Espace de discussion et de compréhension CF-parents et parents-CF

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
7 792
35 274
4 904
@Furya Après je pense que y a aussi une histoire de convention sociale et d'un minimum de curiosité.

On a eu 3 naissances dans mon équipe sportive en 2021, on a du demander à la maman une photo et le prénom du bambin tout neuf (on suivait vu qu'elle nous avait annoncé une année de pause du fait de sa grossesse) et pour les 2 autres : zéro nouvelles, comme ce sont des papas ils se sont mis en retrait et n'ont rien annoncé parce que c'est leurs compagnes qui ont fait tout le travail, certes, mais clairement j'étais un peu frustrée.

On va pas les harceler pour savoir ce serait hyper chelou et ce serait aussi hyper gênant de voir le fil de discussion de l'équipe sportive envahi de photos de bébé mais juste dire "Coucou je vous avais dit que je risquais d'être moins présent aux entraînements car j'allais bientôt être papa, c'est maintenant chose faite :
Bébéprénom est né-e la semaine dernière [insérer photo de nourrisson ou pas]" ça suffit à toustes.

Parce que nous ça nous fait plaisir aussi de dire félicitations pour un truc comme ça. :lunette: Et pour des personnes proches genre des collègues ou des ami-es un peu éloigné-es c'est presque vexant d'apprendre avec 6 mois de retard qu'en fait on a raté une naissance. Même en étant CF.
 
2 Août 2011
1 799
8 668
5 164
@Aesma effectivement je n'avais pas pensé à ça :hesite:
Je l'avais annoncé sur la discussion générale des collègues de mon groupe mais je n'en parle pas plus (sauf si on me demande). Pour mon ex collègue, on n'est pas très proche non plus donc bon je ne pense pas qu'elle l'ait mal pris.

Pour mon travail en général, je pense que certains collègues ne savent même pas pourquoi je suis absente depuis si longtemps, on a enfin commander le faire part, ils verront à ce moment là :ninja:
 
4 Février 2015
1 917
9 289
2 664
@Furya Je trouve aussi que l'annonce de la naissance et du prénom du bébé est importante. C'est quand même un événement majeur de ta vie, et je trouverais personnellement bizarre de savoir qu'une amie ne m'a pas annoncée ça plus ou moins au moment où ça s'est passé. Après les photos c'est autre chose effectivement, si les gens n'en demandent pas, une seule pour "présenter" le bébé suffit !
C'est un peu comme si tu partais vivre à l'autre bout du monde et qu'une amie proche s'en rendait compte suite à un post Facebook ou Insta six mois plus tard, perso je trouverais ça étrange de ne pas en avoir parlé !
 
2 Août 2011
1 799
8 668
5 164
@Esturgeon et @P'tite Ju' je parle plus de connaissances/collègues que d'amies. Mes amies ont été prévenues le jour même ou le lendemain. Mais pour les personnes moins proches, j'avoue que je n'ai pas penser à le dire tout de suite parce que je me suis dit que ça n'intéressait pas forcément les gens (fallait déjà qu'ils soient au courant que j'étais enceinte :yawn:) sauf les quelques personnes qui m'avaient explicitement demandée. J'ai vu tellement de fois sur le forum ou Twitter que parfois les gens trouvaient ça relou d'avoir des annonces de naissance alors qu'ils s'en moquent ou même parfois trouvent ça bête de devoir féliciter quelqu'un juste pour une naissance. Je pense que je ne veux pas faire de mon fils un sujet tabou mais je préfère ne pas le mettre en avant sans en avoir eu l'autorisation avant (en quelque sorte), probablement parce que je ne veux justement pas être cette personne qui pense que son enfant est la chose la plus merveilleuse du monde (alors que totalement objectivement il l'est :yawn: :drama:) et ensuite je ne veux pas être déçue par le non intérêt des gens en face de moi (que ce soit mes amis ou non. J'aurais la même réaction si je parlais d'un truc que j'adore d'ailleurs)

(mais je me rends compte que j'adopte cette attitude de garder les choses pour moi sauf si on m'en parle dans quasiment tous les aspects de ma vie et avec presque tout le monde en fait.)
 

Kestrel

It always ends. That's what gives it value.
1 Octobre 2014
543
6 730
3 254
33
Poudlard, tour ouest
A tout ce qui a été dit, j’ajouterais qu’on peut très bien être CF et aimer/s’intéresser aux enfants. C’est mon cas. J’ai pas mal d’enfants dans mon entourage (famille élargie) et j’ai adoré les voir grandir, j’ai de belles relations avec plusieurs d’entre elleux, dont certain.e.s que j’ai même gardé.e.s quand iels étaient bébés.
Et même si une partie de moi a peur que ça nous éloigne, je me réjouis quand même un peu que mes ami.e.s aient des enfants. Ca fait partie de leur vie, donc ça m’intéresse !
Pour les collègues c’est effectivement moins important, mais ça ne m’embête pas de les entendre parler de leurs gosses. Enfin, tant que ça parle bien des gosses et pas de la logistique autour (dans mon ancien boulot j’avais des collègues qui pouvaient parler de thermomix et de petits pots pendant toute la pause repas, là ça me donnait bien envie de roupiller :sweatdrop:)…

Je pense vraiment que c’est au cas par cas, c’est parfois difficile de deviner si ça intéresse l’autre donc il faut un peu tâter le terrain… mais en tout cas moi ça me rendrait un peu triste de réaliser qu’un.e collègue se « censure » sur ce sujet.
Après c’est comme tous les sujets, faut doser… parce que la collègue qui te tient la jambe pendant 40 minutes pour te parler d’un événement auquel elle a assisté mais qui t’intéresse absolument pas, c’est tout aussi pénible (ça me fait toujours halluciner de voir à quel point certaines personnes n’arrivent pas à comprendre les signes de désinterêt de leur interlocuteur.ice… Si la personne à laquelle on s’adresse ne répond que par des monosyllabe en se regardant les ongles, c’est peut-être un signe qu’il faut parler d’autre chose non ? :lunette:)
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 670
49 221
5 664
Je trouve les réactions au poste de @Furya intéressantes ca je pense qu'elles soulignent aussi que non seulement les CF ne sont pas un groupe homogènes, mais aussi que peut-être parfois on prend trop au pied de la lettre des propos tenus dans un but de défouloir

Je m'explique : mon entourage est en majorité CF/childless, et la grande majorité d'entre eux étaient super contentes pour moi quand j'ai eu mon enfant. J'ai pas (trop) eu le sentiment de devoir me censurer. Même si certaines personnes insistaient quand même fort sur "tu vois, toi tu es devenue maman mais tu n'en parles pas tout le temps" qui me faisait comprendre en creux que en parler tout le temps (même si c'était toute ma vie, littéralement, les 1ers mois) aurait été mal venu

Mais si je devais me baser sur ce que je lis en ligne, j'aurais tendance à croire que l'immense majorité des CF s'en fiche éperdument, voir que ça les attriste ou les met en colère quand on annonce une grossesse. Ou qu'iels ne savent pas comment réagir.
Mais ce sont des propos souvent tenus "in abstracto" (pas dans un cas concret) et peut-être aussi parfois pour se défouler.
Ca ne veut pas dire qu'en vrai certaines de ces personnes ne seraient pas contentes si un.e proche leur annonçait qu'iel allait devenir parent
 
30 Janvier 2009
4 747
15 819
5 944
33
Lille
Bon, tout mon entourage a des bébés. Ca commence à donner envie pour ma part et pour celle de mon conjoint.

Par contre il y a encore plusieurs freins:
-l'état de la planète. J'ai beau vivre avec des oeillères pour mon bien-être, je n'arrive pas à être optimiste sur le futur proche (par contre je suis optimiste sur le futur lointain, même s'il fait chaud on s'adaptera pour vivre la nuit ou vivre sous terre et la société se reformera sur ces nouvelles considérations. Par contre j'ai très peur du moment de transition qu'il y aura entre notre société et celle où on fera avec les changements). J'ai l'impression que je ne vivrais pas cette transition (ou alors sur la fin de ma vie), mais que la génération de mes enfants oui, elle sera en plein dedans. Et cette culpabilité anticipée pour l'instant je n'arrive pas à la gérer.
-la stérilité. Pour l'instant tout va bien, on n'essaie pas, on ne se projette pas, si on est stérile il n'y a aucune conséquence. Mais ça m'embêterait beaucoup de commencer à se monter le bourrichon, changer notre point de vue sur le sujet pour ensuite s'apercevoir que ça ne marche pas et souffrir de cette situation. Surtout pour un résultat final équivalent: pas d'enfant.
-la possibilité du handicap. Très très grosse peur pour moi que mon enfant ait un handicap qui nous empêche de continuer à faire ce que l'on aime faire.

Bref, j'attends que l'envie viscérale arrive, parce qu'en l'état j'ai trop de blocages.
Par contre j'aimerai bien que ma contraception foire, comme ça c'est pas ma faute, j'aurais rien choisi et je devrais faire avec (je suis quasi sure que je n'avorterai pas si ça arrivait). Beaucoup moins de culpabilité avec cette solution, mais ça ne dépend pas de moi.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 670
49 221
5 664
@Gringo Je comprends totalement l'envie de contraception qui foire. Je l'ai eue aussi car je trouvais la décision trop difficile à prendre.
Mais en vrai, je conseille vraiment le choix actif. Car dans tous les cas (avec ou sans enfant), il y aura sans doute des moments durs, voir des moments où on regrettera. Et personnellement, je trouve qu'on les tolère mieux quand on a fait son choix en son ame et conscience et qu'on est en accord avec ses motivations.

Je me suis torturée des mois avant de changer d'avis et de décider d'avoir un enfant. Tout ça pour... l'infertilité.
Bon j'ai eu de la chance, j'ai fini par tomber enceinte de mon fils après 3 ans. C'est clairement une des grosse épreuve de ma vie. Mais l'avantage, c'est que ça a clarifié les choses vu que moi, l'envie viscéral n'était jamais venue avant que j'arrête la pilule . Là c'est devenu viscéral (par moment). Je ne savais pas si je serais heureuse en tant que mère, mais je savais que je ne l'étais pas de ne pas l'être (même si je savais aussi que j'aurais pu le redevenir après un temps de deuil si on n'avait jamais réussi.

Perso, a part à des moments pendant mon parcours d'infertilité, j'ai jamais eu d'envie viscéral.
Mais la joie délirante que j'ai ressentie les premiers mois/années de vie de mon fils, l'amour fou que j'éprouve pour lui le sont.
L'un ne conditionne pas l'autre

Pour le changement climatique : je comprends. Franchement, je comprends tellement.
Personnellement, j'ai choisi de me dire qu'on ne serait pas les plus affectés par le changement climatique, qu'on trouverait des solutions, qu'il n'y a jamais de périodes parfaites pour avoir un enfant...
Un mélange d'optimisme et de tête dans le sable.
Je respecte les deux choix dans ce domaine, c'est une décision difficile.
 
Dernière édition :
30 Septembre 2021
668
5 079
444
33
Est-ce qu'on peut discuter ici, concernant le topic sur l'interdiction des enfants dans un resto ?
Je voudrais juste rappeler quelque chose : comme quelqu'un l'a dit dans le topic en question, sur ce forum, je ne crois pas que ce forum (et je parle bien du forum et non du magazine) soit magic maman, mais je reviendrai là-dessus un peu plus tard.

Le topic sur le resto n'a jamais parlé du fait d'être CF. Je ne crois pas avoir lu là-dedans quiconque remettre en question le fait d'être CF. .
En revanche, il y a été utilisé des termes méprisants envers les parents, et j'aimerais juste que les personnes qui les ont employés y réfléchissent deux secondes. Est-ce que ça vous plairait que sur un topic où vous avez peu de chances d'aller (au hasard, le topic des parents et futurs parents), je dise que vous faites chier avec vos caprices à vouloir des espaces sans enfants ? Et sur le topic en lui-même, vous avez le droit d'avoir un avis, mais l'exprimer avec nuance et bienveillance, ce serait cool. Perso, parler à tout bout de champ de parents laxistes, je trouve ça limite réac et pour moi, c'est blessant. Tout simplement parce que je ne sais pas ce que vous appelez un parent laxiste, en fait. Perso, en tant que parent, le moment où mes enfants pleurent en général, c'est quand je leur dis non. Du coup, je fais quoi ? Je suis un parent laxiste qui dit oui tout le temps pour éviter les pleurs ? Ou alors je dis non et je suis un parent laxiste même pas capable d'éduquer son gamin correctement pour éviter les crises ?
Donc oui, je me sens visée, alors même que je ne pense pas spécialement être laxiste. Et encore une fois, certains termes employés sont blessants.

Le truc presque marrant, aussi, sur le topic en question, c'est qu'il y a très peu de mères qui sont intervenues, et quand ça a été le cas, il me semble que les propos sont restés nuancés. Donc je ne comprends pas comment ce sujet a pu être transformé en opposition CF/parents... alors que les parents ont peu participé au débat. C'est transformer les propos et les avis d'un certain nombre de postantes, dont plusieurs ont précisé être elles-mêmes CF.

Ensuite, sur le forum en lui-même qui serait devenu magicmaman... Je ne suis pas d'accord. Déjà, je pense que c'est l'un des rares endroits où le CFisme n'est quasiment jamais remis en question. Perso, j'ai appris beaucoup ici à ce sujet et je remercie d'ailleurs les CF qui partagent leur expérience parce que j'ai peu de CF dans mon entourage et ça m'aide à comprendre les rares existantes et à éviter les bêtises avec elles.

Ensuite, oui, il y a une multitude de topics qui parlent des enfants ou de la maternité, mais ce sont généralement des topics de réaction aux articles où il n'y a quasiment aucune intervention (2-3 en général, quand il y en a), en particulier sur les topics avec les offres promotionnelles. D'ailleurs, en général, sur ces topics, les réactions c'est davantage pour manifester un ras-le-bol que pour participer au débat. La majorité des topics actifs parlent assez peu des enfants de façon générale ou de la maternité.

Et pour finir, dans l'hypothèse même où ce forum serait effectivement magicmaman... En quoi c'est la faute des mères ? En quoi ça justifie de se moquer de leurs propos (ou de celui de personnes qui ne le sont pas et n'ont pas envie de l'être, d'ailleurs) sur un autre topic ?

Dernière précision : ce message ne se veut pas agressif et j'espère que les personnes concernées ne le prendront pas comme tel. Je voudrais juste expliquer quel peut être le point de vue des personnes concernées et pourquoi cela a été mal pris.
 
30 Septembre 2021
668
5 079
444
33
@Pomella c'est sans doute le cas, mais perso, j'ai eu l'impression qu'on reprochait à plusieurs Madz de prendre la défense des mères en disant que de toute façon, on ne pouvait plus rien dire sur les mères car le forum devenait celui de magicmaman. Et dans ce sens-là, oui, ça me gêne.

Après, je suis la première à reconnaître qu'il y a beaucoup d'articles sur les enfants, et je trouve dommage que certains d'entre eux ne soient que des articles promotionnels, ou alors que la thématique ne soit pas élargie quand elle mériterait de l'être (exemple dernièrement des coupures de courant). Cela dit, sur les articles culpabilisants, je pense qu'il y a davantage un appel à la bienveillance, parfois maladroit dans sa formulation. J'ai déjà dit sous l'un de ces articles par exemple, que perso je trouverais hyper bizarre que ma voisine CF vienne me proposer de garder mes gosses (quelle idée étrange). En revanche, j'apprécierais effectivement qu'elle n'exige pas de mes enfants qu'ils soient sages H24 parce que vu leur âge, c'est impossible (exemple fictif, je n'ai pas de voisine directe).

L'idée dans ces articles, de mon point de vue, c'est de rappeler que les mères sont directement impactés par des comportements de rejet ou d'agacement visibles. Et que ce n'est pas les aider que de jeter un regard dédaigneux en poussant un soupir exaspéré. En gros, au mieux, on est bienveillant, au pire indifférent, mais pas méchant ou dans le jugement.
C'est vrai que ces articles paraissent régulièrement, mais peut-être que c'est aussi nécessaire de rappeler que des situations comme celles-ci arrivent tous les jours, et qu'elles sont problématiques. Après, je pense que la rédaction pourrait publier davantage de témoignages de vie quotidienne CF, et je suis d'accord sur le fait que la ligne éditoriale est trop orientée parentalité. Mais dans ce cas, on en revient à ce que je disais dans mon premier message : les parents ne sont pas responsables de cet état de fait, et ça ne justifie pas de se moquer de propos ou de choix des Madz qui sont mères.
 

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
7 792
35 274
4 904
Je trouve ton intervention intéressante, c'est pas la peine de se foutre sur la gueule tous les 2 articles (surtout quand c'est TOUJOURS le même sujet qui revient sur la table, les articles parentalité qui cumulent le + de réponses sont ceux où ça hurle que "Y en a marre des articles parentalité" et où ça part en bataille rangée) par contre
Après, je pense que la rédaction pourrait publier davantage de témoignages de vie quotidienne CF
Sur le principe c'est bien hein, sauf que la vie quot' des CF n'est pas + différente que celle des étudiant·es qui n'ont peut-être pas encore réfléchi à la question, des personnes en essais, des parents qui ont des enfants suffisamment grands ou en garde alternée. Je pense que y a un truc assez impensé, genre "la vie normale" ressemble à celle d'une personne CF, mais en effet le fait d'avoir des enfants chamboulent des trucs et faut trouver des astuces, en rire, râler. Genre ton expérience d'aller au resto en tant que CF n'est pas différente de celle d'un couple ayant confié les gosses à la babysitter, par contre si tu envisages de les prendre ça peut "mal" se passer, faut prévoir des trucs etc. Idem pour voyager, aller au ciné, au musée, reprendre ses études.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas de problématiques spécifiques aux CF, qui subissent une pression de la part de la société assez forte (on s'est pris des "C'est pour quand le bébé ?" littéralement dimanche dernier avec l'humain en faisant le marché) et avec Noël qui arrive, c'est une période souvent complexe qui s'ouvre pour elleux. Mais globalement y a moins de choses à raconter, et surtout moins de nouveautés. Aller au ciné, au resto sans enfants, logiquement c'est largement acquis pour toustes, pas besoin de mode d'emploi.

D'ailleurs y a des doubles injonctions, on est supposé faire des enfants, pas trop vite mais pas trop tard non plus, sinon on rate notre vie tavu, par contre il faudrait pouvoir continuer à vivre comme si on avait pas d'enfants même après les avoir vu, faudrait pas les emmener au resto, dans les transports en commun, au ciné, au musée, faudrait surtout pas partir + tôt du taf pour aller les chercher à la crèche etc, etc.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes