Topic des Childfree-No Kid : pas de débat relatif au choix d'avoir des enfants ici

Coucou,

Je suis CF depuis toute petite (déjà à 7-8 ans c'était réglé : j'aimais pas les bébés !) et ma non-envie n'a pas bougé depuis.

Par contre, j'ai travaillé dans l'animation plusieurs années, donc je suis passée de "ne pas aimer les enfants" à "ça va" (bonus des fois "mourir de rire et bien s'amuser" dans les meilleurs moments). Enfin, pas de quoi non plus bousculer le fondement des valeurs que je souhaite donner à ma vie.

J'ai arrêté ces métiers parce que je n'étais pas toujours au top et patiente, et que j'avais envie de respecter ça. J'ai appris à beaucoup prendre sur moi pour m'occuper de tous les âges, mais j'ai quand même un énoooooorme besoin de calme, de silence, de solitude et tout mon temps pour moi.

Nous sommes j'ai l'impression de nombreuses personnes ici à ne pas tolérer que notre bulle soit entachée par le choix des autres d'avoir des enfants, comme par exemple la situation type du transport en commun où le gamin ne sait "pas se tenir" et où les parents laissent faire.

Mais voilà avec le temps et les amies qui ont eu toutes des enfants, en rencontrant les parents dans l'exercice parfois difficile de leur métier, en me familiarisant avec la psychologie de l'enfant et en regardant aussi au delà des frontières du pays, j'en viens à la conclusion que nous sommes une société très égoïste qui considère que la parentalité est à 100% le choix de l'individu, qu'il n'a qu'à se démerder que c'est son choix.
Hors j'ai réalisé que beaucoup de parents étaient en détresse avec leur enfant. Beaucoup se laissent dépasser par des psychologies proches de la tornade, et parfois autant je suis d'accord avec cette mentalité très "chacun pour soi, tu l'as voulu tu te débrouilles", autant parfois je me dis que c'est au rôle du groupe, du clan, des proches, d'aider plus cette maman toute seule avec son enfant "haut potentiel"... et aux gens qui ne connaissent pas le contexte d'essayer d'avoir un regard plus adouci sur ladite mère en pleine galère dans les transports.

Même si je reconnais que c'est chiant d'exiger de la part de non- parents la même dose d'une patience qu'ils ont choisi de préserver, hein, moi non plus j'ai pas envie de subir les hurlements "expérimentaux" dans la cage d'escaliers du tout petit de ma voisine ( -_- ). Sauf que je reconnais que c'est peut-être structurel, sociétal.

Autre chose, je pense qu'on a un problème d'infrastructures. Les endroits, les lieux, les durées, en fait pas grand chose n'est pensé "enfants", toujours parce qu'on considère que c'est à 100% au parent de gérer.

Vous en pensez quoi ?
Est-ce que vous aussi vous vous sentez coupable / mortellement individualiste à exiger un calme absolu autour de vous au restau, dans les transports, au musée...? :/
 
Ni coupable ni individualiste.
Je ne vois pas pourquoi je devrais supporter un enfant qui chahute parce que ses parents ne disent rien ou qu'il n'est pas à sa place/le lieu n'est pas fait pour lui.

Quand tu vas dans un lieu public, que tu connais un minimum ton enfant et donc tu sais qu'il ne sera pas à l'aise/risque d'embêter les autres par ses cris ou jeux. La solution est de ne pas lui infliger ça, ne serait-ce que pour lui en fait :-/
 
@pépé le moko merci pour ta sympathie. Ça va ne t'en fais pas. J'ai fait le nécessaire il y a déjà longtemps mais je n'oublierai jamais.

A une époque où les contraceptions nous permettent de choisir de faire ou non des enfants, quand, comment et dans quelles conditions, j'estime que je suis dans mon bon droit de ne pas vouloir supporter et assumer les enfants agités/bruyants/mal élevés des autres. Parce qu'ils ont fait un choix. Et un choix ça s'assume.
La question sociale pour moi est de venir en aide aux personnes démunies et qui n'ont pas eu le choix. Hors en France en 2019 une très très écrasante majorité de parents ont eu le choix de faire ou non des enfants.
En revanche je suis d'accord sur le fait que les ressources manquent pour s'améliorer en tant que parents et l'accessibilité aux aides à la parentalité (psychologues psychiatres médecins spécialisés etc.) Est à améliorer.
Mais je ne supporterai pas les défaillances des autres en tant que parents et en tant qu'humains tout simplement parce que je ne m'accorde pas le droit de faire plus de bruit ou de prendre plus de place dans X endroits pour "prendre ma part". Aucun parent ne supporterai que je dise "ah oui je mets la musique à fond jusqu'à 2h du mat parce que j'ai pas d'enfants et que je reprends ma part sur les enfants qui ont hurlé 5h de ma journée dans le train si ça vous dérange déménagez".
Je serais pas là victime des autres.
 
@Skogsdóttir Langurhár

Ca dépend de plein de paramètres pour moi : du lieu, de l’age,...

Un enfant de 4 ans qui fait du bruit dans les transports, je ne vais pas fusiller les parents du regard car je sais qu’a cet âge là ils ne connaissent pas encore les conventions et ils ont pas vraiment le choix pour aller d’un point À à B.
En revanche un enfant de 12 ans, c’est pas la même chose, si il fait trop de bruit c’est qu’il y a eu un manque d’education quelque part.

Pour ce qui est des lieux, j’accorde une certaine tolérance dans les endroits où n’y a pas le choix (transports, parcs (je vais pas leur demander de les laisser enfermer avant leurs 10 ans).

En revanche un musée très calme avec un contenu pas adapté aux enfants, oui ça me dérange si les parents emmènent leurs enfants alors qu’ils ne savent pas encore se tenir tranquilles, pareil pour le resto un peu classe —> si tu sais que ton enfant est trop petit pour rester en place 3h dans un resto, c’est entièrement de ta faute si tu le ramènes.
 
Ah sans parler des évidentes lacunes d'éducation de la part des parents ; enfin c'est une conclusion personnelle que d'en être arrivée à me juger assez sévère et intolérante en ce qui concerne un espace public pas toujours adapté aux petits enfants, bien qu'ils soient dans l'obligation d'y passer ou de le fréquenter avec les gestions d'émotions pas toujours faciles en bas âge.

Cela dit j'adore (non) ; avoir travaillé en anim m'a surtout confortée dans mon choix de non maternité ; alors qu'a contrario l'entourage semble prendre pour acquis que travailler avec des enfants = aimer les gosses = vouloir des gosses. Ca choquait quand je répondais ne pas en avoir ni vouloir.
 
  • Big up !
Reactions : Geny and MaryJAnna

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes