32% des Français veulent le retour au Franc

Malaussène

Revenante
22 Août 2007
3 354
671
5 024
Paris
Apprentie-Diva;2679324 a dit :
Surtout que concrètement, la compétitivité-prix, c'est pour quoi, concurrencer la Chine, l'Inde ? Euh... On sait très bien que c'est impossible.

C'est clair ! Impossible, et absolument pas souhaitable qui plus est (sauf pour ceux qui envient les salaires de misère et les conditions de travail lamentables dans ces pays-là, évidemment...)
 
26 Novembre 2005
3 465
6 402
5 334
Lille
Malaussène;2679288 a dit :
Disons les choses clairement : je pense que le retour au franc serait une connerie sans nom.

Concrètement , qu'est-ce qu'il y aurait à attendre d'une sortie de l'euro ? Une dévaluation compétitive de la monnaie pour booster les exportations ? Admettons. Mais si la France sort de l'euro, de facto, cela signifierait la fin de la zone euro, le retour aux monnaies nationales pour tout le monde. Dans ce cas, qu'est-ce qui empêcherait les autres de faire de même ? Si on commence une "guerre" à la dévaluation, il serait terriblement naïf d'imaginer que les autres pays ne suivront pas la même voie.

Le retour au franc se base également sur une autre hypothèse fausse : que la compétitivité des produits serait uniquement une compétitivité-prix : si les produits français devenaient comparativement moins chers que les produits des autres pays (ce qui, je viens de le dire plus haut, est loin d'être assuré), alors ils seront plus compétitifs. Ben non, le prix n'est pas le seul critère de compétitivité. La qualité, l'innovation la personnalisation du produit, l'image de marque, le prestige, etc. sont des critères au moins aussi importants. Et si nous voulons une France compétitive, on ferait peut-être mieux de chercher dans cette direction-là, plutôt que se lancer dans une bataille perdue d'avance sur les prix. M'enfin bon, c'est évidemment plus facile de faire croire aux gens que tous leurs problèmes s'envoleront en quittant la monnaie unique. Penser une véritable politique industrielle demanderait bien plus d'efforts, et ça fait mal au crâne...

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire : les coûts de transition prohibitifs, la difficulté de fixer un taux de conversion, l'incertitude extrême qui résulterait d'une annonce par le gouvernement d'un retour au franc (panique des marchés, fuite des capitaux, augmentation des taux d'intérêt - et du poids de la dette - en raison du risque majeur d'inflation liée à la dévaluation, et les gens qui se ruent aux distributeurs pour vider leurs comptes avant le désastre).

Présenter le retour au franc comme la solution miracle à nos soucis, c'est non seulement une aberration économique, mais également un moyen de détourner l'attention de l'opinion des vrais problèmes : absence de politique industrielle, frilosité dans l'innovation, non-existence de projets économiues d'envergure, relations commerciales faussées par la sous-évaluation du yuan, etc. C'est dommage, nous mériterions mieux.

Je partage pleinement ce que tu nous dis là !

Je me permets d'approfondir le point "augmentation du poids de la dette" que tu soulignes.
Notre dette actuelle, de l'ordre de 1700 milliards, est libellée en Euro auprès de nos prêteurs.
Si nous revenons à un Franc que nous dévaluons d'un tiers (estimation probable), un Franc vaudra 0,666 Euros donc 1 Euro vaudra 1,5 Francs. Notre dette passera mécaniquement de 1700 milliards d'Euros à 2550 milliards de Francs, augmentant d'autant le poids du service de la dette (capital +intérêts) sur le budget annuel de l'Etat.

Défaut (faillite) garanti nous disent les économistes pro-Euro. Nous serons incapable de payer les intérêts et de rembourser notre dette, donc nous ne trouverons plus de prêteurs pour financer notre déficit budgétaire qui permet aujourd'hui de payer une part importante du salaire des fonctionnaires et des retraites (entre autre).

Pas du tout répond Marine Le Pen, qui prône le retour au Franc, sans jamais expliquer clairement comment elle évitera le défaut de paiement, si ce n'est en nous expliquant qu'un protectionnisme musclé (le repli de la France sur elle même) nous mettra à l'abri de toutes les difficultés.

On s'en fout affirme l'extrême gauche (NPA) pour laquelle la solution est dans "l’arrêt immédiat du paiement de la dette, son annulation, la création d’un service public bancaire exigent l’intervention puis le contrôle de la population". Interrogé l'autre soir chez Ruquier, Poutou, le successeur de Besancenot, a été parfaitement incapable d'expliquer en quoi cette révolution garantissait à nos fonctionnaires et à nos retraités le paiement de leurs salaires et de leurs pensions...
 
14 Novembre 2007
2 329
2 772
4 984
Paris
Maäsh;2679804 a dit :
Ce sujet m'amène à me poser cette question : comment et qui décide des taux de conversion ? Qui a décidé qu'un euro vaudrait 6,55957 francs au moment du passage à l'euro ?

Si je ne dis pas de bêtises, c'est la Banque Centrale Européenne qui a tranché dans ce sens. En même temps, cela me paraîtrait étrange que chaque banque nationale décide du propre taux de conversion de sa monnaie.
C'est une question vachement intéressante.

Sinon, ce sondage m'en rappelle plusieurs, dont j'ignore s'ils existent. Navrée de ce HS, mais y a-t-il eu des sondages sur le retour de la peine de mort et le retrait de l'IVG ? Le retour au franc me fait penser à ces mesures et à leur impact sur la population.
 
26 Novembre 2005
3 465
6 402
5 334
Lille
Maäsh;2679804 a dit :
Ce sujet m'amène à me poser cette question : comment et qui décide des taux de conversion ? Qui a décidé qu'un euro vaudrait 6,55957 francs au moment du passage à l'euro ?

Tu trouveras le détail des règlements sur Europa, le site officiel de l'UE.

Synthèse :

Selon l?article 140 du traité sur le fonctionnement de l?UE, les taux de conversion entre l?euro et les monnaies des États membres sont fixés par le Conseil de l?UE. Celui-ci décide à l?unanimité des États membres dont la monnaie est l?euro et de l?État membre concerné, sur proposition de la Commission et après consultation de la Banque centrale européenne. En outre, les taux de conversions sont fixés de manière irrévocable
 
26 Novembre 2005
3 465
6 402
5 334
Lille
Kallisto;2680009 a dit :
Sinon, ce sondage m'en rappelle plusieurs, dont j'ignore s'ils existent. Navrée de ce HS, mais y a-t-il eu des sondages sur le retour de la peine de mort et le retrait de l'IVG ? Le retour au franc me fait penser à ces mesures et à leur impact sur la population.

En janvier 2011, TNS Sofres a mesuré l'adhésion des Français aux idées du FN pour Le Monde, Canal + et France Inter. Parmi ces idées, le rétablissement de la peine de mort.

Résultats :

"50% d'entre eux estiment "qu'il y a trop d'immigrés en France", soit 6 points de plus qu'en 2010 (44%). 49% sont également de l'avis que l'on accorde trop de droits à l'islam et aux musulmans en France, contre 43% en 2010 (+6 pts).
A l'inverse, seulement 29% des Français (+1 pt) sont d'accord avec "le rétablissement de la peine de mort" (45% en 2000) et 34% avec "la suppression de l'euro". L'Express
 
18 Avril 2010
272
499
4 774
Brest
Seule Marine Le Pen présente le retour au franc comme une solution permettant de résoudre TOUT les problèmes.
Mais des gens sérieux l'envisagent aussi comme une partie de la solution, ou du moins comme un prérequis qui rendrait certaines choses possibles. Je ne sais pas si ça peut-être une solution, mais je ne vois pas pourquoi on refuserait d'étudier cette possibilité.

Ça me fait peur qu' on soit à ce point incapable de penser la sortie de l'euro autrement qu'en des termes si vindicatifs, qu'on soit incapable de le voir comme une solution économique comme une autre, pas forcément bonne d'ailleurs, mais une solution économique dont il faut étudier les tenants et les aboutissants en sortant de l'idéologie.
Un monnaie n'est pas un objectif en soi, et la sortie de l'Euro ne porte pas en elle la xénophobie, la guerre et le désespoir. Je ne vois pas pourquoi on sacrifireai nos choix à la préservation d'un symbole, aussi beau soit-il.
Ça me fait peur, parce qu'on n'est pas à l'abri que l'Euro tombe, sans qu'on est d'autre solution. L'Italie est en train de prendre le chemin de la Grèce. La moitié des 21% de chômeurs espagnols vont se retrouver à la fin de l'année en fin de droit, sans aucune ressource vu le système de protection sociale espagnole, et donc, non seulement incapable de subvenir à leur besoins mais aussi incapables de rembourser leur dette, de participer à l'économie. Et si l'Espagne et l'Italie sont dans une situation identique à la Grèce, il sera extrêmement douloureux de réussir à tenir l'Euro à flots.
Refuser ne serait-ce que de penser la sortie de l'Euro, c'est ouvrir en grand les portes et les fenêtres à Marine Le Pen, si jamais on en arrive à cette situation.
 

Malaussène

Revenante
22 Août 2007
3 354
671
5 024
Paris
Samburu;2680284 a dit :
Ça me fait peur qu' on soit à ce point incapable de penser la sortie de l'euro autrement qu'en des termes si vindicatifs, qu'on soit incapable de le voir comme une solution économique comme une autre, pas forcément bonne d'ailleurs, mais une solution économique dont il faut étudier les tenants et les aboutissants en sortant de l'idéologie.
Un monnaie n'est pas un objectif en soi, et la sortie de l'Euro ne porte pas en elle la xénophobie, la guerre et le désespoir. Je ne vois pas pourquoi on sacrifireai nos choix à la préservation d'un symbole, aussi beau soit-il.

Il me semble pourtant que c'est ce que nous avons fait, sur ce forum, non ?
 
26 Novembre 2005
3 465
6 402
5 334
Lille
Samburu;2680284 a dit :
Seule Marine Le Pen présente le retour au franc comme une solution permettant de résoudre TOUT les problèmes.
Mais des gens sérieux l'envisagent aussi comme une partie de la solution, ou du moins comme un prérequis qui rendrait certaines choses possibles. Je ne sais pas si ça peut-être une solution, mais je ne vois pas pourquoi on refuserait d'étudier cette possibilité.

Je pense que nous sommes très nombreux ici à partager avec toi cette conviction ("je ne vois pas pourquoi on refuserait d'étudier cette possibilité").
En revanche, je ne vois pas, parmi les politiques en course pour diriger le pays, "des gens sérieux (qui) l'envisagent aussi comme une partie de la solution, ou du moins comme un pré-requis qui rendrait certaines choses possibles".
A qui penses-tu quand tu écris cela ?
 
18 Avril 2010
272
499
4 774
Brest
Malaussène;2680295 a dit :
Il me semble pourtant que c'est ce que nous avons fait, sur ce forum, non ?

Je me suis sans doute mal exprimée. la discussion est - comme d'habitude - d'un très bon niveau ici. C'était plus un commentaire d'ordre général sur le climat politique en France. Il y a clairement un déficit de démocratie, qui est très palpable sur la question de l'Europe notamment, on l'a vu avec le réferendum. Quiconque ose critiquer l'UE, en sortant un peu des lignes établies, se voit immédiatement renvoyer au rang de Lepeniste, voire de crypto-nazi.

Denis;2682740 a dit :
Je pense que nous sommes très nombreux ici à partager avec toi cette conviction ("je ne vois pas pourquoi on refuserait d'étudier cette possibilité").
En revanche, je ne vois pas, parmi les politiques en course pour diriger le pays, "des gens sérieux (qui) l'envisagent aussi comme une partie de la solution, ou du moins comme un pré-requis qui rendrait certaines choses possibles".
A qui penses-tu quand tu écris cela ?

Ma remarque sur les gens sérieux ne portait pas spécifiquement sur des politiques, je pensais plutôt à des économistes hétérodoxes comme Jacques Sapir ou Fréderic Lordon. Stiglitz aussi a critiqué la construction actuelle de la zone Euro dans une tribune " Réformez l'euro ou abandonnez-le"
Dans la classe politique, Chevénement par exemple préconise, si la réforme politique de la zone Euro n'est pas possible, le passage d'une monnaie unique à une monnaie commune, valable dans les transactions internationales.
 
17 Juin 2011
1 145
919
3 334
Personnellement je ne suis pas du tout pro en ce qui concerne la politique, l'argent et tout ça, mais juste moi je ne veux pas le retour du franc tout simplement car pour moi avoir la même monnaie dans l'union européenne c'est juste beaucoup plus pratique.
Surtout sachant que personnellement moi je vais souvent en Espagne pour les vacances donc s'il faudra désormais changer la monnaie à chaque fois qu'on va dans un autre pays, merci mais non merci.
De plus j'ai eu du mal a m'habituer a l'euro alors maintenant que je le suis ça m?embêterais fortement que la monnaie change.
 
11 Février 2009
4 168
18 840
5 744
Toulouse
amelie.eklablog.com
marine77;2684628 a dit :
avoir la même monnaie dans l'union européenne c'est juste beaucoup plus pratique.

C'est vrai! l'Euro, c'est quand même le symbole de l'ouverture des frontières, du fait qu'on se sente "chez nous" partout en Europe, du droit à travailler sans autorisation particulière, etc.
Ca fait 10 ans qu'on vit avec ça et je trouve cette situation particulièrement confortable. Limite, je me suis attachée à l'Euro, pas au franc. Le franc a disparu quand j'avais 17 ans et je n'ai pas vraiment de regrets. Alors je comprends que les mads plus jeunes que moi (un grand nombre) soient encore moins nostalgiques.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes