia;4862618 a dit :
doubleinfinity-;4862608 a dit :
Pour rester dans le ton du topic, je ne supporte pas qu'il y ait toujours des règles vestimentaires à respecter quand on est une femme. A-t-on déjà vu un homme habillé de façon trop sexy et pas appropriée ? :hesite: (coucou le patriarcat. :hello:)
Ça mérite réflexion, parce que j'ai remarqué, par exemple au travail, quand faut aller voir un client et tout : pour l'homme c'est costard. s'il n'a pas de costard il est considéré comme non sapé, point. Alors que la femme, elle a nettement plus de choix. elle peut mettre des trucs fleuris, pantalons OU jupe, ya de la variété dans les chaussures, etc. Elle a le choix dans le classe on va dire. Tandis que l'homme, en dehors du costard cravate, point de salut.

(là on sort complètement du débat sur le slut shaming je suis ok)
Ah oui mais je situais mon propos sur la "sexytitude". :hesite:
Ton post me fait penser au "oui mais les femmes ont plus le choix que les hommes dans l’habillement". C'est assez vrai en fait, mais ça vient d'où ça ? C'est plus une interdiction de porter certaines pièces chez les hommes en fait non ? :dunno:
Faut que je trouve des docs sur ce sujet, ça me perturbe. :hesite:
Je pense que ça vient justement du patriarcat.
Avant, il y avait les fringues d'hommes et les fringues des femmes.
Les femmes ont commencé à emprunter les codes des hommes, à mixer avec les leurs, etc.
Mais que les hommes empruntent les codes des femmes, hors de question. Ça fait tapette, voyez vous.
C'est comme chez les enfants. Une fille qui joue aux jeux de garçon c'est un garçon manqué. un garçon qui joue aux jeux de filles... non, non. Honte ultime.

Ce qui sous-entend bien sûr qu'être un homme, c'est mieux.
 
aalia;4862634 a dit :
doubleinfinity-;4862625 a dit :
aalia;4862618 a dit :
doubleinfinity-;4862608 a dit :
Pour rester dans le ton du topic, je ne supporte pas qu'il y ait toujours des règles vestimentaires à respecter quand on est une femme. A-t-on déjà vu un homme habillé de façon trop sexy et pas appropriée ? :hesite: (coucou le patriarcat. :hello:)
Ça mérite réflexion, parce que j'ai remarqué, par exemple au travail, quand faut aller voir un client et tout : pour l'homme c'est costard. s'il n'a pas de costard il est considéré comme non sapé, point. Alors que la femme, elle a nettement plus de choix. elle peut mettre des trucs fleuris, pantalons OU jupe, ya de la variété dans les chaussures, etc. Elle a le choix dans le classe on va dire. Tandis que l'homme, en dehors du costard cravate, point de salut.

(là on sort complètement du débat sur le slut shaming je suis ok)
Ah oui mais je situais mon propos sur la "sexytitude". :hesite:
Ton post me fait penser au "oui mais les femmes ont plus le choix que les hommes dans l’habillement". C'est assez vrai en fait, mais ça vient d'où ça ? C'est plus une interdiction de porter certaines pièces chez les hommes en fait non ? :dunno:
Faut que je trouve des docs sur ce sujet, ça me perturbe. :hesite:
Une fille qui joue aux jeux de garçon c'est un garçon manqué. un garçon qui joue aux jeux de filles... non, non. Honte ultime.
Ca me rappelle ce comic tout mignon :


:jv:
 
L

La femme de Frank

Guest
Je pense que si l'on peut percevoir le legging de façon négative c'est simplement parce que son utilisation première a été détournée. Ce "caleçon" existe depuis un bout de temps mais était à l'origine essentiellement destiné au sport. Et c'est par un phénomène de mode qu'il a été popularisé comme pantalon. En ce sens je trouve ça compréhensible qu'on ne l'appréhende pas comme les autres vêtements. Il y a des sortes de règles tacites pour tout et y compris la façon de s'habiller. Par exemple personne ne va sortir dans la rue en pyjama ; le jogging porté au quotidien est rattaché à un certain archétype social, etc. Même la comparaison avec le haut transparent me semble peu pertinente parce que là aussi il y a au premier abord une sorte d'absence de bon sens par rapport à la définition même du vêtement. C'est ce qui sert normalement à couvrir le corps donc l'idée est a priori paradoxale. Quand quelque chose entre en contradiction avec une certaine logique cela peut difficilement faire d'emblée l'unanimité.

Pour en revenir au legging personnellement je trouve juste ça peu esthétique. La première fois que j'ai vu une fille en porter en guise de pantalon cela m'a déstabilisé parce que j'avais vraiment l'impression qu'elle avait oublié un élément de sa tenue. Pour moi cela s'apparente effectivement plus à un collant épais. Après ce qu'il y a de dérangeant c'est cette tendance très actuelle à faire d'une chose qu'on adore ou qu'on déteste son cheval de bataille. Donc cette volonté de répandre le soit-disant bon goût par un pseudo-humour notamment sur Internet est d'une suffisance insupportable. Sur ce sujet je rejoins la majorité d'entre vous car il ne me viendrait jamais à l'esprit de faire la morale à qui que ce soit concernant la façon dont elle a de se fringuer.
 
Dernière édition par un modérateur :
ornithor1k;4862657 a dit :
aalia;4862618 a dit :
doubleinfinity-;4862608 a dit :
Pour rester dans le ton du topic, je ne supporte pas qu'il y ait toujours des règles vestimentaires à respecter quand on est une femme. A-t-on déjà vu un homme habillé de façon trop sexy et pas appropriée ? :hesite: (coucou le patriarcat. :hello:)
Ça mérite réflexion, parce que j'ai remarqué, par exemple au travail, quand faut aller voir un client et tout : pour l'homme c'est costard. s'il n'a pas de costard il est considéré comme non sapé, point. Alors que la femme, elle a nettement plus de choix. elle peut mettre des trucs fleuris, pantalons OU jupe, ya de la variété dans les chaussures, etc. Elle a le choix dans le classe on va dire. Tandis que l'homme, en dehors du costard cravate, point de salut.

(là on sort complètement du débat sur le slut shaming je suis ok)
Quid du costume 3 pièces, des chaussures à glands, à boucles, des pochettes, des différents types de cravattes, des foulards, des écharpes (bon c'est plus pour le soir, mais quand même), des boutons de manchettes, des montres/bijoux, des motifs de chemises?
Tout ça reste dans le cadre du costume.
Et les femmes y ont droit aussi.
 
@Quinn  A lire ton histoire, je trouve effectivement les propos de ta collègue un peu faciles, mais si je suis tout à fait honnête avec moi-même je pense que c'est vraiment par chance que personnellement, je ne fume pas.

 J'ai une tendance particulière à l'addiction, et je ne suis pas très raisonnable comme personne (par exemple niveau budget je ne pourrais jamais me permettre d'être fumeuse mais... je sais que je n'aurais pas su m'empêcher d'acheter mon paquet quotidien si j'en ressentais le besoin, quitte à me mettre dans la merde). Outre une partie de mon entourage, mon ex et ma coloc - donc les deux personnes avec lesquelles je passais le plus de temps -  fument comme des pompiers, et ils le faisaient souvent dans ma chambre avec moi. Depuis des années, je n'aurais qu'à tendre la main pour avoir une clope, mais ça n'a pas du tout été un combat de m'en empêcher, j'ai juste eu la chance de ne pas aimer ça, que ça ne me détende pas spécialement, de ne pas ressentir le besoin de faire comme eux. Fut un temps j'ai même vaguement souhaité fumer parce que je trouvais le geste élégant et que ça semblait être des petits sas conviviaux de décompression (et yolo pour le cancer hein, je vous ai dit que je n'étais pas très maline raisonnable) :lol: Évidemment je suis extrêmement contente pour ma santé, mon indépendance et mes finances, mais franchement impossible de m'attribuer ce crédit-là: pour le coup je suis vraiment chanceuse.

Cela dit ne parle évidemment que de mon cas particulier, je ne doute pas qu'on puisse parler de choix de ne pas fumer pour bien des gens - et ça ne me viendrait pas à l'idée de parler de "chance" à quelqu'un qui ne commet pas les mêmes conneries qu'un autre dans un tel contexte. D'ailleurs, un choix doit-il être difficile à prendre pour en être vraiment un? :hesite:
 
Dernière édition :
S

Shield

Guest
@Quinn. et @DoubleInfinity-


Je comprends un peu cette tendance à parler de "chance" quand c'est hors propos. Quand on souffre d'une addiction, je comprends qu'on envie les autres d'y avoir échappé. La chance, ce n'est pas d'avoir décidé de ne jamais fumer (après tout, la première clope est innocente) ; la chance c'est de ne pas avoir à corriger une habitude autodestructrice, de ne pas voir un plaisir se transformer en addiction. Je n'aime pas le tabac, mais j'aime bien l'alcool, et je me dis que j'ai "de la chance" parce que je n'ai pas besoin de l'alcool, je peux arrêter quand je veux - mais si j'en avais besoin, j'imagine que j'envierais ceux qui ne touchent pas à l'alcool, et je trouverais ça rude qu'on m'empêche de me plaindre un peu, quand bien même j'aurais participé à faire naître cette addiction. Et c'est pareil avec la drogue, le jeu, la bouffe, le sexe ou les réseaux sociaux (enfin, quasiment n'importe quoi peut devenir une addiction).

En plus, en ce qui concerne cet exemple de l'alcool, mais aussi l'exemple des bonnes notes, je pense que y a un facteur socio-culturel qui entre en compte. Quand on naît dans une famille cultivée qui encourage les études, c'est une chance, parce que nos parents font le nécessaire pour qu'on puisse apprendre, avoir des bonnes notes. Bien sûr, ça ne suffit pas, encore faut-il être motivé pour travailler, mais je pense que c'est plus motivant de travailler quand on a une représentation positive des études, et ça, ça ne dépend pas que de soi. Bref, j'ai tendance à me méfier du mythe du self-made man, de la méritocratie, etc. Bien sûr, on peut avoir plus de mérite, certaines personnes se donnent plus les moyens d'obtenir ce qu'elles veulent que d'autres, mais dans quelle mesure ça dépend de soi et dans quelle mesure ça dépend de son environnement? J'essaie d'être prudente quand je juge les gens là-dessus, parce qu'on ne connaît jamais tout de leur vie, et j'estime que j'ai eu pas mal de chance justement.
 
JNSP mon pere et sa relation a la tele.

Mon pere regarde tout le temps la tele et tout (meme des trucs dans une langue qu'il ne comprends pas) mais il fait partie de ces gens qui regardent la tele en mangeant, et en soit je n'ai rien conte (je le fais quand je suis toute seule ou avec ma meilleure amie).
Mais il est insupportable. Quoi qu'il regarde il commente tout, vraiment tout. Par exemple, je suis allee manger chez lui hier et du coup on regardait les infos (en zappant sur les jeux televises) et il commente tout : de l'innondation au mec qui a tue sa femme, en parlant plus fort que la tele (j'ai l'impression qu'il hurle presque) et forcement : commentaires racistes, pro-peine de mort ("mais une balle dans la tete et voila"), et il repond aussi aux questions des jeux televises.

C'est... derangeant. Alors, je ne vis pas chez lui et il fait ce qu'il veut mais du coup, je ne peux ni entendre la tele parce qu'il parle par dessus ni discuter non plus.
C'est juste hyper desagreable. Du coup ba j'ecoute a moitie et surtout je ne reponds pas a ses commentaires (en plus j'ai tendance a parler doucement donc il entend a moitie aussi). Super Repas...

Bon, sinon quand on est plusieurs il eteint quand meme mais bon.

Ah oui et sinon, quand il regarde les infos de TF1, il enregistre celle de France 2 pour les regarder apres :shifty: (super utile, si encore c'etait celles d'Arte mais la... l'interet est quand meme limite)

----
Et un "JNSP" pour ma mere :cretin: (je suis sympa comme fille).
Elle m'enerve car elle a tendance a, comment dire, dicter aux gens quoi faire. Genre on a une voisine avec qui on a ete tres proche a une periode. On l'a voit toujours mais un peu moins. Bon, cette voisine regarde aussi beaucoup la tele (beaucoup le sport) et elle a ete en surpoids a une periode.
Bon et bien ma mere lui fait toujours des commentaires, du genre quand on est a table : "Josette, mets pas autant de nourriture dans ta bouche" ! "Josette, mange doucement !" "Josette, quand meme mange comme ci/comme ca". Sa derniere lubie a ete de la saouler avec le velo :" Josette, va faire du velo avec Kiha" (et nous y sommes allees aujourd'hui "pour que ma mere la laisse tranquille" et j'ai du mentir a ma mere parce qu'on a pas fait un grand tour et que Josette voulait pas avoir des reproches ~)
Et ma mere fait toujours des reproches comme ca du style "ohlalala Josette elle sort pas, elle reste devant la tele".
On est plusieurs a dire (a table notamment) "mais laisse Josette tranquille, elle fait ce qu'elle veut" mais rien n'y fait (ca fait des annees que ca dure hein). Donc bon Josette a l'habitude et elle laisse parler ma mere du coup.

Du coup, elle fait aussi ca avec moi : "Kiha, mais t'as pas d'allure avec ses chaussures", "ohlala t'as des boutons". Bon c'est ma mere, c'est un peu plus legitime. Mais bon son hobby du moment c'est de critiquer mes baskets en toile que j'aime bien, elle trouve que ca rend pas bien. Mais moi j'aime bien, je me sens bien dedans, elles sont pratiques et je n'ai pas de sandales, donc c'est soit ca soit mes docs. :shifty:

Bref, ma mere est chiante :cretin:
 
  • Big up !
Reactions : Nausicaa26 and Camman
S

Shield

Guest
@Quinn.
Bien sûr, ce sont les mêmes personnes qui parlent d'une "chance d'avoir des bonnes notes" et qui utilisent le terme "intello" pour se moquer. Personnellement, maintenant que j'ai grandi, je me rends compte qu'"intello" n'est une insulte que dans la mesure où on le prend comme tel, c'est un peu l'insulte du désespoir d'ailleurs. Je me rends compte que se retrouver avec des mauvaises notes pendant sa scolarité c'est aussi une forme de violence symbolique (il suffit de voir la réaction du personnel éducatif, des familles, etc.), et je pense que c'est pour ça que ceux qui ne réussissent pas bien à l'école renvoient cette violence contre ceux qui réussissent. Je suis persuadée que les personnes qui me traitaient d'intello enviaient mes bonnes notes et souffraient de ne pas réussir, et quelque part je les comprends un peu (ça peut malheureusement virer au harcèlement scolaire, mais professionnellement parlant, c'est moi qui m'en sors le mieux en ayant pu réussir dans mes études), et c'est un truc qui me fait pas mal réfléchir en tant que future prof d'ailleurs, cette espèce de "cycle de la violence à l'école" :shifty:

Après, je suis pas sûre que quand les gens disent "tu as de la chance de...", ils parlent vraiment de toi. Enfin quand on me dit ce genre de choses, je le comprends davantage comme un "je regrette de" ou "j'aimerais bien être comme toi" que comme une tentative de m'impliquer dans leur vie. Je pense que quand ils me font ce genre de remarques, ils s'en foutent complètement de moi, ils sont en train de parler d'eux-mêmes :P Du coup je le conçois vraiment comme une plainte.
Après, oui, y a sûrement une forme d'immaturité émotionnelle là-dedans (on envie l'autre parce qu'on imagine que c'est impossible de se changer soi-même, ou on ne se sent pas encore prêt), et je comprends que ça t'agace; mais pour être honnête, je ne connais personne qui soit totalement mature émotionnellement parlant :shifty: Tous les gens que je connais ont recours à des stratégies diverses et variées pour éviter d'avoir à affronter leurs névroses, c'est très agaçant mais j'ai l'impression que c'est assez humain.
Après, bon, ça vire parfois à l'insupportable, et y a des névroses qu'on supporte mieux que d'autres :lol:
 
Je ne supporte pas les mecs paternalistes qui me disent ce que je dois faire. :goth: Pire encore quand ça commence par "moi, si j'étais ton père..." :goth: T'es pas mon père, mon père ça fait un bail qu'il a arrêté de me dire quoi faire dans la vie parce que, big news, je suis adulte. :goth:
 
K

Kafkanorexia

Guest
@ally-darling Je comprends peut-être mal ton message, mais... Il y a d'autres causes que la cigarette concernant le cancer?
Comme il y a d'autres causes de cotisation (malnutrition, etc).
Je ne chouine pas sur mon sort et j'en ai même honte. Mais si demain j'avais un cancer des poumons, ça voudrait dire que je le mérite et que je n'aurais rien à redire dessus (aka conséquences) ? Je ne suis pas sûre d'avoir compris en fait, au temps pour moi. Ce "je ne supporte pas" concerne tous les fumeurs?
 
Dernière édition par un modérateur :
K

Kafkanorexia

Guest
ally-darling;4863724 a dit :
kafkanorexia;4863717 a dit :
@ally-darling Je comprends peut-été mal ton message, mais... Il y a d'autres causes que la cigarette concernant le cancer?
Comme il y a d'autres causes de cotisation (malnutrition, etc).
Je ne chouine pas sur mon sort et j'en ai même honte. Mais si demain j'avais un cancer des poumons, ça voudrait dire que je le mérite et que je n'aurais rien à redire dessus (aka conséquences) ? Je ne suis pas sûre d'avoir compris en fait, au temps pour moi. Ce "je ne supporte pas" concerne tous les fumeurs?
Non en effet ça n'est pas ça que je veux dire, enfin en partie. En fait ça pourrait se trouver dans "je m'en veux de penser ça", parce que oui pour le coup j'ai tendance à juger les fumeurs, après je sais que les cancers ne sont pas tous dus à la clope bien évidement, mais mes interrogations, qu'on peut d'ailleurs aussi relier à la consommation d'alcool ou la malnutrition, sont sur le nombre de pathologies graves liées à la clope. Après je suis consciente d'avoir un truc particulier avec la clope, puisque si on prend l'alcool, sa consommation engendre aussi des graves soucis de santé et pourtant j'en consomme occasionnellement :lol:
J'ai l'impression de pas être du tout claire désolée.
En clair, je suis complètement dans l'esprit que la clope c'est le mal et que même en étant non-fumeuse je trouve qu'on est tous pénalisé par ça, notamment dans les dépenses de santé (mais on peut rajouter le tabagisme passif, la pollution pour ceux qui les jettent par terre...).

(Désolée j'ai l'impression d'être hyper condescendante, mes parents ont très bien fait la campagne anti-tabac)
D'accord donc c'est vraiment personnel concernant la cigarette. :) Je ne comprenais juste pas si tu pensais la même chose concernant l'alcool, la nourriture, les drogues, etc.
Mais je comprends. J'étais l'ambassadrice du "je ne fumerai jamais, mes parents me dégoûtent"... Et voilà, haha. :d
 
Je ne supporte pas les "copines" qui, sous prétexte qu'elles sont proches de moi, se sentent obligées de tout savoir de ma vie.

Là, par exemple, ma copine de cours avec qui je suis tout le temps (assises à côté 30h par semaine + tous les repas), avec qui j'écris mon mémoire, que j'apprécie mais qui commence à me gonfler par moments, me demande si ça va. Alors non, pas vraiment, j'ai été hospitalisée... mais je vais mieux.
"Ah bon, mais pourquoi ?"
Question normale, ça ne me choque pas, sauf que je ne veux pas répondre, donc j'esquive "rien de grave ça va mieux"
"Ah bon mais tu as eu quoi ?! parce que tu as toujours des problèmes de santé quand même".:stare:
Bah ouais, mais bon, c'est pas pour autant que j'ai envie de te les expliquer.

Vu comme ça, on dirait que je suis une vieille méchante, mais c'est surtout son ton qui m'énerve, on dirait que c'est plus pour me fliquer (rapport au mémoire) que pour prendre des nouvelles. :dunno:

(d'ailleurs si quelqu'un sait ce que je pourrais lui répondre pour qu'elle me foute la paix sans nous brouiller...)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes