Challenge de lecture MadmoiZelle 2020

Voici mon bilan de Février et de Mars! Avec le confinement j'en profite, comme beaucoup, pour lire autant que je le peux! :happy:

FÉVRIER
1. Un livre d'un.e auteur.ice dont tu n'as jamais rien lu: Les Hauts de Hurlevent, Emily Brontë
Un livre très anglais, très romantique (au sens littéraire du terme) et assez prenant. Catherine et Heathcliff sont détestables et pourtant on ne peut s’empêcher d’éprouver de l’empathie pour eux. Durant la première partie du moins. A la fin on a juste envie de pousser Heathcliff sous une voiture.

MARS
18. Un livre dont la nationalité de l'auteur.ice commence par la lettre A: Emma, Jane Austen
Jane Austen étant Anglaise, je l’ai mis dans cette catégorie, on est d’accord, c’est un peu facile. C’est un livre plutôt plaisant dans l’ensemble mais qui a mal vieilli, cf. le classisme et le racisme primaires qui parsèment l’histoire (et la conclusion qui est que le bonheur c’est quand les riches épousent les riches, et les pauvres épousent les pauvres).

24. Un livre dont l'histoire se passe à la même saison que la saison où on le lit: The Catcher in the Rye (fr: L’Attrape-coeur), J. D. Salinger
Une énième tentative de réconciliation avec la littérature américaine qui échoue. C’est une plongée dans l’esprit d’un petit mec blanc bourgeois des années 1950 qui déambule dans New York en se plaignant de ces problèmes de petit mec blanc bourgeois. Je n’ai évidemment pas réussi à éprouver la moindre empathie pour ce “héros” qui est censé incarner une jeunesse new yorkaise en perdition ou que sais-je. Sans compter que le tout est écrit dans un argot américain qui tape très vite sur le système. Je sais que ce livre est un classique très apprécié, notamment chez les jeunes anglo-saxons, mais alors en ce qui me concerne je trouve qu’il n’y a rien à en tirer.

25. Un livre avec un personnage principal (ou secondaire) LGBT+: Homo Sapienne, Niviaq Korneliussen
Tous les personnages du livre sont LGBT+, je pouvais pas mieux coller.
C’était très frais, écrit de façon très originale et agréable. Je l’ai dévoré, et je pense que je lirai d’autres livres de cette autrice.

16. Un livre d'un.e auteur.ice scandinave: Les Sentiments du Prince Charles, Liv Strömquist
Un roman graphique féministe qui m’a fait réfléchir sur un tas de sujet. C’est pertinent et plein d’humour, vraiment je recommande!

4. Un livre lu par un.e autre Madz pendant ce challenge: La Fortune des Rougons, Emile Zola
Lu par @Trémazane (moi aussi je me lance dans l’aventure Rougon-Macquart).
Je sais que ce n’est pas forcément le livre de Zola qui fait l’unanimité mais en ce qui me concerne, la magie a opéré. Déjà grâce à la dextérité avec laquelle il manie les mots, ensuite parce que cette plongée dans La Deuxième République était vraiment prenante. J’ai hâte de continuer à suivre les Rougon-Macquart.

21. Une histoire d'amitié: The Great Gatsby (fr: Gatsby le Magnifique), F. S. Fitzgerald
Enfin il est là: LE livre qui me réconcilie avec la littérature américaine. Je connaissais l’histoire et redoutais de m’ennuyer mais c’était sans compter sur la virtuosité de Fitzgerald. Je conseille de le lire même si vous avez déjà vu les adaptations car il y a quelques passages (volontairement?) omis dans les films qui donnent du relief au roman.

Bilan: 14/50
Lecture en cours: Inceste, Anaïs Nin

[Edit: 14/50 et pas 14/20]
 
Dernière édition :
Petit bilan des dernières lectures :

43. Un livre dont le titre contient un prénom
Etenesh, l’odyssée d’une migrante, P.Castaldi, 2016,125p
Cette Bd raconte l’histoire d’Etenesh une migrante Ethiopienne qui passe par le désert et la Lybie avant d’arriver en Italie. Je suis clairement passée à coté de cet ouvrage, je n’ai pas du tout accroché ni au style de dessin ni à la manière dont le scenario est monté. Je ne pourrais donc pas vous en dire beaucoup plus.

44. Un livre dont le titre ne comporte pas la lettre e
Akavak, J. Houston, 152p, 1968
Ce roman jeunesse raconte l’aventure d’Akavak et de son grand-père mourant. Ils traversent le grand-nord canadien afin que celui-ci puisse revoir une dernière fois son jeune frère.
C’est un très beau roman jeunesse d’aventure même si la fin est un peu triste

57. Une histoire de famille
Trois baisers, K.Pancol, 850p,2017
Ce gros pavé clôture la série commencée avec les yeux jaunes des crocodiles, la valse lente des tortues, les écureuils de central park puis avec les muchachas.
C’est fidèle au style de Pancol, agréable à lire pour se détendre, dans le train ou pendant le confinement

78. Un livre qu'on t'a grandement recommandé
Le monde selon Guirec et Monique, G.Soudée, 2019, 300p
Malgré les nombreuses recommandations de @PoussiM à ce sujet j’ai mis un moment à me plonger dans cette aventure et j’ai adoré !
On suit les aventures de Guirec un jeune breton, qui se lance un pari fou de faire le tour du monde en voilier en hivernant dans les glaces au Groenland alors que ses compétences en navigations sont très limitées. Il est accompagné de Monique fidèle poule au pied marin !
Le livre est divisé en 6 grandes parties qui sont les 6 parties/étapes de ce voyage. Le tout raconté avec une bonne dose d’humour.
Seul petit bémol la carte en début de livre aurait mérité d’être plus grande et plus détaillée (qui sais que la Géorgie du Sud est un Ile en plein milieu de l’Atlantique Sud ?) et un petit glossaire des termes maritime n’aurait pas été superflu non plus !

84. Un recueil de nouvelles
Dire au revoir, G. Roussel, 140p, 2017
Recueil de nouvelles écrit par G. Roussel membre du groupe L. Attaque. Je suis un peu perplexe sur cette lecture. Malgré l’aspect poétique de la plupart des nouvelles, je pense que je suis passée un peu à coté, une seule m’aillant vraiment « parlé », émue.

90. Un livre se déroulant en période de guerre
Salam toubib, chronique d’un médecin appelé en algérie1951961, C. Dallanges & M. Vedrines, 160p,2016
Une belle BD qui raconte l’expérience d’un médecin pendant la guerre d’Algérie


Total : 41/100
 
40. Un livre choisi au hasard / à l'aveugle (sans regarder le résumé)
Quatrains - Ballades, Omar Khayyâm & Hâfez de Shirâz
Impressionnée que le traducteur ai su garder les rimes. Les quatrains sur le thème du temps qui passe m'ont particulièrement plu (et ceux sur l'alcool, beaucoup fait rire :rire:).

9. Un livre feel-good
Kiki la petite sorcière T2, Eiko Kadono
Toujours aussi frais et mignon. Hâte que le troisième tome sorte.

33. Un livre publié en 2020
Patients zéro : histoires inversées de la médecine, Luc Perino
La science et moi, ça fait deux, mais j'ai trouvé cet essai accessible et intéressant. Plutôt que de ce concentrer sur les médecins, ce sont les patients qui ont le premier rôle en nous montrant comment ils ont contribué aux connaissances de la médecine (au sens large) d'aujourd'hui. L'auteur n'est, par ailleurs, pas particulièrement tendre avec ses comfrères et met en lumière la cupidité, l'acharnement, la misogynie, ... de certains ainsi que les injustices qui se cache dans ce milieu.

49. Un livre dont la couverture ou le titre est de ta couleur préférée
Le livre de l'intranquilité, Fernando Pessoa
Publié 47 ans après sa mort, cette œuvre constituée d'aphorismes, de pensées, de réflexions et de poèmes en prose demande de la concentration. Je n'ai pas toujours tous compris et, quand c'était le cas, ne partageais pas forcément les mêmes opinions que lui. Cela ne m'a néanmoins pas empêché de souligner des passages à un peu près toutes les pages que je pense relire de temps à autre.

------> 20/50
 
Dernière édition :
Bilan du mois de mars. J'ai moins lu que je le pensais, ayant trouvé d'autres activités durant ce confinement. J'adore les pavés aussi donc je n'arrive jamais à dépasser 3 livres lus par mois. :lol:
Je sens que ça repart pour le mois d'avril, je pense que j'aurai plus à poster.

53 - Un livre dont l'auteur.e est décédé.e.
Best Love Rosie - Nuala O'Faolain
L'histoire de deux femmes qui vieillissent, beaucoup de réflexion sur le temps qui passe. J'ai aimé qu'on y célèbre autant les petits moments du quotidien que les aventures autour du monde. Par contre ça fout le cafard on va pas se mentir et j'étais contente de passer à la lecture suivante. :lol:

98 - Un livre dont le titre contient 3 mots
Meurtres pour rédemption - Karine Giébel
Je suis assez partagée. Je n'ai pas trouvé le style extra, beaucoup de répétition du style "ces yeux couleur océan" mais bon après tout qui suis je pour juger.:rolleyes: Il y a une romance ultra malsaine, tout comme un tas de comportements très graves que l'on minimise ... MAIS je dois nuancer en précisant qu'on suit le récit majoritairement du point de vue de la personnage principale qui est en prison, perdue, rejetée par la société... ça ne rend donc cette perspective que plus réaliste. En fin de compte j'ai dévoré ce livre et j'ai trouvé qu'on ne ressortait pas totalement indemne de cette plongée dans le milieu carcéral.

60 - Un livre dont il existe une adaptation en film
A tous les garçons que j'ai aimés - Jenny Han
J'ai adoré le film sur Netflix alors je me suis dit pourquoi pas. :lol: Évidemment c'est un livre pour ados mais qu'est ce que j'aurais aimé étant ado que les héroïnes de mes livres de teenager soient des filles d'origine asiatique.:yawn: C'est tout con mais je ne me souviens pas avoir pu une seule fois m'identifier totalement aux personnages des romans que je lisais alors que justement je lisais beaucoup d'histoires comme ça se déroulant dans un lycée, avec des histoires de cœur, etc. des trucs se voulant réalistes mais dont les personnages ne le sont pas. J'ai trouvé que Lara Jean et sa famille étaient plus vrai que nature, je vais donc rapidement m'acheter le tome 2 (et me refaire les films :lol:).
 
Petit bilan

15. Un livre d’un.e auteur.ice LGBT+ : Touchées – Quentin Zuttion
Une très belle BD sur l'histoire de 3 femmes qui ont subi des violences sexuelles et qui font de l'escrime thérapeutique. Les dessins et les mots sont magnifiques, ils retranscrivent très bien les sentiments et émotions.

64. Un livre d’un.e auteur.ice du Maghreb : Au commencement était la mer – Maïssa Bey
Une écriture très douce, poétique et épurée, qui met en avant les sensations, les sens et les émotions de Nadia, jeune femme algérienne qui veut vivre et être libre dans ce pays où l'islam radical monte.

34. Un classique écrit par une femme : Le blé en herbe – Colette
Pas convaincue, j'ai dû passer à côté du livre…

93. Un livre publié avant 2000 : Glaneurs de rêves – Patti Smith
C'est un recueil de textes écrits par la chanteuse Patti Smith. Les textes parlent de son enfance et le ton est rêveur et poétique. Sympa mais pas ouf quoi...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
8. Un récit autobiographique : Le palanquin des larmes de Chow Ching Lie
Commencé il y a au moins 6 mois, je l'avait mis en pause après avoir lu à peine 50 pages. Je ne sais pas pourquoi j'ai eu autant de mal avec le début, en tout cas la suite de l'histoire était plus prenante.

10. Un livre graphique (BD, manga,comics, …) : Goggles de Tetsuya Toyoda

20. Un livre qui parle d'une lutte sociale : L’étudiant chinois de Terrence Cheng

38. Un livre qu’on peut lire en un jour : Douces morts violentes de Ruth Rendell

J'étais tellement scotchée, impossible de poser le livre !

47. Un livre dont l'histoire se déroule à la campagne/en forêt/etc. (loin de la ville) : Dans les bois de Kim Jaehong

72. Un livre dont tu détestes la couverture : Harley Quinn : Complètement mateau de A. Conner, J. Palmiotti et C. Hardin

91. Un livre dont le texte de la page 100 se termine par un point : Lire à 3 ans c’est tout naturel de Françoise Boulanger

20/100
 
dans les hors challenge:

pandora heats tome 5, l'intrigue place ses pions et c'est toujours aussi pipou.

histoire de la vie privée tome 4, de la révolution française à la grande guerre. Génial, passionant (e déprimant).

98, un livre dont le titre comporte trois mots: la huitième reine, bina shah, f. ce roman se lit comme un essai: on apprend la vie passée et présente au Pakistan, sur fond d'assassinat de Benazir Butto. Evidemment, c'est pas vraiment feel good.

85 un essai sur un thème que tu ne connais pas ou peu: the remarkable lfe au skin... mony liman. cet essai se lit omme un roman. de l'excellente vlga sur l'histoire, la biologie, la physique de la peau, suivant les cultures (vaguement). j'ai passé un très bon moment, pourtant je lis très peu de choses en sciences dures.

73 une biographie, byron, life and legend de fiona maccarthy, f.
c't'e déception, je te jure. du cul, du cul, ducul, et rien sur sa fille ada lovelace, rien sur ses engagements politiques sauf dans le dernier chapitre où son rôle en Grèce tombe comme une perruque sur le bouillon en cube. Bref, aucun intérêt. mais, c'est bien écrit.

52, un classique du féminisme, caliban et la sorcière, de silva federici. très bien amenée et intéressante. ceci dit de très gros raccourcis et idées reçues sur le moyen âge laisse plâner le doute sur le reste de sa thèse. agréable à lire, mais t'as juste envie de te suicider au yaourt périmé à la fin du bouzin.

34 un classique écrit par une femme, déclin et survie des grandes villes américaines, de jane jacobs. ce livre a révolutionner la façon de penser l'urbanisme. Bon pas en France, vu que le fonctionnalisme à la Le Corbusier a eu la vie dure. Beh c'était traduit avec les pieds, je voyais toutes les fautes. L'écriture est laborieuse. Et ce bouquin a vieilli. Il ne correspond pas à la réalité de mon pays de petites villes, ni à la majorité des villes européennes par exemple. Normal, vu qu'il s'intéressent au villes américaines.

10, un livre graphic. city hall, tome 3. Attention, plot twist! sinon, meh. le dessin est majestueux, mais l'intrigue est moyenne. c'est essentiellement des scènes d'actions assez ennuyeuses sur le long terme. pas pressée de lire les tomes suivants qui sont déjà dans ma bibliothèque.

du coup, the bird king est passé en 15, un livre dont le personnage principal ou secondaire est lgbt+

du coup j'en suis à 46 bouquins de la liste, et 54 en tout. on commence à arriver au moment où il est très difficile de coche de nouvelles lignes, même si grâce à ce challenge, je suis bien plus sortie de ma zone de confort que d'habitude.
 
Bilan Mars - Début avril
Je n'ai pas pu lire beaucoup pendant mars mais je commence à me rattraper en avril :)

4. Un livre par une autre Madz pendant ce challenge : La Tresse, Laetitia Colombani, 2017
J'ai vu qu'on parle beaucoup de ce livre en ce moment, et c'est ma marraine qui me l'a offert car son entourage en parlait beaucoup également. C'était une belle surprise, lu en 2 jours (ça faisait longtemps pour moi que je n'avais pas lu un livre rapidement). J'ai eu la larme à l'oeil à la fin.

19. Un livre dans lequel la nature a une grande importance : Désert solitaire, Edward Abbey, 1968
Une ôde au désert et à la vie au plus proche de la nature. Abbey raconte sa saison en tant que garde dans le parc national des Arches dans l'Utah, à une époque où les touristes ne venaient pas encore par milliers chaque année. Il aborde de nombreux sujets avec un point de vu singulier et humoristique. Certains passages sont juste magnifiques et j'ai été impressionnée par les détails de ses descriptions, nommant toutes les plantes qui l'entourent comme si elles étaient des personnes.

38. Un livre qu'on peut lire en un jour : Demon Slayer, Koyoharu Gotouge
Un manga que ma soeur m'a conseillé, j'ai lu les 7 tomes qu'elle avait à la suite. ça faisait longtemps que je ne m'étais pas mise dans un manga, j'était heureuse de replonger dans ce genre d'univers

Bilan 9/50
 
Mes dernières lectures :

10. Un livre graphique (BD, manga,comics, ...) - Anent, nouvelles des indiens Jivaros A. Pignocchi, 2016, 142p

Dans ce roman graphique on suit le parcours de l’auteur qui souhaite partir à la rencontre du peuple Achuar en Equateur.
Le récit se divise en 2 parties. D’abord une espèce de dialogue entre l’auteur et Ph. Descola ethnographe qui à déjà été à la rencontre de la tribu, puis les voyages de l’auteur et les rencontres qu’il fait. Le livre se concentre particulièrement sur les évolutions et bouleversements ayant eu lieu en 40 ans entre le périple de Descola et celui de Pignocchi. Il s’intéresse plus particulièrement aux Anent, sorte de poème-prière chanté ou fredonné permettant d’interagir avec les animaux, les plantes ou les êtres humains.
J’ai trouvé le récit intéressant mais la construction du scénario étrange et m’y suis un peu perdue.

67. Un roman dont le personnage principal n'est pas humain -Tobie Lolness tome 1, T de Fombelle,2006, 400p <3<3

Roman jeunesse autour de Tom Lolness, petit être d’un millimètre et demi qui vit dans un arbre. Le roman s’ouvre sur la traque de Tobie par les siens, car son père était un savant controversé. Il lui arrive de nombreuses péripéties, rencontres de multiples personne et apprend à interroger ce qu’il croyait être vrai.
J’ai beaucoup aimé ce roman d’aventure (à partir de 10 ans) plein de références et de parallèle avec notre monde. (Les grandes exploitations animales, des expressions, climat de peur de l’autre, de l’inconnu, …. )

77. Un livre publié dans les années 2000 - Tobie Lolness tome 2, les yeux d’Elisha, T de Fombelle, 2007, 430p <3<3

La suite des aventures de Tobie Lolness petit être d’un centimètre et demi ; et de ses ami.e.s
Dans ce second tome les personnages secondaires prennent un peu plus de place et les différents éléments disséminés au fil des pages tu tome 1 et de celui-ci prennent leur sens et s’assemble pour dresser le portrait de cette société de la nature.
J’ai autant accroché qu’au tome 1 et suis un peu triste de laisser là tous ces heros !
Bref ce fut un vrai coup de cœur

98. Un livre dont le titre comporte 3 mots -Gwenn ar vorlaerez, G.Kervella, 2019

Un roman en breton autour d’une femme pirate au XVIIIeme siècle.. Je ne vais pas m’étendre sur le résumé car je doute que beaucoup de personnes lisent en breton sur ce forum !
 
Update de mes dernières lectures :

20 Un livre qui parle d'une lutte sociale : "Femme, réveille-toi !" Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, de Olympe de Gouges
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

24 Un livre dont l'histoire se passe à la même saison que la saison où on le lit : 1Q84, de Haruki Murakami
Un livre qui se passe au printemps, et lu au printemps.
Ce premier tome m'a été offert par @Naschpükya et j'ai beaucoup apprécié ma lecture ! Un peu frustrée de ne pas pouvoir me procurer la suite à cause du confinement mais je partirai à leur recherche dès que possible !
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

36 Un livre de plus de 500 pages : Les Aventuriers de la mer (L'intégrale 1), de Robin Hobb
Je l'avais emprunté à la bibliothèque avant le confinement et.. Si j'avais su que les bibliothèques allaient fermer et qu'on allait être confinés j'en aurais profité pour prendre les 3 intégrales :yawn:
J'ai adoré. J'avais lu les 6 premiers tomes de l'Assassin Royal avant et j'avais un peu peur de ne pas accrocher, de ne pas m'attacher aux nouveaux personnages mais si, j'ai adoré. Petite victoire personnelle : c'est la première fois que je lis un si gros livre (à part HP 5 peut-être) et j'avais peur au début de ne pas réussir à le lire parce que ça me faisait un peu peur (j'aurais pu le mettre dans la catégorie correspondante d'ailleurs) mais au final ça se lit très bien et je ne me suis jamais lassée pendant ces 950 pages !

46 Un livre dont le titre ne contient pas de verbe : Maintenant et à jamais, de Audrey Martinez
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

75 Une relecture : Le Club des incorrigible optimistes, de Jean-Michel Guenassia
Je l'avais lu il y a 8-9 ans et j'en gardais un très bon souvenir sans me souvenir vraiment de l'histoire. J'avais envie de le relire depuis longtemps, c'est pour ça que je l'avais proposé au book club et je suis très contente de l'avoir enfin relu, j'aime vraiment bien ce livre. Même s'il y a un côté contemplatif comme a dit @Patagato , je trouve que la richesse de l'histoire personnelle de chaque personnage fait qu'on ne s'ennuie pas à la lecture.

J'en suis à 12 livres comptabilisés dans le challenge
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
pour « 4. Un livre lu par un·e autre Madz pendant ce challenge » par exemple, faut venir jusqu’ici. Et si moi j’ai besoin de vous, vous avez sans doute besoin de moi (comme j’me la pète !!!)
Wha :oo: Quel up-date!
Du coup, vu ce que tu as écris, je me permets de te signaler que je fais, sur le premier post de ce topic, un récap de tous les livres qui ont été lu par les MadZ cette année dans le cadre du challenge (que je suis présentement en train de mettre à jour).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes