Patrimoine, argent, tracas : le topic des Madz qui ont des sousous

Sans vouloir entrer dans le débat sur les impôts et sur quoi faire de son argent etc (et sur tout le reste du topic, je ne viens pas juger le contenu en fait)...

Le titre me gène vachement en fait... :hesite:
Je travaille beaucoup pour un salaire pas très intéressant, ce qui fait que le sujet de ce topic ne me concerne pas. Mais ce n'est pas pour ça que j'ai raté ma vie, merci :fleur:
Le fait de comparer l'argent à la réussite me hérisse les poils.
Par exemple, quelqu'un qui serait malheureux mais aurait gagné au loto devrait être plus heureux / aurait une meilleure vie / plus de mérite qu'une mère au foyer heureuse avec ses enfants mais sans ressources ?

Il y a plusieures réussites dans la vie qui dépendent de chacun... professionnelle, personnelle, familiale, pécunière, ce que vous voulez...
Mais réduire la réussite au fait d'avoir "trop" d'argent en fait, je trouve ça extrêmement blessant pour les "autres" :fleur:

Voilà, je ne viens pas le dire méchamment ni juger le contenu du topic, juste signaler que je trouve le titre un peu condescendant, et beaucoup blessant et jugeant... :fleur:
 
Ah oui j'ai oublié un truc qui m'a interpellé.
Dp du coup. :ninja:

J'habite un immeuble dont le parking est commun avec un logement social. Côté propriétaire (mon immeuble) il y a quelques belles voitures, mais sans plus. Côté HLM, il y a de très belles voitures et en plus grand nombre (et aussi quelques bouses qu'il n'y a pas de mon côté, pour relativiser aussi).
Je me suis fait la même réflexion que celle que tu as fait sur le parking de l'usine. Rolala dis donc, les pauvres ils ont les moyens blabla blingbling rolala (pour caricaturer). Sauf qu'après j'ai réfléchi. Quand t'as pas les moyens d'acheter un logement, quand t'as pas les moyens d'avoir des dépenses de riche, il peut te rester un peu de sous pour te faire un seul plaisir. Certains s'offrent les Maldives une fois dans leur vie, d'autres s'achètent des Audi TT d'occase qui claquent sa mère.
OK, ils ont une bien plus belle bagnole que moi (paye ta c3 Picasso grise familiale et fonctionnelle) mais moi je paye 2 taxes foncières, j'ai des locataires, j'ai un appart, une voiture neuve (moche mais neuve), je claque régulièrement plein de sous dans les fringues et mon fils mange des babybio deux fois plus chères que les natureness et je vous parle pas du budget bière et pinard. Bref, j'ai un train de vie supérieur et je n'ai pas besoin d'acheter une belle bagnole (ni les moyens vu que j'ai des dépenses de riche).
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
Je trouve le topic a un potentiel a être très intéressant : il pourrait servir à discuter concrètement placements mais aussi de la difficulté à gérer des relations avec des proches qui n'ont pas le même niveau de vie.
Personnellement, c'est ce dernier point qui me parle tout particulièrement, sachant que j'ia un différence de niveau de vie assez notable avec pas mal de mes proches (dans un sens comme dans l'autre d'ailleurs, je suis assez au milieu), et que ça n'est pas toujours facile. A la fois de savoir quand on peut se plaindre de ses problèmes alors qu'on se sait privilégiés et à la fois de ne pas devenir envieuse de ceux qui ont eu plus de facilités et d'arriver à écouter leurs problèmes de double taxes foncières (et à ne pas s'en vouloir de ne pas avoir été meilleure gestionnaire de ses sous avant).

Je regretterai que le topic tombe toutefois dans un afrontement entre privilégié et non-privilégié. Je ne vais pas mentir, certains propos ici m'ont bien fait sursauter, et j'avais aussi envie de demander à @123pourquoi les raisons de son refus de payer les impôts du pays où elle vit. Mais je crains que l'avalanche de posts lui reprochant ses choix ne ferment le dialogue. Or celui-ci peut être intéressant.

Maintenant, je voulais rebondir sur la question des pauvres qui ont des voitures de luxe. Un jour, une de mes proches m'a engueulée parce que je lui disais que quand on finissait le mois en ne mangeant que des pâtes comme elle, on évitait de partir en voyage ou de s'acheter une 20ème robe. Elle m'a engueulée et a tenté de m'expliquer avec ses mots à elle les mécanismes qui poussent certaines personnes dans la précarité à faire des dépenses au-dessus de leur train de vie. Des années plus tard, je suis tombée sur cet article qui explique exactement la même chose d'un point de vue sociologique. C'est long mais je vous le conseille :
http://uneheuredepeine.blogspot.be/2017/07/mais-que-devient-largent-des-pauvres.html
 
Le topic en lui-même ne me dérange pas, mais le titre, oui. Je considère que j'ai réussi ma vie selon mes critères ( j'ai réussi brillamment mes études, je fais le métier dont j'ai toujours rêvé, j'ai trouvé l'homme de ma vie, j'ai une petite fille extraordinaire).

Le titre "Topic des privilégié(e)s" me semblerait plus adapté. D'ailleurs, je ne comprends pas ce refus de se reconnaître dans le terme de "privilégiés". Ce n'est pas péjoratif et ça n'enlève pas votre mérite d'avoir "réussi". Personnellement, je me considère comme une privilégiée et pourtant, j'ai grandi dans une famille nombreuse avec une maman au foyer et un papa dans l'agriculture, j'ai eu les bourses sur critères sociaux et des bourses au mérite également.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
@justinetttte Sauf que les stars ne travaillent pas pour l'Etat ni pour le service public donc c'est normal qu'on ne les paye pas avec nos impots. Je comprend pas trop la comparaison là. :hesite: (Et c'est pas comparable non plus en terme de revenus je pense...).
Non évidemment la corruption ne disparaîtra jamais totalement (même si je pense qu'on trouve en France plus d'arrangements avec la législation et la fiscalité pour payer moins d'impôts que de corruption veritable). Mais le niveau de corruption en France n'a absolument rien de comparable à ce que l'on peut trouver ailleurs donc ça me semble être un mal pour un bien.

Et limiter ses dépenses, en faisant attention au prix que l'on met par exemple, ne place pas dans la même posture selon qu'on le fasse par choix ou par nécessité. D'où, je pense, l'agacement qu'il peut y avoir de certaines personnes qui n'ont pas le loisir de faire autrement et pour qui ça ne résulte pas d'un choix (et qui du coup ne comprennent pas forcement pourquoi vous n'en "profitez pas"). Quand tu es obligé de compter chaque centime je peux comprendre que ça irrite un peu de voir des gens qui ont les moyens essayer de chercher le meilleur prix, ça renforce encore le décalage.

Pour les voitures de luxe (ou les produits de marque) des personnes pauvres (ou ayant moins de revenus) c'est aussi un moyen d'essayer d'avoir des attributs extérieurs de richesse. Quand on a de l'argent on en a pas forcement le besoin parce que ben... on sait qu'on a de l'argent, on a rien à prouver de ce coté là. D'ailleurs ces signes ostentatoires de richesse tr s visibles sont délaissés par les riches, qui préfèrent des marques plus discrètes, dans une logique de distinction : quand on a de l'argent on a pas besoin de prouver que l'on en a, ni essayer de se rapprocher des privilèges vu qu'on les a déjà.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
Comme d'autres, le titre me dérange.
A vrai dire, j'ai d'abord cru à un troll (certes, bien rôdé, mais troll quand même :cretin:) et le coup de la comparaison entre payer des impôts et la scarification, même les pires politicards n'ont pas osé la faire !

Plusieurs choses : finalement, peu de filles ont parlé chiffres. Or, je trouve ça intéressant aussi de voir à quel stade on se considère comme privilégié, ou à quel montant on se sent à l'aise.

(Par exemple, jusqu'à présent, la période financière qui nous a le plus donné l'impression de rouler sur l'or, était paradoxalement une période où on gagnait bien moins qu'aujourd'hui. A l'époque, on avait +- 2000 € par mois à deux (mon salaire seul en fait), mais nous n'avions comme charge qu'un loyer moyen + des charges peu élevées et un chat. Depuis, on gagne à peu près le double (un peu moins/un peu plus selon les mois) et on se serre bien plus la ceinture, parce qu'entre temps, on est devenus propriétaires (donc revenu cadastral, gros emprunt, travaux, etc), on a eu un enfant, nos charges ont augmenté, on a plus d'animaux, etc etc..Quand on gagnait 2000 € à deux, on était tout le temps au resto, en vacances, en city trips, je ne me privais jamais d'une jolie fringue, je croulais sous les bottes et sacs en cuir etc.. et là, ben ça va faire deux ans que c'est à ma fille que j'achète des pompes, qu'on va peu au resto, presque plus au ciné, on n'est partis qu'une fois en vacances.)
J'imagine que @123pourquoi, tu gagnes fort bien ta vie si tu parles d'une imposition à 80 %. Perso, même si je n'étais imposée que de +- 300 € sur 2100 € bah.. j'étais bien contente de les payer, ça me semblait normal. Et à présent que +- 1500 € partent aux impôts chaque mois, je tiens le même discours. L'an prochain, si tout va bien, mon mari sera carrément imposé à +- 60 % et... si parfois, spontanément, ça fait un poil tiquer, bah à nouveau, pour nous, c'est juste normal.
Je dirais que si ça te dérange, au point de voir ça comme une violence envers toi-même (excuse moi mais ce sont tes propos que je trouve violents pour le coup !) et bien.. pourquoi ne pas aller travailler & vivre dans un pays qui pratique une imposition qui te convient mieux ?

Ensuite, tu parles de ne pas savoir que faire de ton argent, et que tu ne veux pas prendre de risques, ni "qu'il profite à ton banquier", un simple compte épargne peut convenir : tu ne gagneras presque rien dessus (mais à priori, t'en as déjà trop pour tes besoins) et il s'accumulera gentiment.
J'imagine que comme tout le monde, tu as bien des envies ? Hé bah assouvis-les, quelles qu'elles soient. Et pour le reste, si tu t'en fiches tant, et bien donne-le ! A des associations, ou carrément à des gens dans le besoin. (dès que j'ai quelques euros en poche, je les distribue dans la rue)
Fin je comprends mal ce problème en fait : tu le dépenses ou non, c'est ton souci, et après ? Au pire il dort sur un compte. (ce que personnellement je trouve bien triste, on compte bien ne rien emmener du tout dans la tombe :cretin:)


Allez, rêvons un peu.. quand je serai riche (toujours penser positif :coiffe:) : on prendra un Maine Coon, on fera quelques travaux dans la maison et le jardin, et plus tard, on achètera une autre maison, toujours à la campagne, mais plus grande, me permettant de tenir un élevage de Maine Coon digne de ce nom, le terrain sera suffisant pour un grand potager, et une serre pour les lubies de mon mari. Ma fille y aura une grande salle de jeux. J'achèterai à nouveau de jolies bottes en cuir et des sacs magnifiques, parce qu'allez savoir pourquoi, ce sont mes marottes. Et puis surtout, on recommencera à voyager : on fera des city trips dès que possible avec notre fille, et on partira trois semaines tous les étés. On visitera des endroits dont on peut seulement rêver aujourd'hui. Je ferai mes courses dans un magasin que j'aime bien, mais qui est nettement trop cher pour nos courses de la semaine, en choisissant chaque produit par envie, et non pas en fonction de son prix. J'essaierai de lancer correctement ma mini entreprise, aussi. Un jour, un jour..
Mais surtout, et c'est l'essentiel : mon mari travaillera moins et sera plus présent au quotidien.
Aaah ça fait du bien :happy:
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
@Bree_ Tant qu'on y est, je trouve que tu as raison de souligner que peu de personnes ici on donné des chiffres et que ça serait intéressant de voir à partir de quand les gens se considèrent comme privilégiés.
C'est d'ailleurs quelque chose que j'ai remarqué : pour énormément de gens, les riches, c'est les autres. Je connais une personne qui possède un appart à Paris (et pas dans un quartier moche) et une maison en Bretagne et qui se vit juste comme "aisée mais pas plus". J'ai déjà entendu un gars dont le patrimoine se compte en million (bon, un ou deux, ok mais quand même) qui se décrit comme "pauvre chez les riches".
Du coup, moi j'ai toujours dit que je préférais me dire trop vite privilégiée que l'inverse. Je préfère reconnaitre ma chance à ce niveau-là que me plaindre.

Même au sein de mon couple, nous ne vivons pas les choses de la même manière. Je nous vis comme quasi riche alors que mon compagnon trouve qu'on s'en sort bien mais faut pas pousser.
Et pour donner des chiffres : à nous deux, on gagne bcp par mois (M. Kettricken m'a demandé de retirer le chiffres par soucis de confidentialité) et on a deux voitures de fonction. On est propriétaire depuis peu, mais on a acheté nettement en-dessous de nos moyens car au-delà de ces chiffres de salaire, on a d'autres inconvénients : on veut un enfant et vu qu'on aura aucun soutien de grands-parents, on sait qu'on va douiller niveau crèches et autres (rien que la crèche devrait être aux alentours des 600 euros/mois). Pour l'instant, on peut mener un train de vie facile et sans contrainte mais on sait que ça changera si on a une famille, donc on essaye de mettre beaucoup de côté (tout en se faisant plaisir quand même). D'autant qu'on a +/- zéro aide possible du côté familiale, ni héritage potentiel.
A côté de ça, j'ai des proches qui gagnent 1000 euros/mois et avec qui j'ai ce dialogue impossible quand je dis que je ne peux pas me permettre d'acheter des robes à 100 euros (alors que elles le font parfois).
Et j'ai aussi des proches qui ont 2 ou 3 biens immobiliers pour une couple ou dont un héritage leur donne une maison toute payée (mais bon.... vu les circonstances, ces proches s'en seraient bien passé) et qui savent qu'il y aura d'autres maisons qui leur reviendront (enfants uniques). Et parfois, je les envie quand ils font des choix que je ne considère paas pouvoir me permettre (comme le mi-temps).

Bref, mon compagnon commence à se détendre maintenant qu'on est proprios et à dire qu'on est aisés, tandis que de mon côté, voir toutes ces maisons qu'on ne pouvait pas se permettre (ou qu'on aurait pu se permettre si on n'avait pas d(enfant) m'a fait un peu relativiser et je ne dis plus que je suis "riche" (même si je le pense quand même un peu).

Et je suis très contente de payer des impôts. Parfois, quand je vois l'état des routes notamment, je me demande ce qu'ils en font. Mais je me dis que même si la plupart est mal utilisé, si j'en payais moins je pourrais moins alimenter le budget des sous bien utilisés (paas très clair comme formule...). Et je suis plus qu'ok de payer pour la santé des autres, pour le chômage de ceux qui n'ont pas eu ma chance (j'ai fait 16 mois au chomage après tout), pour les écoles et autres.
 
Dernière édition :
@Bree_ Je me demandais comment participer à ce topic sans être désagréable et en étant un minimum constructive. Tu me donnes l'occasion de l'être : après tout je gagne pas grand chose (rien du tout en fait je suis une sale parasite :cretin:) mais s'il faut donner des idées aux privilégié.es pour dépenser leurs sous, là j'ai des trucs à dire !!! :yawn:

Donc si j'avais un bon salaire, je pense que j'aimerais pouvoir acheter ma nourriture uniquement en biocoop pour la satisfaction de manger bio et de contribuer à la transition écologique. J'achèterais également mes fringues en bio/éthique et je m'offrirai une hybride pour consommer moins d'essence.
(C'est bizarre en fait ça me fait me sentir mal d'imaginer tout ce que je pourrais acheter :non: :yawn:)
Je nous offrirais, à ma fille et moi, des week ends par ci par là ou des sorties "chères" en parc d'attractions ou autre (:halp: trop de consommation :halp:). Je changerais de banque pour aller vers un truc coopératif et éthique (alors vous me direz que je peux déjà le faire, je crois que j'attends d'avoir du taf et donc un salaire :hesite:)(ou j'ai la flemme allez savoir :coiffe:). Je m'amuserais à contribuer à plein de projets sur Ulule et autres plateformes de financement participatif sur des projets qui me tiennent à coeur (et tant pis si ça foire ! y'a tellement de gens qui osent se lancer, forcément qu'il y a des échecs dans le tas (j'en suis la preuve vivante :sweatdrop: :lol:) mais on peut pas savoir à l'avance ce qui va foirer et ce qui va réussir !) et je donnerais un petit quelque chose aux artistes que j'aime bien via Tipee par exemple.
En fait je me permettrais d'aller vers le "cher mais fait par de vraies personnes".
Je me ferais plaisir sur mon logement (avec jardin notamment) et j'aurais des animaux.

:hesite: Il me faut combien à votre avis pour financer tout ça ? :hesite:
 
@Pinceau_ : Aha, je ne sais pas :d
J'imagine que ça peut dépendre de tes frais incompressibles mensuels.. Ca se trouve, il ne faut pas tellement ! *rêvons rêvons*

@Kettricken : Voilà, autre chose qui me chiffonne ! La difficulté que semblent avoir les gens à admettre qu'ils sont privilégiés. Ici, cette année, on est dans la mouise, mais c'est notre faute (surtout celle de mon mari :vex:) parce qu'on a acheté un peu trop tôt, une maison bien trop chère pour nos revenus (et le train de vie qu'on veut mener à côté) surtout en ayant zéro apport personnel et zéro économies. Mais euh.. j'ai conscience que ce sont des problèmes de "riches". Et qu'en soi, avec un revenu de 3500 à 4500 net selon les mois pour un ménage avec un seul salaire, et à moins de 30 ans, bah.. on est plus que privilégiés. Et qu'on a plein de solutions si ça merde (comment ça je pourrais commencer par travailler par exemple ? :troll:)
Du coup, quand je suis avec certaines connaissances de mon mari, parfois j'hallucine complètement. Ils sont généralement (encore) mieux lotis que nous, car ils sont souvent en couple avec deux revenus similaires (là où je ne travaille pas), et bien souvent, ont des familles qui ont de l'argent et un gros patrimoine immobilier. Autant dire que quand je les entends s'inquiéter de ne pas s'en sortir ou de ne pas trouver de maison, je me facepalm bien fort intérieurement.
J'ai l'impression que ça vient aussi du fait que certains ont grandi dans ce milieu, que c'est leur norme, et qu'en plus de ça, ils côtoient très très majoritairement des gens aussi aisés qu'eux. Je me demande si ce n'est pas plus facile de garder ce recul-là quand on a connu différents stades, et qu'on est entourés de gens de milieux plus divers. :dunno:

Et généralement, je ne parviens pas à m'entendre avec ceux qui ne reconnaissent pas leur chance.
Quand on me dit que j'ai la chance de pouvoir ne pas travailler et de bien vivre quand même, je le reconnais. Oui, mon mari bosse comme un fou, pour encore quelques temps. Mais il fait un job qui le passionne et pour lequel il est bien payé, et le sera encore plus plus tard. Et moi, ça m'a permis de rester auprès de ma fille pendant ses premières années. Alors, même s'il y a tellement plus riche que nous, bah je nous estime déjà bien chanceux. Et je fais attention quand on est entourés trop souvent de gens qui ont oublié leur chance, justement, pour ne pas le perdre de vue !
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
@LadyNightstalker Une règle que ma mère m'avait toujours dite est qu'en matière d'argent, les besoins sont proportionnels aux revenus. Autrement dit, plus on gagne de sous, plus on se permet d'augmenter son niveau de vie si bien que la "marge" reste souvent la même.
Maintenant, ça n'est clairement pas le cas de tout le monde, comme le montre l'exemple de @123pourquoi (si tu en as marre que je te mentionne, dis-le moi. Je n'iame juste pas parler des personnes "danas leur dos").
De mon côté, j'ai toujours su diminuer mon niveau de vie quand c'était nécessaire sans que ça ne me pose de soucis (pendant mon chômage par exemple) mais par contre, je n'ai jamais su rester à ce niveau plus bas quand mes revenus montaient. J'ai un fond dépensier que j'essaye de controller en mettant de l'argent de côté en début du mois.

@Bree_ Je me suis fait la réflexion en lisant ton 1er poste que jusqu'ici, tes posts m'avaient toujours donné l'impression d'un revenu encore plus élevé. Justement parce que tu reconnais ta chance et présente toujours les côtés positifs de ta situation. Ce que la grande anxieuse que je suis n'arrive pas toujours à faire (je projette trop les potentiels soucis qui pourraient arriver) mais que j'admire:fleur:
C'est d'ailleurs à cause de cette anxiété qu'on a une maison modeste avec une mensualité qui fait même pas 20% de nos revenus. Si on était plus optimiste, on aurait peut-être pris plus confortabe. Mais bref!
Par contre, si je puis me permettre : comment avez-vous fait pour acheter sans économie et apport ?!:oo: Parce que nous, toutes les banques nous ont dit qu'ils ne prêtaient pas les frais de notaire (pour les Français.es : en Belgique, ils se montent à 18% pour une maison non-neuve, 12% pour une maison non-neuve modeste). Et qu'on parle de plus en plus de ne prêter que 80% du prix d'achat. C'est à ce point magique d'être médecin quand on va voir le banquier ?
Et oui, je pense que "l'entre-sois" des personnes privilégiées est très délétère pour le fait d'être conscient de sa chance.

Ah et si j'était bien plus riche : voiture hybride comme @Pinceau, puis travaux dans la maison pour la rendre passive, je ne mangerai que bio et local. Je passerais cosmétiques bio si je les supporte. J'investirai dans ce genre de projets d'ailleurs. Je ferai aussi des voyages à l'autre bout du monde parce que l'être humain est fait de contradictions.
Puis surtout j'aiderai mes parents pour que ma mère (en situation de handicap lourd) ait absolument tout ce dont elle a besoin, et le superflus avec, et que mon père puisse souffler. Et si j'étais vraiment peté de thunes (genre j'ai gagné à l'EuroMillion), j'aiderai mes proches qui gagnent 1000 euros/mois. En leur permettant par exemple de lancer leurs activités artistiques et de quitter les jobs alimentaires.

@123pourquoi C'est vrai que je ne comprends pas trop le soucis de laisser ton argent dormir tranquille sur un compte d'épargne. Je sais qu'actuellement, les taux d'intérêt faibles font qu'avec l'inflation, l'argent sur un compte d'épargne perd au final un peu de valeur mais vu que de toutes façons, tu ne sais pas quoi en faire...
Bon maintenant, si ça ne te convient vraiment pas, peut-être qu'une piste de réflexion serait : quel but veux-tu donner à cet argent ? Veux-tu le faire fructifier ? Veux-tu t'en servir pour aider d'autres ? Veux-tu t'en servir pour te faire plaisir ? Comme assurance pour un éventuel coup dur ?
Si tu veux le faire fructifier : l'immobilier. Et si tu veux le faire fructifier sans trop de tracas lié à la location, j'ai déjà entendu qu'acheter une ou plusieurs places de parking dans une grande ville et les louer est un bon plan
Si tu veux aider les autres mais que tu as fait le tour des assocs : tu n'as pas des proches qui auraient besoin d'un coup de pouce ? Pas forcément sous forme d'argent brut, je sais que c'est délicat mais sous une forme plus détournée qui au final les aide quand même financièrement ?
Si tu veux te faire plaisir à toi ; ben là, il n'y a que toi qui sait.

A ton niveau de fortune, il doit y avoir des gens pour te conseiller sur quoi faire de ton argent, non ? Pas que des banquiers, je veux dire.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes